IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

> Bienvenue sur le forum de la Gohelle (région Lens / Liévin / Hénin / Carvin)

Canton d'Avion: Avion et Méricourt
Canton de Bully-les-Mines: Bully-les-Mines et Mazingarbe
Canton de Carvin: Carvin et Libercourt
Canton de Courrières: Courrières et Oignies
Canton d'Harnes: Estevelles, Harnes et Pont-à-Vendin
Canton d'Hénin-Beaumont: Hénin-Beaumont (anciennement Hénin-Liétard et Beaumont-en-Artois) et Noyelles-Godault
Canton de Leforest: Courcelles-lès-Lens, Dourges, Évin-Malmaison et Leforest
Canton de Lens-Est: Lens et Sallaumines
Canton de Lens-Nord-Est: Annay-sous-Lens, Lens et Loison-sous-Lens
Canton de Lens-Nord-Ouest: Lens et Loos-en-Gohelle
Canton de Liévin-Nord: Grenay et Liévin
Canton de Liévin-Sud: Angres, Éleu-dit-Leauwette et Liévin
Canton de Montigny-en-Gohelle: Hénin-Beaumont et Montigny-en-Gohelle
Canton de Noyelles-sous-Lens: Billy-Montigny, Fouquières-lès-Lens et Noyelles-sous-Lens
Canton de Rouvroy: Drocourt, Méricourt et Rouvroy - Au 1er janvier 2007, le canton de Rouvroy a été rattaché à l'arrondissement de Lens et non plus à celui d'Arras (arrêté du préfet de région du 18 octobre 2006).
Canton de Sains-en-Gohelle: Aix-Noulette, Bouvigny-Boyeffles, Gouy-Servins, Hersin-Coupigny, Sains-en-Gohelle et Servins
Canton de Wingles: Bénifontaine, Hulluch, Meurchin, Vendin-le-Vieil et Wingles

 
Reply to this topicStart new topic
> DUPUICH x PILLOIS, Dourges
jvasseur
posté 31/07/2020 à 21:31
Message #1


Plume d'Or 2019, 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 14 334
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,


Rencontré au cours de mes explorations sur Dourges dans la première moitié du XVII°.

Le couple Nicolas DUPUICH x Laurence PILLOIS, unie un secondes noces à Pierre RIVELOIS.

---- Fonds LEFEBVRE DU PREY ( Sté des Antiquaires de la Morinie) ----

Boîte 24 : Dossier 9 :
5 – 30/09/1633 (2 parchemins av sceau) : Laurence PILLOIS veuve dernièrement de Pierre RIVELOIS et auparavant de Nicolas DU PUICH, demeurant à Dourges, reconnait avoir reçu la somme de 1000 Florins de Dale Marguerite DE FOURMESTRAUX, Damoiselle de Tomelaere, demeurant à Arras, et lui a vendu et constitué une rente héritière de 55 Florins 11 Sols 3 deniers. Autre acte du 06/10/1633

Boîte 24 : Dossier 8 :
2 – 21/06/1636 : François DUPUICH, laboureur, demeurant à Dourges, reconnait que pour faire plaisir à Laurence PILLOIS veuve de feu Pierre DUVELOIS et paravant de Nicolas DU PUICH ses père et mère, certaines lettres de rente : 1000 Florins reçus de Dale Marguerite DE FOURMESTRAUX, pour 55 Florins 11 Sols 3 deniers de rente, et 3000 Florins reçus de Nicolas DU PUICH son frère, le 19/06/1635. (Contrat déchiré par un singe le 21/10/1686).


Cordialement,
Joël

Ce message a été modifié par paaubertin - 01/08/2020 à 16:24.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
plegay
posté 02/08/2020 à 18:06
Message #2


Expert
******

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 1 215
Inscrit : 27/04/2007
Membre no 3 862
Aide possible: mes recherches, mes documents.
Logiciel: GeneaTique




Joël, bonsoir,
J'ai un document sur Bourcheuil et Dourges écrit par Mr. Prévost Bernard qui nous parles des fermes, des fermiers et descendants vers 1600 à plus.
Sur ces communes il y avait la Ferme de l'ABBIETTE, la Ferme d'ARPONLIEU, la Ferme de WAVRECHIN, la Ferme du TEMPLE, la Ferme de la COUR DE DOURGES, et la Ferme de la BAYE.
Sur les généalogies qui sont jointes à ce document, je ne retrouve pas les personnages de ta question.
Sont ils fermiers?
Les familles qui sont traites:
Famille d'AOUST, les de CHELERS, les DEFONTAINE Grégoire et DEFONTAINE Gaspard, les LORAIN, les DURETETE, les OLIVIER, les MOULLART, les GRUYELLE, les DUPONT de Dourges, et les HECQUET Nicolas.
Si parmi ces familles je peux t'apporter de l'aide sur Dourges Bourcheuil.
Bien à Toi.
Pierre
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté Hier, 07:16
Message #3


Plume d'Or 2019, 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 14 334
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Pierre,


Merci pour cette proposition.

Je suis intéressé par les familles de CHELERS et MOULLART.


Pour revenir sur les DUPUICH présents à Dourges, on a ce contrat relevé en son temps par Béthencourt.

---- AD 62 collection Béthencourt - Relevés D. BOUQUET - C. ZIEMCZAK - J. ZIEMCZAK ----
696 - Contrat de mariage 25 juin 1598 - 2J8/54r
Comparurent Philippe DUPUICH l’aîné demeurant à Dourges et Quintin DUPUICH son fils à marier, assisté de Philippe DUPUICH son frère demeurant à Evin, de Jacques DUPUICH le jeune, son frère laboureur demeurant à Wavrechin
- Anne CAULLIER censière de la Court de Dourges y demeurant et Jeanne DEVAUCHELLE sa fille à marier, assistée de Robert DEVAUCHELLE son frère, de maître Philippe DEVAUCHELLE grand-père, d’Antoine CAULIER l’aîné et d’Antoine CAULIER le jeune, ses oncles demeurant à Courrières, de Guillaume DEVAUCHELLE son oncle

Mais impossible en l'état actuel de situer Nicolas DUPUICH époux de Laurence PILLOIS.

Cordialement,
Joël
Go to the top of the page
 
+Quote Post
plegay
posté Hier, 09:30
Message #4


Expert
******

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 1 215
Inscrit : 27/04/2007
Membre no 3 862
Aide possible: mes recherches, mes documents.
Logiciel: GeneaTique




Bonjour Joël,
voici mon mail: pierre.legay3 [at]orange.fr
Pierre
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jpdepoilly
posté Hier, 15:38
Message #5


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 33
Inscrit : 29/09/2006
Membre no 2 082
Logiciel: Un autre logiciel




Citation (plegay @ 02/08/2020 à 20:06) *
Joël, bonsoir,
J'ai un document sur Bourcheuil et Dourges écrit par Mr. Prévost Bernard qui nous parles des fermes, des fermiers et descendants vers 1600 à plus.
Sur ces communes il y avait la Ferme de l'ABBIETTE, la Ferme d'ARPONLIEU, la Ferme de WAVRECHIN, la Ferme du TEMPLE, la Ferme de la COUR DE DOURGES, et la Ferme de la BAYE.
Sur les généalogies qui sont jointes à ce document, je ne retrouve pas les personnages de ta question.
Sont ils fermiers?
Les familles qui sont traites:
Famille d'AOUST, les de CHELERS, les DEFONTAINE Grégoire et DEFONTAINE Gaspard, les LORAIN, les DURETETE, les OLIVIER, les MOULLART, les GRUYELLE, les DUPONT de Dourges, et les HECQUET Nicolas.
Si parmi ces familles je peux t'apporter de l'aide sur Dourges Bourcheuil.
Bien à Toi.
Pierre



Bonjour Pierre
Je descend des Chelers de Bourcheuil (mon sosa 320, Jean François, né vers 1650, était "fermier de la cense du temple")
Je suis très intéressé par les infos que contiendrait le document en question.
Est il possible d'en avoir un extrait ?
Merci bcp d'avance
Jean Paul Depoilly
Go to the top of the page
 
+Quote Post
plegay
posté Hier, 16:39
Message #6


Expert
******

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 1 215
Inscrit : 27/04/2007
Membre no 3 862
Aide possible: mes recherches, mes documents.
Logiciel: GeneaTique




Bonjour Jean Paul,
J'ai mis mon mail envoyer moi un message.
Il y a plusieurs feuilles d'explication et une généalogie manuscrite.
Bonne lecture.
Pierre
Go to the top of the page
 
+Quote Post
plegay
posté Hier, 18:04
Message #7


Expert
******

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 1 215
Inscrit : 27/04/2007
Membre no 3 862
Aide possible: mes recherches, mes documents.
Logiciel: GeneaTique




Je viens de recopier ce document écrit par Mr. Bernard Prévost il y a quelques années, bonne lecture.
LA FERME DU TEMPLE.
Curieusement, c’est sur elle que nous trouvons le plus de détails que l’on peut résumer ainsi :
« Vers l’extrémité du marais d’Hénin-Liétard, du côté de Dourges et sur son territoire, se trouvait une maison du Temple. C’était une grande ferme qui comprenait 88 mencaudées de Terre, (environ 35 hectares) situées à Dourges Bourcheuil, Garuételle, Noyelles-Godault et Courcelles les Lens.
A la supression des Templiers, leurs propriétés furent dévolues, en 1311, aux chevaliers de Saint Jean de Jérusalem. La maison de Dourges dépendit alors de celle de Douai, mais, l’année suivante elle fut rattachée à la Commanderie de Hautavesne. Ayant beaucoup souffert lors de la guerre de succession d’Espagne, maintes fois pillée vers 1706, cette ferme, construite en grès et en briques entourée de murs et de fossés, fut vendue e, l’an IV comme Bien National et démolie presqu’aussitôt. Il n’en est resté que les fondations enduites d’un ciment très dur. Dans les décombres, de grandes tuiles fortes épaisses, de curieux fragments de carrelages, des pierres sculptées et des inscriptions.
Tous ceux qui se sont intéressés à la Ferme du Temple ont fait preuve de circonspection pour la situer, Sans s’en départir, on peut toutefois avancer :
Qu’il convient de ne pas l’amalgamer à une autre construction, fort hypothétique, qui aurait pu exister non loin de là - à Jérusalem - en direction de Courrières, même si quelques trouvailles archéologiques y ont été découvertes.
Qu’il semble qu’il ne faille pas retenir la suggestion, avancée par Mr. Boutry, faisant état de plusieurs petites implantations, qui auraient alors été fort vulnérables. N’oublions pas que les Templiers étaient hommes de guerre et qu’une ferme « entourée de murs et de fossés » leur convenait mieux qu’à quiconque.
Qu’aucune construction n’apparaît dans le plan des marais de Bourcheuil, on trouve encore actuellement quelques décombres. Auraient-ils été amenés pour niveler une dépression ?
Que les vieux Dourgeois situaient Le Temple à un endroit bien précis, où il y a une trentaine d’années, un effondrement de terrain qui s’y était produit, probablement à l’emplacement d’une ancienne cave, comblé par Mr. Emile Thellier alors occupant du terrain.
Enfin, que Mr. Boutry aurat la reproduction de plan sur lequel ne figure aucune indication de provenance, qui restitue bien les parties marécageuses et les 2 panses des Gayolles et du chemin du Marais de Bourcheuil ou apparaît, sans équivoque, la Ferme des Templiers, en concordance avec les dires de nos aïeux.
Mr. Roger Debrabandère relate que des personnes auxquelles il avait donné autorisation de fouiller à Bourcheuil sur sa propriété, ont autrefois découvert une pierre, qu’il regrette de les avoir laissé emporter, sur laquelle étaient gravés un chandelier particulier et une inscription en latin (également découverte en Pays de Caux en Normandie) qui se traduisait par (Chrétien je suis – Chrétien je resterai) qui auraient été en lien étroit avec l(ordre des Templiers.
D’un fond des archives d’Hénin-Liétard, seulement en cours d’inventaire, on relève un contrat de 1619 établi préalablement au mariage d’Adrien Chevalier, fils de Jérôme, censier du Temple, assisté de Jérôme et Robert, ses frères, et de Vincent et Noël Chevalier, ses oncles, qui projette d’épouser Christine Hecquet, fille de feu Nicolas et de Piéronne Lallement, demeurant à Noyelles Godault, assistée de Charles son frère.
Dans certaine famille de Dourges, celle de ma grand-mère maternelle, une relation orale, qui, comme toutes ses semblables mérite qu’on s’y attarde, veut que « les Célerse » viennent du Temple. Le dire est une chose, en trouver trace en est une autre.
Or un contrat de mariage Tavernier x Coget 2J10/151v de 1697 cite comme témoin Jean François de Chelers, fermier de la Cense du Temple. Un registre de catholicité ancien, mis depuis peu sur film, où il est parrain précise qu’il est de la paroisse de Bourcheuil. A son décès le 19/12/1712, il est dit âgé de 60 ans, vivant fermier de la Cense du Temple.
Le nom de de Chélers après une variante de Selers, s’est ensuite transformé en Sélestre ( et une branche collatérale qui prétendait que le nom était en réalité Séleste l’a repris sous cette forme sur une stèle puis Célerse par abandon su supplétif comme d’autres se l’ont vu accoler : de Beaumont ou de l’Escole devenu Debeaumont et Delécolle.
Combien je regrette, moi aussi, de n’avoir eu la possibilité d’assurer à quelques parentes, avant leur disparition, que ce qu’elles tenaient de leur grand-mère leur avait été fidèlement transmis.
Claude de Chélers, le seul fils de Jean François, n’est jamais dit fermier du Temple aucun autre non plus d’ailleurs. Les bâtiments de cette ferme auraient-ils été abandonnés après avoir souffert des faits relatés précédemment bien avant que ce qu’il en restait ne fût vendu comme Bien National ?




Jean François de Chélers, censier du Temple à Bourcheuil
° vers 1652
+ le 12/12/1712
X Marie Madeleine CORNILLE
° vers 1664
+ le 12/12/1720
XX avec Alexandre Bauqua
De ce couple :
1) Marie Anne
° vers 1692
+ le 10/10/1710
2) Marie Brigitte
° vers 1696
+ le 01/03/1758
X Joseph RUCAR Marchand linier CM. Du 04/11/1719 btabellion de Douai rubrique Gouvernance d’Artois.
° vers 1682
+ le 18/04/1752
3) Marie Marguerite
° vers 1701 à Bourcheuil
+ à Bourcheuil le 12/12/1741
X Joseph Cayez Maître charron à Bourcheuil
° vers 1688
+ à Bourcheuil le 14/12/1770 d’où tous les Cayez de Dourges.
4) Claude
° vers 1704
+ 16/10/1764
X à Courrières le 18/11/1739 avec Rosalie Deneu C.M. 1714
° à Neuville Saint Vaast
+ à Dourges le 24/12/1741
XX à Dourges le 03/07/1742
A Aldegonde Bertrand
° vers 1716
+ 5 nivose an V
5) Marie Catherine
° vers 1708
+ le 20/03/1728
Le couple Rucar x Marie brigitte de Chélers N° 2
Deux enfants :
1) Védastine Françoise
° le 18/08/1739
+ le 24/10/1739
2) Hilarion Florentin
° le 20/09/1741 à Hénin-Liétard
X à Hénin-Liétardavec Julie Joseph Meureaux ° à Oignies.
Le couple Claude de Chélers x Deneu Rosalie N° 4
7 enfants :
1) Albert Joseph ° le 22/08/1743 + à Dourges
X à Dourges le 25/11/1773 avec Béatrice Couture ° le 17/10/1745 + le 20/06/1785
XX Le 23/08/1785 avec Catherine Magret veuve de Thomas Couture
2) Nicolas François ° le 05/03/1745
X à Dourges le 27/04/1773 à Marie Joseph Dincq ° vers 1735
3) Jean Louis ° le 25/08/1746
X à Dourges le 15/05/1781 à Cécile Bauqua ° le 21/12/1747
4) Cyprien Joseph ° le 04/02/1752 + 13/11/1789 célibataire.
5) Angélique Joseph ° le 08/04/1754 + le 23/03/1756
6) Jean Chrysosthome ° le 03/03/1756 + Le 16/03/1756
7) Jacques Martin ° le 07/02/1757 à Bourcheuil
X le 13/02/1789 à Bourcheuil avec Aldegonde DELECOLLE ? ° à Bourcheuil
De ce couple naîtra Pierre Joseph ° le 02 messidor an II + ¬
X Le 17/01/1821 à Virginie Quinquet ° à Bourcheuil des quels sont issus les derniers Celerse de Dourges.
Albert N°1 Nicolas François N°2 et Jean, n’ont pas de postérité durable.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jpbonnier
posté Hier, 18:52
Message #8


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 666
Inscrit : 28/11/2006
Lieu : Courrières
Membre no 2 446
Logiciel: Heredis




Bonsoir, une petite rectification, le mariage à Courrières a eu lieu le 18/11/1738 et non 1739, certainement une faute de frappe


http://archivesenligne.pasdecalais.fr/ark:...11fec1afc01e995

Jean Paul













Go to the top of the page
 
+Quote Post
jpbonnier
posté Hier, 18:52
Message #9


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 666
Inscrit : 28/11/2006
Lieu : Courrières
Membre no 2 446
Logiciel: Heredis




Bonsoir, une petite rectification, le mariage à Courrières a eu lieu le 18/11/1738 et non 1739, certainement une faute de frappe


http://archivesenligne.pasdecalais.fr/ark:...11fec1afc01e995

Jean Paul













Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 04 08 2020 à 00:37