IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> DALENTHUN x CHESTER, Boulogne ?
vlecuyer
posté 23/03/2016 à 18:20
Message #1


Plume d'Argent 2009
*******

Groupe : Animateur
Messages : 19 042
Inscrit : 30/06/2006
Lieu : Nancy
Membre no 1 682
Logiciel: Reunion




Bonsoir,


le 06/02/1760 à Boulogne-St Nicolas (5mi R160/03/2, vue 154), Simon Pierre CAUX (maçon, 30/12/1728-13/02/1801, fs Mathias x Antoinette LOUIS/LAOUY) épouse Catherine DALENTHUN/ALENTHUN/etc... selon les actes.
Cette dernière décède le 12/03/1792 à 60 ans, d'où une naissance vers 1730-35.

D'après l'acte de mariage, elle est fille de Thomas DALENTHUN x Catherine CHESTER, pour lesquels je lance cette bouteille à la mer car je n'ai absolument aucun indice géographique : les 2 patronymes sont absents de la région.


Je signale juste pour info la famille GUILBERT d'Alenthun, alliée aux LEPORCQ (seigneurs d'Imbrethun et de Champar), mais je n'ai pas trouvé de lien, et les 2 familles ne sont pas du tout de la même condition sociale.



Merci de ce qui pourra être trouvé...


--------------------
Vincent
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mfournet
posté 24/03/2016 à 08:06
Message #2


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 308
Inscrit : 30/03/2007
Lieu : Boulogne-sur-mer
Membre no 3 586
Aide possible: Recherches dans le Boulonnais
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,

A Dunkerque le 6-10-1796 il y a un mariage DETHAN-DALENTHUN avec filiation:
http://www.gennpdc.net/releves/acte_mari.p...56&xct=5467

Peut-être une piste ?

Bonne journée.

Marcel FOURNET
Go to the top of the page
 
+Quote Post
vlecuyer
posté 24/03/2016 à 08:27
Message #3


Plume d'Argent 2009
*******

Groupe : Animateur
Messages : 19 042
Inscrit : 30/06/2006
Lieu : Nancy
Membre no 1 682
Logiciel: Reunion




Bonjour Marcel,

Citation (mfournet @ 24/03/2016 à 08:06) *
A Dunkerque le 6-10-1796 il y a un mariage DETHAN-DALENTHUN avec filiation
sur ce relevé, le père de la mariante est nommé "DALENTHUN Louis Eugéne Guilbert", c'est une erreur d'interprétation de l'acte : il s'agit en fait de Louis Eugène GUILBERT d'Alenthun, famille dont je parle plus haut et de la très haute bourgeoisie, ses parents sont Charles GUILBERT d'Alenthun, écuyer, secrétaire du Roy, Lieutenant Général de l’Amirauté de Dunkerque, et Pélagie DE LA DERRIÈRE.

Peu de "chance" qu'on en trouve une descendante mariée à un maçon de Boulogne...

Les patronymes et les prénoms du couple-titre me font envisager une origine outre-Manche, avec une possible déformation francophone du patronyme original.

Bonne journée,


--------------------
Vincent
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mfournet
posté 24/03/2016 à 08:48
Message #4


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 308
Inscrit : 30/03/2007
Lieu : Boulogne-sur-mer
Membre no 3 586
Aide possible: Recherches dans le Boulonnais
Logiciel: Aucun de précis




Rebonjour Vincent,

A l'appui de votre rectification, je joins ci-dessous un contrat de mariage, où l'on parle d'un GUILBERT d'Alenthun.

Par ailleurs est inhumée le 15-4-1726 dans la cathédrale de Boulogne: Marie Jeanne des CAYEULX veuve de Louis Raoul d'ALENTHUN.
A Boulogne, St-Joseph est décédée le 3-1-1766 Anne GUILBERT d'Alenthun, 77 ans, veuve de Claude ROUSSÉ marquis d'Alembon.

On est loin en effet d'une famille de maçons.

Marcel FOURNET

CM du 11 octobre 1745 entre
François Louis Marie PATRAS de CAMPAIGNO sénéchal du Boulonnais, et
Louise Charlotte de ROUSSÉ d’Alembon

« Pardevant nous Dominique MASSIET notaire royal au comté et Sénéchaussée du Boulonnois, demeurant à Boulogne soussigné, étant transporté au château de Colembercq en présence et assisté de maître Antoine BERNARD procureur d’office de la justice du marquisat de Colembercq, demeurant à Nabringhen, et de maître François DUMONT magister audit Colembercq témoins à ce par nous appellés au deffaut d’un second notaire soussignés sont comparus :
* Haut et puissant seigneur messire François PATRAS de CAMPAIGNO, chevalier seigneur de Cohen, Neuchâtel, Nesle, Saint Martin et le Coüarte, ancien sénéchal du Boulonnois, demeurant au château du Pont de Brique pour lui en son nom et pour haut et puissant seigneur messire François Louis Marie PATRAS de CAMPAIGNO chevalier son fils aîné, et de haute et puissante dame Marie Louise DAUDEGOT son épouse, seigneur d’Hubersent et Rollet, cy devant lieutenant au régiment de Beuvron cavalerie, sénéchal de la province du Boulenois, demeurant en son château du Pont de Brique, ledit seigneur sénéchal pour luy et en son nom assisté d’Hilaire PATRAS de CAMPAIGNO, chevalier ancien lieutenant colonel de cavalerie, pensionnaire et chevalier de l’Ordre de Saint Louis son oncle, d’Antoine Henry PATRAS de CAMPAIGNO chevalier capitaine au régiment de la Rieville cavalerie, chevalier de l’Ordre de Saint Louis, de Gabriel PATRAS de CAMPAIGNO chevalier capitaine au régiment de Poitou infanterie, ses frères, de damoiselle Elisabeth PATRAS de CAMPAIGNO sa sœur aînée, de Louise Catherine PATRAS de CAMPAIGNO d’Hubersent sa sœur, de Ambroise François Achilles du ROUSSEL chevalier seigneur de Pernes, Honvaux, Montquenet, Longfossé, Quehouve, Waringueval, châtelain de Befle, maître de camp d’un régiment de cavalerie, trouppes boulonoises, son beau-frère à cause de Madeleine PATRAS de CAMPAIGNO son épouse, aussy assisté de très haut et très puissant seigneur Louis de CREVANT d’Humière, duc de Humières, lieutenant général des armées du Roy, gouverneur du Boulonnois, de très haute et très puissante dame Julie de CREVANT duchesse de Humières, de Louis d’Aumont duc d’Aumont, pair de France, maréchal des camps et armées du Roy, premier gentilhomme de sa chambre, de Jeanne Victoire de DUREFORT DURUS duchesse d’Aumont son épouse, ses parens ; de haut et puissant seigneur Achilles Gabriel François chevalier vicomte d’ISQUE, marquis de Colembercq et de Nabringhen, d’Alembon et ses dépendances, baron d’Hermelinghen, connétable héréditaire du comté de Guisnes, seigneur d’Echinghen, du Manoir, Hesdigneul, Hafrengues, Couppes, Hocquinghen, Longueville, Lecouture, Leturne, et Leannes en Artois, cy devant lieutenant aux Gardes Françoises, de haut et puissant seigneur Jean Louis d’ISQUE seigneur du Manoir, capitaine de grenadiers au régiment de Quemy trouppes boulonnoises, de Claude de TUTIL de Quemy chevalier seigneur de Marquise, commandant pour le Roy en la ville et gouvernement de Boulogne, et de Jeanne Françoise d’ISQUE son épouse, de Gabrielle Benoîte d’ISQUE d’Echinghen, de Jacqueline Antoinette d’ISQUE du Manoir, de Madeleine Florentine d’ISQUE de Hesdigneul, damoiselle d’ISQUE de Nabringhen, lesdits seigneurs marquis de Colembercq, du Manoir, dames de Quemy et damoiselle d’ISQUES ses cousins et cousines issues de germain ; de haut et puissant seigneur Jean Baptiste de ROCQUIGNY chevalier seigneur de Pulcheu le Fayel et Lefaux, de Florent de ROCQUIGNY chevalier seigneur d’Etaples capitaine au régiment de Clermont-Tonnerre, de damoiselle ROCQUIGNY du Fayel, de Olimpe de ROCQUIGNY d’Etaples, de Cécille de ROCQUIGNY, ses cousins et cousines remués de germain ; de haut et puissant seigneur Jean Baptiste CHINOT chevalier seigneur de Hesdres, Chailly, Leval, Houret, Le Pinoy et Fromessen, ancien capitaine au régiment de Picardie, de Marie Anne Charlotte de GUISELIN, dame dudit Le Pinoy et Fromessen son épouse, de Marie Anne LESTAY de Potouville, veuve de Antoine de la VILLENEUVE chevalier seigneur dudit lieu et d’Alincthun, Le Cour, vicomte des Deux Airons ;
* Et Anne GUILBERT marquise d’Alembon, veuve de Claude Jean Baptiste de ROUSSÉ chevalier marquis d’Alembon, baron d’Hermelinghen connétable héréditaire du comté de Guisnes, commandant en chef pour le Roy en la ville et gouvernement de Dunquerque et chevalier de l’Ordre de Saint Louis, demeurante en la ville de Calais en son hôtel, pour elle et en son nom et pour damoiselle Louise Charlotte de ROUSSÉ d’Alembon, sa fille cadette, demeurante audit Calais, avec laditte dame marquise d’Alembon, laditte damoiselle de ROUSSÉ d’Alembon, pour elle et en son nom, assistée de Marie Jeanne Françoise de ROUSSÉ dame d’Alembon et d’Hermelinghen, marquise de Collembercq sa sœur aînée, et dudit marquis de Collembercq son beau frère, de Jean Baptiste de ROUSSÉ chevalier abbé d’Alembon, son oncle, du comte d’APREMONT et de la comtesse de MERODE d’Apremont son épouse, de la duchesse d’HARCOURT, du duc d’HARCOURT lieutenant général des armées du Roy, chevalier de ses Ordres, capitaine de ses gardes, de messire de QUELUS évêque d’Auxerre, de messire de FABER seigneur de Moulin, son oncle à la mode de Bretagne du côté paternel, Claude François de SAISSEVAL chevalier seigneur de Feuquières Fouquerrolle Fayel et autres lieux, chevalier de l’Ordre de Saint Louis, et commandant pour le Roy en la ville et gouvernement d’Ardres, et Louise Catherine de VERDUISANT son épouse, de Jean Baptiste de SAISSEVAL chevalier gentilhomme du duc de Chartres, et fils dudit seigneur de Feuquières, de Anne Elisabeth de SAISSEVAL sa fille épouse de Antoine DELARUE chevalier seigneur du Rosoy, et dudict seigneur du Rosoy, iceux seigneurs et dames de SAISSEVAL cousins et cousines à laditte damoiselle de ROUSSÉ d’Alembon, à cause de ladite dame de Feuquière leur mère, du marquis de CREQUY seigneur de Souverain Moulin, Wimille, Baincthun, chef d’une brigade de carabiniers, maréchal des camps et armées du Roy, chevalier de ses ordres, messire LE TONNELIER de BRETEUIL marquis de Breteuil, de Louis Jacques de CALONNE, chevalier marquis de Courtebonne maréchal des camps et armées du Roy, de messieurs de CALONNE chevaliers seigneurs du Mont et de Beaumarais, tous quatre cousins à laditte damoiselle DE ROUSSÉ du côté paternel, de messire GUILBERT d’Alenthun escuyer secrétaire du Roy son oncle maternel, et Françoise GUILBERT veuve de messire DU HALIER grand bailli de Tournehen, d’Elisabeth GUILBERT veuve de messire FLOTTE capitaine au régiment angenois ses tantes maternelles, de messire AMPLEMENT de la CRESSONNIERE seigneur d’Olphus, et Françoise DU HALIER son épouse, sa cousine germaine, de Joseph DU HALIER lieutenant général de l’Amirauté de Dunquerque, de Hugues son frère, capitaine au régiment de Conty infanterie, ses cousins germains, du sieur du PEREUX commissaire d’artillerie et du sieur du PEREUX son frère gendarme, et de la dame DU PEREUX d’Aubigny ses cousins et cousine issus de germain d’autre part.
Lesquelles parties ont fait le traité de mariage etc … »
Go to the top of the page
 
+Quote Post
vlecuyer
posté 24/03/2016 à 10:47
Message #5


Plume d'Argent 2009
*******

Groupe : Animateur
Messages : 19 042
Inscrit : 30/06/2006
Lieu : Nancy
Membre no 1 682
Logiciel: Reunion




Re Marcel,

juste pour info car je pense vraiment qu'on est loin du sujet :
Citation (mfournet @ 24/03/2016 à 08:48) *
Par ailleurs est inhumée le 15-4-1726 dans la cathédrale de Boulogne: Marie Jeanne des CAYEULX veuve de Louis Raoul d'ALENTHUN.
même correction, c'est Louis RAOULT, écuyer, seigneur d'Alenthun, commissaire et garde provincial d'Artillerie, conseiller du Roy, maître des Eaux-et-Forêts de Calais, Ardres, etc... (sa 2nde épouse est Marie Jeanne DESCAJEUL/d'ESCAJEULS °25/04/1650 à St Joseph).


--------------------
Vincent
Go to the top of the page
 
+Quote Post
apecking
posté 24/03/2016 à 21:48
Message #6


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 922
Inscrit : 03/06/2011
Membre no 13 632
Logiciel: Heredis




Bonsoir Vincent wink.gif
Citation (vlecuyer @ 24/03/2016 à 08:27) *
Les patronymes et les prénoms du couple-titre me font envisager une origine outre-Manche, avec une possible déformation francophone du patronyme original.

d'autant qu'il y a deux signatures MACMAHON sur l'acte.... Témoin un MACMAHON capitaine de régiment (nom du régiment???)
A priori il ne serait pas surprenant de devoir faire au moins 30km à l'ouest du Gris-Nez pour espérer trouver quelque chose wink.gif


Amicalement, Alexandre


--------------------
Sur Geneanet : pecking
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 10 12 2018 à 14:20