Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : DECALONNE x CONSTANT
GenNPdC - Genealogie Nord-Pas-de-Calais > Forums dédiés à l'actuel département du NORD > Flandre Wallonne > Pévèle

fpelat
Bonjour. Jean Decalonne épouse Jeanne Constant le 17-01-1651 à Camphin. Je leur trouve 5 enfants tous nés à Camphin. Jean Decalonne + le 11-10-1661 et Jeanne Constant le 26-07-1691 à Camphin. Est-ce quelqu'un connait les parents de ce couple ? D'avance merci à qui m'aidera. Françoise.
eserrurier
Bonjour ,

Jean DECALONNE , carlier , ° vers 1624 , + 17/10/1661 à Camphin , parents inconnus , a un frère Georges °1598 , + 15/05/1670 ( & Marguerite MEURISSE + 28/04/1670 , 4 enfants )
Jeanne CONSTANT fille de Pierre , a un frère Antoine °v1628 , + 07/12/1692 (& Barbes GHESQUIERES °v1630 , + 22/02/1693 , 8 enfants )
cyernaux
Bonjour,

On trouve mention d'un Georges DECALLONNE dans les registres de Baisieux qui reprennent plusieurs actes de Camphin :
16/12/1635 Marguerite FRAIER fille de Pierre et d'Antoinette MARESCAULT. P: Georges DECALLONNE de Camphin, M : Marguerite MARESCAULT de Willems
12/03/1636 Simone DUBAR fille de Marc et de Sainte DECALLONNE. P : Georges DECALLONNE , M : Simone DUBAR. Parents de Camphin

On a même la naissance d'un Jean DECALONNE (nom qui "sent" le tournaisis) mais trop tardif pour être le vôtre :
26/07/1633 Jean DECALLONNE fils de Pierre et d'Anne MASQUELIER. P : Pasquier FOUTRYE, M : Martine DUBRUNFAULT. Parents de Camphin

2 B 11 / 36L acte 408 en 1652 est citée une procuration pardevant André GRENIER notaire de Camphin le 5/07/1652, en présence d’Antoine CONSTANT fils de Pierre.
eserrurier
Bonjour et merci Christophe .
Les actes en ligne sont manquant pour la période 1628-1642 à Camphin , je serais intéressé de connaître la référence des registres de Baisieux qui reprennent des actes de Camphin , période 1633-1636 , sont-ils en ligne ?
jmrogge
Bonjour à tous,

Le Pasquier FOUTRY en question est sans nul doute ce dernier :

Pasquier FOUTRY Bourgeois de Lille par relief le 23/8/1630 fils de Josse et Jehenne De Fresnes et époux de Catherine de CALONNE fille d'Anthoine.

Ce qui laisse supposer que Pierre DECALONNE époux de Anne MASQUELIER serait le frère de Catherine DECALONNE et tous deux fils d'Anthoine DECALONNE.

Cordialement.

Jean-Michel
fpelat
Bonjour et merci pour vos réponses. Toutefois elles ne me donnent aucune certitude. Des dates mais il faudrait être sûrs qu'il s'agit des bons ancêtres. Il y a bien un Georges Decalonne mais rien ne permet d'affirmer qu'il est le frère de Jean x à Jeanne Constant. De plus on situe la naissance de Jean Decalonne vers 1624, celle de Georges vers 1598. L'écart, 26 ans, me semble grand ou alors ils ne sont pas de la même mère. Tout cela reste flou. Mais l'époque est bien lointaine et les actes sont manquants. Peut-être qu'il y aurait un acte notarié mais étant à 800 kms du Nord je ne peux pas faire de recherches dans ce fond. Cordialement. Françoise.
cyernaux
Citation
Je serais intéressé de connaître la référence des registres de Baisieux qui reprennent des actes de Camphin

Voyez ce fil :
http://www.gennpdc.net/lesforums/index.php?showtopic=125333

Citation
Il y a bien un Georges Decalonne mais rien ne permet d'affirmer qu'il est le frère de Jean x à Jeanne Constant

Citation
Jean DECALONNE , carlier , ° vers 1624 , + 17/10/1661 à Camphin , parents inconnus , a un frère Georges °1598
eserrurier doit donc pouvoir répondre à votre question.
eserrurier
Bonsoir ,
Merci pour le lien Christophe . nickel.gif

J'ai fait le relevé systématique de Camphin pour les BMS de 1623 à 1627 et 1643 à 1729 ainsi que les MS de 1729 à 1752 , Jean DECALONNE et Jeanne CONSTANT étant mes sosas 1028 - 1029 .
Dans la période 1623-1627 , 1643-1670 il n'y a que 2 Georges à Camphin ( lui et son fils ° et + en 1644 ) , les relevés contiennent de nombreuses erreurs et omissions , notamment pendant les périodes de maladies /conflits et à l'arrivée de nouveaux curés dans la paroisse suite aux décès des anciens .
Les informations que je donne sont donc à conforter , avaliser ou dénoncer , c'est juste un support que je donne ICI avec sources et n° de page , pour des recherches ultérieures .

Un CM intéressant :
Union: Tab 6209.24 du 28.04.1677 chez Me Rodolphe DELEVALLEE notaire à Cysoing 1671-1692
DECALONNE Antoine fils de feu Jean et de Jeanne CONSTANT, carlier dmt à Camphain-en-Pévèle, assisté de Jean DECALONNE fils de Georges, son cousin, Barbe GHESQUIERE sa tante, François DEFFONTAINE son parain, Pierre et Marie-Jeanne ses frère et soeur
x MONNET Marie, fille de Guillaume et de Barbe PREVOST, dmt à Gruson, assistée de Jean MONNET et Catherine PREVOST sa femme, et de Pierre BRASSEUR et Marie-Philippine PREVOST ses oncles et tantes dmt à Bouvines
eserrurier
Citation (fpelat @ 23/10/2016 à 08:48) *
De plus on situe la naissance de Jean Decalonne vers 1624, celle de Georges vers 1598. L'écart, 26 ans, me semble grand ou alors ils ne sont pas de la même mère.

Il faut vraiment prendre les indications de naissance , données par le curé de Camphin lors du décès d'un paroissien à ces dates , avec prudence . Celui-ci se contentant d'un âge approximatif ( à la tête du défunt , si j'ose dire ) , une erreur de 5 , 10 ou 15 ans n'est pas rare . Plus tard ça s'arrange , on doit laisser s'exprimer les proches ( avec par exemple un mari , amoureux éploré , faisant le décompte de l'âge de son épouse défunte au jour près )
pparmentier
Bonjour à tous,

On trouve à la cote 2B2/3 (alleux et hostigements de la Salle de Lille) un acte du premier mars 1593 qui pourrait mentionner un autre Georges de CALONNE.

Comparut en sa personne Arnould GAILLET filz de feu Phles demt a Chelles pais de Haynault et recognut avoir vendu a George DECALONNE demt a Esplechin ad ce pnt quÿ le cognut avoir achete vj c de terre a usance de jardin gissant au triez de Maraige paroisse dudit Esplechin haboutant dung sens a lheritaige du Sr dEsplechin daultre coste au triez de Maraige et a lheritaige dudit acheteur tenu ru roy nre sire a cause des francq alleux de sa salle de Lille etc ...

J'ai bien écrit pourrait, car dans les actes plus tardifs que j'ai pu réunir concernant cette parcelle c'est sous le prénom de Josse que ce personnage apparaît. Et en effet Le compte des pauvres d’Esplechin pour 1618-1619 (AET archives paroissiale d'Esplechin) mentionne De Jean de CALLONE hoir et heritier de feu Josse de CALLONE son père, pour son lieu jardin et heritage acquis par ledit feu Josse son pere d’Arnould GAILLET qui fut auparavant a feu Simon GRULLOIS contenant 6 cents ou environ seant devant le triez de Maraige

Se peut-il que les prénoms George et Josse aient été considérés comme "synonymes" ?

Patricia
cyernaux
En flamand Georges c'est Jooris donc confusion possible avec Josse, quoi qu'en flamand Joos soit un prénom différent. Pas impossible donc.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2017 Invision Power Services, Inc.