IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> DAMBRINES x BOYELLE, Acq - Haute-Avesnes
jvasseur
posté 27/05/2020 à 05:49
Message #1


Plume d'Or 2019, 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 14 113
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,


Pour rester sur les DAMBRINES du secteur de Haute-Avesnes et Acq.


Contrat de mariage du 14-6-1689 entre Jean Jacques WAVELET et Marie DAMBRINE. (AD Pas-de-Calais 4E18/325B)
---- Relevé et transcription Marcel FOURNET ----



"Furent présens en personnes :

· Nicolas WAVELET, maistre masson demeurant au vilaiges de Mareul, Marie LE HECQ sa femme, Jean Jacque WAVELET leurs fils à marier, assisté de François et Adrien LE HECQ oncles maternelles d’une parte ;

· Claude DAMBRINES, laboureur demeurant au villaige d’Acq, et Guislaine BOYELLE sa femme, et Marie DAMBRINE leur fille à marier, icelle femme suffisamment auctorisé de leur mary comme elle ont desclaré d’autre parte.

Et recognurent lesdit parties que pour parvenir au traicté de mariaiges meu et pourparlé entre ledits Jean Jacque WAVELET et Marie DAMBRINE, lequel au plaisir de Dieu se fera parfera en face de l’Eglise mais auparavant qu’il y ait aucune foy ou promesse audit mariaige, les portements devises retours et conditions sont tels que s’ensuit.

Premièrement, quand au portement dudit Jean Jacques WAVELETZ, ledit Nicolas et icelle LE HECQ ses père et mère luy ont donné et donnent la jouissance pendante leur vie durante de toute une maison grange et autres édiffices scitué audit Mareul, avecq la moictié du jardain sur lequel ladite maison et héritaiges est construict, tenante de boult, au flégard de liste à Arnoult DELHOMEL, d’autre boult à la rivière et à Jacques DEPLANCQUE, sans en paier aucuns rendaiges, plus la despouille d’une mencaudé de terre advestie d’avoine, au mois d’aoust prochain, à prendre en deux mesures sur le Chemin de Villers à Arras, sy ont encore donné audit Jean Jacques WAVELET leur filz et qu’ils promectent l’un pour l’autre et chacun d’eux seul pour le tout sans division ny discussion luy paier et compter au premier de septembre prochain la somme de 60 florains une fois, monnoye d’Artois, plus une génisse estimé à 12 florains, qu’il promectent luy livrer sitost le mariaige consommé comme pareillement ledit Nicolas WAVELET promect de labourer et assemencer une mencaudé de terre pour la despouillier par ledit futur marians en l’anné seize cens quattre vingt onze, et profficter par luy desdit despouille sans en paier aucuns rendaige non plus qu’aucuns Centiemes ny rentes fonssières tant pour ladite pièches de terre que pour ladite maison et moictiés de mannoir cy dessus, lesquels demeureront à la charge desdits Nicolas WAVELETZ et ladite LE HECQ sa femme, et desquels ils se chargent par les présentes pour le temps de la jouissance qu’en feront lesdits futurs marians, quy est tout le portement dudit future mariant, sauf qu’ils ont encore promis luy furnir tous les ans durant leurs vie une boitellée de terre pour y assemencher de la dranière ou autres grains et où lesdits Nicolas et icelle LE HECQ trouveront leplus à propos, duquel portements ladite Marie DAMBRINE ses père et mère se sont tenus contens.

Quand à celluy de ladite Marie DAMBRINE ledit Claude DAMBRINE et icelle Guislaine BOIELLE sa femme, luy ont donné et donnent pour audit mariaige parvenir et qu’ils promectent aussy l’un pour l’autre et chacuns pour le tout, sans division ny discussion luy compter et furnir sitost ce mariaige parfaict et consommé une vache de poil noir à choisir en trois estimé à six escus avecq la somme de 50 florains monnoye d’Artois, comma aussy le nombre de 4 razière de bled, et la despouille d’une mencaudé de terres advétie à bled à l’aoust prochain, scitué au terroir d’Hautavesne à la discrétion d’icelle future mariante sans en paier ny rendaige ny Centiesme, sy ont desclaré lesdicts Claude DAMBRINES et icelle BOYELLE sa femme qu’ils font donnation par ces présentes à ladite Marie D’AMBRINE leur fille d’une demy mesure de terre labourables scitué audit terroir d’Acq, tenant de boult au Chemin Salbert, d’autre à 5 mencaudé de la cure dudit lieu, de liste à 5 boistellées des Pères Carmes déchaussez d’Arras, pour en jouir en touttes propriété par icelle future mariante sitost après leur décéds laquelle n’entrera en partaige avecq ses autres frères et soeurs, et aura icelle demie mesure de terre au pardessus la parte quy luy reviendra après leurs décéds, quy est tout le portements d’icelle futur mariante, duquel ledit Jean Jacques WAVELETZ ses père et mère et assistans se sont tenus contens comme de sa bonne vie fame et renommé.

Ce faict a esté taicté et conditionné qu’au cas arrivant du prédécéds dudit futur mariant paravant ladite Marie DAMBRINE sa future espouse, soit que dudit mariaiges il y ait enffans vivant apparant à naistre ou non, elle aura et remportera son porté cy dessus ses habits bagues joyaux cintures et affulures aians servis à ses corps et chef, son coffre sans or ou argent monnoyez ou à monnoyer, ses obventions et successions la valleurs et estimation de ce que vendus chargé ou allienné seroit le tout franchement sans charge de debtes obsecques et funéraille, et pour son droit et douaire commentionnel [conventionnel] que l’on dit amendemant de mariaige la somme de 50 florains monnoye d’Artois, sinon elle aura le choix et obtion de se tenir à ce droit et douaire coustumier tel que par la coustume des lieux luy debvra competter et appartenir et auquel de deux elle se voeuille tenir, elle en aura le choix et obtion en rapportant tousiours d’avant part sondit porté cy dessus ses obmentions [obventions] et succession ses habits bagues joyaux et autres choses cy dessus exprimé la valleur et estimation de ce que vendu chargé ou allienné seroit.

Et au cas contraire sy la dite Marie DAMBRINES venoit à décéder auparavant ledit Jean Jacques VAVELETZ son future espouse, sans délaisser enffans de leur conionction il demeurera en tous bien moeubles de la communion et autres réputé tels en paiant par luy toutes debtes obsecques et funérailles, et en rendant aux plus prochains parens d’icelle futur mariante les trois mellieurs bagues qu’elle délaissera au jour de son trépas avecq la somme de 30 florains un demie an après son décéds.

Quand aux acquests qu’iceux futurs marians pourront faire durant leur conionction il seront communs entre eux pour en jouir par le survivant d’eux deux sa vie durante et en après estre réparties entre les héritiers de parte et d’autre en paiant aussy par eux égallement ce que resteroit à parpaier desdits acquestz esquels seront compris touttes ratraictes lignagères [retraits lignagers] quy suiveront le lez et costé d’où ils procéderont en restituant aussy par la parties en proffictant à celle quy en sera privé la juste moictiés à quoy lesdits biens retraicts auront porté.

Aians lesdits Nicolas VAVELETZ la dite LE HECQ sa femme, accordez représentation avoir lieu en leur succession aux enffans quy naisteront de ce mariaige ; ainsy qu’ont faict lesdits Claude DAMBRINES et icelle Guislaine BOYELLE aux enffans quy naisteront de ce mariaige pour faire une teste en leur succession allencontre de leurs oncles et tanttes.

Promectans lesdites parties ce que dessus est dit tenir entretenir paier furnir et entièrement accomplir nonobstant touttes coustumes et rigoeurs de droit à ce contraire, à quoy ils ont desrogé et desrogent par ces présentes le tout soubz l’obligation respective et solidaires de leurs biens et héritaiges présens et advenir accordans sur iceux main assize et mise de fait aux despens qu’il appartiendra ; domicille eslus à la Maison Rouge à Arras, acceptans à juges MM du Conseil d’Artois, renonchans à toutes choses à ce contraires et spéciallement lesdites femmes et fille au droit du Sénatus Consult Velleyen et à l’autenticque sy qua mulier à elles explicqué.

Passé en la citté d’Arras le 14 juin 1689 pardevant nottaires royaux soubzsigné et desdits comparans ainsy signé : Nicolas WAVELETZ, marques de Marie LE HECQ de Claude DAMBRINE de Guislaine BOYELLE de Marie DAMBRINE, Jean Jacques WAVELETZ, et pour nottaires BONART et LOBRY."



Il y est question dans la dot de Marie DAMBRINE de la dépouille d’une mencaudée de terres cultivée en blé, située au terroir d’Haute-Avesne.

Cordialement,
Joël
Go to the top of the page
 
+Quote Post
alleroy
posté 27/05/2020 à 10:52
Message #2


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 157
Inscrit : 19/02/2008
Lieu : Avesnes-Le-Comte
Membre no 6 987
Aide possible: Avesnes,Farbus,Willerval
Logiciel: Aucun de précis




bonjour à tous,


Marie DAMBRINES / DAMBRINE
Née vers 1667 à ACQ 62144
mariée le 3 juillet 1689 (dimanche) à MAROEUIL 62161, avec :
Jean Jacques WAVELET, né vers 1666 à MAROEUIL 62161
dans l'acte de mariage, elle est dite fille de Claude DAMBRINE et de Guilaine NOËL ou HOËL ? de la paroisse d'Acq

--- Mariage filiatif . Témoins : Arnoud DE LOMMEL et Jean ... ? . --- : Cote : 5 MIR 557/1 - Lieu : Maroeuil - Dates extrêmes : 1607-1809 - Page 200 / 1354 ---


je n'ai rien de plus, bonne journée


--------------------
cordialement
Alain LEROY . : http://gw.geneanet.org/aleroy62 .
co-animateur de l'antenne A.G.P.62 d'Avesnes-Le-Comte
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 27/05/2020 à 13:21
Message #3


Plume d'Or 2019, 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 14 113
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Alain,


Merci pour cet apport

Si le patronyme de la mariée est NOEL... Ca nous renvoie donc au fil ---- NOEL x DAMBRINE Haute Avesnes ----

Se pourrait-il-il que Marcel ait eu quelques difficultés de décryptage ?


En tout cas, sauf erreur, Marie DAMBRINE convole en secondes noces le 12 Juin 1698 à Maroeuil avec Guillaume LADERRIERE.

Cordialement,
Joël
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jnizart
posté 27/05/2020 à 15:59
Message #4


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 817
Inscrit : 14/05/2006
Membre no 1 520
Logiciel: GeneaTique




Citation (jvasseur @ 27/05/2020 à 14:21) *
Bonjour Alain,


Merci pour cet apport

Si le patronyme de la mariée est NOEL... Ca nous renvoie donc au fil ---- NOEL x DAMBRINE Haute Avesnes ----

Se pourrait-il-il que Marcel ait eu quelques difficultés de décryptage ?


En tout cas, sauf erreur, Marie DAMBRINE convole en secondes noces le 12 Juin 1698 à Maroeuil avec Guillaume LADERRIERE.

Cordialement,
Joël

Bonjour
Marie DAMBRINES épouse NOEL Jean est décédée à Haute Avesnes le 16/08/1686.
"L’an de grace 1686 le 15° Jour du mois d’Aoust
est decedee Marie Dambrine vivante femme de jean
noel laboureur a Villers aux bois, Son marÿ en premieres
noces, estant agée de trente six ans ou environ at estée
inhumée dans le Cimetiere de notre paroisse ……..
du grand portail ou nous avons porté avec les ceremonies
accoutumees de l’eglise le 16° du mois et au …..
auquel convoi et enterrement ont assisté ses parents
Sa mere vivante veuve de Jaq dambrine, son mari, ses frères et soeurs demeurant à hautavesnes."
L'acte de décès est filiatif.

J'ai joint l'arbre DAMBRINES que j'ai reconstitué.
Bonne fin de journée.
Joël Nizart

Ce message a été modifié par jnizart - 27/05/2020 à 16:00.
Fichier(s) joint(s)
Fichier joint  Arbre_Dambrines.pdf ( 26,8 Ko ) Nombre de téléchargements: 5
 
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 27/05/2020 à 20:54
Message #5


Plume d'Or 2019, 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 14 113
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Joël,


Un grand MERCI pour cette excellente synthèse.
Un panorama complet de cette famille DAMBRINE très imposante !

Cordialement,
Joël

Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 04 07 2020 à 00:21