IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> FLON x CANTALOUP, Landrecies
jvasseur
posté 07/06/2019 à 16:48
Message #1


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 12 131
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,


Relevé au hasard de mes lectures et transmis pour information... Tant çà me parait peu banal.

---- AD 59 5G Officialité métropolitaine de Cambrai — 5 G 378 — 1670-1674. (Inventaire sommaire AD Nord - série G tome 2 par Pierre Pietresson de Saint-Aubin)
A signaler : Anne-Catherine Cantaloup, mariée à 10-12 ans à Pierre Flon, bourgeois de Landrecies (1671-1674)


A rapprocher de l'affaire portée devant le Parlement de Tournai ---- ParleFlandre affaire 3029 ----
Défendeur : François ARMAND, prenant fait et cause pour Albert MERLIN, bourgeois de Landrecies, adjudicataire des biens des enfants de feu Michel FLON, frère et héritier de feu Pierre FLON, dernier héritier de la maison litigieuse.

Autrement dit, s'il s'agit du même Pierre FLON, Anne Catherine CANTALOUP se retrouve rapidement veuve.

Cordialement,
Joël
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mbheniau
posté 10/06/2019 à 09:21
Message #2


Initié
****

Groupe : Membre +
Messages : 155
Inscrit : 14/05/2007
Membre no 4 002
Logiciel: Aucun de précis




Merci de nous faire connaître le site du Parlement des Flandres.

M Héniau
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 10/06/2019 à 11:41
Message #3


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 12 131
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour M.

Il est vrai que l'initiative est très intéressante et utile.
Citation
La base de données ParleFlandre est le résultat d’un projet corpus intitulé « Le fonds judiciaire du Parlement de Flandre (1668-1790). Constitution d’outils adaptés à une exploitation scientifique ».
Ce projet, déposé par le Centre d’Histoire Judiciaire (UMR 8025 CNRS-Université Lille 2) et les Archives départementales du Nord, a été financé de 2007 à 2010 par l’Agence Nationale de la Recherche.
De création tardive, par rapport à la plupart des autres cours souveraines, le parlement de Flandre a exercé ses activités pendant une période assez courte (122 ans). Son ressort, qui a varié au gré des conquêtes et des défaites françaises, a suivi les contours des frontières septentrionales du royaume. Le fonds de ce parlement est d’une richesse prodigieuse. Sont notamment conservés, dans la sous-série 8B1, plus de 30.000 dossiers, la plupart de procédure. Aucun instrument de travail adapté à l’exploitation scientifique de ces dossiers n’existait jusqu’ici ; c’est à cet état de fait que cette base de données entend remédier.

Un grand merci aux acteurs de cette réalisation. Copyright © 2019 Centre Histoire Judiciaire Université Droit et Santé LILLE II

Je pensais que l'âge de Anne Catherine CANTALOUP était exceptionnel pour le XVII°.
Mais en fait, jusqu'à la Révolution, dans le droit canonique (autorité catholique), l’âge nubile était de 12 ans pour les filles et de 14 ans pour les garçons.
Un édit de Henri II entré en vigueur en 1556 et valable jusque 1792 fixait la majorité matrimoniale à 30 ans pour les garçons et 25 ans pour les filles.

Cordialement,
Joël

Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 20 07 2019 à 17:07