IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> BARBIER, Douai- Sin le Noble
cbridoux
posté 10/05/2021 à 15:10
Message #1


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 18
Inscrit : 10/04/2009
Membre no 10 321
Logiciel: Heredis




avant rectification conformément aux directives du forum, le titre de ce sujet était :

tentative d'assassinat de Henri Joseph BARBIER par Jean-Baptiste WEYS à Douai (Sin-le-Noble) vers 1879-1880

"
Bonjour à tous
J'ai trouvé, dans le "journal de Roubaix" du 27 juin 1880 un encart dans les faits divers concernant mon aïeul ( arrière arrière arrière grand-père maternel) Henri BARBIER ( dit "casquette") né en 1817 à Douai décédé en 1881 à Sin le Noble et son gendre ( plus âgé que lui) Jean-Baptiste WEYS (né en 1800 en Belgique décédé en 1889 en Belgique ).
J'ai cherche via la bibliothèque numérique de Roubaix d'autres articles du journal de Roubaix car il est indiqué que les faits avaient déjà été relatés mais je n'ai encore rien trouvé ( le moteur de recherche n'étant pas fiable avec la recherche de patronymes , je consulte, un à un, les journaux archivés à la rubrique faits divers )

C'était une famille un peu particulière : mon aïeul Henri Joseph BARBIER avait été renvoyé devant la cour d'assises de Douai en 1849 pour avoir crié comme garde national, lors de la revue du Maire de Douai " vive la République démocratique et sociale" . Quelques années plus tard, en 1854, il comparait avec son frère cadet pour recel de biens volés le 7 février ..Son frère cadet est envoyé au bagne de Cayenne pour 5 ans.

En 1871, Zélia, la fille d'Henri BARBIER , âgée de 16 ans et demi, se marie avec Jean-Baptiste WEYS ( écrit VEYS parfois) , âgé de 71 ans, Belge, veuf en premières noces. Il est joueur d'orgues. Entre 1872 et 1875, le couple émigre aux USA, à New-York avec leur fille (deux enfants naissent là-bas) puis rentre en France. Lors des naissances des autres enfants du couple ( 1883 1884 1886), le père est quasi toujours signalé comme absent voir même adresse inconnue. Une fois veuve, Zélia qui a accouché 2 mois après le décès de son mari d'une petite fille se remarie avec Désiré FAUQUEUX mineur qui l'hébergeait depuis plusieurs années.

Dans cet encart de juin 1880, il est noté que Jean-Baptiste WEYS a tenté d'assassiner son beau-père sans doute à Sin-le-Noble où tous les deux étaient domiciliés. Il a été condamné à deux mois d'emprisonnement.
Si vous avez eu connaissance de ce faits-divers ou disposez d'archives, de coupures de presse à ce propos, je serai ravie de les avoir..
Je continue de chercher ..
Un grand merci pour votre aide, vos conseils
Bonne journée
Corinne

Ce message a été modifié par dlarchet - 10/05/2021 à 21:19.
Raison de l'édition : mention en couleur
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 19 06 2021 à 11:07