IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> FLAMENT, Ames Ferfaÿ
hroussel
posté 19/12/2016 à 22:38
Message #1


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 24
Inscrit : 05/12/2014
Lieu : Rome, Italie
Membre no 17 697
Aide possible: partager mes recherches
Logiciel: Geneanet arbre saisie en ligne




Bonjour à tous,
J'ai repris ce sujet archivé - Digest 1081 du 11 janvier 2002 - car c'est ma recherche actuelle.
J'espère que les auteurs des 2 messages cités liront mon message, ou que quelqu'un d'autre
aura des infos sur ce sujet des FLAMENT originaires d'Ames partis aux USA.

Citation (vdipiazza @ 04/04/2007 à 09:04) *
Sujets abordés dans ce résumé :
3. Re: [RECH] USA FLAMENT

Message : 15
Date : Fri, 11 Jan 2002 15:35:57 +0100
De : "baudellef[at]voila.fr"<baudellef[at]voila.fr>
Objet : [RECH] USA FLAMENT

Bonjour et bonne année à tout le monde.
Voici ce qui m'amène, j'ai des ancêtres ouvriers-mineurs du Pas-de-Calais qui ont émigrés aux Etats_Unis en 1892, 1902 et 1903.
Je connais leur lieu d'embarquement (Le Havre), le nom du bâteau, ainsi que les noms, âge à leur arrivée à Ellis Island, port de New-York.
Certains d'entre-eux sont revenus en France quelques années plus tard, ils avaient eu des enfants qui m'ont permis de situer l'Etat (Pennsylvanie), les villes où ils ont pu s'établir: Courtney (1902), Monongahela (vers 1905), Bunola (1907).
Comment pourrais-je retrouver la trace de mes ancêtres établis aux USA.
Certains de leurs descendants sont revenus en France au moment du débarquement US en Normandie en 1944.
Leur nom de famille : Flament.
Je remercie d'avance les personnes qui pourraient m'éclairer sur ce qu'ils sont devenus ou me fournir des pistes de recherche.

________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
Message : 3
Date : Fri, 11 Jan 2002 18:15:33 +0100
De : "EB" <ericbron[at]wanadoo.fr>
Objet : Re: [RECH] USA FLAMENT

Bonjour,
je peux certainement vous les retrouver assez rapidement.
....
Le nom (2 frères Flament de Ames) est cité dans un article de Mr André Bocquet sur l'histoire des mines d'Auchy au Bois, il y a aussi un
Anatole Flament 28 ans qui débarque du Pennland à New York en 1889 (j'ai le manifeste des passagers déclarés à l'immigration américaine).
Donnez moi les renseignements dont vous disposez et je lui transmettrai immédiatement .....
Eric Brongniart (de l'ADCA)


Ma famille FLAMENT est originaire de Fiefs et Ames, et il s'agit précisément de:
Alphonse FLAMENT °20/05/1838 Fiefs + 15/12/1916 Ames X Zilna Ismérie DECROIX °12/09/1843 Ames +27/03/1913 Ames
Ils ont eu 8 enfants, tous des mineurs, dont un Anatole FLAMENT (°21/05/1870 Ames + ? ) qui a voyagé avec son frère Oscar FLAMENT (°9/04/1873 Ames +22/12/1942 Gosnay), mon arrière-arrière grand-père.
Ils ont bien fait la traversée de l'Atlantique ensemble, mais pas en 1889.
C'était en 1891, Oscar avait 18 ans et Anatole FLAMENT en avait 21 ans.
Les données d'Ellis Island coincident avec leurs ages mais en revanche je n'ai rien trouvé au nom de FLAMENT en 1889.
Y'a-t'il eu faute de frappe dans le message d'Eric Brongniart ou s'agit-il d'un homonyme ??? ohmy.gif

Quelqu'un sait où je pourrai me procurer l'article cité de A. Bocquet sur l'histoire des mines d'Auchy au Bois?
ça m'intéresse grandement.

Pour le message de "baudellef", j'ai les mème adresses aux USA dans les dossiers militaires des FLAMENT de ma famille.
Ils ont vécu effectivement à Courtney, Bunola, Monongahela, ... en Pennsylvanie.
Mon arrière grand-mère Henriette FLAMENT, fille d'Oscar FLAMENT, est née à Richland dans l'Ohio en 1906.
Ils sont revenus définitivement en 1907 dans les mines du Pas-de-Calais: Ferfay, Marles, Auchel, ect.
Y aurait-il parenté ???
Je n'ai eu aucun écho de retour en France en 1944 pour l'instant, mais par contre j'ai réussi à retrouver et contacter aux USA une partie des descendants FLAMENT de ma famille en juin de cette année. wink.gif
On a échangé quelques messages et j'attends de leurs nouvelles.
Ils devraient me donner prochainement la suite de l'histoire des FLAMENT aux USA qui s'arrète pour moi en 1907 avec les listes de passagers des transatlantiques.
Je peux bien sur partager ces nouvelles dès que je les aurai.
Si quelqu'un a par ailleurs d'autres informations concernant les FLAMENT de Ames
ou sait où je pourrai chercher, je serai ravi ! biggrin.gif
Merci à tous pour votre aide!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
abocquet
posté 23/12/2016 à 08:17
Message #2


Initié
****

Groupe : Membre +
Messages : 73
Inscrit : 13/05/2006
Membre no 1 514
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,
L'article a été écrit pour s'intégrer aux "Chroniques de la famille DEHOSSE". Je recherchais la date de départ vers les Etats-Unis. J'ai fini par le découvrir 20 ans plus tard après des heures de recherches sur internet?
Voici l'extrait qui devrait vous intéresser :

LA LIQUIDATION ET L’EMIGRATION
La misère des mineurs du second Empire était grande. La baisse des prix du charbon fut suivie par une baisse des salaires. Une grande grève avait éclaté à Anzin en 1884, organisée par Emile Basly. Elle avait duré 56 jours. Zola l’a décrite dans Germinal. Elle fut sans succès pour les mineurs.
Entre 1885 et 1886, Henri DEHOSSE (1828-1894), qui habitait Ames, partit habiter à Ames au bois Barbette.
En 1886, la Compagnie de Lières entra en liquidation et les 3 fosses furent mises au chômage.
Les cousins américains racontent que plusieurs enfants de Henri partirent travailler en Belgique dans les houillères de la région de Liège (Seraing, Ougrée, Herstal ?). Des recherches ont été faites sans succès près de la frontière, à Baudour, Boussu, Cuesmes, Dour, Elonges, Flénu, Frameries, Ghlin, Hornu, Hyon, Jemappes, La Bouverie, Mons, Nimy, Pâturages, Quaregnon, Quievrain, Saint-Ghislain, Tertre, Warquignies, Wasmes et Wasmuël pour retrouver leur trace. C’est probablement en Belgique qu’est née Antoinette le 30-11-1884. C’est peut-être de cette localité qua eu lieu le départ des DEHOSSE aux USA via Anvers.
En Belgique aussi, de 1850 à 1860, il y eut une période troublée. Les Belges durent faire face à une dépression économique aggravée par la maladie de la pomme de terre qui affectait tout le pays. La famine se développa suite à la « maladie de la patate » qui était la nourriture de base. Cette crise frappa Charleroi. Cette situation tragique allait provoquer une immigration massive vers les Etats-Unis. Les Carolégiens fonderont une ville en Pennsylvanie qu’ils baptiseront Charleroi. Ils sont à l’origine de l’industrie du verre dans cette contrée.
En France, des démarcheurs américains venus vendre du matériel aux Compagnies houillères (perforateurs Elliott, haveuses Sullivan et Jeffrey) recrutaient de la main d’œuvre qualifiée pour les mines de charbon de Pittsburgh.
Le 25 décembre 1886, attirés par de meilleurs salaires, Henri DEHOSSE (1828-1894) s’embarqua à Anvers avec ses deux fils Alphonse et Aimé sur le navire « Belgenland 1 », construit en Ecosse en 1878, à 4 mâts, 1 cheminée, 1 seule hélice, vitesse : 14 nœuds, 1150 passagers, vendu aux Italiens et rebaptisé « Venere », avant de terminer sa carrière en 1906. Ils arrivèrent à New-York le 7 janvier 1887. En entrant dans le port de New-York, ils aperçoivent la statue de la liberté qui a été inaugurée deux mois auparavant. Le New-York Times avait annoncé l’arrivée du navire pour le 6, mais il a dû être retardé par une mer mauvaise. Le père et ses deux fils étaient partis en reconnaissance semble-t-il. Les épouses et les enfants arriveront un peu plus tard (entre avril et décembre 1887), la même année si l’on en croit le recensement de 1900 du comté de Washington Pa.
La recherche des dates d’arrivée ont été compliquées par le fait que lors de leur débarquement à Castle Garden, le « clerk » écrivait les noms phonétiquement. « DEHOSSE » est orthographié « Dhosie » en 1887. Le débarquement à Ellis Island ne se fera qu’à partir de 1892. Henri DEHOSSE (1861-1917) (qu’il ne faut pas confondre avec son père) arrive, lui, le 21 avril 1887 à bord du navire « Westernland », toujours en provenance d’Anvers, seul semble-t-il. Son nom est bien orthographié dans le registre, mais la personne qui a saisi les noms dans le relevé informatisé a lu « Dhosse ». Autre erreur qui a gêné nos recherches, sur les « Declaration of intention » (dépôt de la demande) ou les Certificats de Naturalisation de Alphonse et de Aimé, le « clerk » a pris notre « sept » barré à la française pour un « quatre ». La date d’arrivée des épouses et des enfants n’a pu être retrouvée jusqu’à présent, mais il faut savoir que bon nombre de listes de passagers du 19ème ont disparu dans des incendies, ou ont été gâtées par l’humidité…
Les mines américaines ne sont pas comme les mines françaises des puits avec chevalement, mais des mines-galeries creusées à flanc de colline. De ce fait, le rendement par ouvrier y est trois fois supérieur à celui des mines françaises.
Les collines au sud de Pittsburgh sont d’immenses tas de charbon à ciel ouvert. Quand on emprunte la route 88 de Monongahela à Finleyville, on longe des talus de charbon. En France, on verrait les gens affluer avec des récipients ! Au siècle dernier, les cousins américains, avant de préférer le fuel plus propre, allaient remplir leur seau à charbon au bout de leur jardin.
Henri et ses fils ont habité dans les premiers temps dans un dug-out, habitation de pionniers creusée à mi-pente, à moitié enterrée de 1,50 m à 2 m de profondeur, dont les murs étaient faits de mottes de gazon, et la toiture de troncs d’arbres non équarris, recouverts de gazon. De telles habitations étaient à l’origine à l’épreuve des flèches enflammées des indiens, et très bien concues pour éviter les déperditions de chaleur. Mais l’époque héroïque de la conquête de l’Ouest et de la « ruée vers l’or » de Fenimore Cooper était révolue.
Les DEHOSSE arrivent dans le comté d’Allegheny ou celui de Washington Pa., à l ‘époque de Jessy James et de Billy the Kid. Ils vont grossir la masse des « keskydees », surnom qui leur était donné, représentant phonétiquement une interrogation qu’on les entendait sans doute souvent formuler : « Qu’est-ce qu’ils disent ? ».
Henri travaille avec ses enfants dans une mine de charbon, à une trentaine de kilomètres au sud de Pittsburgh (Pennsylvanie), dans la région de Charleroi, à Coal-Bluff, autrefois appelée Limetown (Union township, Washington county).
Les DEHOSSE furent imités par beaucoup d’habitants de la région d’Amettes, Ames, Lières, Auchy-au-bois, Ferfay, Lespesse, Fauquenehm : des DELBARRE en 1883, PRUVOST en 1885, HUCHETTE vers 1888, BULOT vers 1888, DECROIX en 1889, BEILLART en 1889, MAHIEUX en 1889, SAILLOT avant 1891, BOULET en 1906, BARBIER, ANNEBICQUE, DUMONT, LEROY, FELICIEN, DUCOEUR, MAQUET, BERTIN, FLAMENT (Anatole Flament 28 ans débarque du Pennland à New York en 1889), LORIAU, DELATTRE, CANLERS, LAROSE … La fermeture des mines provoqua une hémorragie de la population : en 1888, le recensement dénombrait 450 habitants à Lières contre 801 en 1876. Le 23 septembre 1888, le Conseil Municipal de Lières, renouvelant sa demande, priait le Conseil d’administration de la Compagnie de continuer l’extraction du charbon à Auchy, Lières et Ames. En 1896, le recensement dénombrait 387 habitants à Auchy-au-bois, contre 619 en 1876.
Lire le poème de Jules Mousseron « En Amérique » : « D’main, j’m’imbarque pour l’Amérique ! ». Mais beaucoup de gens ne partirent pas comme Cafougnette sur un coup de tête à cause de peines de cœur, mais furent motivés par des nécessités plus cruelles. Lamendin fera voter une somme de 200 000 F pour faciliter le rapatriement de Français désirant rentrer en France, la crise passée. Certains revinrent. Mais la plupart firent souche : le niveau de vie était quand même plus élevé qu’en France…

ACCIDENTS DE LA MINE
Henri travaillait au fond de la mine Cliff, mine galerie creusée à flanc de côteau, sur la rive gauche de la rivière Monongahela (affluent de l’Ohio), à Coal-Bluff. Elle était exploitée par la Compagnie Scully, qui employait environ 130 hommes. Elle était ventilée par un fourneau surmonté d’une cheminée d’une hauteur de 20 à 30 m. On allumait un feu à sa base, ce qui créait un courant d’air et ventilait la mine. Il y avait deux entrées creusées côte à côte, ce qui facilitait la circulation de l’air. Dans ces mines américaines à terrain non accidenté, la méthode d’exploitation employée était le foudroyage par « chambres » et « piliers ». Des voies étaient creusées, divisant le panneau de charbon en blocs rectangulaires. Les galeries percées étaient les médianes des chambres. Il restait alors à déhouiller les piliers, en ne laissant que les « murs » qui servaient de soutènement et évitaient ansi le boisage. En 1951, dans le cadre du plan Marshall, deux conseillers américains vinrent expérimenter cette méthode au n° 3 de Bruay-en-Artois. Ils exploitèrent une veine de forte épaisseur avec du matériel venu d’outre-Atlantique, mais le toit friable était cause d’éboulements fréquents. Le panneau étant enfin grignoté en 1953, l’expérience cessa. Les résultats obtenus ne furent pas ceux escomptés. La méthode américaine, bien adaptée à la morphologie de leurs terrains, ne convenait pas à nos veines minces et fortement accidentées.
Le 7 avril 1894, Henri travaillait dans la chambre 24, voie 18. Pour une raison inconnue, probablement des craquements, il quitta la chambre et se précipita vers l’entrée. Quand il fut arrivé en face de la chambre 25, il fut pris par un éboulement de schistes pourris. Quand ses camarades intervinrent, il était trop tard. Une enquête eut lieu et conclut à une mort par accident. Il fut inhumé dans le cimetière Ste Mary à Monongahela, à 5 km de Coal-Bluff. Le journal « Monongahela Valley Republican » annonce ses funérailles dans son numéro du 12-04-1894. Henri laissait une veuve et 7 enfants.
Son petit-fils Arthur DEHOSSE (1887-1901), galibot âgé de 14 ans, sera tué de la même manière au fond de la mine de Mongah (Pennsylvanie) par une chute de pierres le 30 octobre 1901. Son petit-fils Félix DEHOSSE (1884-1904) sera tué au fond de la mine n° 2 de Cherry-Valley (Pennsylvanie) par un coup de grisou, le 5 août 1904, à l’âge de 20 ans. L’époux de Marie DEHOSSE (1883-1931), l’une des petites-filles d’Henri, Emile LEROY (1888-1913) sera tué au fond de la mine Cincinnati à Courtney (Pennsylvanie) par un coup de grisou, le 23 avril 1913. On peut lire à son sujet dans « l’Observer » paru le jour suivant, une histoire assez émouvante : « Je l’ai vu, dit un témoin, il est mort », en parlant d’Emile Leroy. Ce dernier était un Français honorablement connu à Courtney où il habitait. Il avait un chien qui avait l’habitude de venir rechercher son maître après son travail, à l’entrée de la mine. Le chien est venu comme d’habitude, le 23 avril, et a attendu. Il est resté assis à côté des locos près de l’ouverture de la mine, toute cette nuit-là et le jour suivant. Plusieurs personnes ont essayé de le chasser, mais il retournait toujours à son poste, hurlant de temps à autre après son maître, la première victime connue de l’explosion ». Un panneau a été placé devant ce qui fut l’entrée de la mine, pour rappeler la catastrophe.
Henri laissa aux Etats-Unis une nombreuse descendance éparpillée à travers une douzaine d’états.
Pendant la 1ère guerre mondiale, en 1916, Louis DEHOSSE (1895-1952), soldat français, rencontra à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, alors qu’il avait été blessé, lors de la remise du courrier, un infirmier américain ne sachant pas parler le Français, mais portant le même nom que lui : Harry DE HOSSE (1896-1949) ; un petit-cousin ! Imaginez leur surprise…
Détail curieux, les cousins américains ont détaché la particule et se font appeler DE HOSSE.

Bonne lecture !
Cdt
AB


Go to the top of the page
 
+Quote Post
ebrongniart
posté 23/12/2016 à 18:12
Message #3


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 405
Inscrit : 08/11/2006
Membre no 2 311
Logiciel: Heredis




Bonjour,
Citation (hroussel @ 19/12/2016 à 23:38) *
Les données d'Ellis Island coincident avec leurs ages mais en revanche je n'ai rien trouvé au nom de FLAMENT en 1889.
Y'a-t'il eu faute de frappe dans le message d'Eric Brongniart ou s'agit-il d'un homonyme ??? ohmy.gif

le manifeste des passagers du steamer Pennland mentionne :
Anatole Flament 28 ans laborer France destination : Pittsburgh point de départ : Ames
il porte la mention : I Rud Weyer master of the Belgian s/s Pennland do solemny sincerily and truly sworn, that the following List of Manifest subscribed by me ...
et plus loin
Sworn to this jully 16 1889 before me "nom" deputy collector : juré devant moi ce 16 juillet 1889
j'ai un doute de lecture sur le jour 16 ou 26 et le mois que je lis jully ! mais absolument pas sur l'année 188 imprimés suivi d'un 9 manuscrit parfaitement lisible.

J'ai recoupé cette donnée avec la liste des capitaines de navire nommé Pennland :
un WEYER a été capitaine d'un Steamer Pennland de 1883 à 1890, comme suit :
Pennland (steamer; Capt. Weyer; noted in directory of 1883)
Pennland (steamer; Capt. Weyer; noted in directory of 1884)
Pennland (steamer; Capt. Weyer; noted in directory of 1885)
Pennland (steamer; Capt. Weyer; noted in directory of 1886)
Pennland (steamer; Capt. Weyer; noted in directory of 1887)
Pennland (steamer; Capt. Weyer; noted in directory of 1888)
Pennland (steamer; Capt. Weyer; noted in directory of 1889)
Pennland (steamer; Capt. Weyer; noted in directory of 1890)

Il n'y a donc pas d'erreur de date et un Anatole FLAMENT de Ames âgé de 28 ans a bien fait la traversée seul sur ce navire en 1889, donc né vers 1861, qui ne correspondrait donc pas exactement au votre, un parent ?

A noter sur le même steamer en provenance de Ames destination Pittsburg :
Ella DECROIX 25ans, Henriette DECROIX 4 ans et Claire DECROIX 6 mois.

Bien cordialement
E Brongniart


Go to the top of the page
 
+Quote Post
ebrongniart
posté 24/12/2016 à 19:13
Message #4


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 405
Inscrit : 08/11/2006
Membre no 2 311
Logiciel: Heredis




Citation (ebrongniart @ 23/12/2016 à 19:12) *
à noter sur le même steamer en provenance de Ames destination Pittsburg :
Ella DECROIX 25ans, Henriette DECROIX 4 ans et Claire DECROIX 6 mois.

D'après ce que vous écriviez :
Citation
hroussel 07/05/2015 à 16:05
Les parents sont FLAMENT Alphonse °20/05/1838 Fiefs +15/12/1916 Ames X 29/09/1863 Ames DECROIX Zilna Ismérie °12/09/1843 Ames + 27/03/1913 Ames
leurs 8 enfants:
- Hélène FLAMENT °3/11/1863 Ames - décès ? X 3/11/1887 Ames DECROIX Laurent Chrysante °23/01/1863 Ames - décès ?
avec 3 enfants: Henriette Marie DECROIX °26/11/1883 Ames - Florimond Oscar DECROIX °25/07/1885 Ames et Claire Hélène DECROIX °1888

Il semblerait que les passagères en 1889 soient Hélène avec ses deux filles Henriette et Claire.
les âges de Ella (= Hélène ?) Henriette et Claire sont en accord avec les dates de naissance que vous citez et vous n'avez apparemment pas trouvé les décès !
N'auraient elles pas émigré aux US en 1889 ?

Par contre je ne suis jamais arrivé à ce jour à déterminer qui est cet Anatole FLAMENT !

Cordialement
EB

Ce message a été modifié par ebrongniart - 25/12/2016 à 17:27.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
midelmarre
posté 18/05/2017 à 18:13
Message #5


Néophyte
*

Groupe : Membre
Messages : 1
Inscrit : 17/05/2017
Membre no 19 812
Logiciel: Aucun de précis




bonsoir,
je suis intéressé par le sujet de la famille Flament, ma mère (86 ans) est la fille de Oscar Flament né à Courtny en Pennsylvanie le 09 avril1902 décédé à Ferfaye le 27 juillet 1964 ;

Oscar est le fils de Flament Clovis Anatole ne à Ames le 21 mai 1870 marie à Lemort Estelle née le 15 fevrier 1880.

Arrière grand père Flament Alphonse né à Fiefs le 20 mai 1838 décédé à Ames le 15 decembre 1916 mariè à Decroix Zilna Ismery née à Ames le12 septembre 1843 décédée le 27 mars 1913.
Une partie de ce petit monde à immigré aux USA.

Après quelques recherches sur Family search j'ai fait un bref résumé : année 1892 le 11 janvier arrivée a NY sur le bateau Bourgogne la famille Flament Alphonse 53 ans-Zilna 48 ans- zilna 8 ans -
Florimond 4 ans - Charles 4 ans ? -Marie 3 ans? -Albert 16 ans. Année 1902 14 avril arrivée NY sur le bateau Champagne la famille Flament clovis 31 ans, Estelle 22 ans, Donat 10 mois.
Année 1903 le 10 mars arrivée à NY sur le bateau Bretagne la famille Flament oscar 30 ans et zilna 57 ans. Je pense que le compte n'y est pas !!! il doit y en avoir d'autres.....
Je sais que mon grand père est rentré en France à Ferfay à l'âge de 10 ans, qu'il a exercé le métier de houilleur dans le secteur de Ferfay qu'il a habité jusqu'à sa mort le coron n°3 de Ferfay. Veuf très tôt il à élevé ma mère Estelle toujours vivante et son fils Joseph décédé.

Voila une trace de leur passage. Je souhaite avoir plus de renseignements sur leur épopée aux USA, savoir si il y a encore des descendants vivant aux USA Courtny, Monongahela etc....une page d'histoire que je souhaite laisser à ma descendance.
Mon arbre généalogique est commencé sur Géanet et Myheritage je débute.....
Espérant avoir une réponse, une bonne soirée à tous ceux qui prendront le temps de me lire.


Veuillez écrire, comme les autres lecteurs, les noms de familles en MAJUSCULES ! Et de ne pas indiquer d'informations de moins de cent ans (que j'ai supprimées).
Les règles pour bien poster sont ici : http://www.gennpdc.net/lesforums/index.php?showtopic=63 ; merci de votre compréhension.


Ce message a été modifié par paaubertin - 19/05/2017 à 16:44.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
hroussel
posté 23/01/2018 à 22:51
Message #6


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 24
Inscrit : 05/12/2014
Lieu : Rome, Italie
Membre no 17 697
Aide possible: partager mes recherches
Logiciel: Geneanet arbre saisie en ligne




Bonsoir à tous et bonne année 2018!
Veuillez m'excuser, j'ai eu quelques mois de parenthèse sur mes recherches mais heureusement les bonnes résolutions de début d'année sont là pour veiller au grain.
Merci beaucoup pour les réponses de "ebrongniart" et "abocquet" qui m'éclairent sur l'aventure américaine des FLAMENT de Ames.
Je ne pensais pas lire un jour ce fameux texte sur les mineurs émigrés en Amérique... Merci encore "abocquet" nickel.gif

Citation (ebrongniart @ 24/12/2016 à 19:13) *
Il semblerait que les passagères en 1889 soient Hélène avec ses deux filles Henriette et Claire.
les âges de Ella (= Hélène ?) Henriette et Claire sont en accord avec les dates de naissance que vous citez et vous n'avez apparemment pas trouvé les décès !
N'auraient elles pas émigré aux US en 1889 ?

Par contre je ne suis jamais arrivé à ce jour à déterminer qui est cet Anatole FLAMENT !

Cordialement
EB

Il y a de fortes chances pour que ce fameux Anatole soit en fait Clovis Anatole Joseph FLAMENT né le 21/05/1870 à Ames, frère de Hélène FLAMENT mariée DECROIX et oncle des deux filles Henriette et Claire. Il se faisait appeler Anatole plutot que Clovis.
Pour l'àge de 28 ans inscrit sur le manifeste ne pourrait-il pas s'agir plutot de 18 ans?
J'ai de nouveau cherché le manifeste des passagers dont parle "ebrongniart" mais sans succès.....
Y aurait-il moyen que je puisse le voir ?
Cela représenterait le plus ancien départ pour l'Amérique retrouvé pour la famille FLAMENT! rolleyes.gif

J'ai pu en savoir un peu plus pour le couple Laurent Chrysante DECROIX x Hélène FLAMENT qui est resté en Amérique:
Laurent Chrysante DECROIX (°23/01/1863 Ames-+1918 Finleyville, Washington Co, Pennsylvanie, U.S.A.) X (le 3/11/1887 Ames) Hélène FLAMENT (°24/12/1864 Ames-+1/09/1937 Courtney, Washington Co, Pennsylvanie, U.S.A.)
ils ont eu d'autres enfants en Amérique, 6 de plus, dont je n'ai pas encore réussi à trouver toutes les infos, mais voila ce que j'ai:
En comptant les 2 premiers enfants naturels d'Hèlène, Henriette et Florimond, les enfants sont 9:
- Henriette DECROIX °26/11/1863 Ames - + 12/05/1935 New Eagle, Pennsylvanie, U.S.A.
elle s'est mariée à James SUMNER
- Florimond Oscar DECROIX °25/08/1885 Ames
- Claire Hélène DECROIX °20/08/1888 Ames - +?
elle s'est mariée à Louis SCHUBERT le 19/08/1907 à Monongahela, Washington Co, Pennsylvanie, U.S.A.
- Auguste Alphonse DECROIX °5/02/1890 Elkhorn, Pennsylvanie, U.S.A. - + 17/05/1966 Monongahela, Washington Co, Pennsylvanie, U.S.A.
il s'est marié à Nellie TOWNER °30/11/1892 Hillstation, Pennsylvanie, U.S.A.- +1/05/1984
- Marie DECROIX °26/05/1892 Monongahela, Washington Co, Pennsylvanie, U.S.A. - + 16/01/1937 Finleyville, Washington Co, Pennsylvanie, U.S.A.
elle s'est mariée le 5/10/1911 à Pittsburgh, Pennsylvanie, U.S.A. à Daniel JUTTIN
puis en seconde noce à Frank COLLART
- Charlotte DECROIX
- Zilna DECROIX °novembre 1894
- Jeanne DECROIX °janvier 1900
- Adeline DECROIX °14/02/1906 New Eagle, Pennsylvanie, U.S.A. - +23/01/1969 Monongahela, Washington Co, Pennsylvanie, U.S.A.
mariée à Vincent SKINKIS
puis en seconde noce à John KOZEMCHAK

Bien que je sois toujours en relation avec leurs descendants américains, je n'ai pas eu d'information de leur part pour l'instant... wacko.gifwiseman.gif

Citation (midelmarre @ 18/05/2017 à 18:13) *
bonsoir,
je suis intéressé par le sujet de la famille Flament, ma mère (86 ans) est la fille de Oscar Flament né à Courtny en Pennsylvanie le 09 avril1902 décédé à Ferfaye le 27 juillet 1964 ;

Oscar est le fils de Flament Clovis Anatole ne à Ames le 21 mai 1870 marie à Lemort Estelle née le 15 fevrier 1880.
(...)
Voila une trace de leur passage. Je souhaite avoir plus de renseignements sur leur épopée aux USA, savoir si il y a encore des descendants vivant aux USA Courtny, Monongahela etc....une page d'histoire que je souhaite laisser à ma descendance.
Mon arbre généalogique est commencé sur Géanet et Myheritage je débute.....
Espérant avoir une réponse, une bonne soirée à tous ceux qui prendront le temps de me lire.

Quand on parle du loup....
Cher "midelmare" il est clair que je ne suis plus seul descendant des FLAMENT sur leurs traces américaines, et l'union fait la force! biggrin.gif
Je vous contacte directement pour partager ma recherche généalogique et les données sur les FLAMENT américains.

A bientot,
cordialement,
HR
Go to the top of the page
 
+Quote Post
hroussel
posté 24/01/2018 à 15:39
Message #7


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 24
Inscrit : 05/12/2014
Lieu : Rome, Italie
Membre no 17 697
Aide possible: partager mes recherches
Logiciel: Geneanet arbre saisie en ligne




Citation (ebrongniart @ 23/12/2016 à 18:12) *
le manifeste des passagers du steamer Pennland mentionne :
Anatole Flament 28 ans laborer France destination : Pittsburgh point de départ : Ames
il porte la mention : I Rud Weyer master of the Belgian s/s Pennland do solemny sincerily and truly sworn, that the following List of Manifest subscribed by me ...
et plus loin
Sworn to this jully 16 1889 before me "nom" deputy collector : juré devant moi ce 16 juillet 1889
j'ai un doute de lecture sur le jour 16 ou 26 et le mois que je lis jully ! mais absolument pas sur l'année 188 imprimés suivi d'un 9 manuscrit parfaitement lisible.
Il n'y a donc pas d'erreur de date et un Anatole FLAMENT de Ames âgé de 28 ans a bien fait la traversée seul sur ce navire en 1889, donc né vers 1861, qui ne correspondrait donc pas exactement au votre, un parent ?

A noter sur le même steamer en provenance de Ames destination Pittsburg :
Ella DECROIX 25ans, Henriette DECROIX 4 ans et Claire DECROIX 6 mois.

E Brongniart

Bonjour,
J'ai enfin trouvé ce fameux manifeste avec le nom d'Anatole FLAMENT ! football.gif
L'année est bien 1889 mais la date exacte d'arrivée du Pennland est le 26 janvier.
Le reste des informations est tout à fait exacte, merci beaucoup !!!
Le fait que Anatole soit agé de 28 ans sur le registre n'est pas un problème, tout le reste de ma famille FLAMENT a déclaré
sur d'autres manifestes de passagers des ages vraiment fantaisistes.... blush.gif
Je n'en connais pas la raison, mais il est certain qu'on ne controlait pas cette information à l'époque.
Cordialement,
H R
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 18 02 2018 à 09:29