IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

> Forum Lille: petite présentation rapide



Ce forum est dédié aux échanges généalogiques qui portent sur Lille et les anciennes communes aujourd'hui rattachées à Lille: Wazemmes, Esquermes, Moulins-Lille & Fives. Pour vos recherches sur Lille avant 1792, précisez la paroisse concernée si vous la connaissez. Les anciennes paroisses de Lille sont: Sainte-Catherine, Sainte-Marie-Madeleine (hors-les-murs & en-les-Murs), Saint-André, Saint-Etienne, Saint-Maurice, Saint-Pierre, Saint-Sauveur

Un sujet = un titre correct et un contenu détaillé

 
Reply to this topicStart new topic
> Edouard LALO, Lille
bcrepel
posté 21/04/2006 à 14:54
Message #1


Expert
******

Groupe : Administrateur
Messages : 3 469
Inscrit : 18/09/2005
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 3
Aide possible: Billy-Berclau et ses environs, les Weppes
Logiciel: OhmiGene




Edouard LALO

Tout complément ou correctif sont les bienvenus
Wikipédia indique que les ancêtres de Edouard LALO sont espagnols... Or les LALO dont il descend sont de Douai au 18ème siècle. Quid ?

LALO Edouard Victor Antoine
né 27 janvier 1823 Lille
mort le 22 avril 1892 à Paris



Édouard Lalo est un compositeur français, d'origine espagnole (selon wikipedia, mais pas de recoupement par les recherches faites sur les ancêtres), né à Lille, au n° 10 de la rue des Tours, le 27 janvier 1823, et mort à Paris le 22 avril 1892. Il repose au cimetière parisien du Père Lachaise.

Biographie
Édouard Lalo apprit le violon et le violoncelle au conservatoire de Lille puis, à l'âge de seize ans, partit pour Paris afin de continuer ses études musicales, contre la volonté de son père. Il s'y lie d'amitié avec Eugène Delacroix. Lalo étudia le violon au Conservatoire de Paris.

Hormis deux symphonies — détruites, semble-t-il, par le compositeur —, ses premières compositions furent destinées à un petit effectif vocal ou instrumental, avec notamment six Romances populaires (1849), puis six Mélodies, sur des poèmes de Victor Hugo (1856), deux Trios avec piano (vers 1850 et 1852) et différentes pièces pour violon et piano.
En 1855, il participa à la création du Quatuor Armingaud, dont l'ambition était de promouvoir les œuvres des maîtres allemands. Quatre ans plus tard, il composa son propre Quatuor à cordes. En 1866, il termina Fiesque, son premier opéra, qui ne fut jamais porté à la scène mais alimenta d'autres œuvres, comme le Divertissement pour orchestre (1872) ou la Symphonie en sol mineur (1886).
Les années 1870 furent particulièrement fécondes : outre le Concerto pour violon (1873) et le Concerto pour violoncelle (1877), Lalo écrivit ses deux plus célèbres opus, la Symphonie espagnole (1874) et l'opéra Le Roi d'Ys (1875-1881). Il acquit sa notoriété grâce à la Symphonie espagnole, qui est en fait un concerto pour violon en cinq mouvements, composition flamboyante créée par le violoniste virtuose Sarasate et toujours très populaire. Son Concerto pour violoncelle, bien que moins apprécié, est une œuvre très intéressante. Quant au Roi d'Ys, il ne fut créé que tardivement, mais triomphalement, en 1888.
Parmi ses compositions d'envergure, le ballet Namouna (1882) fut commandé par l'Opéra de Paris et chorégraphié par Lucien Petipa. Cette musique reçut un accueil mitigé, entre huées du public et enthousiasme de confrères tels que Debussy, Fauré ou Chabrier. Il s'est maintenu au répertoire sous forme de suites d'orchestre.
Son apport: Lalo, apprécié notamment pour la richesse de son orchestration, a contribué, à la fois comme interprète et comme compositeur, au renouveau de la musique de chambre en France. Son Quatuor à cordes révèle la forte influence de Beethoven, mais est aussi empreint d'une vigueur rythmique bien personnelle.
Contemporaine de Carmen de Bizet, sa Symphonie espagnole pour violon et orchestre est une des premières œuvres orchestrales françaises à faire appel au folklore espagnol et à ses rythmes de danses. Cet intérêt pour les folklores se retrouve dans la Fantaisie norvégienne (1878), dans la Rhapsodie norvégienne (1879), dans le Concerto russe (1879), mais aussi dans la « légende bretonne » du Roi d'Ys, dont Lalo renonce volontairement à faire un « drame lyrique » wagnérien. Privilégiant les formes brèves, il y fait preuve d'une grande invention mélodique et rythmique, soutenue par une riche écriture harmonique.

Principales œuvres
Musique orchestrale :
Aubade, pour dix instruments (1872)
Divertissement (1872)
Concerto pour violon (1873)
Symphonie espagnole (1874)
Concerto pour violoncelle (1877)
Rapsodie norvégienne (1879)
Symphonie (1886)
Concerto pour piano (1889)
Musique de chambre :
Sonate pour violon (1853)
Sonate pour violoncelle (1856)
Trois trios avec piano
Quatuor à cordes
Musique vocale :
Cinq lieder sur Lamartine, Laprade et Silvestre (1879).
Six mélodies sur des poèmes de Victor Hugo (1855)
Trois mélodies sur Musset
Opéras :
Fiesque (1866)
Le Roi d'Ys (1888)
Ballet :
Namouna (1882)

source Wikipédia


2ème génération

2- LALO Désiré Joseph
né ca 1787 Arras
+ 26 janvier 1858 Lille
x 9 août 1820 Lille
3- WACQUEZ Marie Bathilde
née le 25 juin 1788 Lille
+ 20 octobre 1843 Lille

3ème génération

4- LALO Adrien Joseph
né vers 1756 (Douai ??)
5- NICOLAS Rose Josèphe
née vers 1737 à Arras
+ 22 juin 1806 Lille

6- WACQUEZ Antoine Joseph
né 31 mars 1756 Lille
+ 3 mai 1829 Lille
x 26 avril 1785 Lille
7- DEFIEF Victoire Christine
née 11 février 1766 Lille
+ 5 avril 1836 Lille

4ème génération

8- LALO Nicolas
9- DELECAMBRE Marguerite Joseph
née vers 1727 Douai
+ 11 nivose an 10 Lille

10- NICOLAS Michel, bourgeois de Lille
né à Amiens
marié en 1755
11- VROYE Marie Bonaventure

12- WACQUEZ Antoine François, marchand de bas, bourgeois de Lille par relief
né vers 1730 Lille
+ 22 avril 1818 Lille
x 3 février 1755 Lille
13- LEMAIRE Marie Anne
née vers 1724 Landas

14- DEFIEF Pierre François
né vers 1716 à La Gorgue
+ 13 juillet 1776 Lille
x 24 aout 1762 Lille
15- FIEVET Marie Christine
née vers 1741 Lille

5ème génération

20- NICOLAS Pierre-François
21- DEPARIS Marie-Antoinette-Pauline

24- WACQUEZ Grésolle (ou Chrisole) [pas retrouvé la bourgeoisie alors que son fil est dit "par relief"]
25- TOURMENPUIS Marie Jacqueline

26- LEMESRE Jean Antoine
27- LORTHIOIS Marie Adrienne


--------------------
Bertrand - 1 bouteille de champagne à gagner !!! Vite cliquez ici pour en profiter ...
Cartographie de mes ancêtres.... ancêtres en Flandres (49,1%) entre Cassel, la chatellenie de Lille et la Leiestreek, Artois (28,6%) disséminés dans un triangle St Pol Arras La Bassée, Hainaut (20%) en deux branches l'une sur la chatellenie de Bouchain et l'autre en Borinage, Arelerland (0,9%), ancienne République de Gênes (0,9%), Val d'Aoste (0,4%) et Haute Auvergne (0,1%)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
vhuftier
posté 23/04/2007 à 20:18
Message #2


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 582
Inscrit : 13/04/2007
Membre no 3 742
Aide possible: Douai Lallaing
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir,

Mon livre sur les musiciens lui donnait des ancêtres espagnols arrivant dans nos provinces au 16è siècle.

Cependant il faut se méfier des terminaisons en "o" qui sont loin d'être toujours la marque d'une quelconque hispanité.

Des noms tels que : Salengro, Van Loo, De Roo etc... se terminent bien en "o" mais ne sont pas pour autant d'origine espagnole.

Lalo étant originaire de Douai il faut peut-être y voir une variante du nom Laloe qui lui est très présent dans les actes de Douai, du moins dès le début du 17è.

Amicalement.

Vincent
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fmonteil
posté 24/09/2011 à 20:01
Message #3


Néophyte
*

Groupe : Membre
Messages : 1
Inscrit : 24/09/2011
Membre no 13 946
Aide possible: ad 49
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour!

ayant commencé à travailler la genealogie d'edouard LAlo, je "tombe", grace à google, sur vos messages!

en effet, wikipedia reprend l'erreur commune à plusieurs ouvrages du debut du XX° qui prétendent que Lalo descend d'espagnol, mais c'est vraiment erroné que de croire que tout ce qui se termine en 0 est forcément espagnol!

d'ailleurs, j'ai des Lalo dans mes aieux.. du coté du LOt, et le lot n'a pas ete une possession espagnole!!!

Merci à ceux qui sont sr place de tenter une remontée au XVII, voir e avant: ce serait vraiment eclairant!

Bien cordialement!

François

Ce message a été modifié par fmonteil - 24/09/2011 à 20:04.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bcrepel
posté 24/09/2011 à 21:06
Message #4


Expert
******

Groupe : Administrateur
Messages : 3 469
Inscrit : 18/09/2005
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 3
Aide possible: Billy-Berclau et ses environs, les Weppes
Logiciel: OhmiGene




Bonsoir,

Puisque vous faites remonter ce "vieux" sujet, je corrige:

Dans les bourgeois de Lille, c'est Chrisol (fils) qui est bourgeois.
Chrisol est dit bourgeois par achat, alors que son frère est bourgeois par relief.

WACQUEZ Antoine Jh, marchand de bas à Lille f. de Gresolle et Marie Jacqueline TOURMENPUIS
x Marie Anne Jh LEMESRE f. de +Jean Antoine et Marie Andrienne LORTHIOY
relief 26.01.1756 f° 1 v°

WACQUEZ Chrisol Jh, °Lille f. de Chrisol et Marie Jacqueline TOURMENPUIS
x Marie Catherine STALART, dont Eugène Jh, Marie Catherine, Louis Jh et Jean Baptiste
achat 4.06.1756 f° 4 r°

Les LEMAIRE sont de Landas.

Supplément:

4. LALO Adrien Jh
° 07/11/1756 Douai St Albin (GG18 - vue 29/190)

8. LALO Nicolas
cordonnier
° ca 1731 Douai
x 02/04/1755 Douai St Albin (GG17 - vue 211/237)
9. DELECAMBRE Marguerite Jhe
° ca 1729 Douai

16. LALO Nicolas
cordonnier
° Douai St Nicolas ?
x 19/04/1730 Douai St Albin GG11 - vue 106/160
17. DUBURE Marie Marguerite
° Douai St Albin ?

18. DELCAMBRE Jean Charles
brasseur
° Douai St Pierre ??
x 31/07/1720 Douai st Albin GG11 - vue 70/160
19. DUBRULLE Marie Barbe Aldégonde

32. LALO Jean
33. ??? Marie Anne

34. DUBURE Gilles (+ av 1730)
35. RAGUIER Catherine

36. DELCAMBRE Jean Baptiste
+ av 1720
37. HEQUET Suzanne

37. DUBRULLE Pierre
38. (C?)OSSELER (??) Cécile

Pour le moment rien d'espagnol chez les LALO, nom qui semble bien être implanté à Douai.

Il est sûrement possible de remonter encore, du moins je le pense, peut être les spécialistes des fonds douaisiens apporteront leurs pierres à l'ascendance de Edouard LALO.

Tour complément est le bienvenu.

Bonnes recherches, à bientôt,


--------------------
Bertrand - 1 bouteille de champagne à gagner !!! Vite cliquez ici pour en profiter ...
Cartographie de mes ancêtres.... ancêtres en Flandres (49,1%) entre Cassel, la chatellenie de Lille et la Leiestreek, Artois (28,6%) disséminés dans un triangle St Pol Arras La Bassée, Hainaut (20%) en deux branches l'une sur la chatellenie de Bouchain et l'autre en Borinage, Arelerland (0,9%), ancienne République de Gênes (0,9%), Val d'Aoste (0,4%) et Haute Auvergne (0,1%)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cziemczak
posté 26/09/2011 à 06:56
Message #5


Plume d'Argent 2010 & 2008
******

Groupe : Érudit
Messages : 7 780
Inscrit : 22/09/2005
Membre no 23
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,

Citation (bcrepel @ 24/09/2011 à 22:06) *
16. LALO Nicolas
cordonnier
° Douai St Nicolas ?
x 19/04/1730 Douai St Albin GG11 - vue 106/160


32. LALO Jean
33. ??? Marie Anne


Pas trouvé de contrat associé au mariage pour identifier la mère.

Dit de Saint Nicolas, on y note un mariage Jean LALO - Marie Anne DESEVE le 5 octobre 1687 (publication CEGD)

Nicolas est né vers 1711 si on se fie à son âge donné lors de son remariage à Saint Albin le 23 janvier 1759 avec Marie Joseph HEROGUEL.

Christophe
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 14 12 2017 à 07:16