IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> signification de "Compère"
dovallon
posté 12/09/2021 à 14:59
Message #1


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 23
Inscrit : 12/06/2021
Membre no 21 907
Aide possible: aide sur la Loire
Logiciel: Geneanet arbre saisie en ligne




Bonjour

je voudrai savoir ce que signifie le mot COMPERE dans les contrats de mariage du XVIIème siècle.

Exemple :
TAB 5813 61 du 20 6 1666 Contrat de mariage
DUSAULCHOIS Louis (s) fils de + Géry, veuf en 1° noces de CORDONNIER Florence, maréchal demeurant Neuve Chapelle, assisté de CORDONNIER Pierre (s) et François (s) ses beaux frères, UZEUX Jean (s) aussi son beau frère à cause de CORDONNIER Péronne sa femme, FRULEUX Jean (ms) son compère, et autres ses parents et amis.

En vous remerciant, bon après-midi.

Cordialement

Dominique

Ce message a été modifié par dlarchet - 12/09/2021 à 16:02.
Raison de l'édition : titre modifié
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 12/09/2021 à 15:11
Message #2


Plume d'Or 2020, 2019, 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 17 418
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Dominique,


Voici les définitions du terme "compère" données par le CNRTL " Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales".


A. − Vieux
1. Père de l'enfant par rapport au parrain ou à la marraine.
2. Parrain d'un enfant par rapport à la marraine ou aux parents.

B.− Par extension
1. Personne qui participe à l'action d'une autre personne et se trouve généralement liée à elle par des rapports de complicité ou de connivence.
2. Personne avec qui l'on a des rapports de familiarité; ami, compagnon


On utilise selon les cas et les époques les synonymes suivants :
acolyte, affidé, alter ego, ami, associé, baron, beau-père, camarade, compagnon, complice, copain, cousin, parrain.


Cordialement,
Joël

Ce message a été modifié par jvasseur - 12/09/2021 à 15:13.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dovallon
posté 12/09/2021 à 17:55
Message #3


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 23
Inscrit : 12/06/2021
Membre no 21 907
Aide possible: aide sur la Loire
Logiciel: Geneanet arbre saisie en ligne




Citation (jvasseur @ 12/09/2021 à 15:11) *

Donc on peut supposer que dans mon exemple Jean FRULEUX soit un bon ami de Louis DUCHAULSOIS.

Ce message a été modifié par dlarchet - 12/09/2021 à 18:30.
Raison de l'édition : suppression de la citation : inutile puisque intégrale (cf consignes du forum)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dlarchet
posté 13/09/2021 à 09:23
Message #4


Expert +
*******

Groupe : Gestionnaire
Messages : 11 315
Inscrit : 18/09/2005
Lieu : Avignon (Vaucluse)
Membre no 2
Aide possible: sur le fond et la forme
Logiciel: Heredis




Citation (dovallon @ 12/09/2021 à 18:55) *
Citation (jvasseur @ 12/09/2021 à 15:11) *

Donc on peut supposer que dans mon exemple Jean FRULEUX soit un bon ami de Louis DUCHAULSOIS.

bonjour !
en utilisant le moteur de recherche propre au forum, voir ici :
https://www.gennpdc.net/lesforums/index.php...mp;hl=comp%E8re

pour ma part je rapprocherai, why not !, ce terme de compère de celui de commère !
danielle
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 13/09/2021 à 12:58
Message #5


Plume d'Or 2020, 2019, 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 17 418
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Dominique,
Bonjour Danielle,


Voir également,

Gaétan Saint-Pierre
Volume 14, numéro 1, 2008
Étymologie ---- «Compagnon», «commère» & cie: à propos du préfixe «com-» ----


Je reprends textuellement...

" On a, par ailleurs, beaucoup de mal à imaginer que le mot commère et son parallèle compère, tous deux adaptés au XIIe siècle du latin ecclésiastique, ont un sens d’origine très éloigné du sens actuel : la commère (du latin commater « mère avec ») et le compère (du latin compater « père avec »), ce sont, au Moyen-Âge, la « marraine » et le « parrain » d’un enfant, et le commérage (commeraige, milieu XVIe), c’est originellement le « baptême ».

Les trois mots ont connu une évolution de sens assez remarquable qui témoigne bien des préjugés sociaux et sexistes qui imprègnent la langue. Compère est devenu un terme (vieilli) d’amitié dans la langue familière et a pris le sens de « camarade », « ami » ou « complice », alors que commère a vite pris une valeur péjorative, celle de « personne bavarde », de « femme qui colporte toutes les nouvelles ».

Commérage a suivi la même évolution sémantique que commère et désigne des propos de commère, du bavardage, des ragots. Le mot, même s’il constitue un jugement négatif à l’égard du « bavardage des femmes » ".


Cordialement,
Joêl
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dovallon
posté 13/09/2021 à 14:25
Message #6


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 23
Inscrit : 12/06/2021
Membre no 21 907
Aide possible: aide sur la Loire
Logiciel: Geneanet arbre saisie en ligne




Merci à Joël et à Danielle
Merci pour vos explications
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 19 09 2021 à 11:38