IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

2 Pages V   1 2 >  
Reply to this topicStart new topic
> DE CRESPIOEUL, Région Arras
dtison
posté 06/01/2015 à 17:34
Message #1


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 222
Inscrit : 15/01/2013
Membre no 15 362
Aide possible: partager mes recherches
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir à tous,
un CM du 30 juillet 1594 (AD 62 2J8/47 r) mentionne "Jean DE CRESPIOEUL, homme d'armes des ordonnances de Sa Majesté". Je suppose qu'il s'agit de Philippe II roi d'Espagne; mais que signifie "homme d'armes des ordonnances".
Avec mes remerciements aux historiens chevronnés,
Daniel
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jziemczak
posté 06/01/2015 à 17:58
Message #2


Plume d'Or 2014, 2013 Argent 2018, 2017, 2016, 2015
*******

Groupe : Érudit
Messages : 10 168
Inscrit : 26/12/2005
Membre no 881
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir

Les lecteurs de votre mail seraient peut-être intéressé par le contenu du cm cité

Joseph
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dbouquet
posté 06/01/2015 à 18:54
Message #3


Expert
******

Groupe : Érudit
Messages : 4 597
Inscrit : 01/10/2005
Lieu : Talence (33)
Membre no 79
Logiciel: BasGen




Bonsoir,

Un petit coup de google et on trouve :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Compagnie_d%27ordonnance

Didier


--------------------
Didier
mon site : http://pagesperso-orange.fr/didier.bouquet/
procurez vous "registres des bourgeois d'Arras" : http://pagesperso-orange.fr/didier.bouquet/travaux.htm
Go to the top of the page
 
+Quote Post
btournier
posté 06/01/2015 à 19:05
Message #4


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 772
Inscrit : 04/10/2005
Lieu : 81000 ALBI
Membre no 209
Logiciel: GeneWeb




Citation (jziemczak @ 06/01/2015 à 17:58) *
Bonsoir

Les lecteurs de votre mail seraient peut-être intéressé par le contenu du cm cité

Joseph


Bonsoir,

Une petite recherche permet de retrouver le "topic" où est reproduit ce contrat :

http://www.gennpdc.net/lesforums/index.php...p;hl=CRESPIOEUL

Ce qui donne :
AD62 2J8/47R - 30/7/1594 - Contrat de mariage
Comparurent Jean DE CRESPIOEUL homme d'armes des ordonnances de sa Majesté, Anne BRUNEL sa femme, Antoine DE CRESPIOEUL avocat leur fils assisté de Robert LEFEBVRE demeurant à Arras mari et bail de Madeleine DE CRESPIOEUL soeur consanguine dudit Jean, Messire Louis DE BEAUFFORT chevalier Sieur de Boisleux Warlincourt Mercatel, Jean DE BEAUFFORT aussi chevalier ses amis
- Charles DELAVACQUERIE écuyer bailly des terres et seigneuries de Boisleux Warlincourt et Mercatel, Demoiselle Walburge DE WIGNACOURT sa femme et Jeanne DELAVACQUERIE leur fille assistée de Demoiselle Claire DELEGORGUE dernièrement veuve de feu Charles DELAVACQUERIE écuyer Sieur de Rullecourt et lieutenant de la comté de Saint Pol, Maître Wallerand OBERT écuyer Sieur de Gaudiempré cousin germain audit Charles, Adrien MOULLART pruvost de la cité d'Arras mari et bail de Demoiselle Jeanne DUFLOS, Philippe CORNAILLE avocat Sieur d'Opy mari et bail d'Anne DUFLOS, lesdits du surnom DUFLOS filles dudit feu Ferry, Antoine DENOEUX argentier de la cité mari et bail de Charlotte HANOGUIER cousine germaine audit Charles, Maître Charles DE WIGNACOURT écuyer avocat frère à ladite Demoiselle Walburge, Jacques DORESMIEUX écuyer mari et bail de Suzanne DE WIGNACOURT soeur à ladite Demoiselle Walburge, Gilles DE MONCHEAUX écuyer Sieur de Moncheaux Sieur de Foncquevillers son cousingermain, Maître Louis LECAMBIER avocat mari et bail de Suzanne DORESMIEUX, Chrétien LEFORT huissier du conseil mari et bail de Demoiselle Marie LEFIN, lesdites Demoiselles Suzanne et Marie nièces à ladite Walburge.


--------------------
Cordialement

Bernard Tournier
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dtison
posté 06/01/2015 à 19:07
Message #5


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 222
Inscrit : 15/01/2013
Membre no 15 362
Aide possible: partager mes recherches
Logiciel: Aucun de précis




Citation (jziemczak @ 06/01/2015 à 17:58) *
Bonsoir

Les lecteurs de votre mail seraient peut-être intéressé par le contenu du cm cité

Joseph

Avec plaisir, il s'agit du cm du 30.07.1594, AD 62 2J8/47 r :
Comparurent Jean de CRESPIOEUL homme d'armes des ordonnances de sa majesté, Anne BRUNEL sa femme, Antoine de CRESPIOEUL avocat leur fils assisté de Robert LEFEBVRE demeurant à Arras mari et bail de Madeleine de CRESPIOEUL soeur consanguine dudit Jean, messire Louis de BEAUFORT chevalier sieur de Boisleux Warlincourt Mercatel, Jean de BEAUFORT aussi chevalier ses amis
Charles DELAVACQUERIE écuyer bailli des terres et seigneurie de Boisleux Warlincourt Mercatel, Delle Walburge de WIGNACOURT sa femme et Jeanne DELAVACQUERIE leur fille assistée de delle Claire DELEGORGUE dernièrement veuve de feu Charles DELAVACQUERIE écuyer sieur de Rullecourt et lieutenant de la comté de Saint-Pol, maître Wallerand OBERT écuyer sieur de Gaudiempré cousin germain audit Charles, Adrien MOULLART prévost de la cité d'Arras mari et bail de delle Jeanne DUFLOS, Philippe CORNAILLE avocat sieur d'Opy marie et bail d'Anne DUFLOS, lesdits du surnom DUFLOS filles dudit feu Ferry.

Il y a encore quelques noms que je n'ai pas noté
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dtison
posté 06/01/2015 à 19:11
Message #6


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 222
Inscrit : 15/01/2013
Membre no 15 362
Aide possible: partager mes recherches
Logiciel: Aucun de précis




Citation (dtison @ 06/01/2015 à 19:07) *
Citation (jziemczak @ 06/01/2015 à 17:58) *
Bonsoir

Les lecteurs de votre mail seraient peut-être intéressé par le contenu du cm cité

Joseph

Avec plaisir, il s'agit du cm du 30.07.1594, AD 62 2J8/47 r :
Comparurent Jean de CRESPIOEUL homme d'armes des ordonnances de sa majesté, Anne BRUNEL sa femme, Antoine de CRESPIOEUL avocat leur fils assisté de Robert LEFEBVRE demeurant à Arras mari et bail de Madeleine de CRESPIOEUL soeur consanguine dudit Jean, messire Louis de BEAUFORT chevalier sieur de Boisleux Warlincourt Mercatel, Jean de BEAUFORT aussi chevalier ses amis
Charles DELAVACQUERIE écuyer bailli des terres et seigneurie de Boisleux Warlincourt Mercatel, Delle Walburge de WIGNACOURT sa femme et Jeanne DELAVACQUERIE leur fille assistée de delle Claire DELEGORGUE dernièrement veuve de feu Charles DELAVACQUERIE écuyer sieur de Rullecourt et lieutenant de la comté de Saint-Pol, maître Wallerand OBERT écuyer sieur de Gaudiempré cousin germain audit Charles, Adrien MOULLART prévost de la cité d'Arras mari et bail de delle Jeanne DUFLOS, Philippe CORNAILLE avocat sieur d'Opy marie et bail d'Anne DUFLOS, lesdits du surnom DUFLOS filles dudit feu Ferry.

Il y a encore quelques noms que je n'ai pas noté

Merci beaucoup Didier, beaucoup plus rapide que moi...si je comprends bien il ne s'agit donc pas de roi d'Espagne, mais du roi de France?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 09/03/2015 à 22:50
Message #7


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 11 865
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir Daniel,

Concernant Jean de CRESPIOEUL " homme d'armes des ordonnances de sa majesté"

Il s'agit bien entendu d'un militaire à la solde du roi très catholique d'Espagne et des Pays-Bas,
étant donné que l'Artois se trouvait alors détaché du royaume de France depuis le traité de Cambrai en 1529 et rattaché aux Pays-Bas. A cette occasion, François Ier ayant renoncé à cette occasion à ses prétentions italiennes et récupéré la Bourgogne. Mais il cède l’Artois et les Flandres.

En fait les compagnies d'ordonnance, appelées initialement "bandes d'ordonnance" sont les prémices de l'armée moderne et rompent avec l'ost médévial dans lequel le service des fiefs avait un rendement aléatoire, avec une mise en œuvre était lourde. D'une manière générale, l'armée ne constituait pas une force permanente, les gens de guerre étant engagés et cassés, c'est-à-dire licenciés, au gré des circonstances.

Depuis les réformes militaires de Charles VII, en 1445, la meilleure partie de l'armée royale française était constituée de compagnies d'ordonnance sous les armes en temps de paix comme en temps de guerre. A cet égard, Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, lorsqu'il prit en ses mains les rênes du pouvoir, en 1465, alors qu'il n'était encore que comte de Charolais, utilisa cet instrument militaire pour affronter, dans la guerre du Bien Public, un ennemi redoutable : le roi de France Louis XI qui disposait d'une armée permanente. Dans sa lutte contre celui-ci, entre 1465 et 1470, il avait compris que l'un des atouts de son adversaire était de disposer d'une armée permanente ; en 1470, n'affirmait-il pas : "Le roi de France qui est si muable et si inconstant que nul ne sait ce qu'il a en propos et comment bonnement l'on se gardera de lui, car il a toujours ses gens d'armes prêts"

Dans le cours des années 1470, le duc Charles s'engagea dans une entreprise nouvelle de réforme de l'instrument militaire : il promulgua trois ordonnances (d'où le nom de ces compagnies). L'esprit de cette législation donna naissance à une armée permanente constituée de compagnies d'ordonnance, sur le modèle français.

Charles Quint et les différents rois d'Espagne et des Pays-Bas reprirent ces disposition qui créèrent les prémices de l'armée moderne.
Sur le modèle français, les "compagnies d'ordonnance" de l'armée bourguignonne puis impériale sont constituées essentiellement de cavalerie et leur unité de base est la lance. Elles comptaient 100 "lances" chacune. L'existence d'une structure hiérarchique très perfectionnée montrait un souci d'efficacité et une volonté de renforcer la cohésion de l'ensemble.

Autrement dit, Jehan de CRESPIOEUL était un soldat de métier comme on dirait aujourd'hui...

Je vous joins le lien pour plus de détails si cela vous intéresse :
Blog de Bertrand SCHNERB - http://www.theatrum-belli.com/archive/2008/05/11/les-armees-des-ducs-de-bourgogne.html

Joël
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dtison
posté 10/03/2015 à 10:45
Message #8


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 222
Inscrit : 15/01/2013
Membre no 15 362
Aide possible: partager mes recherches
Logiciel: Aucun de précis




Citation (jvasseur @ 09/03/2015 à 22:50) *
Bonsoir Daniel,

Concernant Jean de CRESPIOEUL " homme d'armes des ordonnances de sa majesté"

Il s'agit bien entendu d'un militaire à la solde du roi très catholique d'Espagne et des Pays-Bas,
étant donné que l'Artois se trouvait alors détaché du royaume de France depuis le traité de Cambrai en 1529 et rattaché aux Pays-Bas. A cette occasion, François Ier ayant renoncé à cette occasion à ses prétentions italiennes et récupéré la Bourgogne. Mais il cède l’Artois et les Flandres.

En fait les compagnies d'ordonnance, appelées initialement "bandes d'ordonnance" sont les prémices de l'armée moderne et rompent avec l'ost médévial dans lequel le service des fiefs avait un rendement aléatoire, avec une mise en œuvre était lourde. D'une manière générale, l'armée ne constituait pas une force permanente, les gens de guerre étant engagés et cassés, c'est-à-dire licenciés, au gré des circonstances.

Depuis les réformes militaires de Charles VII, en 1445, la meilleure partie de l'armée royale française était constituée de compagnies d'ordonnance sous les armes en temps de paix comme en temps de guerre. A cet égard, Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, lorsqu'il prit en ses mains les rênes du pouvoir, en 1465, alors qu'il n'était encore que comte de Charolais, utilisa cet instrument militaire pour affronter, dans la guerre du Bien Public, un ennemi redoutable : le roi de France Louis XI qui disposait d'une armée permanente. Dans sa lutte contre celui-ci, entre 1465 et 1470, il avait compris que l'un des atouts de son adversaire était de disposer d'une armée permanente ; en 1470, n'affirmait-il pas : "Le roi de France qui est si muable et si inconstant que nul ne sait ce qu'il a en propos et comment bonnement l'on se gardera de lui, car il a toujours ses gens d'armes prêts"

Dans le cours des années 1470, le duc Charles s'engagea dans une entreprise nouvelle de réforme de l'instrument militaire : il promulgua trois ordonnances (d'où le nom de ces compagnies). L'esprit de cette législation donna naissance à une armée permanente constituée de compagnies d'ordonnance, sur le modèle français.

Charles Quint et les différents rois d'Espagne et des Pays-Bas reprirent ces disposition qui créèrent les prémices de l'armée moderne.
Sur le modèle français, les "compagnies d'ordonnance" de l'armée bourguignonne puis impériale sont constituées essentiellement de cavalerie et leur unité de base est la lance. Elles comptaient 100 "lances" chacune. L'existence d'une structure hiérarchique très perfectionnée montrait un souci d'efficacité et une volonté de renforcer la cohésion de l'ensemble.

Autrement dit, Jehan de CRESPIOEUL était un soldat de métier comme on dirait aujourd'hui...

Je vous joins le lien pour plus de détails si cela vous intéresse :
Blog de Bertrand SCHNERB - http://www.theatrum-belli.com/archive/2008/05/11/les-armees-des-ducs-de-bourgogne.html

Joël

Merci beaucoup Joël pour cette réponse très détaillée,
Daniel[font="Comic Sans MS"][/font]
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 11/03/2015 à 18:28
Message #9


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 11 865
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Daniel,

Concernant plus spécialement Jean DE CREPIOEUL, homme d'armes des ordonnances de sa Majesté
Il est l’époux d’Anne BRUNEL. Leur fils Antoine DE CREPIOEUL, avocat, épouse en 1594 Jeanne DELAVACQUERIE Sources :AD 62 2J8/47R - 30/7/1594

Il est vivant en 1594 (voir ci-desssus), teste le 13/11/1608 et décède avant 1615 puisqu’Anne BRUNEL est veuve lors du mariage de leur second fils Nicolas DE CREPIOEUL avec Marie CAUDRON, fille de feu Simon CAUDRON et Anne LEFEBVRE. Sources : AD 62 2J8 / f°68 cm 9 mai 1615

Dans les 2 actes, nous retrouvons Robert LEFEBVRE demeurant à Arras, mari et bail de Madeleine DE CRESPIOEUL, déclarée soeur consanguine dudit Jean DE CREPIOEUL en 1594 et tante paternelle de Nicolas DE CREPIOEUL en 1615. Nous pouvons donc en conclure que Madeleine DE CRESPIOEUL et Jean DE CREPIOEUL ont le même père, en l’occurrence Jean DE CRESPIOEUL, habitant en 1569 Foncquevillers où il occupe en location la cense de St Marc pour les religieuxde Choisy au Bac.
Sources : AD 62 2 C 1569/20 – Rôle d’imposition du centièmes

Une fiche tirée du Fonds Guesnon à la médiathèque d’ARRAS Gros d’Artois – Ventes – liasse 1583 n° 2 --- nous indique que le 22 juillet 1583

Claude de BASSECOURT, escuier, sr de St Floris, lieutenant général du bailliage de Hesdin, se faisant fort d’Anthoine de BASSECOURT, aussy escuier, sieur de Grigny, son filz aisné, de BAJean, Maximilien, Robert et Marguerite DE BASSECOURT ses enfants puînés et Hugues de BASSECOURT, aussy escuier demeurant à Boiry Ste Rictrude d’une part

Jehan de CRESPIOEUL l’aisné, demeurant à Foncquevillers, se faisant fort de Madeleine de CRESPIOEUL, sa fille, veuve de Charles de BASSECOURT, à son trespas aussy escuier, homme de guerre à cheval d’une compagnie de lanches légères de la compagnie de Mgr le Marquis de Roubaix, Jehan de CRESPIOEUL, maistre de la maison et hostellerie où pend pour enseigne St Martin en ceste ville d’Arras, enfants dudit Jehan de CRESPIOEUL l’aisné et Jehan DU PUICH, eschevin d’Arras, frère utérin dudit CRESPIOEUL l’aisné, d’autre part

Transigent sur des difficultés à cause du contrat de mariage de feu Charles de BASSECOURT avec ladite Madeleine DE CRESPIOEUL

Ladite Madeleine DE CRESPIOEUL que nous retrouvons par la suite remarié à Robert LEFEBVRE avant le 22/10/1589 puisqu’à cette date, un jugement du Conseil d’Artois rendu entre Robert LEFEBVRE, mary et bail de Magdeleine de CRESPIOEUL, auparavant veuve de Charles de BASSECOURT, ayant le bail et la gouvernance d’Antoinette DE BASSECOURT, fille en bas âge qu’elle a eu dudit feu Charles… déboute Gilles de MONCHEAUX époux d’Agnès LAMIOT et Robert CAUWEL, écuier, srs de Foncquevillers de leurs lettres de requête et adjugent audit LEFEBVRE les honneurs et prééminences en l’église de Foncquevillers, au nom de ladite mineure. Sources : AD 62 4E18/28 Inventaire des titres au décès de Charles de Preud’Homme d’Ailly en 1746

Les mêmes sources nous indiquent Jean de CRESPIOEUL, père de Madeleine, allié alors à Anne DU PUICH dans le cadre d’un bail accordé le 10/07/1574 pour le temps de survie de sa femme et de ses enfants par les religieux de Choisy pour jouir des fermes, terres et dîmes de Foncquevillers. C’est à cette même époque que Claude de BASSECOURT se rend acquéreur de cette seigneurie ecclésiastique de St Marc qui devient dès lors laïque. Et c’est certainement pour éviter les difficultés que son fils Charles épouse Madeleine DE CRESPIOEUL le 11 septembre 1579.

Ce qui nous donne comme filiation

Jean DE CRESPIOEUL allié Barbe DU PUICH
1 Jean DE CRESPIOEUL allié à Anne BRUNEL
1.1 Antoine DE CRESPIOEUL
1.2 Nicolas DECRESPIOEUL
2. Madeleine DE CRESPIOEUL alliée en 1) Charles de BASSECOURT en 2° Robert LEFEBVRE
2.1 Antoinette DE BASSECOURT

Cordialement,

Joël

Ce message a été modifié par jvasseur - 12/03/2015 à 13:38.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
btournier
posté 13/03/2015 à 10:30
Message #10


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 772
Inscrit : 04/10/2005
Lieu : 81000 ALBI
Membre no 209
Logiciel: GeneWeb




Bonjour à tous,

Et merci à Joël pour tous ces détails sur les CRESPIOEUL.
Et voyant que cette famille est originaire de Foncquevillers, peut-on faire le lien entre celle-ci et celle de Joseph CRESPIEUL, père de Robert (de) CRESPIEUL, sujet d'un autre fil?


--------------------
Cordialement

Bernard Tournier
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dtison
posté 13/03/2015 à 12:39
Message #11


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 222
Inscrit : 15/01/2013
Membre no 15 362
Aide possible: partager mes recherches
Logiciel: Aucun de précis




Citation (btournier @ 13/03/2015 à 10:30) *
Bonjour à tous,

Et merci à Joël pour tous ces détails sur les CRESPIOEUL.
Et voyant que cette famille est originaire de Foncquevillers, peut-on faire le lien entre celle-ci et celle de Joseph CRESPIEUL, père de Robert (de) CRESPIEUL, sujet d'un autre fil?


Un grand merci, Joël, pour votre gentillesse
Daniel
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 13/03/2015 à 14:26
Message #12


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 11 865
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Didier,
Bonjour Bernard,

Il y a effectivement un lien entre tous ce Jean de CRESPIOEUL, censier de St Marcq à Foncquevillers en 1569... et Robert de CRESPIOEUL, lieutenant du sgr d'Oppy en 1700.
Reste à trouver lequel... !!!

Robert de CRESPIOEUL est décédé en 1725. A l'occasion, il est déclaré centenaire... Donc né en 1625
Il est déclaré fils de Jean et Margueritte DELATTRE

Jean DE CRESPIOEUL allié à Anne BRUNEL est décédé en 1609 ne peut donc être son père.
On peut l'écarter.

Dans la transaction de 1583 entre Jean DE CRESPIOEUL et Claude DE BASSECOURT, il est fait état de Jehan de CRESPIOEUL, fils de Jean, hostelain à Arras et de Madeleine DE CRESPIOEUL, sa fille.
Ce fils serait-il le père de notre Robert ? On ne peut l'affirmer.

D'autant plus que plusieurs jean DE CRESPIOEUL récréantent leur bourgeoisie à Arras :
¤ Jean, natif de Boisleux en 1551
¤ Jean, natif de Ficheux en 1567
¤ Jean, natif de Vancourt en 1529
¤ Jean, prêtre, natif de Ficheux en 1580

Et que Robert de CRESPIOEUL était praticien. Il a pu tout simplement venir habiter Foncquevillers en cette qualité pour succéder à Antoine BACCON (dcd 1683), son beau-père.


De même, nous trouvons à Foncquevillers
Sources : AD 62 Béthencourt 2J8 f° 84v - contrat du 25 mai 1622

Louis CRESPIOEUL, fils à marier dmt à Foncquevillers d'Antoine et de Jeanne LOMBARDE ses père et mère
et Marie GLASSON, veuve auparavant de feu Laurent LE DUCQ
assistée de Pierre GLASSON, son frère, Jude LE DUCQ, frère audit feu Laurent et de Louis BONIFACE en son tour échevin de la cité, cousin audit feu Laurent.
D'où vient cet Antoine ?...

Dans l'acte de 1589, jean DE CRESPIOEUL, époux Barbe DU PUICH est surnommé l'Aîné.. Je suppose donc qu'il y a un autre Jean DE CRESPIOEUL plus jeune et que de lui (frère ou cousin) pourrait être descendu Robert de CRESPIOEUL allié à Catherine BACCON.

La réponse se trouve peut-être dans les BMS d'Arras ou plus certainement dans les registres notariés du début du XVII°, voire les registres d'imposition du Centième de 1569.

Cordialement,
Joël
Go to the top of the page
 
+Quote Post
btournier
posté 13/03/2015 à 14:49
Message #13


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 772
Inscrit : 04/10/2005
Lieu : 81000 ALBI
Membre no 209
Logiciel: GeneWeb




Bonjour Joël,

Merci pour cette réponse très détaillée qui invite à la prudence, car on peut être tenté (cela m'arrive !) de tirer des conclusions hâtives !
Un point cependant concernant l'origine de Robert CRESPIEUL. Je me permets de citer Didier Bouquet :
"Arras BB51 folio 125R
[2549][2550] 18 livres : Robert CRESPIEUL fils de feu Jean et de Marguerite DELATTRE, natif de Foncquevillers idem moyennant finance de 18 livres qu il a payé au sieur argentier de cette ville et ce avec Joseph CRESPIEUL son fils en bas âge, ayant prêté le serment comme dessus le 13/10/1673 et au regard de son fils ledit serment a été différé jusqu à ce qu il sera en âge compétent et paravant prendre état de mariage ou autre honorable."


Ce message a été modifié par btournier - 13/03/2015 à 14:57.


--------------------
Cordialement

Bernard Tournier
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 13/03/2015 à 16:13
Message #14


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 11 865
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




J'avis effectivement zappé ce détail !!!...

Ca restreint les recherches.

Dans les centièmes de 1569, nous n'avons que Jean DE CRESPIOEUL à Foncquevillers. On ne lui connaît qu'une fille, Antoinette mariée à Charles de Baccesourt puis Robert LEFEBRE et un fils Jean, hostelain à Arras.

Et en 1622 Louis DE CRESPIOEUL, fils d'Antoine, demeurant à Foncquevillers.

Ce sont les seules branches auxquelles nous pouvons nous raccrocher...

Cordialement,
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dtison
posté 14/03/2015 à 09:30
Message #15


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 222
Inscrit : 15/01/2013
Membre no 15 362
Aide possible: partager mes recherches
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,
J'ai pour ma part une Madeleine DE CRESPIOEUL, veuve de Louis TOURSEL, épouse de Adrien MULLET, soeur de Antoine DE CRESPIOEUL avocat, citée dans le CM du 6.07.1633 (AD 62 J 8 119 r° et 2 J 6 24 r°) du mariage de son fils Antoine TOURSEL;
Citée également dans le CM du 25.01.1626 (AD 62 J 8 100 v°) avec la même parenté.
Est-ce bien la même que vous citez (alliée à Charles DE BASSECOURT puis Robert LEFEBVRE)? Elle se serait mariée 4 fois ?
Cordialement
Daniel
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 14/03/2015 à 20:15
Message #16


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 11 865
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir,

Non, il s'agit bien d'une autre Madeleine de Crespioeul[/b]...
La fille de Jean de CRESPIOEUL de Foncquevillers alliée à Charles de Bassecourt en 1579 puis Robert LEFEBVRE en 1588/89 se prénomme bien Madeleine/b];
Elle indiquée comme tante paternelle à [b]Nicolas DE CRESPIOEUL
en 1615 et comme soeur consanguine de Jean DE CRESPIOEUL, père d'Antoine en 1594
Sources : AD 62 Béthencourt 2J8 f° 68 ET f° 47


La Madeleine qui épouse en 1° Louis TOURSEL puis en 2° Adrien MULLETen 1626 est soeur germaine
¤ d'Antoine de CRESPIOEUL allié en 1594 à Jeanne de LA VACQUERIE
¤ de Nicolas DE CRESPIOEUL allié en 1615 à Marie CAUDRON
¤ de Marie DE CRESPIOEUL allié à Jean MORAND
Sources : AD 62 Béthencourt f° 100

Selon Généalogie N° 38/163, elle serait née vers 1581 et décédée le 22 décembre 1649 (inhumée à Montenescourt)

En droit, sont consanguins la sœur ou le frère, nés du même père, mais non de la même mère.
On peut donc en conclure que Madeleine de CRESPIOEUL alliée à Charles de BASSECOURT puis à Robert LEFEBVRE est issue du mère père que Jean DE CRESPIOEUL allié à Anne BRUNEL
De même, sont frères germains ou soeurs germaines, les enfants issus de mêmes père et mère, par opposition à consanguin (de même père et de mères différentes)

Je vois donc

1. Jean DE CRESPIOEUL allié à Barbe DU PUICH

1.1 Jehan DE CRESPIOEUL allié à Anne BRUNEL
1.1.1 Antoine DE CRESPIOEUL allié à Jeanne de LA VACQUERIE
1.1.2 Nicolas DE CRESPIOEUL allié à Marie CAUDRON
1.1.3 MADELEINE DE CRESPIOEUL alliée à Louis TOURSEL puis remariée à Adrien MULLET
1.1.4 Marie DE CRESPIOEUL alliée à Jean MORAND

1.2 Madeleine DE CRESPIOEUL alliée à Charles de BASSECOURT puis remariée à Robert LEFEBVRE


Maintenant, je me suis plongé dans les Centièmes de 1569 () sur Foncquevillers et Ficheux où les DE CRESPIOEUL apparaissent.

On trouve bien Jehan DE CRESPIOEUL à Foncquevillers. Rappelons nous que dans la transaction de 1583 avec Claude de BASSECOURT relative au contrat de mariage de sa fille Madeleine avec Charles, il était surnommé l'Aisné. ce qui laissait supposer un Jehan DE CRESPIOEUL le Josne. Eh bien, je l'ai rencontré à Ficheux ... Là où est domiciliée en 1615 Anne BRUNEL, veuve de Jehan DE CRESPIOEUL !!!
On ne peut pas faire mieux en termes de corrélation. Mais il nous faut toujours trouver le chaînon manquant avec Robert de CRESPIOEUL époux de M. Thérèse FRANCOIS & Catherine BACCON.

Cordialement,
Joël
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jziemczak
posté 14/03/2015 à 21:39
Message #17


Plume d'Or 2014, 2013 Argent 2018, 2017, 2016, 2015
*******

Groupe : Érudit
Messages : 10 168
Inscrit : 26/12/2005
Membre no 881
Logiciel: Aucun de précis




BOnsoir à tous

Des CEESPIEUX dans les comptes d'Arras ( BN) mais femme rarement cité

IMERCOURT : ancien nom de St. Laurent Blangy

- Dlle Janne de la VACQUERIE veuve de Mre Antoine CRESPIEUL vivant avocat au conseil d'Artois par décret audit conseil sur Nicolas DOUEZ et autres héritiers de feu Laurent pour le pourpris et lieu que l'on dit le Metz de Hées séant auprès de l'église de St. Laurent en Imercourt qu'elle tient en arrentement de cette église avec 40 mencaudées de terre en plusieurs pièces au terroir de St. Laurent et Hervain , à savoir à Laurent et Marguerite DOUEZ enfants héritiers de feu Laurent chacun par moitié pour 13 mencaudées en plusieurs pièces . Philippe BUISINE greffier du conseil d'Artois par décret sur Nicolas DOUEZ pour 10 mencaudées aussi en plusieurs pièces doivent chaque an ... ( BN, ms 21221, période 1634/1644 )

- Les héritiers de Dlle Jeanne de la VACQUERIE veuve de Me Antoine CRESPIEUL pour leur arrentement d'Imercourt. ( BN, ms 6218, années 1651/1652 )

JOseph
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 18/03/2015 à 04:49
Message #18


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 11 865
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir à Tous,

A. Pour compléter la descendance de Joseph DE CRESPIOEUL fils de Robert et de Thérèse FRANCOIS (ou LEFRANCOIS), que nous trouvons mentionné ci-dessous avec son père en 1673

1673 Arras BB51 folio 125r
[2549][2550] 18 livres : Robert CRESPIEUL fils de feu Jean et de Marguerite DELATTRE, natif de Foncquevillers idem moyennant finance de 18 livres qu il a payé au sieur argentier de cette ville et ce avec Joseph CRESPIEUL son fils en bas âge, ayant prêté le serment comme dessus le 13/10/1673 et au regard de son fils ledit serment a été différé jusqu'à ce qu il sera en âge compétent et paravant prendre état de mariage ou autre honorable."

Joseph, praticien, fils de Robert de Foncquevillers, recréante sa bourgeoisie en 1688 (Registre aux Bourgeois d'Arras BB63)

Le ms Rodière 88/2 aux AD 62 nous indique qu'il serait né en 1665 et décédé le 08/01/1730 (paroisse St Aubert ARRAS) et le mentionne comme Avocat et échevin d'Arras
De son mariage avec M. Françoise BONIFACE (o 1675 dcd 21/12/1734), il aurait eu 8 enfants dont entre autres

1. Nicolas Aubert de CRESPIOEUL, avocat - échevin d'Arras né Arras le 08/11/1713 dcd 01/03/1783
allié par cm le 24 mai 1738 à M. Françoise Thérèse de CARDEVACQUE (sans postérité)

2. Théophile Robert de CRESPIOEUL né Arras 23/04/1708 dcd 24/03/1777 conseiller du Roy - Grand bailli et mayeur de Bapaume
allié par cm le 15 juin 1737 à Mgte Brigitte LE MARQUE dont 7 enfants

Nous retrouvons les deux frères dans une transaction du 28 Xbre 1770, l'un demeurant à Arras et l'autre à Bapaume. Il est également fait mention de François Joseph Ignace, leur frère décédé.
Sources : AD 62 registre notarié 4E18/302 f° 36


B. Concernant maintenant l'ascendance de Robert de CRESPIOEUL né en 1625 dcd 1725 et allié à M. Thérèse FRANCOIS, mentionné comme fils de Jean de CRESPIOEUL et Mgte DE LATTRE.

Je me propose de l'inscrire dans cette filiation... Preuves à apporter mais certains éléments fournis par le ms Rodière 88/2.


Jean DE CRESPIOEUL vivant 1550/85 censier de St Marcq à Foncquevillers
x Anne DUPUICH
|
|
Jean DE CRESPIOEUL dcd 07/05/1609
x Anne BRUNEL
|
|
Antoine de CRESPIOEUL, sgr du Précourt, avocat né vers 1572 - dcd 23/12/1622
x le 24/09/1594 paroisse St Jehan en Ronville à Arras Jeanne DE LA VACQUERIE
|
|
Jean de CRESPIOEUL, sgr de Précourt
x Marguerite THERY
, fille Jean , sgr du Blocus et Catherine LOMBART d'après [b]Rosny qui reprend Dom LEPEZ[/b]
xxMarguerite DE LATTRE
... A moins que ce ne soit la même !, Robert de CRESPIOEUL étant né en 1625 et Jean de CRESPIOEUL, son père né au plus tôt en 1595, il n'y a pas de place pour deux générations !
|
|
Robert de CRESPIOEUL
x M. Thérèse FRANCOIS dcd avant 1676
xx 1676/1678 Catherine BACCON dcd 1703

Joël






Go to the top of the page
 
+Quote Post
btournier
posté 18/03/2015 à 09:45
Message #19


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 772
Inscrit : 04/10/2005
Lieu : 81000 ALBI
Membre no 209
Logiciel: GeneWeb




Bonjour,

Un aperçu de la descendance de Joseph de CRESPIEUL :

Joseph de CRESPIEUL, né vers 1665, décédé le 8 janvier 1735, ARRAS (62), inhumé - St Aubert (à l'âge de peut-être 70 ans), avocat en Parlement.
Marié le 12 octobre 1700, St Jean-en-Ronville ARRAS (62), avec Marie Françoise BONIFACE, fille de Joachim et d'Hélène Thérèse DELESAULX, née le 5 janvier 1676, dont
1. Marie Joseph Thérèse Hélène, née le 21 septembre 1701, ARRAS (62), baptisée - St Aubert.
2. Marie Claude Thérèse, née le 13 novembre 1702, ARRAS (62), baptisée le 14 novembre 1702, St Aubert.
3. Nicolas Aubert, né le 8 novembre 1703, ARRAS (62), baptisé le 9 novembre 1703, St Aubert, décédé le 1er mars 1783 (à l'âge de 79 ans), avocat au Conseil d'Artois.
Marié le 26 mai 1738, St Nicolas-en-l'Âtre ARRAS (62), avec Marie Françoise Thérèse de CARDEVACQUE, née le 28 mars 1713, ARRAS (62), baptisée le 29 mars 1713, St Nicolas en l'Âtre.
4. Claire Thérèse, née le 20 mai 1706, ARRAS (62), baptisée le 21 mai 1706, St Aubert.
5. Théophile Robert, né le 23 août 1708, ARRAS (62), baptisé le 23 août 1708, St Aubert, grand bailli du bailliage de Bapaume.
Marié le 17 juin 1737, St Nicaise ARRAS (62), avec Marguerite Brigitte Agnès LAMARQUE, fille de Guillaume (de) LAMARQUE et d'Anne Angélique DUFOUR, née le 4 mai 1715, ARRAS (62), baptisée le 5 mai 1715, La Madeleine, dont
51. Victoire Angélique, née le 16 mars 1738, BAPAUME (62), baptisée le 17 mars 1738, St Nicolas.
Mariée le 25 septembre 1768, St Nicolas BAPAUME (62), avec Henry Placide de BÉCOURT, né en 1742.
52. Louis Joseph Théodore, né le 18 mars 1739, BAPAUME (62), baptisé le 19 mars 1739, St Nicolas.
53. Françoise Aubertine, née le 6 juin 1741, BAPAUME (62), baptisée - St Nicolas, décédée le 20 mai 1825, BAPAUME (62) (à l'âge de 83 ans).
Mariée le 26 mars 1767, St Nicolas BAPAUME (62), avec Jean Charles LEFEBVRE, notaire.
54. Louis Théophile, né le 18 juillet 1743, BAPAUME (62), baptisé le 19 juillet 1743, St Nicolas, décédé le 30 octobre 1743, BAPAUME (62) (à l'âge de 3 mois).
55. Agnès Hippolyte, née le 10 janvier 1747, BAPAUME (62), baptisée le 11 janvier 1747, St Nicolas.
Mariée avec François Marie BOUCHER de MAROLLES.
56. Rosalie Joseph, née le 27 août 1749, BAPAUME (62), baptisée le 28 août 1749, St Nicolas, décédée le 22 janvier 1753, BAPAUME (62), inhumée - St Nicolas (à l'âge de 3 ans).
57. Bonne Amélie. mineure en 1765.
6. François Joseph Ignace, né le 20 avril 1709, ARRAS (62), baptisé - St Aubert, avocat en Parlement.
7. Angélique Agnès, née le 21 janvier 1711, ARRAS (62), baptisée le 22 janvier 1711, St Aubert.


--------------------
Cordialement

Bernard Tournier
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dbouquet
posté 25/03/2015 à 09:09
Message #20


Expert
******

Groupe : Érudit
Messages : 4 597
Inscrit : 01/10/2005
Lieu : Talence (33)
Membre no 79
Logiciel: BasGen




Bonjour,

Médiathèque BB50 folio 38R
[1352] Antoine DE CRESPIOEUL fils de Jehan DE CRESPIOEUL laisné a récréanté sa bourgeoisie à quoi il a été reçu si avant que ledit Jehan son père soit … (effacé)….autrement le 2/3/1579 pardevant Doresmieulx échevin.

Didier


--------------------
Didier
mon site : http://pagesperso-orange.fr/didier.bouquet/
procurez vous "registres des bourgeois d'Arras" : http://pagesperso-orange.fr/didier.bouquet/travaux.htm
Go to the top of the page
 
+Quote Post

2 Pages V   1 2 >
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 16 06 2019 à 15:51