Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : DEHAYNIN
GenNPdC - Genealogie Nord-Pas-de-Calais > Forums dédiés à l'actuel département du NORD > Cambrésis

pcapelle
Bonjour et Bonne Année 2016 à toutes et à tous.
Je recherche l'ascendance de DEHAYNIN Andrieu(Adrien) né le 25 juillet 1607 à Cambrai Ste Marie Magdeleine.
Il a épousé De BAUDOUR Jenne le 10 mai 1637 à Valenciennes St Nicolas.
Malgré tous les articles traitant de la famille de Haynin qui remonte aux seigneurs d'Ostrevent, je ne trouve pas trace de cette ascendance.
Il est dit fils de Jean et de Barbe de Caignoncle.
Si quelqu'un avait croisé ce couple, cela m'arrangerait bien.
Je descends de ce couple, mais aussi du couple DEHAYNIN Christophe-HELLUY Jeanne Marie de Valenciennes.
Merci de m'avoir lu.
Cordialement.
Patrice CAPELLE
pcapelle
huh.gif
Citation (pcapelle @ 19/01/2016 à 15:54) *
Bonjour et Bonne Année 2016 à toutes et à tous.
Je recherche l'ascendance de DEHAYNIN Andrieu(Adrien) né le 25 juillet 1607 à Cambrai Ste Marie Magdeleine.
Il a épousé De BAUDOUR Jenne le 10 mai 1637 à Valenciennes St Nicolas.
Malgré tous les articles traitant de la famille de Haynin qui remonte aux seigneurs d'Ostrevent, je ne trouve pas trace de cette ascendance.
Il est dit fils de Jean et de Barbe de Caignoncle.
Si quelqu'un avait croisé ce couple, cela m'arrangerait bien.
Je descends de ce couple, mais aussi du couple DEHAYNIN Christophe-HELLUY Jeanne Marie de Valenciennes.
Merci de m'avoir lu.
Cordialement.
Patrice CAPELLE

huh.gif huh.gif huh.gif
pcapelle
A noter que DEHAYNIN peut également s'écrire DEHENNIN.
Cordialement.
Patrice CAPELLE[/quote]
huh.gif huh.gif huh.gif
[/quote]
mlemal
Bonjour,

L'acte de baptême d'Andrien de HENIN le 25 juillet 1607, fils de Jean de HENIN et de Barbe de CAGNOIN, parrain Andrien de VOS, marraine Françoise CARLIER, se trouve là

CAMBRAI > 5 Mi 012 R 015 vue 482/962

Cordialement,
mlemal
suite

Françoise CARLIER est peut-être celle-ci

http://gw.geneanet.org/pierfit?n=le+carlie...amp;p=francoise

Le mariage de Jean de HENIN et de Barbe a été, d'après la première édition de la Nouvelle Généalogie DEHAYNIN, célébré à Cambrai le 6 janvier 1597. Je n'ai pas encore réussi à trouver ce mariage.

D'après ce même ouvrage, les auteurs posent l'hypothèse que Jean de HENIN puisse être le fils de Simon et Madeleine BUIRETTE, renvoyant aux écrits de PITPAN.

Je ne possède pas encore la dernière édition de cette généalogie, et ne puis donc dire si cette hypothèse y est reprise.

Cordialement,
gterreux
Bonsoir,

On trouve à Ste Croix le 6/1/1599 ? (difficile à lire mais c'est à la page 1 d'un registre censé débuter en 1599) le mariage entre
Jean DE HENNIN et Claire ??? De CAGNONCLES ?
Peut-être le mariage évoqué ci-dessus malgré la différence ? de prénom et de nom ?

Cordialement,

Guy
mlemal
Bonjour,

Effectivement, on trouve ce mariage 5 Mi 012 R 006 vue 1 / 19 en date du 7 janvier 1697. Pas de témoins.

Jean de Hennin avecq ?? de Caignoncle

L'initiale du prénom n'est pas facile à interpréter...
pcapelle
Merci beaucoup à Michele et à Guy pour leur réponse et leur avis.
J'avais trouvé ces actes sur le site des AD59 e je crois que je vais devoir me procurer l'ouvrage de Jean Doffe et Pierre Sage, Nouvelle généalogie de la famille de Haynin de Hennin, AGFH..
Mon souci est que je ne suis pas certain d'y trouver l'ascendance de ce couple cambrésien, alors que sur la branche valenciennoise, certains généanautes sont remontés jusque Charlemagne.
Cordialement.
Patrice CAPELLE
psage
Bonjour,
Oui, la filiation de Jean de HENNIN époux de Barbe CAGNONCLES à Simon de HENNIN époux de Madeleine BUIRETTE est toujours d'actualité, mais reste à confirmer, faute de preuves directes.
Adrien de HENNIN peut être le frère de Jean de HENNIN, puisque il est parrain d'Adrien de HENNIN, né le 21.05.1604 à Cambrai Sainte-Croix, fils de Jean.
J'ai trouvé un nouvel élément intéressant sur Cambrai, c'est l'acte de naissance de Michel de HENNIN fils de Philippe né le 02.03.1603 à Cambrai Sainte-Croix (voir le fascicule n°4 de La Nouvelle Généalogie des familles de HAYNIN édition 2).
Or il y a bien un Philippe parmi les enfants de Simon de HENNIN et de Madeleine BUIRETTE, donnés par Pitpan de Montauban.
Avec Adrien de HENNIN qui épouse le 30.11.1619 à Cambrai Marie FOURMEL, et qui vient comme Jean s'installer à Valenciennes, cela maintenant 3 de HENNIN qui pourraient être les enfants de Simon de HENNIN et de Madeleine BUIRETTE.
En effet, Philippe, Adrien et Jean figurent bien parmi les enfants du couple.
Mais l'absence de date dans la généalogie donnée par Pitpan de Montauban ne permet pas de situer le couple avec précision dans le temps.
Simon de HENNIN peut être né vers 1540/1550, ce qui est compatible avec les hypothèses proposées.
Pitpan de Montauban donne l'ascendance de Simon de HENNIN et de Madeleine BUIRETTE et la raccorde à la Maison de Haynin (voir le fascicule n°1 de La Nouvelle Généalogie des familles de HAYNIN édition 2), mais nous n'avons trouvé à ce jour aucun document confirmant cette ascendance et ce rattachement.
Et le raccordement à la Maison de HAYNIN suppose qu'Adrien fils d'Adrien et de Jeanne BRICQUET ait eu 3 femmes.
Donc beaucoup d'incertitudes demandant confirmation pour l'instant.
Pierre Sage
pcapelle
Merci pour cet avis très éclairé.
J'ai contacté J DOFFE du GGAC dont je fais partie.
Il m'a dit retenir ma question pour le prochain FARDA et je ne manquerais pas de faire paraitre son avis dans cette rubrique.
Cordialement.
Patrice CAPELLE
pcapelle
Citation (pcapelle @ 20/03/2016 à 17:15) *
Merci pour cet avis très éclairé.
J'ai contacté J DOFFE du GGAC dont je fais partie.
Il m'a dit retenir ma question pour le prochain FARDA et je ne manquerais pas de faire paraitre son avis dans cette rubrique.
Cordialement.
Patrice CAPELLE

Bonjour,
Je viens de recevoir le Farda en question.
En fait, Jean DOFFE me renvoie vers l' ouvrage: La nouvelle Généalogie de HAYNIN-de HENNIN, fascicule 4 chapitre 1, page 66.
Adrien est le fils de Jean qui est peut-être fils de Simon De HAYNIN et de Madeleine BUIRETTE. Puis suit la descendance de SImon avec deux renvois vers le même ouvrage.
Il va donc me falloir débourser près de 80€ pour connaitre cette ascendance.
Bon W-E à tous.
Cordialement.
Patrice CAPELLE
fpelat
Bonjour. Si vous pouvez patienter une dizaine de jours (je suis en vacances) je pourrai vous scanner l'article en question. Françoise.
pcapelle
Citation (fpelat @ 24/07/2016 à 09:51) *
Bonjour. Si vous pouvez patienter une dizaine de jours (je suis en vacances) je pourrai vous scanner l'article en question. Françoise.

Bonjour Françoise,
Voilà une proposition fort sympathique à laquelle je ne m'attendais pas du tout.
Pas de soucis pour patienter.
Cordialement merci.
Patrice Capelle
pcapelle
Citation (fpelat @ 24/07/2016 à 09:51) *
Bonjour. Si vous pouvez patienter une dizaine de jours (je suis en vacances) je pourrai vous scanner l'article en question. Françoise.

Bonjour Françoise,
Je ne veux pas me montrer impatient, mais ce petit mot juste pour vous dire que je suis toujours intéressé par votre proposition.
Cordialement.
Patrice
fpelat
Bonjour Patrice. Mes absences se sont multipliées, je n'ai pas eu le loisir de vous répondre avant. Je n'ai malheureusement pas trouvé réponse à votre question dans la généalogie De Haynin par Jean Doffe et Pierre Sage. Est-ce qu'il y a eu une autre parution que celle que j'ai consultée ? je ne sais pas.
Désolée de ne pas pouvoir vous aider. Françoise Pelat.
pcapelle
Bonjour Françoise,
Voici la réponse que m'avait donné Jean DOFFE du GGAC: "Pour votre information l'ascendance de votre ancêtre Adrien se trouve
dans le fascicule 4 (380 pages) notamment pages 239 et 241. Ce fascicule
est en vente à l'AGFH au prix de 57 euros franco.
Salutations
Jean DOFFE"
Je vous remercie de m'avoir consacré un peu de votre temps.
Cordialement.
Patrice CAPELLE
pcapelle
Pour ceux que cela intréresse voici le réponse que donne Jean DOFFE du GGAC dans le Farda n°71:
"L'ascendance d'Adrien de HENNIN né à Cambrai La Madeleine le 25 juillet 1607, fils de Jean et de Barbe de CAIGNONCLE, X 12-01-1637 à Valenciennes St Nicolas avec Jeanne de BAUDOUR est donnée dans la nouvelle généalogie de HAYNIN, de HENNIN, fascicule 4, chapitre 6. Le père de Jean de HENNIN est peut-être fils de Simon de HENNIN et de Madeleine BUIRETTE mais rien ne permet de l'affirmer.
L'ascendance de Simon de HENNIN et de Madeleine BUIRETTE est donnée dans le fascicule 1, page 66.
Simon de HENNIN et Madeleine BUIRETTE ont eu 9 enfants:
- François
- Adrien peut-êtreauteur de la branche de Valenciennes n°15, dont la descendance est donnée dans le fascicule 4, chapitre 6.
- Jean, peut-être auteur de la branche de Valenciennes n°16 dant lea descendance est donnée dans le fascicule 4, chapitre 6.
- Nicolas
- Pierre Simon
- Louis
- Philippe, peut-être auteur de la branche de Cambrai n°12, dont la descendance est donnée dans le fascicule 4, chapitre 13
- Andrieu
- Madeleine."
Personnellement je trouve qu'acheter l'ouvrage est onéreux pour beaucoup de "peut-être"!
Par ailleurs "Pour votre information l'ascendance de votre ancêtre Adrien se trouve
dans le fascicule 4 (380 pages) notamment pages 239 et 241. Ce fascicule
est en vente à l'AGFH au prix de 57 euros franco." toujours par Jean DOFFE.
Cordialement.
Patrice CAPELLE
psage
Bonsoir Patrice,

Je vous ai donné dans ma réponse du 17 mars tout ce que vous auriez trouvé dans le fascicule n°4, c'est à dire les éléments permettant de penser qu'Adrien de HENNIN né le 25 juillet 1607 à Cambrai Sainte-Marie-Magdeleine pourrait être un petit-fils de Simon de HENNIN et de Madeleine BUIRETTE.
Ma réponse a été complété par Jean DOFFE du GGAC dans le Farda n°71.

L'ascendance de Simon de HENNIN époux de Madeleine BUIRETTE est donnée par Pitpan de Montauban et est consultable à la bibliothèque municipale de Cambrai :
Simon de HENNIN est le fils de Guillaume époux de Michèle FREME le petit-fils d'Adrien et de Jude ROBAILLE et l'arrière-petit-fils d'Adrien époux de Jeanne BRIQUET.
C'est le seul auteur qui donne cette généalogie.
Je précise pour Françoise, que cette généalogie a été reprise dans l'édition 1 de La Nouvelle Généalogie de HAYNIN page 20, et dans le fascicule n°1 de l'édition 2 de La Nouvelle Généalogie de HAYNIN page 68.

Quant à Adrien époux de Jeanne BRIQUET, vous pourrez trouver son ascendance jusqu'à Étienne de DENAIN époux de Rose de Mons dans toutes les généalogies de la Maison de HAYNIN.

Au vu de la connaissance que nous avons maintenant sur les familles de HAYNIN/de HENNIN, je pense que votre ancêtre se rattache bien à la Maison de HAYNIN, comme tous les de HENNIN qui vivent à Cambrai au 15ème et 16ème siècle.
Aussi si vous voulez en connaître plus sur cette Maison de HAYNIN, dont vous descendez vraisemblablement, vous pouvez acquérir le fascicule n°1 (29 €, c'est plus raisonnable, n'est-ce pas ?) qui regroupe toutes les informations connues à ce jour sur la Maison de HAYNIN et les nouvelles hypothèses que j'ai proposées, quant à son origine.

Cela étant, compte tenu des incertitudes quant à la généalogie donnée par Pitpan de Montauban, il faudrait trouver des documents permettant de l'étayer.
Jean Doffe a déjà relevé tout ce qui concernait les de HAYNIN/de HENNIN à Cambrai et dans les environs.
Aussi cela va être très difficile de trouver une confirmation de cette généalogie.

Ayant travaillé 25 ans sur ces familles de HAYNIN/de HENNIN, nous laissons à d'autres le soin de poursuivre les recherches.
Si le cœur vous en dit ...

Bonne fin de soirée.

Pierre
psage
Message à supprimer !!!
pcapelle
Citation (psage @ 10/10/2016 à 22:36) *
Bonsoir Patrice,

Je vous ai donné dans ma réponse du 17 mars tout ce que vous auriez trouvé dans le fascicule n°4, c'est à dire les éléments permettant de penser qu'Adrien de HENNIN né le 25 juillet 1607 à Cambrai Sainte-Marie-Magdeleine pourrait être un petit-fils de Simon de HENNIN et de Madeleine BUIRETTE.
Ma réponse a été complété par Jean DOFFE du GGAC dans le Farda n°71.

L'ascendance de Simon de HENNIN époux de Madeleine BUIRETTE est donnée par Pitpan de Montauban et est consultable à la bibliothèque municipale de Cambrai :
Simon de HENNIN est le fils de Guillaume époux de Michèle FREME le petit-fils d'Adrien et de Jude ROBAILLE et l'arrière-petit-fils d'Adrien époux de Jeanne BRIQUET.
C'est le seul auteur qui donne cette généalogie.
Je précise pour Françoise, que cette généalogie a été reprise dans l'édition 1 de La Nouvelle Généalogie de HAYNIN page 20, et dans le fascicule n°1 de l'édition 2 de La Nouvelle Généalogie de HAYNIN page 68.

Quant à Adrien époux de Jeanne BRIQUET, vous pourrez trouver son ascendance jusqu'à Étienne de DENAIN époux de Rose de Mons dans toutes les généalogies de la Maison de HAYNIN.

Au vu de la connaissance que nous avons maintenant sur les familles de HAYNIN/de HENNIN, je pense que votre ancêtre se rattache bien à la Maison de HAYNIN, comme tous les de HENNIN qui vivent à Cambrai au 15ème et 16ème siècle.
Aussi si vous voulez en connaître plus sur cette Maison de HAYNIN, dont vous descendez vraisemblablement, vous pouvez acquérir le fascicule n°1 (29 €, c'est plus raisonnable, n'est-ce pas ?) qui regroupe toutes les informations connues à ce jour sur la Maison de HAYNIN et les nouvelles hypothèses que j'ai proposées, quant à son origine.

Cela étant, compte tenu des incertitudes quant à la généalogie donnée par Pitpan de Montauban, il faudrait trouver des documents permettant de l'étayer.
Jean Doffe a déjà relevé tout ce qui concernait les de HAYNIN/de HENNIN à Cambrai et dans les environs.
Aussi cela va être très difficile de trouver une confirmation de cette généalogie.

Ayant travaillé 25 ans sur ces familles de HAYNIN/de HENNIN, nous laissons à d'autres le soin de poursuivre les recherches.
Si le cœur vous en dit ...

Bonne fin de soirée.

Pierre


Bonsoir Pierre,
Merci pour ces précisions.
Je sais que toute peine mérite salaire, mais tant d'associations font appel au bénévolat et j'en fait partie,mais
si de temps en temps nous avions un petit retour cela nous réconforterait et nous stimulerait.
Pour avoir dépouillé et transcrit les BMS de Villers Guislain (1806-1943) et pas mal de tables décennales de mariages pour Paul POVOAS (Généalo), je sais ce que coûte les travaux de généalogie.
Mais j'ai une seconde passion encore plus prenante , aussi je dois me partager car je dors la nuit. rolleyes.gif
J'ai également fait don de ces travaux au GGAC (dont je suis membre) pour parution mais sans franc succès, hélas.
Je pense personnellement que Françoise après réflexion, n'a pas voulu photocopier l'ouvrage de son asso et je la comprends.
Encore merci et sans rancune, étant cambrésien exilé, j'irais à la bibliothèque lors d'une prochaine visite.
Cordialement.
P Capelle
psage
Bonjour Patrick,

Je vous rassure, je fais mes recherches bénévolement et j'ai cédé tous mes droits à l'AGFH.
Et il y a des retours, beaucoup de retours, qui font plaisir, et en particulier sur gennpdc.
Une personne qui apprend avec joie 3 ans après avoir posé une question, que ses de Haynin se rattachent à la Maison de Haynin et qu'elle descend de Charlemagne.
Une autre qui n'hésite pas à me photographier aux archives un document, en remerciement pour tout ce que je lui ai apporté à sa généalogie.
Et je remercie tous ceux, qui sachant que je travaillais sur les de Haynin , m'ont spontanément communiqué des archives, que je n'aurais pas consulté, et qui m'ont permis bien souvent de rattacher des branches à La Maison de Haynin , pour le plaisir de tous ceux qui en descendent, et qui savent maintenant comment ils descendent de Charlemagne.
Michel Lemal, née de Hennin, ne me contredira pas, elle qui a eu confirmation de sa filiation à La Maison de Haynin , grâce au projet génétique appliquée à la généalogie des familles de Haynin /de Hennin.
L'entre-aide en généalogie n'est pas un vain mot, et elle a été essentielle pour moi et pour tous ceux qui ont bénéficié de ce travail de 25 ans sur la généalogie de Haynin.
C'est pourquoi cette édition 2 de la publication, dont j'ai soigné la présentation, était nécessaire, et elle sera utile à bien d'autres personnes dans les années à venir.
Les frais permettent simplement de payer la reliure, les couvertures, l'impression en couleur, et de faire vivre l'AGFH, qui aide ceux qui, comme vous, font les dépouillements de BMS, si utiles à tous les membres de l'association pour bâtir leur généalogie.

Pour en revenir à vos de Hennin, je vous ai donné sur gennpdc les hypothèses possibles de rattachement à La maison de Haynin.
Et en ce qui concerne La Maison de Haynin, il n'était pas possible de mettre sur gennpdc l'ascendance détaillée d'Adrien de Haynin jusqu'à Etienne de Denain, avec les justifications, sans m'attirer les foudres de nos administrateurs.
Vous pourrez toujours consulter en bibliothèque les nombreuses généalogies faites depuis 5 siècles sur La Maison de Haynin, si vous voulez creuser le sujet.
Mais je crois que vous avez une autre passion encore plus prenante, m'avez-vous dit ?
Aussi bonne continuation pour vos activités.

Pierre
mlemal
Bonjour,

Je dirai surtout que Pierre est toujours disponible quand on a besoin d'une aide.

Il y a quelques années, au début de mes recherches, je cherchais le lien entre les VALLEZ de Curgies et les DEHAYNIN de l'est Valenciennois. Ayant eu entre les mains la Nouvelle Généalogie, je me suis permis de le contacter et il m'a bien conseillée dans ma démarche.

La recherche généalogique a un coût, mais, à mon avis, ce sont surtout les chercheurs qui le supportent, et je préfère ceux qui éditent leurs recherches et les mettent ainsi à disposition de tous à ceux qui les gardent jalousement en expliquant que les autres n'ont qu'à chercher...

La détermination de Pierre m'a permis de découvrir le lien de ma famille paternelle avec les DE HAYNIN du Cambrésis et nul doute qu'il y a encore beaucoup à trouver sur cette famille.

La deuxième édition de la NG est donc une étape importante, même si, évidemment, elle n'est pas donnée, mais je sais que beaucoup de nouvelles branches y sont étudiées.

Bonnes recherches à tous,
pcapelle
Bonjour Pierre,
Je ne veux nullement mettre en cause votre déontologie ni vos travaux.
J'ai moi même bénéficié de l'entraide généalogique et je la pratique dans la limite des mes connaissances.
Comme je vous l'ai dit, j'ai mis mes travaux de dépouillement à dispo de Généalo et du GGAC.
Mes DEHAYNIN portent les sosa 297 et 2399 et représentent donc une faible partie de l'arbre généalogique de mes petits enfants d'où ma réflexion.
Il me reste tant d'individus à trouver..............que ces DEHAYNIN pèsent peu dans ma recherche.
Je ne voulais pas entamer de polémique et si je l'ai fait je m'en excuse; sachez que je partage votre avis.
Cordialement.
P Capelle GGAC n° 727.


psage
Bonjour Patrick,
Ces de Haynin pèsent peu dans votre recherche, sauf si vous vous raccordez à La Maison de Haynin, et donc à Hugues Capet et selon certaines généalogies à authentifier, à des familles romaines et même jusqu'à Ramsès II !
Et cela vous ferait quelques milliers d'ancêtres supplémentaires, et des ancêtres qui peuvent faire rêver.
Mais la branche à laquelle vous vous raccordez, n'étant pas rattachée de façon certaine à la Maison de Haynin, vous avez raison de vous intéresser qu'à ceux dont vous descendez de façon sûre.
La généalogie de la Maison de Haynin étant bien connue, mon travail a été la reconstitution des branches valenciennoises, 25 années d'un travail passionnant, où tout était à construire, avec pour objectif, un raccordement à La Maison de Haynin.
Et par 3 mariages consanguins, je descends 6 fois de Simon de Haynin époux de Marie Duwelz.
D'où ma motivation sur cette famille, mais je n'oublie pas mes autres ancêtres.
Pour vous, il y a 2000 personnes à trouver, si vous arrivez à atteindre 10 générations dans toutes les branches, vous avez de quoi faire.
Et si vous faites la généalogie de votre épouse et des conjoints de vos enfants, alors je comprend mieux votre problématique, ce n'est pas 2000 personnes mais plutôt 10000 !
Aussi bon courage pour vos recherches.
Pierre
pcapelle
Bonjour Pierre,
Mon but n'est pas de rattacher mes petits enfants à un ILLUSTRE personnage, je n'en vois pas trop l'intérêt, le sang est tellement délayé qu'il n'y reste plus beaucoup de noblesse.
J'essaie plutôt d'équilibrer les branches et de les amener avant 1700, en descendant jusqu'aux petits enfants de tous les ascendants.
Avec les parrains/marraines, témoins et autres individus cités dans les actes, j'en suis à environ 65 000 individus alors vous savez je ne suis pas à 1000 individus supplémentaires.
Mais chacun a ses raisons de pratiquer la Généalogie.
Bonne continuation à vous.
Cordialement.
Patrice Capelle
psage
Bonjour Patrice,
Avec seulement 25 000 personnes répertoriées en 25 ans dans la généalogie de Haynin, je suis loin de votre performance, mais la recherche des cousins éloignés est passionnante.
J'ai retrouvé et contacté tous les descendants de mes trisaïeuls.
Cela a été l'occasion de rencontrer beaucoup de personnes, de tous les milieux, souvent très intéressés par leurs ancêtres, mais aussi de retrouver des souvenirs communs, en particulier des photos ou des tableaux.
Et les deux livres que j'ai publiées sur mes grand-parents, ont été l'occasion d'échanges des plus fructueux.
En complément de la recherche des descendants et des ascendants, l'histoire locale des pays où ont vécu mes ancêtres est le troisième volet de cette activité qui nous passionne.
Dans ce cadre, la famille de Haynin est particulièrement intéressante, avec plus d'une dizaine de personnages éminents, qui ont marqué leur époque.
Les liens vers Charlemagne et Hugues Capet, ne sont que la cerise sur le gâteau, car tout le monde n'a pas la chance de se raccrocher à une famille noble.
Mais ce n'est plus de la recherche à proprement parler, et je n'ai mis, dans La Nouvelle Généalogie de Haynin, qu'une partie de cette ascendance, à titre anecdotique, pour ceux que cela intéresserait.
Bonne soirée.
Pierre
pcapelle
Je vous souhaite une excellente année 2017 pleine de joies et de sérénité.
Cordialement.
Patrice CAPELLE
psage
Je vous souhaite à mon tour une excellente année 2017 pleine de joies et de sérénité, avec l'espoir que vos recherches vous permettront d'atteindre les 100000 individus.
Cordialement.
Pierre
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2017 Invision Power Services, Inc.