IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> BRISART DEBRABANT COUPLET, Marchiennes
smichel
posté 16/08/2019 à 13:48
Message #1


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 18
Inscrit : 14/03/2016
Membre no 18 974
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,

Par différent actes de vente, j’ai identifié trois sœurs BRISART, filles de Jean BRISART :
- Marie épouse d’Amand DESCARPENTRIES avec enfants nés entre le 26/03/1653 et le 23/12/1670)
- Jeanne épouse de Jean MANART avec enfant nés entre le 06/04/1648 et le 28/05/1669, décédée après le 31/03/1677
- Catherine épouse de Jean COQUEAU avec enfants nés entre le 9/06/1647 et le 11/02/1663, décédée après le 31/03/1677

Le 23 décembre 1651 est établi un contrat de mariage à Marchiennes (sources: Club Généalogique d'Escaudain et de l'Ostrevant, Marchiennes CM 1582-1701 PAGE 65) entre Jean BRISART, veuf en secondes noces de Péronne DEBRABANT et Antoinette COUPLET.

Je suis perplexe sur l’identité de la mère des trois sœurs BRISART. En effet, tous les arbres Geneanet la nomment Antoinette COUPLET. Cependant, je ne comprends pas vu l’âge des sœurs lors du mariage de leur père (Catherine serait née aux environs de 1623, Jeanne autour de 1629 et Marie autour de 1630), comment elles pourraient avoir eu Antoinette COUPLET comme mère. Je situerais plutôt la mère comme Péronne DEBRABANT ou sa première épouse.

Concernant Péronne DEBRABANT, elle s’est mariée en 1610 avec Jean DELEVACQUE mais on ne trouve trace d’aucun DELEVACQUE né entre 1610 et 1625 dans la région de Marchiennes dont les parents pourraient correspondre. Elle décède peu avant le 23/12/1650, date à laquelle son mari Jean BRISART met en vente ses meubles.

Avez-vous des avis sur la mère des sœurs BRISART ?

Et pendant que nous y sommes, peut-être avez-vous des informations sur l’ascendance d’Antoinette COUPLET ?

Je suis descendant à la fois de Marie BRISART et d’Antoinette COUPLET.

Merci d'avance.

Go to the top of the page
 
+Quote Post
nhornar
posté 26/08/2019 à 08:04
Message #2


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 220
Inscrit : 09/09/2015
Membre no 18 454
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,

Vous avez raison : le CM de 1651 dit que BRISART a des enfants de son premier mariage (donc pas avec DEBRABANT).

Cordialement, Nicolas
Go to the top of the page
 
+Quote Post
smichel
posté 26/08/2019 à 20:02
Message #3


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 18
Inscrit : 14/03/2016
Membre no 18 974
Logiciel: Aucun de précis




Merci pour cette réponse. Je n'avais pas cette précision. Peut-être quelqu'un a t-il la transcription de ce contrat de mariage entre Jean BRISART et Antoinette COUPLET établi à Marchiennes le 23/12/1651 ?

Il existe également un accord familial du 17/02/1659 à Marchiennes entre les enfants BRISART et les enfants COUPLET. Peut-être les parents sont-ils cités ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
isdecarpentrie
posté 12/10/2019 à 15:55
Message #4


Novice
**

Groupe : Membre
Messages : 6
Inscrit : 04/01/2019
Membre no 20 598
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Michel,
Je suis une descendante directe du couple Amand DECARPENTRIE et Maie BRISART.

[b]En ce qui concerne Jean DELEVACQUE epoux de Peronne DE BRABANT :

12.06.1610 Jean de LEVACQUE, fIls de Florent, jeune homme à marier, à présent serviteur de chambre de Monseigneur le prélat de Marchiennes, assisté pour l'absence de son dit père, de Thomas LANTHOINE, mayeur de Brebières, mari et bail de dame Antoinette de LEVACQUE, son beau frère, et de Hiérosme du BUISSON, cousin germain audit Jean, d'une part, et Péronne de BRABANT, fille de feu Sébastien et de damoiselle
Anne MANARRE, d'autre part .
Note : Ledit Jean de LEVACQUE apporte audit mariage de la succession et hoirie de feue Anne BONNET sa mère, certaine maison, jardin et héritage séant au village de Noyelles sous Bellonne où réside présentement Florent, son père,quitient en cense des terres à labeur du sieur prélat de Marchiennes au dit Noyelles. Ledit prélat promet vendre audit Jean et sa dite femme future au même prix que se tient et occupe ledit Florent père dudit Jean, et ce sans charge de quelque pot de vin, le nombre de 50 rasières de blé comme aussi ledit prélat a promis douner et livrer audit Jean en avancement de ce présent mariage la somme de 300 livres qu'il avait assigné audit Florent de payer à son dit fils. La dite Péronne de BRABANT assistée de sa mère et de maître Pierre MANARRE son frère, chanoine de l'église métropolitaine de Cambrai, et de Pierre de BORDE mari et bail de damoiselle Margueritte de BRABANT, son bel oncle, apporte la somme de 300 livres parisis, trois bêtes chevalines, deux vaches, une génisse, une pièce de terre labourable et deux bonniers de terre en pré, et la promesse de nourrir les mariants l'espace d'une année.
(GENEANET - Isabelle BLIN.)

Sur le relevé des tutelles et curatelles de Marchiennes du club de généalogie d'Escaudain et de l'Ostrevant, N° 35, page 47, j'ai en date du 17/02/1659 ce qui suit :
L'ensemble des veuves, hoirs et héritiers de Jean BRISART se sont accordés pour les biens fonciers dudit BRISARD, savoir : Antoinette COUPLET veuve dudit Jean BRISARD et par avant veuve de Pierre HAVET demeurant à LANSEAU terre de Marchiennes, Paul LESPAGNOL mari et bail de Marie HAVET, Jean DIDIER mari et bail de Rictrude HAVET et Guillaume HAVET, pourront de la part des acquits fait par ledit BRISART avec la dite Antoinette pendant sa conjonction soit une rasière de terre et une grange en fournissant et payant la somme de 14 livres de gros de 6 florins pour chaque livre aux hoirs dudit BRISART de sa première conjonction tels que Jean COCQUEAU en action de Catherine BRISART, Jean MANART en action de Jenne BRISARD et Amand DESCARPENTRY en action de Marie BRISART (J471/473)


Sur le Tabellion de Marchiennes 1677-1695, du CGEO, N° 21 page 12 j'ai ce qui suit :
31/03/1677 Jean COCQUEAU, fils de feu Jean, Catherine BRISART, fille de feu Jean, sa femme ; Jean MANART, fils de Guillaume, Jenne BRISART sa femme : Marie BRISART, veuve d'Amand DESCARPENTRY et Jean-Baptiste DESCARPENTRY son fils ainé et les dits du nom de BRISART, filles et héritières dudit feu Jean, demeurant audit Marchiennes, lesquels ont dit et reconnu l'un pour l'autre et l'un d'eux pour le tout sans division ni discussion pour leur plus grand profit avoir bien justement et léallement vendu, cédé, werpy et abandonné pour toujours à Pierre HALLUIN, marchand et échevin dudit Marchiennes y demeurant et ce acceptant en personne toute une vieille maison à moitié démolie et ruinée des guerres ayant même servi de corps de garde à la garnison en cette dite présente année et le jardin et héritage gisant audit Marchiennes en la rue dite BRISSEVILLE, tenant aux hoirs Hugues BABURE, à damoiselle du sieur Michel DOBY aboutant à la rivière de l'Escarpe et abordant à front de la dite rue , le marché fait et accordé moyennant une messe à célébrer à l'intention des âmes des fidèles trépassés, un patacon de carité et pour principaux deniers la somme de 96 livres de 20 sols chacune que tous les dits comparants vendeurs confessent avoir eu et le tout bien reçu à leur contentement......Ainsi fait et passé audit Marchiennes étant pour témoins à ce appelé Louys VERDIER, fils de feu Pierre, clerc dudit notaire et Jean-Pierre CONSTANT, fils de feu Pierre......
(J471-586)

Cordialement,
Isabelle
Go to the top of the page
 
+Quote Post
smichel
posté 13/10/2019 à 16:36
Message #5


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 18
Inscrit : 14/03/2016
Membre no 18 974
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Isabelle,

Merci beaucoup pour la transcription de ces actes.

Celui de 1659 nous indique que les 3 soeurs Brisart sont issues du premier mariage de Jean Brisart.

Il nous faudrait maintenant la transcription du contrat de mariage de 1651 entre Jean Brisart et Antoinette Couplet pour connaitre l'ordre et le nom des épouses précédentes de Jean Brisart.

Cordialement
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 17 10 2019 à 09:18