IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> DECOUSU x GOURDIN, Flers, Ecoivres et Blangerval
dbouffel
posté 22/04/2020 à 10:28
Message #1


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 693
Inscrit : 27/12/2005
Lieu : Bobigny - 93 -
Membre no 886
Aide possible: AD de la seine saint denis 93
Logiciel: Personal Ancestral Files




Bonjour,
Dans l'acte ci dessous Marie GOURDIN semble réclamer 2000 livres aus enfants de son mari André DECOUSU ( malheureusement je n'ai pas la suite de l'acte ).
Cela me paraît une somme énorme pour l'époque. Quelqu'un aurait il le contrat de mariage entre Marie GOURDIN et andré DECOUSU (CM-17 11 1729-CD5-IMG9674/9675/9676-Num. JC Hérent-Transcript. Fr LDC.) pour la partie relative au porté de la mariante?
D'avance, je vous en remercie
Dominique BOUFFEL


1758
Pardevant les notaires
royaux d'artois soussignés sont comparüe marie gourdin
veuve d'andré decousue, demeurant au village de flers d'une
part, jean francois gourdin vivant de ses revenus
demeuran au village decoivres, stipulant an en son
nom que se faisant e pourant fort de marie anne decousu
sa femme, fille heritiere a portion dud feu andré decousu
de deuxieme par, pierre dournel laboureur demeurant a
la hayette lez blangerval marie margueritte attaignant
son epouse quil autorise paravant veuve d'endré louis
decousue tutrice legitime de andré louis et anne francoise
decousu ses deux enfants mineurs quelle sest retenu de
feuson premier mary, et lesd mineurs par representation
de feu leur pere aussy heriier dud feu andré decousu de
roisieme part, lesquels comparans ont reconnu quil
est düe a lad marie gourdin? convention
marimonialle avec led feu andré decousu la somme
de deux miller trente six livres dis sept sols trois
deniers, dont les deuxueme et troisieme comparans
sont tenus par moitié, a eté aussy reconnu
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fletho
posté 22/04/2020 à 10:58
Message #2


Expert
******

Groupe : Érudit
Messages : 4 340
Inscrit : 26/03/2006
Membre no 1 367
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,

4E71/291-n° 0105-Prisée-17 11 1729-acte page n° 97-Num et transcrip: Fr LdC.
-André DECOUSU, lab, de Blangerval, veuf de Marie Anne DEPRES, et comme tuteur légitime de Louis André, Marie Anne et Marie Françoise DECOUDU !, ses trois enfants mineurs,
d’une part,
-présents : Jean SALOMON, oncle de Ligny, Joseph LOYER, lieut de Blangerval, oncle côté mat à cause de leurs femmes, Claude BULTE, oncle et Marie Joseph GOFFROY, sa femme, oncle et tante côté mat, dt à Noyelle les Humières,
-lesquels SALOMON, et LOTER et avec eux François CARPENTIER, de Flers, ont estimé.
d’autre part,
-total de l’actif décrit dans cette prisée :
3658 livres.


4E71/291-n° 0108-CM-17 11 1729-acte page n° 100-Numm. et transcrip. : Fr LdC.
DECOUSU André, ss X Marie GOURDIN, ss
P. N.N.
M. N.N.
Veuf de † Marie Anne DEPRES,
Lui, lab, de Blangerval,
Tém. : Marie Claire DECOUSU, ss, sa sœur, veuve de Noël ATTAIGNANT, de Blangerval, de Claude BULTE, ss, et Marie Joseph GOFFROY, sa femme, fermier dt à Noyelle les Humières, de Jean SALOMON, bf, vivant de ses biens, de Ligny sur Canche,
Et elle :
P. N.N.
M. N.N.
Elle, veuve de † Vincent LANVIN, de Blangerval,
de Blangerval
Tém. : Jean et Wallerant GOURDIN, ses deux frères germains, ménagers à Blangerval,
-Portement de l’époux : il déclare que suivant la prisée faite aujourd’hui devant notaire de tous les meubles présentement en sa possession, portant la somme de 2351 livres, 9 sols, il lui appartient la moitié et l’autre moitié à :
-Louis André,
-Marie Anne,
-Marie Françoise DECOUSUE,
Ses 3 enfants mineurs qu’il a retenu de ladite DEPRES,
-portement de la future : elle déclare avoir en ses mains tant en argent « monnoyer » que meubles meublants et autre réputé de la somme de 1728 livres 17 sols, pour le reste, est plus amplement repris en son contrat anté-nuptial avec ledit LANVIN, son feu mari, sauf la moitié de 8 mesures de terre lab qu’elle a acquit avec son dit mari, etc
Note : DECOUSU ou DECOUSUE ou DESCOUSU !
Note 2015 : † à Blangerval de André DECOUSU le 14 02 1754, veuf en 1e noces de Marie Anne DEPREZ, et en 2e époux de Marie GOURDIN, âgé de 72 ans.

Francis LdC


--------------------
Francis Letho du clos.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dbouffel
posté 22/04/2020 à 12:08
Message #3


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 693
Inscrit : 27/12/2005
Lieu : Bobigny - 93 -
Membre no 886
Aide possible: AD de la seine saint denis 93
Logiciel: Personal Ancestral Files




Bonjour,
Merci à Francis pour sa réponse si rapide
En 1708 le portement de marie GOURDIN lors de son premier mariage es de 200 livres plus un quart de deux mesures et trois quartiers situés à croisette et Hautecloque
En 1729 lors de son second mariage : 1728 livres 17 sols + peut être un quart de deux mesures et trois quartiers situés à croisette et Hautecloque+ une moitié de 8 mesures
En 1758 il est question de deux mil trente six livres dis sept sols trois deniers
Elle semble s'être "enrichie" au fil des années
Question en dehors du sujet combien vaut aujourd'hui une livre ?
Cordialement,
Dominique Bouffel

Ce message a été modifié par dbouffel - 22/04/2020 à 12:14.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fletho
posté 22/04/2020 à 16:47
Message #4


Expert
******

Groupe : Érudit
Messages : 4 340
Inscrit : 26/03/2006
Membre no 1 367
Logiciel: Aucun de précis




Bonjours,

S'agit il de "Livres Artois" ou de "livres parisis" ?

De toute façon, il s'agit de sommes rondelettes.

On s'accorde, qu'au milieu de 18e siècles, pour faire vivre normalement une famille de 6 personnes, il fallait avoir un revenu annuel compris entre 150 et 200 livres.

Bien entendu, on ne tient pas compte dans cette somme de la nourriture étant donné que celle ci est produite par le jardin, les arbres fruitier et l'élevage ; donc "gratuite".

Francis



--------------------
Francis Letho du clos.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dbouffel
posté 22/04/2020 à 18:07
Message #5


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 693
Inscrit : 27/12/2005
Lieu : Bobigny - 93 -
Membre no 886
Aide possible: AD de la seine saint denis 93
Logiciel: Personal Ancestral Files




Bonjour,
Il s'agit de livres monnaie d'artois
Savez vous s'il y a eu un partage après la mort de Marie GOURDIN(13/2/1764 à Blangerval) ? Elle est morte à priori sans enfants. Dans ce partage doit apparaître son neveu Jean François GOURDIN x Marie Anne DECOUSU sa belle fille, ainsi on reste en famille.
Cordialement,
Dominique Bouffel
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fletho
posté 23/04/2020 à 08:58
Message #6


Expert
******

Groupe : Érudit
Messages : 4 340
Inscrit : 26/03/2006
Membre no 1 367
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,

Directement je n'ai pas cet acte mais il est possible que Jean Claude l'ai numérisé en son temps, mais, étant donné qu'il n'a pas mentionné sur ses CD les dates des contrats, il n'est pas possible de faite une recherche.

Voici, toutefois, les fiches familiales de ces deux familles :

LANVIN Vincent X Marie GOURDIN
† de Vincent LANVIN le 21 08 1729 à Blangerval, (image n° 090411), allié en 2e noces à Marie GOURDIN,
† de Marie GOURDIN le 13 02 1764 à Blangerval, âgé de 78 ans (donc née v. 1686), veuve en 1e noces de † Vincent LANVIN, et icelui était au paravant veuf de Antoinette CREPIN, et en secondes noces, elle était veuve de † André DECOUSU, et icelui était au paravant veuf de Marie Anne DEPREZ, et elle était fille de Pierre GOURDIN, et de Marie ? Anne PREVOST, tém. : Mtre Antoine François DEVIS, ptre, curé de Conchy, et Blangerval,
Voir aussi :
DECOUSU André X Marie GOURDIN
Le N.N. N.N. 1729 à Blangerval, (image n° 090411
Lui, veuf de Marie Anne DEPRé, & elle, veuve de Vincent LANVIN,
Tém. : Estienne DOURLENS, Jean GOURDIN,
Voir aussi
4E71/292-(num. n°2) n° 0061
Testament-1728 & 1729
-fait par devant Mtre Philippe Ignace ATTAIGNANT, ptre, curé du Monchel, desserviteur au lieu et place de Mtre Pierre BROQUET ?, aussi ptre et curé de Conchy, pour la psse de Blangerval, secours de Conchy, est comparu :
d’une part,
-Vincent LANVIN, vivant de ses biens dt à Blangerval, lequel étant au lit malade
d’autre part,
-il veut être inhumé dans le cimetière de Blangerval,
-autres biens à Marie GOURDIN, sa femme,
-il a vendu avec ladite GOURDIN, sa femme, une portion de manoir amazé au village de Croisette et ont acheté deux mesures de terre lab à Blangerval,
-cité : Michel BURON, marchand brasseur à Conchy, et la LANVIN, sa femme,
-Claude RENVERSé, son neveu, lui donne deux mesures de terre lab
-etc.

***

DESCOUSU André, ss X Marie GOURDIN, ss,
4E71/291-n° 0108-CM-17 11 1729-acte page n° 100-Num et transcrip. Fr LdC;
P. N.N.
M. N.N.
Lui, lab, de Blangerval, veuf de † Marie Anne DEPREZ,
Tém. : Marie Claire DESCOUSU, ss, sa sœur, veuve de Noël ATTANGNANT, de Blangerval, de Claude BULTE, ss, et Marie Joseph GOFFROY, sa felle, fermier dt à Noyelle les Humières, de Jean SALOMON, bf, vivant de ses biens, de Ligny sur Canche,
Et elle :
P. N.N.
M. N.N.
Elle, veuve de Vincent LANVIN, de Blangerval,
De Blangerval
Tém. : Jean et Vuallerant GOURDIN, ses deux frères, mesnagers à Blangerval,
Note DECOUSU ou DECOUSUE ou DESCOUSU !
-Portement de l’époux : il déclare que suivant la prisée faite aujourdhui devant notaire de tous les meubles présentement en sa possession, portant la somme de 2351 livres, 9 sols, il lui appartient la moitié et l’autre moitié à :
-Louis André,
-Marie Anne,
-Marie Françoise DECOUSUE,
Ses 3 enfants mineurs qu’il a retenu de ladite DEPRES,
-portement de la future : elle déclare avoir en ses mains tant en argent « monnoyer » que meubles meublants et autre réputé de la somme de 1728 livres 17 sols, pour le reste, est plus amplement repris en son contrat anténuptial avec ledit LANVIN, son feu mari, sauf la moitié de 8 mesures de terre lab qu’elle a acquit avec son dit mari, etc
Note : DECOUSU ou DECOUSUE ou DESCOUSU !
† à Blangerval de André DECOUSU le 14 02 1754, veuf en 1e noces de Marie Anne DEPREZ, et en 2e époux de Marie GOURDIN, âgé de 72 ans.
Voir aussi :
DECOUSU André X Marie GOURDIN
Le N.N. N.N. 1729 à Blangerval, (image n° 090411)
Lui, veuf de Marie Anne DEPRé, & elle, veuve de Vincent LANVIN,
Tém. : Estienne DOURLENS, Jean GOURDIN,
† de Marie GOURDIN le 13 02 1764 à Blangerval, âgé de 78 ans (donc née v. 1686), veuve en 1e noces de † Vincent LANVIN, et icelui était au paravant veuf de Antoinette CREPIN, et en secondes noces, elle était veuve de † André DECOUSU, et icelui était au paravant veuf de Marie Anne DEPREZ, et elle était fille de Pierre GOURDIN, et de Marie ? Anne PREVOST, tém. : Mtre Antoine François DEVIS, ptre, curé de Conchy, et Blangerval,

Francis,


--------------------
Francis Letho du clos.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dbouffel
posté 23/04/2020 à 18:10
Message #7


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 693
Inscrit : 27/12/2005
Lieu : Bobigny - 93 -
Membre no 886
Aide possible: AD de la seine saint denis 93
Logiciel: Personal Ancestral Files




Bonsoir,
Merci encore à Francis pour le testament de Vincent LANVIN que je ne connaissais pas.
Cordialement,
Dominique Bouffel
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dbouffel
posté 04/06/2020 à 16:51
Message #8


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 693
Inscrit : 27/12/2005
Lieu : Bobigny - 93 -
Membre no 886
Aide possible: AD de la seine saint denis 93
Logiciel: Personal Ancestral Files




Bonjour,

On retrouve dans cet acte 4E71 22 un achat de terre fait par Marie GOURDIN et Vincent LANVIN son premier mari.
Quelqu'un a t il entendu parler de ce procès ( jusqu'au parlement de paris!!) et pourquoi??
Cordialement,
Dominique Bouffel


16 juillet 1742 :
Partage Transaction - Frévent, 62361, Pas-de-Calais, Nord-Pas-de-Calais, France
Pardevant les notaires royaux d'artois soussignez furent presens andré decousû fermier demeurant au village de blangerval dune part, marie gourdin femme aud decousû, stipulant de lauthorité, et avec elle jean gourdin et wallerand gourdin ses deux freres, menagers demeurans aud blangerval estienne dourlens marchand peigneur demeurant au village de flers vef de catherine gourdin tuteur legitime des enfans mineurs quil en a retenu dautre part et reconnurent les parties pour eviter a touttes difficultées au sujet d'un procès que led andré de cousu a soutenu jusquau parlement de paris ou il est intervenu arrest condamnent ledit decousu a deux tiers de despeux, pour soutenir les droits de lad. marie gourdin au sujet de deux mesures et un quartier de terres quelle et vincent lanvin son premier marÿ avaient acquis a ? de jean tempé et catherine marquay sa femme de neuvilette moyenant trois cens livres qui furent restitués en consequence dudit arret, lesquels frais led decousu aurait droit de pretendre a la charge de la succession future de laditte marie gourdin ils en ont transige comme sensuit …..
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 06 07 2020 à 13:58