IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Rue du pont de la Redoute, ARLEUX 59151
chennebicq
posté 23/12/2017 à 15:20
Message #1


Initié
****

Groupe : Membre +
Messages : 88
Inscrit : 03/06/2014
Membre no 17 226
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour à tous.

Qui pourrait me situer à Arleux « la rue du pont de la redoute » mentionnée dans un acte de naissance en 1878 ? Quel serait le nom actuel de cette rue ? Merci aux cousins que cela intéresse .Bon Noël et bonne fin d’année à tous. Claude HENNEBICQ
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 23/12/2017 à 16:39
Message #2


Plume d'Or 2017, 2016 & 2015
******

Groupe : Membre +
Messages : 9 604
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,


Le Pont de La Redoute apparaît sur ce plan cadastral de 1812. ----ARLEUX cadastre napoléonien P31/122 ----

Voir Vues 03 et 04.

Il enjambe le bras de la Sensée dans le prolongement du chemin d'Arleux à Bugnicourt. --- Est de la section B ---

Autrement dit, il enjambe aujourd'hui le canal de la Sensée au niveau de la départementale D47.

Joël

Ce message a été modifié par jvasseur - 23/12/2017 à 16:46.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
chennebicq
posté 24/12/2017 à 10:48
Message #3


Initié
****

Groupe : Membre +
Messages : 88
Inscrit : 03/06/2014
Membre no 17 226
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Joël Un grand merci pour ces précieux renseignements.
Quand j’ai quitté Arleux en 1954, ce pont était connu sous le nom de Pont HENNION ( sans doute à cause de deux frères qui habitaient de chaque côté de la rue juste avant le pont ; il y avait également un coron sur la droite avant le pont .A l’époque, cette route, était dénommée rue de la gare en prolongement de la rue FILY. Actuellement, je crois Rue André Joseph LEGLAY. Merci encore. Bonnes Fêtes de fin d’année. Cordialement C.H.

Une autre question, si je n’abuse pas, pourquoi la Redoute ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 24/12/2017 à 14:15
Message #4


Plume d'Or 2017, 2016 & 2015
******

Groupe : Membre +
Messages : 9 604
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Charles,


On peut constater dans l'histoire d'Arleux qu'une redoute couvrant la digue était installée non loin du fort ou château.
Citation
En 1711, un épisode de la guerre montre que l’armée française ne s’avoue pas vaincue, et une digue construite par les français à Arleux coupe les communications de la Sensée avec la Scarpe et incommode ainsi beaucoup les ennemis en faisant chômer les moulins de Douai, et en interrompant la navigation.

L’armée française et celle des alliés représentent ensemble 245.000 hommes, jamais une telle masse n’avait été réunie pour le combat dans un espace aussi restreint.

Par 2 fois, les alliés essaieront de prendre le fort d’Arleux ainsi qu’une redoute qui couvre la digue, ils y parviendront le 6 juillet malgré la résistance héroïque des 70 hommes du fort, et établissent au devant d’Arleux un camp de 12 escadrons et 10 bataillons.

Le maréchal de Villars va le reconnaître et charge le comte de Gassion de l’enlever.

Le 11 juillet, ce dernier se fait tailler en pièces, par la garde de l’étendard, pénètre dans le camp d’Arleux, où il détruisit la plus grande partie des troupes alliées qui perdirent 1900 hommes, tués et blessés.

Restait à reprendre le Forestel, petit château entre Arleux et Palluel, défendu par une garnison de 500 soldats, plus 130, placés dans le moulin à eau tout proche, avec 10 canons.

Le 6 juillet, le comte de Hompesch avec 4000 hommes s’empare du château d’Arleux, mais pas de la redoute.

Montesquiou investira le fort le 23 juillet et s’empare à nouveau d’Arleux, avec le Forestel, grâce à l’exploit des grenadiers français qui traversent le marais avec de l’eau jusqu’aux épaules.

Bien que les assiégés se défendent avec vigueur, à la fin du jour, le moulin et le fort sont emportés d’assaut, et rasés. Puis, par une digue, fait rejeter les eaux du canal du Moulinet dans la Sensée, faisant baisser le niveau de la Scarpe et poser des problèmes de ravitaillement à l’ennemi.


En terme militaire, une redoute est un fort ou un système de fortification consistant généralement en un emplacement fortifié défensif à l'extérieur d'un fort plus grand.
Complètement fermé et ne présentant pas d'angles rentrants, elle sert à protéger les soldats hors de la ligne de défense principale et est construite à la hâte.

En l'occurence, elle servait à protéger la digue qui retenait les eaux de la Sensée du côté de Bugnicourt.

Le poste d'Arleux, comprenant le Forestel flanqué d'une redoute dans le marais, avait une importance stratégique en 1710, et il fut l'objet de multiples opérations car il commandait la chaussée d'Arleux à Palluel qui permettait de franchir les marécages de la Sensée.

En 1870, la verrerie Delchambre est recensée au pont de la Redoute reprise en 1907 par les Verreries d'Arleux et de Rambouillet.

Cordialement,
Joël

Ce message a été modifié par jvasseur - 24/12/2017 à 14:17.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
chennebicq
posté 24/12/2017 à 15:12
Message #5


Initié
****

Groupe : Membre +
Messages : 88
Inscrit : 03/06/2014
Membre no 17 226
Logiciel: Aucun de précis




Merci pour ces explications ; j’avais quelques documentations sur Arleux mais pas aussi précises et je vous suis reconnaissant d’avoir pris le temps de me donner ces renseignements ( surtout en ces jours particuliers) Cordialement C. H.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 21 04 2018 à 16:33