IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

> Forum Lille: petite présentation rapide



Ce forum est dédié aux échanges généalogiques qui portent sur Lille et les anciennes communes aujourd'hui rattachées à Lille: Wazemmes, Esquermes, Moulins-Lille & Fives. Pour vos recherches sur Lille avant 1792, précisez la paroisse concernée si vous la connaissez. Les anciennes paroisses de Lille sont: Sainte-Catherine, Sainte-Marie-Madeleine (hors-les-murs & en-les-Murs), Saint-André, Saint-Etienne, Saint-Maurice, Saint-Pierre, Saint-Sauveur

Un sujet = un titre correct et un contenu détaillé

 
Reply to this topicStart new topic
> Cardinal Achille LIENART, Lille
bcrepel
posté 22/04/2006 à 14:10
Message #1


Expert
******

Groupe : Administrateur
Messages : 3 450
Inscrit : 18/09/2005
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 3
Aide possible: Billy-Berclau et ses environs, les Weppes
Logiciel: OhmiGene




Cardinal LIÉNART

tout complément ou rectificatif à cett egénéalogie est bienvenu

1. LIÉNART Achille Gustave Louis Joseph, né le 7 février 1884 Lille
+ 15-2-1973 Lille, Cardinal de Lille de 1928 à 1968.




Achille Liénart a vécu près de 90 ans; il a été évêque de Lille pendant 40 ans. Né à la fin du siècle dernier, il a traversé les grandes crises du XXe siècle et vu l'émergence, souvent douloureuse, d'un monde confronté aux grands débats idéologiques, économiques, sociaux, politiques, internationaux, qui ont fait l'histoire de ce siècle.
Comment, se demandait-il sans cesse, annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ à un monde de plus en plus marqué par le matérialisme et particulièrement au monde ouvrier ? D'où ce qualificatif de "cardinal des ouvriers" qui ne recouvre pas cependant la totalité de son action qui s'étendait à tous les milieux.
L'homme qui devint à 44 ans le plus jeune évêque de France, avant d'être fait cardinal moins de deux ans plus tard, fut nommé par Pie XI à un moment où celui-ci souhaitait renouveler profondément l'épiscopat français. Le cardinal Liénart accorda, dans la ligne de ce pontificat, une priorité au développement de l'Action catholique, particulièrement de l'Action catholique spécialisée, moyen privilégié de l'évangélisation dans le diocèse de Lille et qui porta incontestablement beaucoup de fruits.
Sa jeunesse et de sa formation
De sa jeunesse et de sa formation, il nous faut surtout retenir ses études au séminaire Saint-Sulpice, puis à Rome, dans une période de grande effervescence intellectuelle, sa spécialisation en Écriture sainte, sa première découverte dès cette époque du catholicisme social, son expérience indélébile de la guerre qu'il fit comme aumônier militaire, son ministère de directeur au séminaire avant sa nomination comme curé-doyen de Saint Christophe à Tourcoing.
Un homme de dialogue
Achille Liénart devenait évêque de Lille tandis que le monde, qui avait espéré retrouver la paix et la prospérité, se trouvait à nouveau confronté à une grave crise économique et sociale. Mais l'Église de France, émergeant des combats de la IIIe République, semblait retrouver une nouvelle vitalité missionnaire dans le dynamisme suscité par les catholiques sociaux, les innombrables œuvres de toutes sortes et l'Action catholique naissante. L'évêque de Lille en fut l'un des artisans les plus marquants. Il y avait alors une extraordinaire harmonie entre l'homme et son temps, entre le pasteur et les besoins du troupeau, entre l'évêque et les principales initiatives pastorales de cette époque.
Dans les années 30, c'est en chef qu'il gouvernait son diocèse, mais dans un dialogue constant avec les hommes - prêtres et laïcs - et les circonstances, qu'elles soient ecclésiales, sociales et politiques. Ceci se traduisait dans une présence concrète à tous les chrétiens du diocèse, des plus humbles aux plus hauts responsables. Il se déplaçait fréquemment et multipliait les occasions de rencontres : congrès diocésains, tournées de confirmation, participation à des réunions chez les militants eux-mêmes, etc. Dialogue aussi hors de l'Église: que l'on songe, par exemple, à ses visites au maire de Tourcoing en 1926, au maire de Lille Roger Salengro en 1928, ou à ses contacts avec les municipalités dans lesquelles il venait bénir des églises reconstruites.
Au cœur de son discours pastoral, il y eut, dès 1932, le "devoir d'universelle collaboration" et, en 1936, une mise en garde prophétique contre le communisme. Mais aussi, au cœur de l'action pastorale, le soutien à l'Action catholique naissante (la JOC, en particulier) comme à l'action sociale (rappelons son rôle dans la reconnaissance par Rome du syndicalisme chrétien en 1929, ou dans la fondation de l'École des missionnaires du travail en 1932). Action catholique et action sociale qu'il considéra toujours comme complémentaires : pastorale de conquête et pastorale de présence, même si après la guerre cette double dimension fut parfois vécue en tension, surtout par les militants.
Dans la tourmente de la guerre
La guerre de 1939-45, avec ses drames, allait remettre en cause l'édifice. De la confrontation avec le nazisme et le marxisme, et des contradictions au sein même de cette confrontation, comme de la barbarie des hommes sans commune mesure avec tout ce que l'esprit humain pouvait imaginer, allaient surgir des problèmes nouveaux. Ceux-ci révélèrent un homme qui, appelé par ses fonctions à répondre de l'Église devant ces problèmes, allait avoir quelques difficultés à saisir leur dimension politique : il ne voulut être qu'un pasteur au service de tous et de l'Église. Mais, dans la tourmente, le monde n'attendait-il pas autre chose de l'évêque ?
Le souci principal du Cardinal fut de poursuivre son action pastorale dans les conditions difficiles de l'occupation en zone interdite. "Rester à son poste", tel fut le leitmotiv de son discours et de son attitude, ce en quoi il se trouvait en résonance avec l'attitude du maréchal Pétain, lui aussi "resté à son poste". Les thèmes principaux de la Révolution nationale lui laissaient espérer en l'œuvre de régénération que l'Église appelait de ses vœux. La situation dramatique de l'enseignement catholique diocésain lui fit mener une politique très active, sur ce plan, auprès du gouvernement de Vichy. Il fut, par contre, réticent vis-à-vis d'autres aspects du programme de Vichy et soutint, envers et contre tout, les syndicalistes chrétiens qui refusaient le syndicat unique prévu par la Charte du Travail. Il était à Vichy en avril 1942, invité par Pétain, au moment même où celui-ci fut obligé de reprendre Laval.
Il ne vit cependant pas que ce gouvernement n'était plus qu'un jouet aux mains des Allemands et, sans doute, la confiance entière qu'il accordait à Pétain obscurcissait-elle son regard. Chez lui, bien sûr, rien qui puisse être considéré comme de la collaboration, mais des silences (à propos de la persécution des Juifs, par exemple : qu'en savait-il ?), des positions ambiguës (y compris celle sur le STO). Ceci pouvait être justifié en partie par la prudence - il s'agissait de préserver les possibilités d'action de l'Église - mais pouvait aussi être dû à un certain manque de lucidité. Cela mettait mal à l'aise les nombreux chrétiens engagés dans la Résistance, et dont il ne pouvait approuver l'action. L'apolitisme de principe qu'il ne cessa d'afficher, à l'instar de l'Assemblée des Cardinaux et Archevêques qu'il présidait, était en fait intenable et il fut souvent exploité par la propagande allemande. La Libération s'ouvrit sur des jours difficiles. Si l'aura du personnage fut quelque peu ternie, son prestige et son autorité furent en fait peu atteints.
Fidèle à ses grandes options
Aussi le cardinal put-il travailler, sans arrière-pensée, à l'œuvre de reconstruction et de réconciliation après la guerre. Son épiscopat allait encore durer 23 ans. Des problèmes subsistaient, comme la question scolaire toujours non résolue. Des problèmes nouveaux apparaissaient, comme la participation de chrétiens et même de prêtres à un combat ouvrier de plus en plus marqué par le marxisme. Dans un monde qui bougeait, il fallait repenser les conditions de la pastorale, la forme et le contenu de la catéchèse, la liturgie, la place respective des prêtres et des laïcs, tandis que, à la fin des années 50, la chute des vocations commençait à faire sentir ses effets dans le diocèse de Lille. Confronté à ces problèmes nouveaux, le cardinal Liénart les traita en fidélité à ses grandes options.
Un exemple : la manière dont il géra la crise des prêtres-ouvriers, dans la soumission aux décisions romaines, dans la conviction de l'intérêt de cette forme nouvelle de sacerdoce, et dans une grande proximité avec les hommes. Ceci lui permit, à Lille en particulier, d'éviter les ruptures, mais aussi d'aboutir, au moment du Concile, à une reconnaissance des prêtres-ouvriers.
Dans cette affaire, comme dans le "tout Action catholique" qui caractérisa alors la pastorale diocésaine, nous apparaissent quelques traits de sa personnalité, avec ses qualités et ses limites. Il était un homme d'action, de terrain, avant d'être un homme de pensée. Sa pensée s'élaborait, enracinée dans l'Écriture et la Tradition, en lien avec les hommes et les événements. Face aux dangers que l'influence du marxisme, en particulier, faisait peser sur l'Action catholique ou sur les prêtres-ouvriers, voire sur l'ensemble de l'Église, il semble qu'il avait une intuition juste des problèmes, mais qu'il ne percevait pas toujours leurs enjeux intellectuels et théologiques, comme les conséquences, par exemple, des encouragements qu'il prodiguait aux hommes dans l'action. Il y avait une sorte de décalage entre le discours officiel qui puisait dans le discours d'avant-guerre et les propos qu'il tenait devant les militants. La crise du Mouvement Populaire des Familles après la guerre et la création de FACO (1950) en furent une illustration.
Pour l'Église universelle
Il y a dans la vocation de l'évêque une dimension d'universalité qui fut l'un des aspects fondamentaux de l'épiscopat du cardinal Liénart. Celle-ci marqua la pastorale diocésaine en même temps qu'elle contribua à ouvrir le regard des diocésains et à leur rappeler la vocation missionnaire - intérieure et extérieure - de l'Église et de tout chrétien : ouverture aux jeunes Églises (jumelage Lille-Cameroun, Ad Lucem, envoi de prêtres Fidei donum), oecuménisme, relations avec les religions non-chrétiennes, qu'il s'agisse du judaïsme et du développement des Amitiés judéo-chrétiennes ou de l'Islam, dans le contexte douloureux des événements d'Algérie. Le Cardinal a eu, par ailleurs, d'importantes responsabilités nationales (Assemblée des Cardinaux et Archevêques, Mission de France...) et internationales. Il joua un rôle de premier plan au concile Vatican II, dont l'étude demanderait un autre livre.
Le cardinal Liénart fut d'abord et avant tout un pasteur, dont toute l'action au service de l'Évangile - qu'il fallait prêcher à temps et à contre-temps - s'enracinait dans une foi à toute épreuve et une confiance sereine en la divine Providence. Il n'était pas un créateur, mais un constructeur et un apôtre, à l'écoute des besoins et des idées qui jaillissaient dans un diocèse déjà très dynamique, et qui, alors qu'il s'était convaincu de leur bien-fondé, faisait siennes ces initiatives avec une véritable ardeur créatrice.
Au souffle de l'Esprit
M. Maurice Schumann disait, en apprenant la mort du Cardinal en 1973 : "Cet homme de tradition, dont l'aspect, le style et l'urbanité évoquaient le XIXe siècle, fut pendant près de cinquante ans un homme d'avant-garde. " M. Schumann citait également cette maxime que le Cardinal lui aurait un jour confiée "Aucun paysage neuf ne doit nous paraître effrayant pourvu que nous le découvrions de la passerelle du vieux navire. " Si l'on peut penser que parfois un brouillard tenace empêchait d'accoster en toute sécurité le nouveau rivage, il est sûr que le Cardinal fut jusqu'à la fin de sa vie - son action au Concile alors qu'il avait quelque 80 ans en témoigne - à la fois sensible aux signes des temps et capable de se laisser entraîner au souffle de l'Esprit qui bouscule habitudes et certitudes.
Il remettait sans cesse sa vie entre les mains de la Providence, soucieux d'y laisser l'Esprit-Saint jouer le rôle principal. Or l'Esprit-Saint ne se laisse pas saisir par les historiens [...]. Si l'on peut cerner les éléments de la spiritualité du cardinal Liénart, il est plus difficile d'affirmer comment elle intervenait dans les motivations et les décisions de l'évêque. Nous trouvons ici les limites du travail de l'historien [...] qui, confronté à la tension entre théologie et histoire, ne peut rendre compte du mystère de l'action de Dieu dans l'histoire des hommes.

source: http://catholique-lille.cef.fr/culture/car...nal_lienart.htm

2ème génération

2. LIÉNART Achille Philippe
né 24 juillet 1855 Lille
+ 8 mai 1911 Lille
x 5 mars 1881 Lille
3. DELESALLE Louise Marie Josèphe
née 14 novembre 1859 Lille
+ 13 avril 1932 Lille

3ème génération

4. LIÉNART Achille
né 30 avril 1823 Wavrin
+ 14 juin 1891 Lille
x 2 juillet 1851 Lille
5. DERODE Marie Philippine
née 27 avril 1830 Lille
+ 30 mars 1861 Lille

6. DELESALLE Gustave
né 2 mars 1822 Lille
+ 3 juin 1900 Lille
x 16 aout 1846 Lille
7. DESMEDT Estelle
née 25 mai 1825 Lille
+ 21 mars 1900 Lille

4ème génération

8. LIÉNART Aimable François
né 6 juillet 1785 Houplin
+ 8 mai 1838 Seclin
x 4 octobre 1820 Wavrin
9. BINAULD Hyacinthe Adélaide
née 25 mars 1793 Wavrin
+ 3 septembre 1861 Lille

10. DERODE Philippe Auguste
11. ROUZE Sophie Adèle

12. DELESALLE Aimé joseph
13. DESMEDT Charlotte Adélaide

14. DESMEDT Auguste François
15. WALLAERT Sophie Adèle

5ème génération

16. LIÉNART Hyacinthe Joseph, meunier
né à Sequedin
17. LHERMITTE Françoise Jeanne

18. BINAULT Pierre Joseph
19. LIÉNART Elisabeth


--------------------
Bertrand - 1 bouteille de champagne à gagner !!! Vite cliquez ici pour en profiter ...
Cartographie de mes ancêtres.... ancêtres en Flandres (49,1%) entre Cassel, la chatellenie de Lille et la Leiestreek, Artois (28,6%) disséminés dans un triangle St Pol Arras La Bassée, Hainaut (20%) en deux branches l'une sur la chatellenie de Bouchain et l'autre en Borinage, Arelerland (0,9%), ancienne République de Gênes (0,9%), Val d'Aoste (0,4%) et Haute Auvergne (0,1%)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
elhermitte
posté 16/10/2012 à 21:39
Message #2


Plume d'Or 2012 & 2011
******

Groupe : Membre +
Messages : 3 695
Inscrit : 10/02/2011
Membre no 13 300
Logiciel: BasGen




Bonjour à tous,

Hiacinthe Joseph LIÉNARD s'est marié le 20/05/1783 à Houplin avec Françoise Joseph LHERMITTE née à Houplin le 27/10/1757.

----Bien cordialement,

--------Éric Lhermitte
Go to the top of the page
 
+Quote Post
† mlebras
posté 18/10/2012 à 10:27
Message #3


Confirmé
*****

Groupe : A rejoint ses ancêtres
Messages : 853
Inscrit : 30/10/2005
Membre no 553
Logiciel: BasGen




Citation (bcrepel @ 22/04/2006 à 14:10) *
Cardinal LIÉNART

tout complément ou rectificatif à cett egénéalogie est bienvenu

1. LIÉNART Achille Gustave Louis Joseph, né le 7 février 1884 Lille
+ 15-2-1973 Lille, Cardinal de Lille de 1928 à 1968.

5ème génération

16. LIÉNART Hyacinthe Joseph, meunier
né à Sequedin
17. LHERMITTE Françoise Jeanne

18. BINAULT Pierre Joseph
19. LIÉNART Elisabeth

Mes respects à tous,

Une étude ancienne de mon épouse . Si cela peut être utile?? En fait, elle remonte à 49 générations; mais là c'est du fun!

1 Hyacinthe Joseph LIENART, Echevin, Cultivateur , Meunier, ° 03/03/1753 Séquedin 59 Fr, + 07/01/1820 Houplines 59 Fr, x 20/08/1783 Houplines 59 Fr avec Françoise Jeanne LHERMITTE


NOTE :

Meunier à Houplines 59 Fr

enfants :
- 1. Charlotte Amélie LIENART (11/05/1784-) ° Houplin 59 Fr
- 2. Aimable François Joseph LIENART (06/07/1785-08/05/1838) ° Houplin 59 Fr + Seclin 59 Fr, x Hyacinthe Adélaïde BINAULD
- 3. Marie Antoinette LIENART (24/12/1786-) ° Houplin 59 Fr
- 4. Catherine Adélaïde LIENART (06/03/1788-) ° Houplin 59 Fr
- 5. Albine Françoise LIENART (14/09/1789-) ° Houplin 59 Fr
- 6. Aimée Amélie LIENART (31/03/1791-) ° Houplin 59 Fr
- 7. Louis Floris Joseph LIENART (30/04/1792-) ° Houplin 59 Fr

2ème génération

2 Placide Joseph LIENART ; LIENAERT, Fermier, Brasseur, ° 1722 Lambersart 59 Fr, + 12/07/1792 Haubourdin 59 Fr, x 01/02/1753 Marcq en Baroeul 59 Fr, (cm 27/01/1752 Marcq en Baroeul(MeSUING) 59 Fr - Tab.9126/80)


NOTE :

Brasseur à Haubourdin 59 Fr

Tab 9126.80 du 27 01 1752 Maître Nicolas SUING
LIENARD Placide Joseph, fermier dmt Squedin, fils de feu Antoine et de défunte Marie Barbe BECQUART, assisté d'André François, Antoine Joseph, Théodore Joseph et Charles François LIENARD ses frères,
x DELERUELLE Jeanne Angélique, dmte Marcq en Baroeul, fille de Yacinthe et de Marie Joseph LEPOUTRE, assistée de ses père et mère, de Jean François DELERUELLE son frère, de Louis Joseph et de Pierre LEPOUTRE ses oncles maternels.





enfants :
- 2. Elisabeth LIENART (18/02/1764-) ° Séquedin 59 Fr, x Pierre Joseph BINAULD
- 3. Amélie Joseph LIENART (06/10/1768-08/10/1834) ° Séquedin 59 Fr + La Bassée 59 Fr, x Philippe Joseph GHESQUIERE
3 Jeanne Angélique DELERUELLE, ° 14/02/1727 Neuville 59 Fr, + 27/08/1803 Haubourdin 59 Fr


NOTE :

Vivait à Marcq en Baroeul 59 Fr en 1752
Morte à Haubourdin 59 Fr le 23/02/1804 ??


3ème génération

4 Antoine François LIENART, Censier, Echevin, ° ca 1683 Lambersart 59 Fr, + 24/01/1747 Lambersart 59 Fr, x a 1723


NOTE :

Censier de la Cense de Maugarny à Lambersart 59 Fr et de la Cense de Madame l'Abbesse de Flines les Raches 59 Fr

enfants :
- 1. Antoine Joseph LIENART
- 2. Marie Barbe LIENART (ca 1716-17/01/1778) + Halluin 59 Fr, x Marc Joseph GAHIDE
- 3. Charles François LIENART (ca 1720-05/09/1756) + Lambersart 59 Fr, x Anne Françoise ou Jeanne Françoise HOVELACQUE
- 5. André François LIENART (ca 1722-16/03/1772) ° Lambersart 59 Fr + Frelinghien 59 Fr, x Marie Anne Françoise ROUZE
- 6. Théodore Joseph LIENART (ca 1726-11/10/1780), x Barbe Rose COISNE
5 Marie Thérèse Barbe BECQUART, ° 10/11/1692 Bas-Warneton Be, + 22/04/1757 Lambersart 59 Fr


NOTE :

+ : 22/04/1734 ??

6 Hyacinthe Joseph DELERUELLE, Censier, ° 15/12/1699 Neuville en Ferrain 59 Fr, + p 1749 Marcq en Baroeul ? 59 Fr, x avec Marie Jeanne GADENNE, (cm 01/09/1718 Me P DESMADRIL - Tab. 6425.82), xx 07/06/1724 Wattrelos 59 Fr, (cm 1724)


NOTE :

Censier à Halluin

Tab. 6425.82 du 01 09 1718 - Maître Philippe Desmadril -
DE LE RUELLE Iacinthe, dmt Neuville en Ferrain, fils de feu Michel, assisté de Michel DE LE RUELLE son frère, de Marie Antoinette DE LE RUELLE sa soeur, de Jean Baptiste CARTON son beau-frère, de Pierre VIENNE son oncle maternel, d'Anne Marie DANSETTE sa tante, et de Pierre TEVELIN son cousin germain maternel,
x GADENNE Marie Jeanne, dmte Roncq, fille de Pierre, assistée de son père, de François GADENNE son oncle allié paternel dmt Marcq en Baroeul, de Charles DE LE PORTE son oncle allié paternel dmt Marcq en Baroeul, de Philippe DE LE BOIS son oncle allié paternel dmt Mons en Baroeul paroisse de Fives, de Jacques AGACCE dmt Fives son oncle allié maternel, et de Marc DE LE SALLE son oncle allié maternel, dmt Marcq en Baroeul.


enfants :
- 2-2. Jean François DELERUELLE
- 3-2. Marie Anne DELERUELLE, x Pierre Bernard CARDON
- 4-2. Pierre Joseph DELERUELLE, x Victoire Joseph DUQUESNOY
7 Marie Josèphe ou Marie Jeanne LEPOUTRE, ° 10/12/1702 Roubaix 59 Fr

4ème génération

8 Allard LIENART, Censier, ° ca 1645 Lambersart 59 Fr, + 1696/1705 Lambersart 59 Fr, x , (cm 07/07/1672 Lambersart 59 Fr - Tab.5436/11)


NOTE :

Censier de la Cense de Maugamy à Lambersart 59 Fr

enfants :
- 1. Anne Jacqueline LIENART (ca 1675-03/08/1754) ° Lambersart 59 Fr + Armentières 59 Fr, x Augustin DE BOEUF
- 2. Marie Elisabeth LIENART (ca 1676-05/08/1705) ° Lambersart 59 Fr, x Guillaume LEURIDAN, xx Philippe DELETESTE
- 3. Marie Thérèse LIENART (ca 1681-05/08/1705) + Séquedin 59 Fr, x Hippolyte LEURIDAN
9 Jacqueline DUTHOIT, Censier du Maugarny, ° ca 1638 Lambersart 59 Fr, + 22/04/1734 Lambersart 59 Fr, xx avec Mathieu DELOS
10 André BECQUART, Laboureur, Echevin, ° a 1660, + p 1713, x 01/02/1680 Wambrechies 59 Fr, (cm 01/02/1680 Wambrechies 59 Fr - Tab.5683/13)


NOTE :

Echevin de Bas Warneton

enfants :
- 1. Bertin Paul BECQUART (07/04/1683-27/12/1764) ° Bas Warneton 59 Fr, x Marie Madeleine GHESQUIERE
- 2. Ignace Joseph BECQUART (01/03/1686-1741) ° Bas Warneton 59 Fr + Warneton ? Be, x Anne Marie VANDERMERSCH
- 3. Jacques André BECQUART (09/03/1689-a 1755) ° Bas Warneton 59 Fr, x Marie Marguerite VANDERMEERSCH
11 Marguerite HOSTE, ° 06/09/1661 Lompret 59 Fr, + p 1713 Bas Warneton ? 59 Fr
12 Michel DELERUELLE, Laboureur, ° ca 1660 Wervick ? Be, + ca 1714 Neuville en Ferrain 59 Fr, x 1685 Comines 59 Fr


NOTE :

fils:
Tab. 8832.126 du 11 07 1710 - Maître Alexandre Raoult -
DE LE RUELLE Michel, fermier dmt Halluin, fils de feu Michel, assisté de Piere DE LE RUELLE son oncle paternel dmt Neuville en Ferrain, de Joachim (signe Hiacinthe !) DESRUELLES son frère dmt Halluin, de Pierre VIENNE son oncle maternel, fermier dmt Halluin, de Jean Baptiste CARTON son beau-frère fermier dmt Neuville en Ferrain, et de Jean François DANSETTE son cousin paternel fermier dmt Halluin,
x CHOMBART Jeanne Françoise, dmte Tourcoing, fille d'Antoine et de Michelle BECQUART, assistée de ses père et mère, de Josse CHOMBART son oncle paternel dmt Tourcoing, de Pierre CHOMBART son oncle paternel dmt Neuville en Ferrain, de Jean Baptiste ODOUX fermier dmt Halluin son beau-frère, et de Jean Baptiste AGACHE fermier dmt Croix son beau-frère.


enfants :
- 2. Michel DELERUELLE
- 3. Marie Antoinette DELERUELLE
13 Antoinette VIENNE, ° 1659/1662 Comines ? 59 Fr, + 01/04/1714 Halluin ? 59 Fr
14 Jean François ou Louis François LEPOUTRE, Echevin, Laboureur, ° 15/03/1675 Wattrelos 59 Fr, + Wattrelos 59 Fr, x 09/03/1697 Roubaix 59 Fr


NOTE :

Echevin de Wattrelos
Marié le 09/06/1697 ??

enfants :
- 1. Anne Marie LEPOUTRE (-p 1739)
- 2. Jean LEPOUTRE (02/02/1700-29/11/1744) ° Roubaix 59 Fr + Tourcoing 59 Fr, x Marie Jeanne MOUSQUET ; MOERQUERQUE
- 4. Louis Joseph LEPOUTRE (01/01/1711-18/05/1779) ° Wattrelos 59 Fr + Wattrelos 59 Fr, x Marie Françoise SELOSSE
- 5. Pierre LEPOUTRE (a 1719-), x Marie Madeleine DHALLUIN
15 Marguerite Jeanne LEPERS, ° 24/10/1675 Roubaix 59 Fr, + 11/08/1746 Wattrelos 59 Fr

5ème génération

16 Michel LIENART, Censier, ° 14/01/1616 Deûlémont 59 Fr, + 06/10/1677 Lambersart 59 Fr, x a 1638 Deûlémont 59 Fr


NOTE :

Agréé par l'Abbesse de Flines comme Censier de la Cense de Maugarny à Lambersart
en 1651
Mort à Deûlémont 59 Fr ?

enfants :
- 2. Jean LIENART, x Jeanne Françoise DELESALLE
17 Isabelle ou Isabeau COUSTENOBLE ; COSTENOBLE, ° 06/08/1615 Deûlémont 59 Fr, + 07/07/1672 Lambersart 59 Fr
18 Michel DUTHOIT, ° ca 1610
20 Louis BECQUART, Censier, Bailli, ° 16/03/1605 Deûlémont 59 Fr, + 09/11/1683 Bas Warneton 59 Fr, x 19/02/1629 Bas Warneton 59 Fr


NOTE :

Bailli de Bas Warneton
Censier de la Cense de la Bussche
Fils de Arnould BECQUART ( fs Jacques ) et HOLLEBECQ NN )??

enfants :
- 1. Pétronille BECQUART (-12/1675) ° Bas Warneton 59 Fr + Bas Warneton 59 Fr, x Symphorien DUTILLYES ; DUTILLEUL
21 Barbe BONDUEL, ° a 1609 Bas Warneton ? 59 Fr, + p 1660 Bas Warneton 59 Fr


NOTE :

Cité en Tab. 6242/2 de 1691

22 Arnould HOSTE ; HOST, Censier, Laboureur, ° 02/01/1613 Lompret 59 Fr, + 01/08/1667 Lompret 59 Fr, x 01/07/1637 Lompret 59 Fr


NOTE :

Censier à Lompret

23 Antoinette LIBERT, ° a 1617, + p 1661
24 Thomas DE RUELLE, ° ca 1620, + Wervicq 59 Fr, x a 1643
enfants :
- 1. Jacqueline ou Catherine DE RUELLE ; DE LE RUELLE (09/04/1643-1670/1702) ° Wervick Be + Wervicq 59 Fr, x Jacques D'HANSET
25 Marguerite GHESQUIERE, ° ca 1620, + p 1643 Wervicq 59 Fr
26 Robert VIENNE, Bourgeois, Echevin, ° 30/04/1634 Quesnoy sur Deûle 59 Fr, + 07/04/1701 Comines 59 Fr, x 02/12/1656 Comines 59 Fr


NOTE :

Bourgeois de Comines
Echevin de Comines

enfants :
- 1. Marie Catherine VIENNE (11/11/1657-26/08/1736) ° Comines 59 Fr + Houthem Be, x Antoine THEVELIN
- 3. Pierre VIENNE (30/08/1665-08/05/1740) ° Comines 59 Fr + Halluin 59 Fr, x Anne Marie DANSETTE
- 4. Hyacinthe VIENNE (15/04/1680-a 1726), x Marguerite PARENT, xx Antoinette LAMBIN
27 Catherine CUVELIER, ° 22/11/1636 Wervik 59 Fr, + p 1704 Comines 59 Fr


NOTE :

Née en ca 1645 (@FAVRE)

28 Jean LEPOUTRE, Bourgeois, ° ca 1630, + 1692, x 12/07/1659 Mouscron Be


NOTE :

Bourgeois forain de Courtrai

enfants :
- 1. Marie Catherine LEPOUTRE (30/09/1660-04/02/1724) ° Wattrelos 59 Fr, x Pierre LEPERS
- 2. Marguerite LEPOUTRE (26/05/1663-) ° Wattrelos 59 Fr, x Jean MULLIER, xx Joseph ou Liévin DEBISSCHOP
- 3. Jean LEPOUTRE (13/03/1667-) ° Wattrelos 59 Fr
- 4. Antoine LEPOUTRE (26/09/1669-) ° Wattrelos 59 Fr
- 5. Jean Baptiste LEPOUTRE (21/08/1672-06/05/1751) ° Wattrelos 59 Fr + Wattrelos 59 Fr, x Marie Anne DESRUMAUX ; DESREMAUX
- 7. Pierre LEPOUTRE (18/05/1684-) ° Wattrelos 59 Fr, x Marie Michelle TIBERGHIEN
- 8. Jean Baptiste Liévin LEPOUTRE (28/01/1686-) ° Wattrelos 59 Fr
29 Marie DELEBECQUE, ° 15/08/1638 Roubaix 59 Fr, + 01/04/1704 Roubaix 59 Fr


NOTE :

Mariage le 04/05/1659 ??
Morte à Mouscron Be le 31/01/1704 ??

30 Mathias LEPERS, ° a 1650, x 31/01/1669 Roubaix 59 Fr
enfants :
- 2. Marie LEPERS (a 1682-), x Jacques DESTOMBES
- 3. Marie Jeanne LEPERS (a 1690-), x Denis CORMAN ; CORMAND
- 4. Jean LEPERS (a 1694-) ° Roubaix ? 59 Fr, x Hélène COUROUBLE
31 Marguerite CASTEL, ° a1650, + 09/02/1705 Roubaix 59 Fr


Cordialement

Michel


--------------------
Michel LE BRAS-GUILBERT membre CHGW Genealo 59-62-B
"La Liberté n'est qu'une mode, l'Esclavage, lui, est de toute éternité"
(Dmitri BORNIKOV)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
† mlebras
posté 18/10/2012 à 10:35
Message #4


Confirmé
*****

Groupe : A rejoint ses ancêtres
Messages : 853
Inscrit : 30/10/2005
Membre no 553
Logiciel: BasGen




Citation (bcrepel @ 22/04/2006 à 14:10) *
Cardinal LIÉNART

tout complément ou rectificatif à cett egénéalogie est bienvenu


12. DELESALLE Aimé joseph
13. DESMEDT Charlotte Adélaide

Suite:

1 Louise Marie Joseph DELESALLE, ° 12/11/1859 Lille 59 Fr, + 1932 Lille 59 Fr, x 31/05/1881 Lille 59 Fr avec Achille Philippe Hyacinthe LIENART
enfants :
- 1. Achille Philippe Hyacinthe Louis LIENART (07/02/1884-15/02/1973) ° Lille 59 Fr + Lille 59 Fr

2ème génération

2 Gustave DELESALLE, Négociant en lin, ° 02/03/1822 Lille 59 Fr, + 03/06/1900 Lille 59 Fr, x 16/08/1846 Lille 59 Fr


NOTE :

Cousin germain de sa femme Estelle

3 Estelle DESMEDT, ° 25/05/1825 Lille 59 Fr, + 21/03/1900 Lille 59 Fr


NOTE :

Cousine germaine de son mari Gustave


3ème génération

4 Joseph Aimé François DELESALLE, Filateur de coton, Filateur de lin, ° 01/12/1792 Lille 59 Fr, + 05/04/1847 Lille 59 Fr, x 09/01/1815 Lille 59 Fr


NOTE :

Fondateur de l'empire DELESALLE- DESMEDT

enfants :
- 1. Alfred DELESALLE (1823-1900), x Clara DESCAMPS
- 2. Emile DELESALLE (a 1822-), x NN CAILLIAU
- 4. Alphonse DELESALLE
5 Charlotte Adélaïde Joseph DESMEDT, ° 03/04/1792 Lille 59 Fr, + 20/10/1873 Lille 59 Fr
6 Auguste DESMEDT, x
7 Sophie Adèle WALLAERT

4ème génération

8 Jean François DELESALLE, Négociant en bas, ° ca 1749 Estaires 59 Fr, + ca 1794 Lille 59 Fr, x 1786 Lille 59 Fr
9 Jeanne GAREZ, Marchand de bas, ° ca 1753 Douai 59 Fr, + 1839 Lille 59 Fr
10 François Joseph DESMEDT, Marchand en gros de rubans, ° ca 1768 Gand Be, x 28/06/1791 Lille Sainte Catherine 59 Fr
11 Jeanne Thérèse BERNARD, ° ca 1763 Lille 59 Fr, + 1843

5ème génération

16 Jean François DELESALLE, Blanchisseur de toiles, ° 25/02/1721 Fleurbaix 62 Fr, + 1780 Warneton 59 Fr, xx 1766 avec Rose LEPERS, x 1747 Erquinghem/Lys 59 Fr
17 Catherine LENGLART, ° 1726 Erquinghem/Lys 59 Fr, + 1764 Esquermes 59 Fr
18 Antoine GAREZ, Brasseur, ° ca 1719 Douai 59 Fr, + ca 1761 Douai 59 Fr, x
19 Marie MOMAL, ° ca 1724 Abancourt 59 Fr, + ca 1765 Douai 59 Fr
20 Baudouin DESMEDT, ° ca 1734 Gand Be, + ca 1769 Gand Be, x
21 Marie Barbe MOTE, ° ca 1740
22 Etienne BERNARD, ° ca 1736 Lille 59 Fr, + 1802 Lille 59 Fr, x
23 Alexandrine LEROY, ° ca 1734 Lille 59 Fr, + ca 1812 Lille 59 Fr

6ème génération

32 Pierre DELESALLE, Brasseur ; Laboureur, Blanchisseur de toiles, ° ca 1685 Fleurbaix? 59 Fr, + p 07/1766 La Gorgue 59 Fr, xx 14/01/1730 Fromelles 59 Fr avec Marie Catherine DEFIVES, x 17/11/1711 Fromelles 59 Fr
enfants :
- 1-1. Agnès Cécile DELESALLE (ca 1712-p 1761) ° Fleurbaix 62 Fr, x Pierre François DUHAYON, xx Pierre Antoine VANHOVE
- 1-1. Pierre Albert Joseph DELESALLE (-18/04/1790) + Frelinghien 59 Fr, x Marie Madeleine Françoise ROUSSEL
- 3-1. Marie Joseph Véronique DELESALLE (ca 1725-) ° Fleurbaix 59 Fr, x Cosme Joseph DESMADRILLE
33 Marie Marguerite RUYANT, ° ca 1685 Fromelles 59 Fr, + 1728/1730 Steenwerk ? 59 Fr


NOTE :

Morte à Fleurbaix 59 Fr ?

Enfant connus

Jean Francois DELESALLE
Agnes Cecile DELESALLE
Pierre Albert DELESALLE
Marie Veronique Joseph DELESALLE
Pierre DELESALLE
Marie Marguerite DELESALLE


34 Jasper LENGLART, ° ca 1695 Erquinghem/Lys ? 59 Fr, + a 1747, x
35 Péronne LE SAFFRE, ° ca 1700 Erquinghem/Lys ? 59 Fr
36 Antoine GAREZ, ° ca 1686 Brebières 62 Fr, + ca 1743 Douai 59 Fr, x
37 Jeanne Thérèse LEFEBVRE, ° ca 1688 Dechy 59 Fr, + ca 1756 Douai 59 Fr
38 Liévin MOMAL, ° ca 1669 Abancourt 59 Fr, x
39 Anne Claire LEFEBVRE, ° ca 1685
40 Pierre DESMEDT, ° ca 1695 Wondelghem Be, + ca 1774, x
41 Jeanne Marie ANTONNES, ° ca 1705 Gand Be, + ca 1780 Gand Be
44 Frédéric BERNARD, ° ca 1700 Lille 59 Fr, + ca 1747 Lille 59 Fr, x
45 Anne Catherine DESPLANQUE, ° ca 1718 Lille 59 Fr, + 1749 Lille 59 Fr
46 Pierre Ignace LEROY, ° ca 1698 Lille 59 Fr, + ca 1767 Lille 59 Fr, x
47 Marie Jeanne CLETON, ° ca 1702 Lille 59 Fr, + ca 1772 Lille 59 Fr


--------------------
Michel LE BRAS-GUILBERT membre CHGW Genealo 59-62-B
"La Liberté n'est qu'une mode, l'Esclavage, lui, est de toute éternité"
(Dmitri BORNIKOV)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fcortyl
posté 17/01/2013 à 20:39
Message #5


Initié
****

Groupe : Membre +
Messages : 69
Inscrit : 08/05/2010
Lieu : 91310 LEUVILLE
Membre no 12 300
Aide possible: CORTYL LEROUX FLIPO TIBERGHIEN
Logiciel: BasGen




Bonjour,

J'ai étudié cette ascendance il y a quelques années et vous trouverez des compléments en allant sur GENEASTAR :
http://www.geneastar.org/genealogie/?refce...Achille-LIENART
Bien cordialement


--------------------
Bien cordialement.
Ferdinand.CORTYL [at] free.fr
Mon ascendance sur : http://gw4.geneanet.org/cortyl
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ebeghin
posté 17/01/2013 à 21:14
Message #6


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 219
Inscrit : 05/06/2008
Lieu : Pont Audemer
Membre no 8 071
Logiciel: BasGen




Bonsoir à tous
Sauf erreur, l'ascendance du Cardinal a été publiée dans un ancien bulletin du GGRN,
Il descend des LIENART-COUSTENOBLE de Lambersart et Deulémont et j'en ai déduit qu'il était cousin de mon grand père!
Je l'ai vu, très jeune, lors d'un mariage et on m'a expliqué qu'il pouvait être pape! ça marque!
Encore une fois: voir fiches Nordcens d'Henri DESCAMPS
Bonnes recherches
Eric
Go to the top of the page
 
+Quote Post
grommelaere
posté 26/08/2014 à 09:41
Message #7


Expert
******

Groupe : Érudit
Messages : 1 898
Inscrit : 12/02/2007
Lieu : ESQUELBECQ
Membre no 3 062
Aide possible: Esquelbecq - Wormhout.....
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour à tous, Bertrand,

Achille François Aimable LIENART s'est remarié à Esquelbecq le 22 sept 1862 avec WACKERNIE Sophie Colette Hortense native d'Esquelbecq le 28 janvier 1822.

je ne sais pas s'il y a descendance de ce 2° mariage.

cordialement


--------------------
Guy ROMMELAERE
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jsalin
posté 26/08/2014 à 12:58
Message #8


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 937
Inscrit : 05/11/2006
Lieu : Wavrin (59)
Membre no 2 287
Logiciel: Heredis




Citation (bcrepel @ 22/04/2006 à 14:10) *
Cardinal LIÉNART

tout complément ou rectificatif à cette généalogie est bienvenu

4. LIÉNART Achille
né 30 avril 1823 Wavrin
+ 14 juin 1891 Lille
x 2 juillet 1851 Lille


Bonjour à tous,

Beaucoup, comme moi, ont recopié la même erreur (et pas seulement sur Généanet : sur Généalo aussi).

Achille Francois Aimable LIENART est né le 30/4/1823 à Wavrin, il est décédé le 15 (et non le 14) Juin 1891 à La Madeleine (et non à Lille) acte 126 page 750/789 du 1 Mi EC 368 R 006


--------------------
Quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle. (Citation de Amadou Hampâté Bâ Unesco 1960

Cordialement, Jean SALIN Ma généalogie
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 24 03 2017 à 18:54