IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> PETIT x SANTERNE, Gouy-en-Ternois
jvasseur
posté 07/06/2018 à 13:36
Message #1


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 12 614
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,


Je cherche à appréhender l'entourage du couple Jacques PETIT x Jeanne SANTERNE alias (DE) SANTERRE.
Le mariage est célébré aux alentours du 15 octobre 1624.
Citation
642 - 15/10/1624 à Lucheux [AD80 1B473 f°127-f°129] (page 1124 - Lucheux (80))
Contrat de mariage de Jacques PETIT, fils de Jean, receveur et marchand à Gouy en Ternois, avec Jeanne de SANTERRE, fille de François, lieutenant de la baronnie et notaire à Lucheux, assistée de Jean WAGON, bailli de Liencourt, Pas de Calais.

----AD 80 Index des registres d'insinuations de la prévôté et bailliage de Péronne - travail de Ludovic LEDIEU - Roger BOISLEUX et Joseph ZIEMCZAK ----

François SANTERNE, le père de la mariée semble être apparenté à Jean SANTERNE également notaire à Lucheux une ou deux générations plus tard.
Citation
1225- Contrat de mariage 9 juin 1695 - 2J10/101r
Charles DESANTERNE ancien mayeur de Lucheux y demeurant veuf en dernières noces de Marguerite LEMAIRE assisté de Jean DESANTERNE son frère notaire audit lieu, de Jean CAPRON procureur audit lieu et de François BRUNEL hostelain demeurant Arras ses neveux.
Marie Michelle LEFORT fille à marier de feu Antoine et de Marie CUISINIER demeurant en la cité assistée de Philippe LEFORT échevin, de Lucréce LEFORT ses frère et sœur.

---- AD 62 Fonds Béthencourt - Relevés D. BOUQUET - C. ZIEMCZAK - J. ZIEMCZAK ----

Je m'intéresse tout particulièrement à l'entourage PETIT ainsi qu'à la descendance de ce couple Jacques PETIT x Jeanne SANTERNE.

Joël

Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 17/07/2019 à 09:18
Message #2


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 12 614
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,


Je relance cette vieille recherche qui n' a pas abouti.

Je suis toujours aux trousses du couple Jacques PETIT x Jeanne SANTERNE alias (DE) SANTERNE.

Jacques PETIT, est le fils de Jean PETIT, receveur et marchand à Gouy en Ternois.

Cordialement,
Joël
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jnizart
posté 17/07/2019 à 10:55
Message #3


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 807
Inscrit : 14/05/2006
Membre no 1 520
Logiciel: GeneaTique




Bonjour Joël
Je suis actuellement en vacances et découvre votre message.
Je descends du couple Jacques PETIT x Jeanne SANTERNE.
Je vous conseille d’aller voir ma Généalogie sur Geneanet.
J’ai beaucoup travaillé sur les PETIT de Gouy, mais il y a manifestement une erreur dans la construction car je n’avais pas le CM.
Je regarderai tout cela de plus près dès mon retour la semaine prochaine.
Joël Nizart
Raison de l'édition : Citation complète inutile
Go to the top of the page
 
+Quote Post
lwyon
posté 17/07/2019 à 15:16
Message #4


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 524
Inscrit : 10/04/2006
Membre no 1 421
Logiciel: Un autre logiciel




Bonjour à tous,

Concernant les (DE) SANTERNE de Lucheux, on les rencontre souvent avec la variante (DE) SANTER(RE), (DE) SANGTERRE.
J'ai moi-même comme ascendant Jean SANTERRE x Françoise ANSELIN, censier en 1688 à Lucheux, puis fermier à Brévillers.

Mais je n'arrive pas à trouver un lien avec ceux cités dans ce fil.

Cdlt,

Luc.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 17/07/2019 à 19:35
Message #5


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 12 614
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Joël,

Merci pour cet apport.
Je vais donc consulter votre arbre généalogique dressés sur Geneanet... En attendant votre retour de vacances.
L'idéal serait qu'un colistier puisse accéder au contrat de mariage déposé aux AD de la Somme pour en relever la substantifique moelle.

Merci Luc pour la précision apportée...
En ce qui concerne les DE SANTERNE, ils sont très présents sur nos forums. Ceux de Lucheux un peu moins.
François DE SANTERNE, le père de la mariée est lieutenant de la baronnie et notaire à Lucheux. Ca devrait aider à retrouver sa trace et à "le caser" éventuellement.

Cordialement,
Joël

Go to the top of the page
 
+Quote Post
jnizart
posté 17/07/2019 à 20:09
Message #6


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 807
Inscrit : 14/05/2006
Membre no 1 520
Logiciel: GeneaTique




Bonsoir Joël
Ci joint une dispense :

11 mai 1733 : DISP._CONSANGUINITE. (avec Jean Philippe ROGEZ)
1733, 3 avril. Humble requête envoyée à l'évêché de Boulogne par Jean-Philippe ROGEZ, jeune homme à marier de la paroisse de Gouy, doyenné de Frévent, et d'Anne-Jeanne CARON, de la même paroisse, afin d'obtenirune dispense de mariage pour consanguinité au 4e degré. [Pièce 9]
1733, 27 avril. Information tenue au village de Gouy par-devant Me Jacques THELU curé de Saint-Hilaire en Frévent, doyen du district du lieu, assisté de Pierre CANDAS, magister du village de Bouret secours de ladite paroisse, pris pour greffier. Témoins requis: Adrien PETIT, laboureur âgé de 62 ans, demeurant au village de Gouy; Philippe PETIT, maçonet couvreur de paille y demeurant, âgé de 46 ans. Jean-Philippe ROGER,I ' impétrant, est fils de Jean ROGER et de Jeanne PETIT fille de Jean PETIT fils de Nicolas PETIT fils de Jacques PETIT qui fut aussi pèrede Jacques PETIT père de Brigitte PETIT épouse de Robert DUSSAR dontMarie-Joseph DUSSAR épouse d'Eustache CARON dont Anne-Jeanne CARON, l'impétrante, âgée de 27 ans. Dispense accordée le 11 mai 1733. [Pièce 10]

L’ancêtre commun aurait donc comme prénom Jean et non Jacques.
Pour l’instant je n’ai que mon iPhone pour travailler.
Pour information il est possible de récupérer des photos d’actes par l’intermédiaire du fil d’Ariane.
Cette association a des bénévoles dans toutes la France qui peuvent se déplacer en mairie ou aux archives pour effectuer des photos d’actes.
Joël Nizart
Raison de l'édition : Citation complète inutile
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jnizart
posté 17/07/2019 à 20:18
Message #7


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 807
Inscrit : 14/05/2006
Membre no 1 520
Logiciel: GeneaTique




Bonsoir
Ci joint une transaction intéressante des notaires de Frévent, relevé par Francis LETHO du 24 septembre 1653 : TRANSACTION - Frévent, 62361, Pas de Calais, Hauts-de-France, France
Comparurent en leurs personnes Catherinne Petit, fille
à marier de deffuncts Jacques Petit le Jesne et Claudinne Godart
ses feues père et mère demeurante à Bunéville d'une part et Robert Labbé
et Jeanne Lambert sa femme paravant vefve de feu Nicolas Petit qui fut
frère dudit Jacques demeurants à Gouy en Ternois d'autre part et recognurent
lesdictes parties comparantes chacune en leur regard, ladite suffisamment authorisée
de son mary et sans contraincte sy qu'elle at déclarée, comme ainsy soit
que les parties estans apparans entrer en difficulté l'une contre l'autre
touchant ce que dès auparavant la présente guerre lesdicts deffunts
Nicollas Petit et Jeanne Lambert mariés vendus audit feu Jacques Petit
deux mesures de terres scéant en deux pièces au long exprimé par le contract
pour ce en passé qui demeurera en sa force et vertu pour la mesure
cy après déclarée, desquelles terres ledit Jacques Petit et sa femme se seroit
depuis quelques années immiscés esdites deux mesures de terre, n'en voulant
accorder la jouissance audit feu Jacques ny à ladite Catherine sa fille
sy ce n'estoit qu'ils en fussent enthièrement payés. Sy estoient
encore en difficulté de ce que, après le trespas de aussy deffunct
Noël Petit, ledit Jacques son frère avoit eue une beste chevalinne
ou le pris d'icelle avec un poullain et quelques autres autres
commodités de bled et meubles, de tout quoy ledit Nicolas Petit avoit
le droict ceddé de Robert petit fils et héretier dudit Noël, de quoy
lesdits seconds comparans comme estante icelle Lambert demeurée
es biens dudit Nicolas en prétendoit payement à la charge de ladite Catherine
Petit, pour de tout quoy appoincter, nonorir, paier entre eux
et demeurer bons amis. Les parties se sont accordés et convenues
par ensemble, à l'assistance de leurs bons parens et amis, en sorte
que moiennant que lesdits seconds comparans, ladite femme authorizée
que dessus ont tenus et par ces présentes tiennent quitte et entièrement
deschargée ladite première comparante de tous lesdits biens ainsy
proffictés par ledit feu Jacques Petit de la succession dudit feu Noël
et que ledit Nicolas pouvoit avoir par transport dudit Robert Petit
ensemble qu'ils ont accordés et par ces présentes accordent la jouissance
et propriété de l'une desdites mesures de terre ainsy vendus par lesdits
feu Nicolas et Jeanne Lambert audit feu Jacques, scavoir celle
prinse en deux mesures audit terrouer pour tenir de lisière de boult
au sieur Daboval du costé devers Gouy, d'autre sens au parfaict
de la pièce et encore d'autre sens aux héretiers Pierre Destappes
pour en jouir par ladite Catherinne, ses hoirs et ayans cause depuis
ce jourd'huy en avant à tousjours, moyennant tout quoy lesdicts
seconds comparans jouiront et proffiteront de l'autre mesure
de terre contenue au contract de ladite vente, pouquoy ladite
première comparante en ce regard a quitté et résilly audit contract
par n'avoir esté payé, sy que dict est, pour en jouir et possesser comme
se faisait paravant ladite vente depuis ce jourd'huy en avant
à tousjours, les quicttant aussy des fruicts et deniers de ce qu'ils porroient
avoir jouys desdites terres, en sorte que les parties demeurent
enthièrment quicttes et deschargés l'une envers l'autre de toutte
chose générallement quelconques jusques ce jourd'huy. Promecttant
lesdicttes parties comparantes ledit accords, transaction et choses dictes
tenir, entretenir, garantir l'une envers l'autre soubs l'obligation
respectivement de tous leurs biens, terres, héritages et de leurs
hoirs présens et advenir. Renonçant respectivement à touttes choses contraires
à ces présentes. Faict et passé à Freven le vingt quatrièsme jour
de septembre seize cens cinquante trois par devant notaires soubssignés avec
lesdictes parties comparantes qui ont signé la minutte.

Bonne soirée
Joël Nizart
Raison de l'édition : Citation complète inutile
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 15 10 2019 à 12:29