IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> de SAINT OMER X de SAINTE ALDEGONDE, Région de Morbecque ?
jhamez
posté 17/10/2019 à 10:55
Message #1


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 41
Inscrit : 07/04/2016
Lieu : Audruicq 62370
Membre no 19 052
Logiciel: Geneanet arbre saisie en ligne




Bonjour à Toutes et à Tous,

Je recherche des informations concernant l'union éventuelle de Denis dit "de Moerbeek" de SAINT OMER né vers 1276 avec Clotilde de Sainte-Aldégonde née vers 1280 à Saint-Omer. Apparemment deux enfants sont issus de ce mariage : Isabeau x David D'AVERHOUT et Jean.

Je ne trouve pas d'éléments à l'appui de cette union.

Avec mes remerciements anticipés

Jean

Ce message a été modifié par dlarchet - 17/10/2019 à 12:45.
Raison de l'édition : rectification du titre cf consignes du forum !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 17/10/2019 à 11:29
Message #2


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 12 759
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Jean,


Consulter sur ce sujet.

¤ Casimir de Sars de Solmon, Recueil de généalogies, fragments, notes et épitaphes des provinces du Nord
- volume 9, p.386-390 : généalogie Saint-Omer (sgr de Morbecque)

¤ Thomas Delvaux, "Le sang des Saint-Omer, des croisades à la quenouille", 2007

¤ Généalogie de Sainte-Aldegonde par Gœthals, dans le « Miroir des notabilités nobiliaires de Belgique"


J'ai quant à moi Denis de SAINT-OMER, sire de Morbecque (ca 1310-ca 1380) époux de Marguerite de DAMPIERRE, fils de Jean II & Jeanne de HONDSCHOOTE (†ca 1340), lui-même fils de Jean I.
Certains geneanautes donnent Jean I allié à Clotilde DE SAINTE ALDEGONDE. Mais aucune preuve !


Je profite de l'occasion pour signaler que les Archives départementales du Val-d’Oise conservent dans la Série 10J - Archives privées Chartrier de La Roche-Guyon ([978]-[XXe siècle]).
Archives de Anne-Louis-Alexandre de Montmorency (25 janvier 1724 –12 octobre 1812), prince de Robecq,Grand d'Espagne, chevalier du Saint-Esprit (reçu le 2 février 1786), marquis de Morbecque, comte d'Estaires, comte de Bouchoven, vicomte d'Aire et baron d'Haverskerque. Epoux en secondes noces de Louise-Alexandrine-Emilie de La Rochefoucauld-Liancourt. Mort sans postérité

PAPIERS LIANCOURT ET FAMILLES ALLIEES

- 10J 1590 (1) et (4)Contrat de mariage entre Jean DE SAINT-OMER, seigneur de Morbecque, et Jacqueline D'YVE (2 juin 1545).
- 10J 1590 (1) Premier exemplaire. Sceau.
- 10J 1590 (4) Second exemplaire. Reste de sceau.
- 10J 1590 (3) Contrat de mariage entre François DE RECOURT et Barbe DE SAINT-OMER (29 mai 1520). Sceau.
- 10J 1590 (2) Débris de sceau


TITRES DE PROPRIETES ET GESTION DES BIENS
- 10J 1638 Estaires (Nord, France) [1515]-1830
- 10J 1642 Morbecq (Nord, France) 1789-1813
- 10J 1643 Ennevelin (Nord, France) 1632-1663


Cordialement,
Joël

Ce message a été modifié par jvasseur - 17/10/2019 à 11:55.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jhamez
posté 17/10/2019 à 11:54
Message #3


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 41
Inscrit : 07/04/2016
Lieu : Audruicq 62370
Membre no 19 052
Logiciel: Geneanet arbre saisie en ligne




Citation (jvasseur @ 17/10/2019 à 11:29) *


Bonjour Joël,

Merci pour votre réponse

Et concernant l'union d'Isabeau de SAINT-OMER X David D'AVERHOUT ? ?

Cordialement

Jean


sujet divisé s'agissant d'un couple différent du couple titre ! merci de relire les règles du forum dans l'onglet Aide !

Ce message a été modifié par dlarchet - 17/10/2019 à 12:48.
Raison de l'édition : mention en couleur
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ffoucart
posté 17/10/2019 à 14:08
Message #4


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 399
Inscrit : 08/01/2006
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 943




Citation (jvasseur @ 17/10/2019 à 12:29) *
Consulter sur ce sujet.

¤ Casimir de Sars de Solmon, Recueil de généalogies, fragments, notes et épitaphes des provinces du Nord
- volume 9, p.386-390 : généalogie Saint-Omer (sgr de Morbecque)

¤ Thomas Delvaux, "Le sang des Saint-Omer, des croisades à la quenouille", 2007

¤ Généalogie de Sainte-Aldegonde par Gœthals, dans le « Miroir des notabilités nobiliaires de Belgique"


Personnellement, je suis très réservé sur DE SARS DE SOLMON sur des familles ne dépendant pas du Hainaut et sur les périodes anciennes. Idem pour GOETHALS qui doit être pris avec beaucoup de précautions.

Pour les SAINTE ALDEGONDE, il vaut mieux suivre les travaux d'Alain DERVILLE.

Concernant les AVERHOUT, cf Michel CHAMPAGNE.

François
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jhamez
posté 17/10/2019 à 17:28
Message #5


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 41
Inscrit : 07/04/2016
Lieu : Audruicq 62370
Membre no 19 052
Logiciel: Geneanet arbre saisie en ligne




Citation (ffoucart @ 17/10/2019 à 14:08) *
Citation (jvasseur @ 17/10/2019 à 12:29) *


Merci pour ces renseignements

Jean

Go to the top of the page
 
+Quote Post
fcaron
posté 17/10/2019 à 18:43
Message #6


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 979
Inscrit : 18/09/2005
Membre no 8
Logiciel: Heredis




Citation (ffoucart @ 17/10/2019 à 14:08) *
Pour les SAINTE ALDEGONDE, il vaut mieux suivre les travaux d'Alain DERVILLE.
François


Pour les SAINTE-ALDEGONDE, les travaux de référence demeurent en effet incontestablement ceux d'Alain DERVILLE (pour la période médiévale jusqu'au XIVe) et ceux de son élève Claude PETILLON (pour le XVe).

Cordialement,
François
Go to the top of the page
 
+Quote Post
tdelvaux
posté 21/10/2019 à 08:03
Message #7


Initié
****

Groupe : Érudit
Messages : 190
Inscrit : 02/10/2005
Membre no 177
Logiciel: Aucun de précis




Citation (fcaron @ 17/10/2019 à 19:43) *
Alain DERVILLE (pour la période médiévale jusqu'au XIVe) et ceux de son élève Claude PETILLON (pour le XVe).


Raccourci bien intéressant quand on note que feu Alain Derville "est mort subitement, en son domicile de Cysoing, le 16 avril 2002" et que Claude Pétillon a soutenu sa thèse en 2003 ... sous la direction de Bertrand Schnerb ...

Thomas

Ce message a été modifié par tdelvaux - 21/10/2019 à 08:03.


--------------------
Retrouvez l'actualité historique de notre région & divers articles en ligne.
Ouvrages sur l'histoire de Saint-Omer (2 tomes publiés en 2012/3), Généalogies controversées (2019) & filiations des châtelains de Saint-Omer (2007) & de Tournai (2017), des Van Pradelles (2016), des Sainte-Aldegonde (2017), des Bournonville (2018) & des sires de Créquy (2018).
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fcaron
posté 21/10/2019 à 20:53
Message #8


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 979
Inscrit : 18/09/2005
Membre no 8
Logiciel: Heredis




Citation (tdelvaux @ 21/10/2019 à 08:03) *
Citation (fcaron @ 17/10/2019 à 19:43) *
Alain DERVILLE (pour la période médiévale jusqu'au XIVe) et ceux de son élève Claude PETILLON (pour le XVe).


Raccourci bien intéressant quand on note que feu Alain Derville "est mort subitement, en son domicile de Cysoing, le 16 avril 2002" et que Claude Pétillon a soutenu sa thèse en 2003 ... sous la direction de Bertrand Schnerb ...

Thomas


Raccourci d'autant plus intéressant que j'ai bien indiqué son "élève" et en aucun cas "son directeur de thèse".
Certains ne lisent dans les écrits que ce qu'ils veulent y voir. Tant d'erreurs généalogiques partent de là.

Tout comme sur les Wasselin du Boulonnais en un temps lorsque j'avais demandé où "consulter", non "acheter" ; et après avoir bien sûr vérifié que la publication concernée ne figurait plus au catalogue, ni du GGRN ni de l'AGP (mais d'autres ont su lire correctement ma demande et me renseigner, merci encore à eux). Le français est riche de nuances qu'il convient d'apprécier et j'apprécie assez qu'on ne déforme pas mes propos.

La consultation des publications communes entre Alain Derville et Claude Pétillon, et l'hommage rendu par Claude Pétillon à Alain Derville dans certaines publications, attestent de ce que j'ai écrit plus haut et maintiens donc totalement.

J'ai par contre omis de mentionner, et ce message me permet de rectifier, les récents travaux de François Foucart sur la filiation de Béatrix de Wisque, épouse de Jehan de Sainte-Aldegonde. La bibliographie de François est en ce sens révélatrice également.

Comme d'aucun m'a écrit un jour "De nombreuses questions trouvent leurs réponses en fouillant un peu les archives."

François Caron
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ffoucart
posté 22/10/2019 à 09:02
Message #9


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 399
Inscrit : 08/01/2006
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 943




Citation (fcaron @ 21/10/2019 à 21:53) *
J'ai par contre omis de mentionner, et ce message me permet de rectifier, les récents travaux de François Foucart sur la filiation de Béatrix de Wisque, épouse de Jehan de Sainte-Aldegonde. La bibliographie de François est en ce sens révélatrice également.

Comme d'aucun m'a écrit un jour "De nombreuses questions trouvent leurs réponses en fouillant un peu les archives."

François Caron


Merci François,

D'autant que ma recherche est partie justement des travaux d'Alain DERVILLE et de Claude PETILLON, et notamment de l'article que ce dernier a consacré à l'enquête de 1446:
https://www.persee.fr/doc/rnord_0035-2624_1...num_91_329_2907

J'en profite pour indiquer que je prépare un "addenda et corrigenda" incluant des tableaux récapitulatifs et quelques références afin de rendre plus compréhensible mon article (des tableaux étaient prévus, mais je ne les ai pas finalisés).

Effectivement, il est important de ne pas se limiter aux généalogies publiées et à des sources de deuxième ou troisième ordre. C'est la source de nombreuses erreurs.

En l'occurence, et concernant le couple "titre", je suis interpellé par le prénom "Clotilde", qui ne me paraît pas très fréquent dans nos contrées à cette époque. Cela doit inciter à une grande prudence sur l'existence de cette personne. Je n'ai pas été cherché dans le Chartrier de Sainte Aldegonde, ni les Chartes de Saint Bertin, mais il paraîtrait logique qu'elle y soit mentionnée si elle a existée.

François
Go to the top of the page
 
+Quote Post
tdelvaux
posté 22/10/2019 à 10:04
Message #10


Initié
****

Groupe : Érudit
Messages : 190
Inscrit : 02/10/2005
Membre no 177
Logiciel: Aucun de précis




Citation (fcaron @ 21/10/2019 à 20:53) *
Raccourci d'autant plus intéressant que j'ai bien indiqué son "élève" et en aucun cas "son directeur de thèse".
Certains ne lisent dans les écrits que ce qu'ils veulent y voir. Tant d'erreurs généalogiques partent de là.

Tout comme sur les Wasselin du Boulonnais en un temps lorsque j'avais demandé où "consulter", non "acheter" ; et après avoir bien sûr vérifié que la publication concernée ne figurait plus au catalogue, ni du GGRN ni de l'AGP (mais d'autres ont su lire correctement ma demande et me renseigner, merci encore à eux). Le français est riche de nuances qu'il convient d'apprécier et j'apprécie assez qu'on ne déforme pas mes propos.

La consultation des publications communes entre Alain Derville et Claude Pétillon, et l'hommage rendu par Claude Pétillon à Alain Derville dans certaines publications, attestent de ce que j'ai écrit plus haut et maintiens donc totalement.


Le concept de maître / élève dans le monde universitaire répond à des contingences historiographiques qu'il faut savoir maîtriser. Citer un auteur antérieur n'impose aucune filiation et ici ces deux auteurs ne sont pas de la même école.

Je ne vois pas quel est le rapport entre le présent sujet de ce fil et vos digressions sémantiques : libre à vous de ne pas vouloir contacter directement le GGRN ou l'AGP qui aussi ont des heures de visites pour consulter leurs travaux.

Je ne peux que vous louer de vous attacher à remercier les personnes qui veulent bien vous aider. Je profite souvent de mes déplacements en archives dans ce but. Par exemple, j'ai souvenir de nombreux clichés réalisés pour quelqu'un qui s'y rend très rarement mais la reconnaissance n'est pas toujours au rendez-vous.

Citation
J'ai par contre omis de mentionner, et ce message me permet de rectifier, les récents travaux de François Foucart sur la filiation de Béatrix de Wisque, épouse de Jehan de Sainte-Aldegonde. La bibliographie de François est en ce sens révélatrice également.


Il manque également une obscure publication angevine publiée (sans source et inachevée) par un "généalogiste" auto-proclamé (sans formation ni écrits) : qui s'en plaindra ?

Par ailleurs, si les travaux de Derville sont évidement une référence, il ne faut pas oublier qu'elle a aussi ses limites. Roger Berger déplorait notamment ses a-priori politiques comme il me l'a personnellement indiqué il y a quelques années ; et il se trompe sur quelques points notamment sur les liens entre les Saint-Omer et les Sainte-Aldegonde (p. 284).

Citation
Comme d'aucun m'a écrit un jour "De nombreuses questions trouvent leurs réponses en fouillant un peu les archives."

François Caron


Effectivement, votre correspondant a parfaitement raison. On gagne beaucoup à aller consulter les archives : cela permet de progresser dans les bases comme savoir lire une table décennale ou ne pas se contenter de croire aveuglément les auteurs du XIX° S.

Thomas


--------------------
Retrouvez l'actualité historique de notre région & divers articles en ligne.
Ouvrages sur l'histoire de Saint-Omer (2 tomes publiés en 2012/3), Généalogies controversées (2019) & filiations des châtelains de Saint-Omer (2007) & de Tournai (2017), des Van Pradelles (2016), des Sainte-Aldegonde (2017), des Bournonville (2018) & des sires de Créquy (2018).
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ffoucart
posté 22/10/2019 à 11:09
Message #11


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 399
Inscrit : 08/01/2006
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 943




Citation (tdelvaux @ 22/10/2019 à 11:04) *
et il se trompe sur quelques points notamment sur les liens entre les Saint-Omer et les Sainte-Aldegonde (p. 284).


Pas vraiment, non. Cf mon article, ainsi que l'article de Claude PETILLON.

Ce qui est clair, c'est qu'il n'y a pas eu d'alliance directe entre les SAINTE ALDEGONDE et les SAINT OMER. Mais le lien est revendiqué par le biais des WISQUES, et plus spécifiquement par les Sires de Renty et de Seninghem cf:
"L'intégration à la noblesse se fît dès le xine siècle pour les Sainte-
Aldegonde dont deux descendants, Aleaume de Sainte-Aldegonde et Jaques
de Nortquelmes apparaissaient parmi les mieux enlignagiéz des échevins :
Jaques de Sainte-Aldegonde était
escuier de bien et d'onneur extrait de noble ligne [...] ; le père dudit Jaques fut
chevalier et [...] ossi furent son tayon et aultres ses prédécesseurs ; [...] la
mere dudit Jaques fu fille de monseigneur de Wisque, jadiz chevalier, et de la
fille du seigneur de Renty et de Seninghem et de ce costé est ledit Jaques
descendu des chastelains de Saint Ome
r45."

Je ne vais pas refaire mon raisonnement, donc voir l'article. De toutes façons, il y a suffisamment de points de raccrochements entre les WISQUES, RENTY et les SAINT OMER pour qu'un lien existe en tout état de cause. Accessoirement, il en est un qui semble assez simple à retrouver, puique les SAINTE ALDEGONDE héritent Quienville des WISQUES, et que le seigneur de Quienville avant 1300 était Philippe D'YPRES, cousin du châtelain.

Mon avis est que l'ascendance vers les châtelains eux-mêmes passe par une soeur de Guillaume DE HAVERSKERQUE (le trésorier d'Aire), neveu de la châtelaine Méhaut.

François

Ce message a été modifié par ffoucart - 22/10/2019 à 11:18.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
tdelvaux
posté 22/10/2019 à 12:51
Message #12


Initié
****

Groupe : Érudit
Messages : 190
Inscrit : 02/10/2005
Membre no 177
Logiciel: Aucun de précis




Citation (ffoucart @ 22/10/2019 à 11:09) *
Citation (tdelvaux @ 22/10/2019 à 11:04) *
et il se trompe sur quelques points notamment sur les liens entre les Saint-Omer et les Sainte-Aldegonde (p. 284).


Pas vraiment, non. Cf mon article, ainsi que l'article de Claude PETILLON.

Ce qui est clair, c'est qu'il n'y a pas eu d'alliance directe entre les SAINTE ALDEGONDE et les SAINT OMER. [...]

Mon avis est que l'ascendance vers les châtelains eux-mêmes passe par une soeur de Guillaume DE HAVERSKERQUE (le trésorier d'Aire), neveu de la châtelaine Méhaut.

François


Bonjour François,

on est bien d'accord, et nous avons lu les mêmes liasses à Saint-Omer (références que donne Derville en note mais évidemment il faut toujours aller les lire sur place). Derville n'a pas analysé le fond de cette côte comme nous l'avons fait tous les deux en évoquant les : "ancêtres qui devaient remonter à trois ou quatre générations". Il laisse la porte ouverte en laissant la possibilité d'une filiation "le ventre maternel anoblissait" sans dire très clairement que c'est faux.

J'étais effectivement arrivé à la même conclusion.

Cordialement,

François


--------------------
Retrouvez l'actualité historique de notre région & divers articles en ligne.
Ouvrages sur l'histoire de Saint-Omer (2 tomes publiés en 2012/3), Généalogies controversées (2019) & filiations des châtelains de Saint-Omer (2007) & de Tournai (2017), des Van Pradelles (2016), des Sainte-Aldegonde (2017), des Bournonville (2018) & des sires de Créquy (2018).
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ffoucart
posté 22/10/2019 à 13:30
Message #13


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 399
Inscrit : 08/01/2006
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 943




Comme il n'y a pas débat...

Pour info, pour ceux que cela intéresse:
https://www.jstor.org/stable/43850431?seq=1...an_tab_contents

Dont les extraits:
https://books.google.fr/books?id=3CE4AQAAIA...YIFB1wQ6AEIQDAE

L'article propose une généalogie RENTY pour le début du XIVème siècle bien différente des généalogies "traditionnelles", avec l'insigne avantage d'être basée sur des procédures au Parlement de Paris relatives à la dévolution des fiefs appartenant à cette famille, dont Seninghem (et comment ce dernier fief est parvenu aux RENTY).

François
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fcaron
posté 22/10/2019 à 20:25
Message #14


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 979
Inscrit : 18/09/2005
Membre no 8
Logiciel: Heredis




Citation (tdelvaux @ 22/10/2019 à 10:04) *
Je ne peux que vous louer de vous attacher à remercier les personnes qui veulent bien vous aider. Je profite souvent de mes déplacements en archives dans ce but. Par exemple, j'ai souvenir de nombreux clichés réalisés pour quelqu'un qui s'y rend très rarement mais la reconnaissance n'est pas toujours au rendez-vous.


Je n'ai personnellement souvenir que d'un seul cliché demandé, qui vous fut finalement bien utile car base d'une de vos publications (sur une famille dont plusieurs cherchent encore le lien avec vous ?), et qui ne m'ayant jamais été transmis n'a pu faire l'objet de ma reconnaissance légitime.
Soyez toutefois rassuré : j'ai pu obtenir ce cliché par mes propres moyens en 2016, lors d'un de mes nombreux déplacements aux Archives de Dainville, avec Matthieu Fontaine (des Antiquaires de la Morinie) et nos compagnes. D'autres recherches en archives en 2017 m'ont également permis de trouver le décès de l'intéressé, ce qui rend la lecture et les hypothèses de certaines publications postérieures d'autant plus cocasses. laugh.gif

Citation (tdelvaux @ 22/10/2019 à 10:04) *
Il manque également une obscure publication angevine


Je pense que vous faites référence à une publication du Cercle Généalogique du Loir-et-Cher (région Centre-Val de Loire).
Angers se situe pour sa part dans le Maine-et-Loire (région Pays de Loire) ... enfin il y était encore hier wink.gif

Citation (tdelvaux @ 22/10/2019 à 10:04) *
(sans source et inachevée)


Chaque revue ou publication a ses règles propres en matière de citation des sources, notes de bas de page, etc.
J'ai souvenir (sous le contrôle de François F) que Généalogie 62 précise parfois "liste des sources disponibles auprès de l'AGP sur demande" lorsque celle-ci est trop importante.


Citation (tdelvaux @ 22/10/2019 à 10:04) *
par un "généalogiste" auto-proclamé (sans formation ni écrits)


Hormis le statut spécifique des généalogistes successoraux, j'ignorais que "généalogiste" était un titre ou un statut assermenté ou lié à une formation.
Cf. le nombre croissant de "généalogistes professionnels", souvent auto-entrepreneurs, qui n'ont pas suivi de formation spécifique.
J'imagine que les 20 458 membres inscrits de Gennpdc à date se présentent parfois comme "généalogistes".
Ceci ne me choque pas plus que des "doctorant ès Histoire, civilisation et histoire de l'Art des mondes modernes et contemporains" auto-proclamés, sans centre de recherche, que l'on croise parfois dans les biographies.

Citation (tdelvaux @ 22/10/2019 à 10:04) *
Effectivement, votre correspondant a parfaitement raison. On gagne beaucoup à aller consulter les archives : cela permet de progresser dans les bases comme savoir lire une table décennale ou ne pas se contenter de croire aveuglément les auteurs du XIX° S.
Thomas


Votre digression sur les tables décennales m'intéresse au plus haut point.
Il est surprenant de voir certains écrits récents d'"historiens" donner un crédit absolu aux tables décennales au détriment de l'acte en tant que tel, alors même que d'autres études essaient de quantifier le taux statistique d'erreurs contenues par les tables décennales.
Je ne compte plus dans mon arbre généalogique personnel le nombre d'erreurs entre table et acte, mais j'imagine que tout "généalogiste" (auto-proclamé ou non) a déjà été confronté au cas d'erreurs de tables ou divergences tables/acte.
Ce n'est néanmoins pas pire que de donner deux couples de parents à un même enfant, ou des mariages à l'âge de 11 ans.

Citation (tdelvaux @ 22/10/2019 à 12:51) *
J'étais effectivement arrivé à la même conclusion.
Cordialement,
François


Intéressant dédoublement de personnalité biggrin.gif


François
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fcaron
posté 22/10/2019 à 20:28
Message #15


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 979
Inscrit : 18/09/2005
Membre no 8
Logiciel: Heredis




Citation (ffoucart @ 22/10/2019 à 13:30) *
avec l'insigne avantage d'être basée sur des procédures au Parlement de Paris relatives à la dévolution des fiefs appartenant à cette famille, dont Seninghem (et comment ce dernier fief est parvenu aux RENTY).
François


Merci beaucoup François.

Très intéressante publication en effet.
Autre source à ne pas négliger lors de l'étude de familles audomaroises médiévales, et pourtant si souvent négligée : les chirographes conservés au Fonds Ancien de la Bibliothèque de St-Omer, et notamment étudiés par le Dr Philippe Derieux. Nous parlions encore récemment de l'intérêt de cette source avec notre ami commun Antoine.

Bien cordialement,
François
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ffoucart
posté 23/10/2019 à 10:22
Message #16


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 399
Inscrit : 08/01/2006
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 943




Citation (fcaron @ 22/10/2019 à 21:28) *
Citation (ffoucart @ 22/10/2019 à 13:30) *
avec l'insigne avantage d'être basée sur des procédures au Parlement de Paris relatives à la dévolution des fiefs appartenant à cette famille, dont Seninghem (et comment ce dernier fief est parvenu aux RENTY).
François


Merci beaucoup François.

Très intéressante publication en effet.
Autre source à ne pas négliger lors de l'étude de familles audomaroises médiévales, et pourtant si souvent négligée : les chirographes conservés au Fonds Ancien de la Bibliothèque de St-Omer, et notamment étudiés par le Dr Philippe Derieux. Nous parlions encore récemment de l'intérêt de cette source avec notre ami commun Antoine.

Bien cordialement,
François


Bonjour François,

J'ai promis de m'occuper du dépouillement d'un manuscrit (avec d'autres) qui risque de me prendre pas mal de temps, à l'initiative d'Antoine. Et je veux terminer deux travaux urgents avant cela (dont un article sur les origines de Baudouin Ier Bras de Fer). Donc, je crains que les chirographes de Saint Omer doivent encore attendre (sachant que je risque d'y trouver pas mal de choses qui m'intéresseraient fortément). Mais bon, les journées n'ont que 24H.

Ayant signalé l'intérêt du manuscrit en question depuis de nombreuses années, je ne peux décemment pas ne pas donner un sérieux coup de main, sachant que je l'ai consulté à maintes reprises et que sa conservation me préoccupait (problème réglé désormais). Certaines personnes que nous connaissons on pu le découvrir récemment, et on reconnut son grand intérêt (d'où la décision d'en effectuer le relevé sans tarder).

Bien amicalement,

François
Go to the top of the page
 
+Quote Post
tdelvaux
posté 25/10/2019 à 13:39
Message #17


Initié
****

Groupe : Érudit
Messages : 190
Inscrit : 02/10/2005
Membre no 177
Logiciel: Aucun de précis




Citation (fcaron @ 22/10/2019 à 21:25) *
Je n'ai personnellement souvenir que d'un seul cliché demandé, qui vous fut finalement bien utile car base d'une de vos publications (sur une famille dont plusieurs cherchent encore le lien avec vous ?), et qui ne m'ayant jamais été transmis n'a pu faire l'objet de ma reconnaissance légitime.

Depuis quand doit-on prouver un quelconque lien personnel dans le cadre d'une étude ?
Pour oser prétendre qu'il ne s'agit que "d'un seul" cela pourrait être risible ... et il faut penser à relire vos mails de 2015 ...

Citation
Je pense que vous faites référence à une publication du Cercle Généalogique du Loir-et-Cher (région Centre-Val de Loire).
Angers se situe pour sa part dans le Maine-et-Loire (région Pays de Loire) ... enfin il y était encore hier wink.gif

Chaque revue ou publication a ses règles propres en matière de citation des sources, notes de bas de page, etc.
J'ai souvenir (sous le contrôle de François F) que Généalogie 62 précise parfois "liste des sources disponibles auprès de l'AGP sur demande" lorsque celle-ci est trop importante.

Aucune n'apprécie de travail partiel sans cesse "à paraître" basé sur des travaux qui n'existent que par le titre qu'on a bien voulu leur inventer. C'est d'autant plus dommage que cette fameuse publication concerne précisément le sujet de ce fil.

Citation
Ceci ne me choque pas plus que des "doctorant ès Histoire, civilisation et histoire de l'Art des mondes modernes et contemporains" auto-proclamés, sans centre de recherche, que l'on croise parfois dans les biographies.

il faudrait mieux vous renseigner

Thomas


--------------------
Retrouvez l'actualité historique de notre région & divers articles en ligne.
Ouvrages sur l'histoire de Saint-Omer (2 tomes publiés en 2012/3), Généalogies controversées (2019) & filiations des châtelains de Saint-Omer (2007) & de Tournai (2017), des Van Pradelles (2016), des Sainte-Aldegonde (2017), des Bournonville (2018) & des sires de Créquy (2018).
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fcaron
posté 25/10/2019 à 22:36
Message #18


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 979
Inscrit : 18/09/2005
Membre no 8
Logiciel: Heredis




Citation (ffoucart @ 23/10/2019 à 10:22) *
J'ai promis de m'occuper du dépouillement d'un manuscrit (avec d'autres) qui risque de me prendre pas mal de temps, à l'initiative d'Antoine. Et je veux terminer deux travaux urgents avant cela (dont un article sur les origines de Baudouin Ier Bras de Fer). Donc, je crains que les chirographes de Saint Omer doivent encore attendre (sachant que je risque d'y trouver pas mal de choses qui m'intéresseraient fortément). Mais bon, les journées n'ont que 24H.

Ayant signalé l'intérêt du manuscrit en question depuis de nombreuses années, je ne peux décemment pas ne pas donner un sérieux coup de main, sachant que je l'ai consulté à maintes reprises et que sa conservation me préoccupait (problème réglé désormais). Certaines personnes que nous connaissons on pu le découvrir récemment, et on reconnut son grand intérêt (d'où la décision d'en effectuer le relevé sans tarder).

Bien amicalement,

François


Hâte de lire le dépouillement de ce manuscrit, dont j'ai eu écho.

J'ai bon espoir de te lire très prochainement, en tout cas bien avant certaines thèses, sensément à l'étude depuis près 17 ans (bien que ne figurant pas sur la base http://www.theses.fr mais uniquement sur une seule page web dont la date de mise à jour pose question), mais dont les auteurs s'évertuent à donner des leçons en la matière à ceux qui ne pratiquent, comme toi & moi, la généalogie ou l'histoire qu'à titre de passion / passe-temps (ayant pu faire de notre formation initiale notre métier, nous).

Bien amicalement,
François
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jmdubreucq
posté 26/10/2019 à 08:36
Message #19


Expert
******

Groupe : Administrateur
Messages : 3 693
Inscrit : 19/09/2005
Lieu : Villeneuve-d'Ascq (Nord)
Membre no 13
Aide possible: Phalempin / Audomarois
Logiciel: Heredis




Bonjour

GenNPdC n'est pas un forum de polémiques avec d'un côté ceux qui savent et de l'autre tous ceux qui à lire les derniers propos exprimés se demandent à quoi correspondent ces "piques" sans même qu'elles soient correctement et complètement exprimées

Merci donc de cesser cette polémique ... sinon le sujet sera fermé
Vous vous connaissez personnellement, allez régler vos différents "dans un pré" et je précise que je ne tiens pas à être témoin biggrin.gif

Cordialement

Jean-Marie


--------------------
Géné@logiquement
Jean-Marie Dubreucq
http://gw.geneanet.org/jmdubreucq n'utiliser ma messagerie Généanet QUE pour des questions liées à "ma" généalogie (les questions concernant GenNPdC se gèrent sur GenNPdC ...)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 26/10/2019 à 10:00
Message #20


Plume d'Or 2018, 2017, 2016 & 2015
*******

Groupe : Membre +
Messages : 12 759
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Jean,


Pour reprendre la recherche initiale.
Citation (jhamez @ 17/10/2019 à 11:55) *
Je recherche des informations concernant l'union éventuelle de Denis dit "de Moerbeek" de SAINT OMER né vers 1276 avec Clotilde de Sainte-Aldégonde née vers 1280 à Saint-Omer. Apparemment deux enfants sont issus de ce mariage : Isabeau x David D'AVERHOUT et Jean.

On retrouve effectivement dans certaines généalogies non dressées sur titres et uniquement disponibles sur le net

Jean DE MORBECQUE dit DE SAINT-OMER (°1298– +1357)
Epoux de Béatrix DE BORRE
Seigneur de Piennes et Stapple

Ca paraît un peu mieux documenté de ce côté-là avec un fils de Thierry DE SAINT-OMER, dit de MORBEQUE ( voir AD Nord inv. sommaire série B ).
Voir si on peut remonter par ce biais.

Cordialement,
Joël


Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 21 11 2019 à 04:08