Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : DE BONMARCHET/BONMARCHIET X DE HAMEL
GenNPdC - Genealogie Nord-Pas-de-Calais > Forums dédiés à l'actuel département du NORD > Douaisis

fletho
Bonsoir à tous,


Je cherche l'éventuel mariage peu avant 1682 de Jean François DE HAMEL/DU HAMEL avec Marie Cécile DE BONMARCHé qui a peut être eu lieu à Lauwin Planque.

Je me base sur le fait que dans les Centièmes de 1569, le seul porteur de ce patronyme en Artois et au frontière du département du Nord, se rencontre uniquement dans cette commune sous cette mention :

-Jacques DE BONMARCHIET, écuyer, seigneur de Hellegnies.

Je sais, c'est un peu une bouteille à la mer ! étant donné la différence de date.

Merci à tous pour vos infos, et bonne soirée à tous,

Francis
dbouquet
Bonsoir

Comme j'ai le pied marin....

J'ai ressorti "Notes généalogiques sur quelques familles d'artois et de Flandre" de Paul DENIS du PEAGE 1951

Famille DE BONMARCHÉ page 52 /

Marie Cécile DE BONMARCHÉ née le jour de Sainte Cécile 1651 mariée à Vis en Artois le 12/8/1676 avec Jean François DE HAMEL chevalier Sr du Grand Rullecourt fils de Gilles François Sr de Bellenglise et de Marie DE LA HOUSSOYE né en 1657, assassiné à Bours en 1688. Elle fut arrêtée comme complice de ce crime mais quoiqu'elle n'ait rien avoué, elle fut condamnée par la gouvernance d'Arras à 15 années de prison dans un cloître, avec 600 livres de pension. De ce mariage il y eut plusieurs enfants.

Didier
dbouquet
re bonsoir,

Pour m'amuser voici l'ascendance de Marie Cécile en grande partie artésienne biggrin.gif

1ère génération

1 DE BONMARCHÉ Marie Cécile, ° 22/11/1651, x 12/08/1676 Vis en Artois 62 avec DE HAMEL Jean François


NOTE :

Marie Cécile DE BONMARCHÉ née le jour de Sainte Cécile 1651 mariée à Vis en Artois le 12/8/1676 avec Jean François DE HAMEL chevalier Sr du Grand Rullecourt fils de Gilles François Sr de Bellenglise et de Marie DE LA HOUSSOYE né en 1657, assassiné à Bours en 1688. Elle fut arrêtée comme complice de ce crime mais quoiqu'elle n'ait rien avoué, elle fut condamnée par la gouvernance d'Arras à 15 années de prison dans un cloître, avec 600 livres de pension. De ce mariage il y eut plusieurs enfants.


2ème génération

2 DE BONMARCHÉ Jacques, écuyer, Sgr d'Hellignies, Sgr d'Orlencourt, x , (cm 02/06/1649 Allouagne (Me Dupuich) 62 - DENIS DU PEAGE)


NOTE :

assassiné à Bours étant à la chasse par des gens masqués

3 D'ASSIGNIES Marie Jeanne, ° v1620, + 13/07/1686 Arras 62, xx avec DE NEDONCHEL Charles Alexandre

3ème génération

4 DE BONMARCHÉ Louis, écuyer, Sgr d'Hellignies, chef du magistrat de Douai, + 14/02/1618 Douai 59, x 15/05/1600 Douai Notre Dame 59
5 D'ASSONLEVILLE Catherine, ° v1575, + 15/04/1649 Douai Saint Albin 59

6 D'ASSIGNIES Oudart, chevalier, Sgr d'Allouagne, avoué de Thérouanne, ° v1590, x 27/09/1621 Tourmignies (Assignies) 59
7 D'ASSIGNIES Jeanne, ° v1590

4ème génération

8 DE BONMARCHÉ Jacques, écuyer, Sgr d'Hellignies, chef du magistrat Douai 1559-71, + Douai Saint Albin 59, x
9 DES PRETZ Barbe

10 D'ASSONLEVILLE Ponthus, écuyer Sgr de la Couture, Biache, mayeur d'Arras, ° v1550 Arras 62, + 0./11/1592, x
bourgeois d'Arras par relief du 25/2/1575
11 D'AOUST Jeanne, ° v1550

12 D'ASSIGNIES Antoine, Sgr d'Allouagne, avoué de Thérouanne, ° v1550, + 1614, x , (cm 11/02/1582 Béthune 62 - DENIS DU PEAGE)

NOTE :

lieutenant général d'hommes d'armes aux Pays Bas

13 LE BORGNE Barbe, ° v1550, x avec COTTREL Louis
dite d'Auffay

14 D'ASSIGNIES François, Sgr de la Haye, la Tourelle, Sgr des Wattines, ° v1547, x 25/09/1579 Lille 59
15 DU BOSQUIEL Antoinette, ° v1550

5ème génération

16 DE BONMARCHÉ Jean, écuyer, ° v1482 Douai 59, + v1536 Douai 59, x
17 de HAINAUT Françoise, ° v1480

18 DES PRETZ Jean, Sgr de Roclencourt, x
19 DES GARDINS Françoise

20 D'ASSONLEVILLE Jean, capitaine de gens de pieds, créé chevalier le 5/11/1543, ° v1500 Arras 62, + 12/05/1554 Arras 62, x , (cm 30/03/1524 - ADPDC 2Mi205)
bourgeois d'Arras par relief du 8/7/1521
21 de REU Jeanne, ° v1500

22 D'AOUST Eustache, chef du magistrat de Douai, ° 20/07/1523 Abbeville 80, + 19/06/1595 Douai 59, x
23 de BELVALET Isabeau, ° v1530

24 D'ASSIGNIES Antoine, Sgr Allouagne, Winchy, Wasnes, avoué de Thérouanne, ° v1514, + 30/10/1590, xx 15/07/1564 Arras 62 avec LE FEUTRE Jeanne, x

NOTE :

créé chevalier le 28/1/1554, lieutenant général de Charles Quint aux Pays Bas

25 LE CHEVALIER Jeanne, ° v1540

26 LE BORGNE Jean, ° v1525, x , (cm 06/08/1555)
dit d'Auffay
27 DE GENEVIERES Florence, ° v1535

28 D'ASSIGNIES Jacques, écuyer, sgr de la marcq, ° v1520, + v1603, xx avec DE MAULDE Guillemette, xxx 10/01/1589 Lille 59 avec JOUVENEL Jeanne, x 21/05/1545 Douai 59
29 de LA VACQUERIE Catherine, ° v1520

30 DU BOSQUIEL Guillaume, écuyer, Sgr du Coutre, ° v1520, x
31 DE LA CHAPELLE Marie, ° v1520

6ème génération

32 DE BONMARCHÉ Jean, licencié es loix Sgr d'Acheville, échevin de Douai, ° v1440 Valenciennes 59, + p1516, x
bourgeois de Douai en 1470

NOTE :

chef du magistrat de Douai en 1516

33 de CORBEHEM Marguerite, ° v1440

34 de HAINAUT Hector, Sgr de Bruyelles, ° v1450, x
35 du CHASTEL Huette, ° v1450

40 DASSONLEVILLE Jean, greffier de l'échevinage, échevin d'Arras, ° v1456, + a1533, xx 10/12/1506 Arras 62 avec de VICHERY Marguerite, x 05/01/1494 Arras 62
reçu bourgeois d'Arras le 27/9/1473 (Ronville)
41 CAULIER Jeanne, ° v1470 Arras 62, + v1506

42 de REU Vincent, Seigneur d'Avion, ° v1470, + p1510, x
43 REGNAULT dit RIGOLET Marguerite, ° v1470

44 d'AOUST Jacques, Sgr de Jumelles, ° v1500, x
45 le NORMANT Marie, ° v1500

46 DE BELVALET Adrien, avocat, conseiller en cour laïe, conseiller au CA le 17/5/1534, ° v1500 Belvalet 62, + 1540 Arras 62, x
reçu bourgeois d'Arras le 22/12/1523
47 de BERNICOURT Marie, ° v1500, + p1541

48 d'ASSIGNIES Léon, écuyer, sgr de Tourmignies, ° v1465, + 12/02/1518 Valenciennes 59, x
capitaine de 300 lances pour l'empereur Maximilien, prévôt de V.
49 de LAUNAY Marie, ° v1465 Tournai BEL

50 LE CHEVALIER Bauduin, ° v1510, x
51 de LEPINOY Marguerite, ° v1510

54 DE GENEVIERES Charles, Sgr de Vaudricourt, ° v1510, + 18/05/1553, x
55 DU MONT SAINT ELOY Antoinette, ° v1510

56 d'ASSIGNIES Ponthus, écuyer, ° v1490, + 15/08/1537 Hénin 62, x
57 PINCHON Sainte, ° v1490, + 20/11/1560 Hénin 62

58 de LA VACQUERIE Jean, écuyer, sgr de la vacquerie, ° v1490, x , (cm 18/01/1509)
dit Tauve - demeure à Bersée
59 GOSSON Isabeau, ° v1485 Arras 62

7ème génération

64 de BONMARCHÉ Henri, ° v1410, x
65 de BLANCART Jeanne, ° v1410

66 de CORBEHEM Jean, ° v1410 Douai 59, x
dit le Borgne
67 de PARIS Jeanne, ° v1410 Arras 62

80 d'ASSONLEVILLE Jean, sgr d'Auffremont, la Couture, ° v1430, x
81 BARRE Ne...., ° v1430

82 CAULIER Jean, échevin, sgr d'arleux, ° v1427 Arras 62, + v1510 Arras 62, x
83 LE CHIEFVRE Eve, ° v1440

92 DE BELVALET François, ° v1460, x
quitta le nom de BULTEL
93 le LOUCHIER Blanche, ° v1470 Tournai BEL

94 de BERNICOURT Jean, écuyer, sgr du metz, ° v1460 Arras 62, + 26/06/1542 Arras 62, x
95 de GENECH Isabeau, ° v1480

96 d'ASSIGNIES Jean, ° v1435, + 1476, x
97 DE BARBANÇON Jeanne, ° v1438

98 de LAUNAY Lancelot, chevalier, bailli de tournai, ° v1430, x
99 de TOURMIGNIES Marie, ° v1430

108 DE GENEVIERES Antoine, ecuyer, Sgr de Foulouel, ° v1480, + a1527, x a1503
109 GOUVION Mathieue, ° v1480, + v1517

110 du MONT SAINT ELOY Florent, Sgr de Vendin, conseiller et Me des requêtes, ° v1480, + 01/06/1540 Malines BEL, x
bourgeois d'Arras par relief du 23/4/1495
111 DE COULOMBE Alix, ° v1480

112 = 48 (d'ASSIGNIES Léon)
113 = 49 (de LAUNAY Marie)

116 de LA VACQUERIE Jean, sgr de la vacquerie, ° v1460, x
117 LE HIBERT Guille, ° v1470

118 GOSSON Jean, Sgr de Halloy, échevin d'Arras, ° v1440 Arras 62, + v1515 Arras 62, xx avec de WARLUZEL Blanche, xxx avec LEJOSNE Marguerite, x v1477 Arras 62
119 LE BORGNE Catherine, ° 08/05/1451 Arras 62

NOTE :

parrain : Colart LE BORGNE grand-père
marraines : Catherine DAUST femme de Guillaume LEFEBVRE ete la femme de Jean SACQUESPEE

8ème génération

128 de BONMARCHÉ Jean, Sgr de la Brayelle, ° v1380, x
129 de TORTEQUESNE Marie, ° v1380

130 de BLANCART Jacques, ° v1380, x
131 de VILLERIOL Isabelle, ° v1380

134 de PARIS Jean dit "des Limechons", ° v1380 Arras 62, + 1421 Arras 62, x v1410 Arras 62 avec WALOIS Catherine, xx v1415
bourgeois d'Arras par relief en 1397
135 WAMBOURG Marie, ° v1390, xx v1422 Arras 62 avec DE HABARCQ Florent

160 d'ASSONLEVILLE Jean, Sgr d'Auffremont, ° v1400, x
161 de CAUROY Jacqueline, ° v1400

164 CAULIER Jean, marchand, argentier d'arras, ° v1403 Arras 62, + ../03/1443 Arras 62, x ../09/1426 Arras 62
dit Hanotin quand il relève la bourgeoisie d'Arras le 9/2/1418

NOTE :

quand il relève la bourgeoisie d'Arras le 9/2/1418 à Saint Géry, argentier à la suite de son père de 1434 jusqu'à son décès en 1443, échevin d'Arras en 1429 et 1433, maneglier de la paroisse Saint Géry en 1440, il fit partie en 1439 de la délégation des Etats d'Artois qui accompagna l'ambassade de Philippe le Bon pour tenter de rétablir la paix. En 1423, il participa avce d'autres jeunes gens d'Arras aux joutes de l'Epinette à Lille où il battit le Comte de Saint Pol. Il semble que c'est lui qui adopta le premier les armes CAULIER : d'azur à trois étrilles d'argent emmanchées d'or, avec bordure d'or. Celles-ci ressemblent étrangement à celles de la famille BAUDART : de gueules à trois étrilles d'argent. Leurs descendants écartelleront les armes CAULIER avec celles des HAUWEL : de geule semé de fleurs de lys d'or (1 et 4 Caulier, 2 et 3 Hauwel).

165 HAUWEL Mourée, ° v1410 Arras 62, + v1453 Arras 62

166 LE CHIEFVRE Pierre, ° v1400, x
167 BARRE Marguerite, ° v1400

184 BULTEL Agnieul, Sgr de Belvalet par achat, ° v1420, + p1447, x
inhumé aux Trinitaires d'Arras
185 DE WAVRANS Jeanne, ° v1430

186 le LOUCHIER Jacques, grand prévôt de Tournai, ° v1440, x
187 de SARS Gertrude, ° v1440

188 de BERNICOURT Robert, conseiller ville d'arras, ° v1430, + 10/05/1464 Arras 62, x
189 LEROUX Marguerite, ° v1430, xx avec de LA VACQUERIE Jean

190 de GENECH Colart, ° v1450, x
191 de LA VACQUERIE Willelmine, ° v1450

192 d'ASSIGNIES Jean, ° v1400, x
reçu bourgeois d'Arras le 2/11/1450
193 de TOURMIGNIES Marie, ° v1410, + 1439

194 de BARBANÇON DIT d'OUSTIENNE Jean, sgr d'avelin, ° v1400 Arras 62, x
bourgeois d'Arras par relief de 1421
195 LANTHIER Marie, ° v1405, + 1442 Arras 62

216 DE GENEVIERES Nicolas, x
217 DE LAURYE Marguerite, dame de foulouel, xx avec DE BEAUMONT Antoine

218 GOUVION Jean, orfèvre à Arras, x
219 LA FOSSE Marie

220 DU MONT SAINT ELOY Jean, Sgr de Sailly Labourse, échevin de Béthune, ° v1450, + 28/01/1522 Arras 62, xx avec de WATRELET Jeanne, xxx avec LE ROY Marie, x
reçu bourgeois d'Arras par achat du 27/2/1471
221 LE BORGNE Marie, ° 02/06/1452 Arras 62
bourgeoise d'Arras par relief de 1467

NOTE :

parrain : Hotry de LA FOSSE
marraines : Marie LE BORGNE femme de Bertrand LEJOSNE sa grand-tante et Marie LE BORGNE sa tante veuve de Roland CARDON

222 de COULOMBE Pierre, ° v1450, x
223 DE BULLY Théophane, ° v1450

236 GOSSON Jean, écuyer, échevin d'arras, Sgr d'Ambrines en partie, ° v1410 Arras 62, x
reçu gratis bourgeois d'Arras en janvier 1439
237 de LAUBELET Philippote, ° v1410 Arras 62

238 LE BORGNE Jacques, Sgr d'Oriaumont, ° 16/12/1423 Arras 62, + 15/06/1461 Arras 62, x v1448
bourgeois d'Arras par relief de 1442

NOTE :

parrains : Jean HAUWEL de Nédonchel et Jacques LE BORGNE son oncle
marraines : Marie WAMBOURG femme de Florent de HABARCQ qui avait épousé Jean de PARIS

239 d'AOUST Marie, ° v1432 Amiens 80, + 08/08/1516 Arras 62, xx avec de LANNOY Jean

9ème génération

268 de PARIS Jacques, ° v1350 Arras 62, + v1397 Arras 62, x
269 PAYEN Caise, ° v1360
dite de BAILLY

270 WAMBOURG Guérard, conseiller de la ville d'Arras, bailli gouverneur de Béthune, ° v1360, x

NOTE :

en 1388 lieutenant de la garde de la prévôté de Beauquesne, puis conseiller de la ville d'Arras jusqu'en décembre 1415 et enfin bailli gouverneur de Béthune

271 de BAUDART Jeanne, ° v1370

320 d'ASSONLEVILLE Jean, Sgr d'Auffremont, ° v1370, x
321 d'ANNEQUIN Ne...., ° v1370

322 de CAUROY Jean, ° v1370

328 CAULIER Jean, marchand de drap,courtier en vin, argentier d'Arras, échevin, ° v1370 Arras 62, + 08/02/1434 Arras 62, xx 18/09/1406 avec WALOIS Jacote, (cm 18/09/1406 - Ms Vignon), xxx 1416 Arras 62 avec DU TERTRE Marie, x v1401 Arras 62
bourgeois d'Arras par relief du 3/9/1400

NOTE :

dit l'aîné, bourgeois d'Arras par relief du 3/9/1400,
marchand faisant le commerce du drap, courtier en vin,
échevin d'Arras de 1416 à 1432, argentier de la ville de
1413 à 1433, il fit son testament le 28/9/1433.
Il habitait au coin de la rue Ronville (actuellement rue
Gambetta) et de la rue de Pavie (= rue Sainte Marguerite) en
1426.

329 BERNARD Marie, ° v1380 Arras 62, + 0./11/1403 Arras 62

330 WAGON dit HAUWEL Jean dit Agnieux, bourgeois d'arras, ° v1380, + 1433 Arras 62, x
331 de BAUDART Marie, ° v1378 Arras 62, xx avec DE BERTRANGLE Jehan

370 DE WAVRANS Jacques, Sgr de Pierremont, ° v1400

376 de BERNICOURT Jacques, ° v1400, x
377 LE MACHON Isabelle, ° v1400

378 LEROUX Robert, sgr du metz, ° v1400

384 d'ASSIGNIES Jean, ° v1370, x
385 de CAMBRIN Jeanne, ° v1370

386 de TOURMIGNIES Gilles, sgr de Tourmignies, ° v1380

388 DE BARBANÇON DIT D'OUSTIENNE Guillaume, sgr d'avelin, ° v1370, x
reçu bourgeois d'Arras en 1399
389 de MONCHY Marguerite, ° v1370 Arras 62

390 LANTHIER Mathieu, bourgeois d'arras, échevin, ° v1380 Arras 62, + a1449 Arras 62, x , (cm 22/01/1400 Arras 62 - BN Ms fr. 8537)
dit Mahuquin
391 LE COURTOIS Isabelle, ° v1382 Arras 62, + 27/02/1461 Arras 62

432 de GENEVIERES Nicolas.I, cons. du Duc de Bourgogne, sgr, x 1421
433 LEJOSNE Jeanne, ° v1401

434 de LAURY Robert, sgr de Courcelette, x
435 GOMMER Jeanne

436 GOUVION Guillaume, argentier d'Arras, x
437 GRENET Péronne

440 du MONT SAINT ELOY Jacques, Sgr de Sailly-Labourse, Sars, ° v1410, x
441 GRENET Jacqueline, ° v1425

442 = 238 (LE BORGNE Jacques)
443 = 239 (d'AOUST Marie)

472 GOSSON Bauduin, écuyer, sgr d'ambrines, etc..., ° v1380 Soissons 02, + p1435, x
473 d'AMBRINES Ne..., ° v1380

474 de LAUBELET Colart, grand bailli de saint vaast, ° v1370, x , (cm 25/09/1394 Arras 62 - BN Ms fr. 8537)
475 de CROISETTE Jeanne, ° v1370 Arras 62

476 LE BORGNE Nicolas, mayeur d'arras, échevin d'Arras, ° 03/07/1392 Arras 62, + 10/06/1474 Arras 62, x v1416
écuyer, Sgr de Chérisy, du Metz, de Rutoire et Liévin en partie

NOTE :

parrains : Colart LOUCHART, Pierre de BAUDART
marraine : la femme du maire d'Arras, Mademoiselle de FLUBIGNEY de Cambrai

477 LEFEBVRE Marie, ° v1395 Arras 62, + 06/05/1441 Arras 62

478 d'AOUST Pierre, ° v1400, x
479 FREROTE Isabeau, ° v1400

10ème génération

536 de PARIS Michel, ° v1310 Arras 62, x
alias Mainfroi DE PARIS
537 LOUCHARD Méhaut, ° v1310

540 WAMBOURG Jacques, clerc de la prévôté de, ° v1360, + a1394, x
541 du PRAIEL Agnès, ° v1330

542 de BAUDART Pierre, anobli en 1386, échevin en 1384, ° v1350 Arras 62, + p1384 Arras 62, x

NOTE :

anobli par Charles V roi de France en 1386, échevin en 1384
Il possédait en 1388 la maison des Trois Léopards sur la grand-place.

543 LEFEBVRE Mourée, ° v1350 Arras 62, + p1402

640 d'ASSONLEVILLE Evrard, ° v1340, x
d'Arras
641 MOREAU Isabeau, ° v1340
fille du Sgr d'Hyon

642 d'ANNEQUIN Jean, Sgr d'Annequin, Vermelles, ° v1340

656 CAULIER Pierre, bourgeois marchand, ° v1350, + 06/09/1400 Arras 62, x

NOTE :

Pierre CAULIER échevin d'ARRAS de 1383 à 1394, habitait en 1396 la maison de la Rose située face à l'église Saint Géry où il hébergera en 1385 des hauts personnages de la suite du Duc de Bourgogne, semble être décédé en 1400.

657 DUFLOS Marie, ° v1350, + p1402 Arras 62

658 BERNARD Michel, célèbre hautelisseur, ° v1350 Arras 62, + v1427 Arras 62, x

NOTE :

in Deux Siècles de l'histoire de la tapisserie 1300-1500 par J. LESTOCQUOY :

page 52 : Michel BERNARD fournisseur de "la bataille de Roosebeke" (fournisseur du Duc de Bourgogne)

page 60 : Michel BERNART est un nom illustre dans l'histoire de la tapisserie puisqu'il fournit en 1382 au duc de Bourgogne les 285 mètres carrés de haute lisse enrichis d'or et d'argent qui représentaient la bataille de Roosebeke (40 m de long sur 5 de large)

2761538 . BERNARD Michel ° 1350
marchand de vin, malteur, hautelisseur, nom illustre de la tapisserie test. en 1425 BN Paris, ms 8537
il fournit en 1382 au Duc de Bourgogne 285 m2 de haute lisse + 1424/
enrichi d'or et d'argent qui représentaient la bataille de Roosbecque,
la plus grande tapisserie jamais réalisée. Il possédait sept maisons.
bourgeois d'Arras en 1396 ( cf embrevure 1399/1402, BM Arras ) et Ms 1746, bm Abbaye St. Vaast : registre bourgeoisie commençant la veille de Noêl an 1389, Michel BERNARD, hautelisseur et Demoiselle Jeanne ELOY sa femme
Bourgeoisie : 05.02.1432, Arras St. Croix, Lucas BERNARD, hautelisseur, fils illégitime de feu Micquel BERNARD, reçu gratis à la prière de ses amis et en considération à sa promesse et charge d'enfants.
embrevures 142/1427 : F° 3, Micquel BERNARD grand-père de Jehan CAULIER fils de Jehan, argentier et de Marie
BERNARD soeur de Gilles.
2761539 . ELOY / ELOIZE Jenne ° 1360
+ /1414
Embrevures 1423/4, BM St. Vaast Arras, F° 122
Jehan CAULIER, Estève CRESTEL, mari et bail de Marie CAULIER et Jean CAULIER frère à ladite Marie, enfants dudit Jehan CAULIER et de feue Marie BERNARD, demandeurs, et Gilles BERNARD et Demoiselle Yde DU SAUCOY sa femme, demandeurs, sont en proès à Amiens et au parlement, les premiers voulant la moitié des biens de Micquel BERNARD et de Jeanne Eloize.
Fichier Guesnon, BM Arras :
acte du 11.07.1391 où Michel BERNARD cultive un manoir en la ville d'Avion.

659 ELOY Jeanne, ° v1350, + a1414

660 WAGON dit HAUWEL Laurent, ° v1350 Arras 62, + Arras 62

662 = 542 (de BAUDART Pierre)
663 = 543 (LEFEBVRE Mourée)

752 de BERNICOURT Bruffort, ° v1370

754 LE MACHON Jean, ° v1370, x
755 GRENET Marguerite, ° v1370

768 d'ASSIGNIES Martin, ° v1340, x
769 de LA DEULLE Catherine, ° v1340

770 de CAMBRIN Guy, ° v1340, x
771 de GOMMEGNIES Jeanne, ° v1340

778 de MONCHY Andrieu, bourgeois d'arras, ° v1330 Arras 62, + a1379 Arras 62, x
779 de SAINT ESPRIT Sainte

780 LANTHIER Mathieu, bourgeois d'arras, ° v1350 Arras 62, + v1420 Arras 62, x
781 de BAUDART Martine, ° v1355, + p1421 Arras 62

782 LE COURTOIS Simon, bourgeois d'arras, ° v1350 Arras 62, + v1405 Arras 62, x
783 DESPONCHEAUX Isabelle, ° v1350, + p1423 Arras 62

864 de GENEVIERES Hervé, cap. au château du Crotoy, sgr, + 25/10/1415 Azincourt, 62 ,, x
865 de MONCHY Yvonette

866 LEJOSNE Robert, écuyer, sgr d'Angres, ° v1370, x
867 de CARNIN Marie, ° v1370

872 GOUVION Henry, écuyer, + p1420

880 du MONT SAINT ELOY Jacques, Sgr de Sailly-Labourse, Sars, ° v1342, + 13/10/1431, x
881 de VERMELLES Jeanne, ° v1370, + 31/12/1440
dite du Cange

882 GRENET Betremieu, Sgr de Busnes, Norrent, échevin de Béthune, ° v1390, x 1422 Béthune 62
dit le Beau Huart
883 de QUARESMEL Martine, ° v1400

944 GOSSON Bauduin, gouverneur de soissons, ° v1350
chevalier baron de Gosson et de Villeneuve en Provence

946 d'AMBRINES Antoine ?, sgr d'ambrines, ° v1350, + 25/10/1415 Azincourt 62, x
947 de BLARINGHIEN Jeanne ?, ° v1350

948 de LAUBELET Colard, ° v1340, + p1412 Arras 62, x
949 de HANENCAMP Jeanne, ° v1340, + p1412 Arras 62

950 de CROISETTE Jean, pelletier, ° v1336 Arras 62, + v1376 Arras 62, x
951 de PARIS Sainte, ° v1340, + a1388 Arras 62

952 LE BORGNE Jacques, ° 0./09/1347 Arras 62, + 31/10/1415 Arras 62, x v1389 Arras 62
NOTE :
parrains : Robert COSSET beau-frère du père et Jacquemin MOUFLET
marraines : Benoîte LE BORGNE tante paternelle et Isabeau d'ORCHIES

953 FAVEREL Catherine, ° v1350 Arras 62, + 24/12/1415 Arras 62

954 LEFEBVRE Guillaume, ° v1360, x
955 d'AUST Catherine, ° v1360

11ème génération

1072 de PARIS Michel, ° v1290

1082 DU PRAIEL Thomas, x
1083 DU LEU Jeanne

1084 DE BAUDART Jean, bourgeois, échevin en 1352, ° v1320, + v1374 Arras 62, xx avec BEAUPARISIS Blanche, x
1085 POULAIN Jeanne, ° v1330 Arras 62, + Arras 62

1086 LEFEBVRE Jean, changeur, ° v1320, + a1389, x
propriétaire du "Change d'Or"
1087 SACQUESPEE Mourée, habite Arras la maison "Cange, ° v1332, + p1408

1320 WAGON dit HAUWEL N..., ° v1310

1536 d'ASSIGNIES Martin, ° v1310, x
1537 d'ASSIGNIES Catherine, ° v1310
cousine de son mari

1556 de MONCHY Jacques, ° v1300 Arras 62, x
1557 VERde AVAINE Marote, ° v1300

1560 LANTHIER Mathieu, bourgeois d'arras, marchand drapier, ° v1300 Arras 62, + v1380 Arras 62

1562 = 1084 (DE BAUDART Jean)
1563 BEAUPARISIS Blanche, ° v1320, + p1391 Arras 62

1564 LE COURTOIS Jean, ° v1320 Arras 62, + Arras 62, x
1565 du LUYTON Jacote, ° v1320, + Arras 62

1728 de GENEVIERES Hugues, sgr de Genevières, Ambronay, + 1371, x
1729 de KERMER Béatrix, anglaise

1732 LE JOSNE Adam, ° v1340, x
1733 d'EUDIN Marie, ° v1340

1760 du MONT SAINT ELOY Guilbert, prévôt de Beauquesne, ° v1310, + p1370, x
1761 de BRACLE Catherine, ° v1310

1762 de VERMELLES Jacques, ° v1330, x
1763 de HOUCHIN Péronne, ° v1330

1764 GRENET Simon, écuyer, Sgr de Busnes, ° v1360, x
1765 de WERQUIN Marguerite, ° v1370

1766 de QUARESMEL Jean, écuyer, ° v1370, x
1767 DOUBLET Marie, ° v1370

1900 de CROISETTE Martin, ° v1300, + p1355 Arras 62

1904 LE BORGNE Sauwale, ° v1320, + 14/01/1381 Arras 62, x
1905 POULAIN Agnès, ° v1320, + a1396

1906 FAVEREL Simon, maire héréditaire d'arras, ° v1325, x

NOTE :

Inventaire Hôpital Saint Jean A3 :

3/11/1340 vente par Simon FAVEREL fils du mayeur d'Arras, Maroie sa femme, fille de Jacques LANSTIER, Rasse LE WAIDIER et Tasse Li Anstière sa femme (LANSTIER) à Jacquemart DE LA FONTAINE confrère de l'hôpital Saint Jean de 5 mencaudées de terre sises entre Neuville et Beaurain, tqnues du comte d'Artois

1907 LANTHIER Marie, ° v1325

1908 = 1086 (LEFEBVRE Jean)
1909 = 1087 (SACQUESPEE Mourée)

12ème génération

2172 LEFEBVRE Jean, bailli d'arras dès le 3/9/1319, ° v1290, + p1319

2174 SACQUESPEE Simon, bourgeois d'arras, ° v1300, + p1355, x
2175 de HALLENGUES Marie, ° v1300

2640 WAGON dit HAUWEL Laurent ??, receveur d'artois, bourgeois, ° v1280, + v1331 Arras 62, x
2641 DE COURCELLES Jeanne, ° v1280, x avec PAIELE Jean

3120 LANTHIER Jean, bourgeois d'arras, ° v1280 Arras 62, + 1311 Arras 62

3128 LE COURTOIS Martin, ° v1290, + a1355

3130 du LUYTON Sauwale, receveur d'artois en 1342, ° v1290, + p1342, x
AD62 A617
3131 AMYON Nievelotte, ° v1290

3456 de GENEVIERES Ferrand, sgr de Genevières, Ambronay,, + 21/04/1275, x
3457 de SURQUES Marguerite, dame de Vaudricourt

3520 du MONT SAINT ELOY Isaac, écuyer, ° v1280, + p1319, x
3521 de CANTELEU Isabeau, ° v1280

3528 GRENET Guillaume, écuyer Sgr de Busnes, ° v1330, + 1374, x
3529 DESPLANCQUES Marie, ° v1320

3810 = 2170 (POULAIN N...)

3812 FAVEREL Simon, maire héréditaire d'arras, ° v1300 Arras 62, + v1377 Arras 62, x
entravestissement le 2/12/1355
3813 LEMAIRE Marguerite, ° v1300 Arras 62, + p1355 Arras 62

3814 LANTHIER Jacques, ° v1290 Arras 62

13ème génération

4348 SACQUESPEE Simon, bourgeois d'arras, ° v1270, + Arras 62, x
4349 SACQUESPEE Marguerite, ° v1280

5280 WAGON dit HAUWEL Andrieu ??, ° v1250, + 1297 Arras 62

6240 LANTHIER Mathieu, échevin et argentier de la ville, ° v1250 Arras 62, + 1307 Arras 62
dit Maekin

6912 de GENEVIERES Henry, sgr de Genevières, va en Terre, + 1259, x
6913 de BOURNONVILLE Mahaut

6914 de SURQUES Gérard, sgr de Surques, x
6915 de BOIVRY Jeanne

7040 du MONT SAINT ELOY Guilbert, écuyer, ° v1250, + p1290, x
7041 LIONCHEL Isabeau, ° v1250

7056 de CUMING Bauduin, ° v1300, x
francise son nom en GRENET
7057 d'OURTON Pétronille, ° v1310
fille unique

7058 DESPLANCQUES Hugues, chevalier, Sgr de Vendin, Espréa, ° v1270, x
7059 de NOYELLE-VION Jeanne, ° v1290

7624 FAVEREL Jean dit Hachin, marchand, ° v1260 Arras 62, + p1309

7626 LEMAIRE Andrieu, ° v1270

14ème génération

10560 WAGON dit HAUWEL Laurent ???, ° v1220, + v1275 Arras 62

12480 LANTHIER Pierre, ° v1220 Arras 62, + v1283 Arras 62

14080 du MONT SAINT ELOY Adam, chevalier, Sgr de Martinsart, ° v1230
suivit Saint Louis à la Croisade, fut fait prisonnier à Damiette

14112 de CUMING Jean, Comte de Buchan, Sgr Cremerwald, chancelier d'Ecosse, régent 1298, ° v1270, + 1306, x
14113 d'AILLY Marie, nièce du sgr de Picquigny, ° v1280, + p1306
nièce du Sgr de Picquigny vidame d'Amiens

14114 d'OURTON Jean, Sgr de Busnes, ° v1280, x
14115 MATHON Elizabeth, ° v1280

14116 DESPLANCQUES Jean, Sgr de Vendin, ° v1240, x
14117 de RANCHICOURT Isabelle, ° v1270

15248 FAVEREL Simon, premier maire héréditaire d'arras, ° v1230 Arras 62, + 1290 Arras 62, x

15ème génération

21120 WAGON DIT HAUWEL Laurent, prêteur, ° 1180, + 1243 Arras 62

24960 LANTHIER Mathieu, ° v1190 Arras 62, + v1254 Arras 62, x
24961 LE HANSTERE Tasse, ° v1190, + v1260 Arras 62

28224 de CUMING Alexandre, connétable,chancelier d'Ecosse, ° v1240, + p1282, x
28225 DE GALLOWAY Marie, ° v1250

28228 d'OURTON Daniel, ° v1250, x
dit le Danois
28229 BLANCQUEMAIN Jeanne, ° v1250

28232 DESPLANCQUES Jean, Sgr d'Espreaux, Vendin, ° v1220, x

16ème génération

56450 DE GALLOWAY Alain, comte de Galloway, ° v1220, x
56451 d'HUNTINGTON Marguerite, Comtesse, ° v1220

Didier
fletho
Bonsoir à tous, bonsoir Didier,

Voici des infos intéressantes qui valent de si pencher avec attention.

Le lieu et la date du mariage (Vis en Artois) devrait, si les registres existent encore, confirmer tout cela.

Une chose m'interpelle, c'est la mention "Sr de Bellenglise" : cet ajout au nom "DE HAMEL" n'apparait dans les actes officiels qu'en 1758 ; jamais auparavant ! (pour les actes que je possède sur cette famille)

Un grand merci, et bonne soirée à tous,

Francis
ccaullet
Citation (fletho @ 17/11/2012 à 00:20) *
Une chose m'interpelle, c'est la mention "Sr de Bellenglise" : cet ajout au nom "DE HAMEL" n'apparait dans les actes officiels qu'en 1758 ; jamais auparavant ! (pour les actes que je possède sur cette famille)

Francis

Bonsoir Francis, bonsoir les ami(e)s,

Je me permets de relancer ce fil, en remerciant tout d'abord Didier pour ses apports artésiens sur l'ascendance de Marie Cécile DE BONMARCHÉ. nickel.gif

Concernant la seigneurie de Bellenglise ( Bellanglise ) chez les de HAMEL avant 1758, on en trouve plusieurs titulaires dans le "Dictionnaire de la noblesse française par de la CHESNAY-DESBOIS et BADIER - Edition 2 - TOME 5 - second Supplément - de Ec à Mo - page 289 et suivantes"

dont
- Louis de HAMEL °ca1410, fils de Gilles et de Marie (de) CAIX, x Jeanne d'AMERVAL
- Antoine de HAMEL °ca1445, fils des précédents, x Marie de CHEPOIX
- Jacques de HAMEL °ca 1477, fils des précédents, x Marie de BOUBERS ( Jacques cité baron de Bellenglise )
- Claude de HAMEL °ca , fils des précédents, x Barbe de RAVENEL
- Gilles François °ca 1628, descendant à la 4ème génération de Jacques de HAMEL et de Marie de BOUBERS

Amitiés de Touraine,
Christophe CAULLET
fletho
Bonsoir à tous, bonsoir Christophe,

Je ne suis pas allé plus loin car en voulant contrôler les infos les plus récentes de cette généalogie je n'ai retrouvé aucun acte :

Exemples :

1/
"1 DE BONMARCHÉ Marie Cécile, ° 22/11/1651, x 12/08/1676 Vis en Artois 62 avec DE HAMEL Jean François"

Pas de registre pour Vis avant 1737.


2/
"4 DE BONMARCHÉ Louis, écuyer, Sgr d'Hellignies, chef du magistrat de Douai, + 14/02/1618 Douai 59, x 15/05/1600 Douai Notre Dame 59"

Il n'y a pas d'acte de mariage pour ce couple en 1600 dans cette psse Notre Dame de Douai !

Il s'agit peut être de CM !

Bonne soirée,

Francis,
ffoucart
Citation (ccaullet @ 09/03/2016 à 20:41) *
"[i]Dictionnaire de la noblesse française par de la CHESNAY-DESBOIS et BADIER - Edition 2 - TOME 5 - second Supplément - de Ec à Mo - page 289 et suivantes"


Est-ce bien une source valable?

Personnellement, je la prends avec beaucoup de précaution, car le bon grain voisine très fréquemment avec l'ivraie (pour ne pas dire que certaines généalogies sont entièrement fausses).

Amicalement,

François
ccaullet
Citation (ffoucart @ 10/03/2016 à 13:07) *
Citation (ccaullet @ 09/03/2016 à 20:41) *
"[i]Dictionnaire de la noblesse française par de la CHESNAY-DESBOIS et BADIER - Edition 2 - TOME 5 - second Supplément - de Ec à Mo - page 289 et suivantes"

Est-ce bien une source valable?

Personnellement, je la prends avec beaucoup de précaution, car le bon grain voisine très fréquemment avec l'ivraie (pour ne pas dire que certaines généalogies sont entièrement fausses).

François

Bonsoir, François, bonsoir les ami(e)s,

Nous sommes bien d'accord sur la prudence à exploiter des sources sujettes à caution, tant ces dernières sont nombreuses.

Mais la limite temporelle des sources fiables, actes d'état civil, registres paroissiaux, actes notariés, terriers, registres des comptes, etc... ne nous impose t'elle pas, pour parvenir au delà, d'explorer et d'entrecroiser des hypothèses de travail émises par d'autres différentes sources "d'information" ?

Parmi ces dernières, sans aucun doute, des ascendances édulcorées par tels généalogistes des siècles précédents, par souci de complaire à telles familles commanditaires, soucieuses de se faire reconnaître issues de branches plus ou moins illustres ( sauf pour chacune des parties à encourir de lourdes sanctions en cas d'imposture avérée ...).

Mais, de fait, je crois comme toi à certaines impostures ou erreurs d'aiguillage.

C'est pourquoi je m'attache ( sauf quelques errements d'apprentissage généalogique, à mes débuts ... blush.gif ) à citer scrupuleusement les sources dans lesquelles je puise mes informations, afin de les recouper avec d'autres présumées plus fiables, et permettre à chacun de les confirmer, ou de les contester.

Maintenant, sur le fonds, la fiabilité généalogique ne peut-elle être autre que relative, et ce quelle que soit l'époque ?

Cette question m'est venue un jour où un ami de Touraine "contestataire en généalogie" m'a opposé la probabilité d'une erreur, volontaire ou non, dans un acte d'état civil de sa propre famille.

Et j'ai fait le tour de cette question quelques mois plus tard, en apprenant qu'une de mes grands tantes n'était pas née de ma famille, malgré les documents officiels, mais une fille adoptée, pour des raisons que j'ignore malheureusement.

Dans les deux cas, c'était au début du XXème siècle ... football.gif

Amitiés de Touraine,
Christophe CAULLET
jvasseur
Bonjour,

Effectivement... J'ai le cas dans ma famille.. Avec en prime des nationalités différentes !
Sur les papiers officiels, on a cependant le même père et la même mère d'un côté et de l'autre.

L'humour aidant... Voici un lien IGENEA


Ceci dit, LA CHESNAYES -DESBOIS et DUCHESNES pêchent souvent par omission des filiations féminines.
LE CARPENTIER est quant à lui un véritable faussaire !

En Artois, nombre de familles ont perdu leurs papiers et titres au cours des troubles des XVI° et XVII°.
Certaines se sont purgées par serment - d'autres en reconstituant leurs titres par des recherches dans les archives de la Cour des Comptes ou autres chartriers.
Beaucoup enfin ont produit des attestations ou des témoins plus ou moins fiables ou plus ou moins sincères.
Bref, il faut tout relativiser... dans les généalogies qu'on nous donne en pâture.

Les descendants de Charlemagne n'ont cependant pas trop de soucis à se faire...
Je ne pense pas qu'on les obligera à pratiquer un test ADN pour confirmer le lien génétique.


Joël
ccaullet
Citation (jvasseur @ 12/03/2016 à 15:02) *
Les descendants de Charlemagne n'ont cependant pas trop de soucis à se faire...
Je ne pense pas qu'on les autorisera à pratiquer un test ADN pour confirmer le lien génétique.
Joël

Eh .... pourquoi pas ?

Au moins, cela nous calmerait !! biggrin.gif
Christophe CAULLET
ffoucart
Citation (jvasseur @ 12/03/2016 à 13:02) *
Les descendants de Charlemagne n'ont cependant pas trop de soucis à se faire...
Je ne pense pas qu'on les obligera à pratiquer un test ADN pour confirmer le lien génétique.


ça, c'est faute de pouvoir retrouver des restes carolingiens, car ce n'est pas les candidats qui manquent pour se faire tester.

Si IGENA, ce n'est pas très sérieux, 23andme, Ancestry.com ou Family Tree DNA c'est nettement plus sérieux (même si certaines affirmations par rapport à des personnes connues me laissent sceptique, je pense par exemple à l'exemple du faux positif de l'haplogroupe Y des Bourbons en G2, alors qu'une étude ultérieure basée sur les descendants vivants donne R1b U106, avec une mutation spécifique commune aux Parmes et aux Orléans, ce qui est plus logique vu l'origine rhénane des Capétiens, et la mutation spécifique correspond bien à une ascendance commune pas trop éloignée, donc, Louis XIII est un très bon candidat).

On verra quelle est l'exploitation qui sera faite de l'analyse ADN des premiers ducs de Normandie (l'autorisation vient d'être donnée).

Mais en ce qui concerne LA CHESNAYE DES BOIS, ce n'est pas seulement des omissions qui posent problème, c'est l'absence de contrôle. Les AMPLEMAN ont ainsi vu leur généalogie complètement bidonnée être publiée sans difficulté (et ont essayé d'en tirer argument).

Cette complaisance pose problème pour de nombreuses familles, même si on peut considérer que les généalogies postérieures à 1500/1600 sont relativement fiables.

Pour les périodes antérieures c'est une autre histoire.

Si on prend l'exemple des LE PREUD'HOMME D'HAILLIES (famille possessionnée en Artois, originaire de la bourgeoisie lilloise), le schéma des premiers siècles n'est pas faux, mais incomplet, et surtout se retrouve avec des qualités nobiliaires indues. Mais en plus, il y a rattachement des vicomtes de Nieuport/Barons de Poucques, à Jean, Grand Ecuyer de la Reine de Castille (1er à être effectivement noble, car qualifié de "chevalier" dans son relief de bourgeoisie), ce qui est clairement faux (cette branche se rattache à Pierre, anobli au XVIème siècle, issu d'une branche cadette, dont les descendants ont d'ailleurs obtenu l'annulation de l'anoblissement, prétendant être déjà nobles antérieurement, comme les Hangouart).

Je passe sur les BUISSERET, CUVILLON, MASSIET (dont la généalogie fantaisiste a fait l'objet d'une procédure judiciaire au XVIIIème siècle, qui a établi qu'ils descendaient d'un laboureur d'Hazebrouck) etc....

On cite souvent le Père ANSELME, mais là aussi, on rencontre des problèmes (comme pour les LE BORGNE, les LANGLEE ou les BEAUFFREMEZ, dont l'origine des les WAVRIN laisse songeur).

En fait, lorsque l'on travaille sur des familles nobles, il faut repartir sur les actes, et croiser les sources. C'est quand même rare de ne rien trouver (on a les chartes de la Chambre des Comptes de Lille, celles à Bruxelles, les rentes de différentes villes, les Archives Nationales,...).

Bien sûr, il faut creuser pour les filles et les cadets (et là on ne trouve pas toujours).
ovanderhacgen
Bonsoir à toutes et tous,

Je m'apprêtais à télécharger sur Gallica les dictionnaires de la noblesse .... par de La Chenaye-Desbois et Badier quand dans un coin de ma tête une petite voix me dit qu'ils n'avaient pas eu bonne publicité sur ce forum.

Donc de La Chenaye-Desbois et Badier à éviter, le Carpentier un faussaire (!). Mais alors, quelles pourraient être les sources plus fiable ? Chaix d'Est-Ange, Charondas, Rodière ?

Existe-t-il un vadémécum de sources plutôt fiables à l'usage des généalogiste amateurs ?

Pour ma part, je m'intéresse surtout aux 16èmes, 17èmes & 18ème siècles pour venir en complément de l'absence (ou de la difficulté d'exploiter) des BMS.
ovanderhacgen
Bonsoir à toutes et tous,

Je voudrais préciser que ce n'est pas un coup de gueule, mais une véritable interrogation. Faut-il mettre à l'index les généalogistes qui officiaient jusqu'au 18ème siècle car ils étaient susceptibles de faire l'objet de conflits d'intérêts, voir carrément être chargés de créer des ascendances illustres au mépris des faits ? Ou ont-ils la plupart quand même suivi une certaine déontologie dans leurs démarches et les "arrangements" se situent plutôt dans les premières générations des arbres reconstitués ?

Pourrais-je demander à un gentil animateur de déplacer ces deux derniers messages dans un sujet "Source" à déplacer dans le forum "Vocabulaire, Sources & Méthodologie" de "Tout le monde en parle" à cause de son caractère général ?
ccaullet
Citation (ovanderhacgen @ 12/01/2017 à 22:33) *
Faut-il mettre à l'index les généalogiste qui officiaient jusqu'au 18ème siècle car ils étaient susceptible de faire l'objet de conflits d'intérêt, voir carrément être chargé de créer des ascendances illustres au mépris des faits ? Ou ont-ils la plupart quand même suivi une certaine déontologie dans leurs démarches et les "arrangements" se situent plutôt dans les premières générations des arbres reconstitués ?

Bonsoir Olivier,

je suis assez d'accord avec toi. Une source, même réputée peu fiable, mérite d'être étudiée et confrontée au reste des données disponibles, et constitue dans tous les cas une piste d'investigations complémentaires, quitte à ce que ces investigations mènent dans une impasse.

Après plusieurs siècles, où se situent les curseurs entre la fiabilité et la légèreté de tel ou tel généalogiste ?

Comment discerner aujourd'hui une erreur d'interprétation d'un arrangement volontaire ?

Comment faire le tri entre des actes véritables, mais erronés de bonne foi lors de leur écriture, et des faux établis ou commandés par des familles en mal d'ascendance ou de postérité ?

Nous savons tous qu'il faut croiser, vérifier, et c'est bien le doute qui également fait le charme de notre passion. cool.gif

Amitié de Touraine,
Christophe
fmerchez
Bonjour à tous,

Je m'immisce dans ce sujet de discussion qui aurait le mérite de figurer dans un cadre plus général..

Je suis d'accord avec la plupart des remarques et ai pris, pour ma part, le parti d'aller chercher moi-même, les informations dans les actes originaux, ce qui m'oblige - et me donne le plaisir - de ' remonter ' une fois ou deux par an dans mes contrées d'origine.

Ceci dit, les généalogies toutes faites, si imparfaites qu'elles soient, ont quand même l'intérêt de servir de cadre à ces recherches et donnent quand même, dans leurs grandes lignes, des indications utiles pour le chercheur.

A ce sujet - et c'est ce qui me conduit dans cette discussion - j'aimerais savoir si l'un d'entre-vous connait l'ouvrage suivant, souvent cité dans certaines remontées historiques :


Familles souches du Nord, du Hainaut, de Flandre Gallicane par Félix Stievenaer

Bien qu'il soit souvent cité, je n'ai jamais réussi à le trouver sur internet et aucune des personnes qui le citent n'a daigné répondre à mes questions le concernant.

Vous citez les généalogistes anciens dont il faut se méfier, mais il serait bon, aussi, de dresser la liste de ceux, qui, sur Généanet, de nos jours, s'inventent à leur tour de mirobolantes ascendances, sans qu'ils puissent jamais en apporter les preuves!

Un forum, dédié à ces ascendances ' bidon ' serait très utile et réduirait probablement le nombre des suiveurs qui, à leur tour, viennent, souvent sans le savoir, polluer encore plus Généanet.

Merci pour votre aide si vous connaissez l'ouvrage cité.

Bien cordialement

Fernand





jvasseur
Bonjour,

Si l'on se base sur certains arbres dressés sur GENANET,
on remarque que les mentions viennent notamment André GEORGERY, "basé sur les travaux de Félix Stiévenaer :
«Familles souches du Nord, du Hainaut, de Flandre Gallicane, 10 volumes, 1938»,

L'arbre de la famille BIZE fait état de
"Familles souches du Nord, du Hainaut, de Flandre Gallicane, Félix Stievenaer,1938," André Georgery et Gérard Dupont de La Marteloye

Autrement dit, beaucoup de suspicion pour ce nouvel évangile selon St Thomas... que seuls deux "généalogistes" connaissent !
Et cet écrivain prolifique n'a pas d'arbre sur GENEANET...

Un ouvrage qui - soit dit en passant - n'a apparemment pas été publié. Aucune bibliothèque française ou belge ne semble le connaître.

Ceci dit, rendons à César ce qui appartient à César... L'imagination est créatrice !
Citation
L'auteur de cette GENEALOGIE, que vous allez découvrir,s'est évertué à faire revivre les maintes générations qui nous ont précédées.

A travers de ce qu'il reste de leurs patronymes ou de leurs patrimoines , il nous plonge dans la vie de ceux qui y ont vécu pendant des siécles ,en essayant d'imaginer leurs us et coutumes et aussi à travers les documents que l'on détient précieusement aujourd'hui grace à d'autres passionnés .

Il met en garde les recopieurs sans scrupule, certaines générations trop lointaines ne sont le fruit que de son imagination afin de les lier entre elles .Toutefois l'ensemble est évoqué à partir d'écrits et d'archives authentiques (A.D.) et en privilégiant d'abord les dates de notre Histoire .


Joël
fmerchez
Citation (jvasseur @ 14/01/2017 à 00:31) *
....
Si l'on se base sur certains arbres dressés sur GENANET,
on remarque que les mentions viennent notamment André GEORGERY, "basé sur les travaux de Félix Stiévenaer :
«Familles souches du Nord, du Hainaut, de Flandre Gallicane, 10 volumes, 1938»,
....

Joël


Bonjour Joël,

C'est effectivement à ce Monsieur que j'ai demandé il y a plus d'un an, qu'il me donne des précisions ( qu'il a été le premier a donner sur Généanet ) sur le sujet suivant :

( citation ) : Je viens de trouver dans vos données, l'étude d'une famille qui m'intéresse et dont j'avais jusque maintenant des éléments assez différents. Il s'agit de la famille de ROBERSART et en particulier du mariage de Louis de ROBERSART avec Laure de MANARE. Je serais désireux de trouver les actes ou données correspondants. C'est la première fois que je découvre cette Laure MANARE, cela m'interesse d'autant plus que Jeanne de CHELERS, petite fille de cette Laure MANARE a peut-être épousé Martin MANARE en secondes noces, après Amaury GARET..A moins que Martin MANARE ne soit un héritier de Laure..Bref,toute donnée concernant cette famille m'intéresse au plus haut point. ( Fin de citation).

En vérifiant ce matin, je me suis aperçu - concernant Laure MANARE - que la référence à la publication de Félix Stievenaer avait disparue, pour cette ascendance, des données de Mr Georgery.

Mais qui est donc ce Félix Sievenaer ???

Bonne journée à tous, bien cordialement

Fernand





fletho
Bonsoir à tous, bonsoir Didier,

Concernant le 1e degré que tu donnes dans ta réponse :

"DE BONMARCHÉ Marie Cécile, ° 22/11/1651, X 12/08/1676 Vis en Artois 62 avec DE HAMEL Jean François"

il est mentionné le mariage de ce couple à Vis en Artois en 1676, mais cette info n'est plus vérifiable par manque de registre pour cette époque.

Bonne nouvelle, j'ai retrouvé une copie conforme et officielle, daté de 1676, faite de cet acte de mariage : conclusion ce degré est confirmé.


Encore merci et bonne soirée à tous,

Francis,
fmerchez
Citation (fletho @ 14/01/2017 à 17:30) *
Bonsoir à tous, bonsoir Didier,

"DE BONMARCHÉ Marie Cécile, ° 22/11/1651, X 12/08/1676 Vis en Artois 62 avec DE HAMEL Jean François"

Bonne nouvelle, j'ai retrouvé une copie conforme et officielle, daté de 1676, faite de cet acte de mariage : conclusion ce degré est confirmé.
...
Francis,

Bonsoir Francis, bonsoir à tous,

Serait-il possible d'avoir le détail de cet acte que personne ne connaissait jusqu'alors. Je suis très impliqué dans la généalogie de ce village et aussi celle des de BONMARCHE et des de HAMEL, et suis curieux de savoir d'où ils sont issus. Leur présence à Vis est quand même bizarre !!

Bonne soirée, bien cordialement

Fernand
jvasseur
Bonsoir,


L'union Jean François DE HAMEL DE RULLECOURT x Marie Cécile DE BONMARCHE est attestée par cet arrêt du Conseil d'Artois de 1689.
Citation
19 novembre 1689 - Arrêt du Conseil d'Artois réglant les attributions des tuteurs des enfants de feu Mr DE HAMEL DE RULLECOURT et d'encore vivante Marie Cécile DE BONMARCHE.

Les tuteurs sont Jean Georges DE BEAULAINCOURT, écuyer, seigneur de Bellenville et Louis DE BONMARCHE, écuyer, seigneur d'Agery et Montifaux.

A noter qu'il s'agit d'un acte original reposant dans les archives de la Famille DE BEAULAINCOURT.

---------------- Archives de la famille de Beaulaincourt par R. RODIERE et C. DE LA CHARIE Tome 1 Page 209 - n° 260 ---------------


Joël
ffoucart
Citation (ovanderhacgen @ 11/01/2017 à 20:05) *
Existe-t-il un vadémécum de sources plutôt fiables à l'usage des généalogiste amateurs ?


De mémoire, j'ai vu quelques articles sur la question dans les revues généalogies que l'on trouve dans le presse.

Le problème pour les familles nobles, c'est de faire le tri. On peut utilise LA CHESNAYE DESBOIS, mais en sachant qu'il faut tout contrôler.

Un point intéressant à connaître est que les preuves nobiliaires pouvaient être diverses, mais que les testaments, partages et contrats de mariage étaient les plus souvent utilisés pour vérifier que les individus prenaient bien une qualité nobiliaire (noble, écuyer, chevalier, parfois, et seulement pour certaines régions "noble homme" était admis). Il fallait 3 actes par génération.

En pratique, quand les actes ne convenaient pas, car il manquait ces précieuses mentions, les exemplaires conservés par les requérants étaient modifiés, souvent par rajout ou grattage, parfois même dans les BMS.

Un exemple de rajout (désolé c'est les AD43), acte en haut à droite (le "M" de Maître transformé en "Nobl" pour Noble, d'autant plus incongru que le nom est suivi de "praticien").
http://www.archives43.fr/ark:/47539/s00562...3/562ff50e41dc6

Autre exemple, plus ambigu (il est parrain, en bas à droite)

http://www.archives43.fr/ark:/47539/s00563...a/5630fca88f76c

Par contre, pour le baptême d'un de ses enfants (à droite), il est juste "Mr" ou "Me":

http://www.archives43.fr/ark:/47539/s00562...d/562ff96967633

On le trouve souvent comme parrain, ou son épouse marraine, sans qualificatif nobiliaire (au mieux "Mr & Me"). Il prend la suite de son beau-frère (époux de sa soeur) comme bailli et rentier de la ville et baronnie de Solignac (ce qui permettait au siècle précédent de prendre une qualité nobilaire sans trop de problème, voir les MORGUES DE SAINT GERMAIN (Claude MORGUES, fils de notaire, est d'abord bailli de Solignac avant d'acheter en 1579 la baronnie de Saint Germain et de prendre la qualité de "noble". Ses descendants seront maintenus sans problème). Le père de Simon BRENAS, Jean BRENAS, est parfois qualifié de "noble" (notamment dans son acte de mariage), mais il est alors "gendarme" d'un capitaine de la Ligue, et on le trouve ensuite qualifié d'"hoste" dans un acte.

Pour la même personne, la généalogie proposée par Ludovic DE MAGNY dans son nobiliaire universel:
https://books.google.fr/books?id=dh0XAAAAYA...%22&f=false

A noter aussi, dans l'armorial de la noblesse de France, d'Eugène D'AURIAC :
https://books.google.fr/books?id=kAe5E467JB...%22&f=false

Une copie (fausse) de son acte de baptême figure dans les BMS dans une autre ville où ses enfants ont élu domicile, à une date très postérieure (1671, et la copie est sensée avoir êtes faite en 1628 pour "honorable personne Simon DE BRENAS"), où il est sensé être le fils de "noble François DE BRENAS, seg de Cheris, et de Dame Laurence Claude D'AUBIBERT". Sachant qu'il n'y a aucune doute sur l'identité de ses parents: Jean (DE) BRENAS et Laurence (DE) CHAZOTTE.

La famille n'a jamais fait l'objet d'un maintenu, et la postérité de Simon ne prend pas de qualité nobiliaire, même si manifestement cela la démangeait. Mais Simon a eu un petit "pépin" de parcours: accusé d'homicide, il est décédé à la prison des Almeras à Toulouse, dans l'attente de son appel.

Donc, prudence.

François
jvasseur
Bonjour,

En ce qui concerne l'illustration de cette famille DE HAMEL de Grand Rullecourt...

"La dernière demoiselle de RULLECOURT épousa un seigneur d'Olhain dont la famille occupa le château jusqu'en 1537, année où Marie d'Olhain, à son tour, épousa Jacques de HAMEL DE BELLENGLISE. Leur fille, Nicole, était dame d'honneur de Marie Stuart. Elle la suivit dans sa captivité et, le jour de son supplice, la reine lui donna sa croix en diamants.

Dix générations de cette famille vécurent à Grand-Rullecourt. Durant les guerres de religion, Antoine de HAMEL, seigneur de Rullecourt, fut l'un des chefs de la Ligue. Il mena une lutte acharnée contre les protestants et fut surnommé le "maréchal de la foi".

Après le siège d'Arras en 1640, lors du retour de l'Artois à la couronne, Philippe de HAMEL de Grand-Rullecourt signa la capitulation de la ville - circonstance qui lui procura le bonheur d'être le premier gentilhomme de cette province à avoir rendu son hommage au roi Louis XIII."

-------------- Sources : Passion chateaux Château de Grand-Rullecourt -----------


A noter que c'est le fils du couple Jean-François DE HAMEL x Marie Cécile DE BONMARCHE (remariée par la suite à Charles Alexandre DE NEDONCHEL, baron de Ravensberghe)
Jérôme-François de HAMEL qui acheta du roi, en 1708, lors du démembrement du bailliage d'Avesnes, le droit de haute, moyenne et basse justice sur le terroir de Grand-Rullecourt.

C'est le marquis Antoine-Constant DE HAMEL qui fit construire le château dont les travaux commencèrent en 1745.

Joël

Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2017 Invision Power Services, Inc.