IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> LEQUIEF x GUENET, Saint-Omer
cchapelain
posté 19/12/2017 à 10:21
Message #1


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 235
Inscrit : 12/08/2015
Membre no 18 396
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,

Guillaume LEQUIEF et Marie Catherine GUENET se sont mariés le 23.01.1720 à Audrehem après cm 167 du 15.01.1720 à St-Omer.
Quelqu'un pourrait-il en donner le contenu?

Je vous remercie de votre aide.

cordialement,
Charles


--------------------
alias de Dominique Gouilliart
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jbrismalin
posté 19/12/2017 à 11:06
Message #2


Expert
******

Groupe : Érudit
Messages : 1 206
Inscrit : 12/06/2009
Membre no 10 617
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,
Malheureusement, ça manque de témoin...

Gros de St Omer, contrat de mariage 167 du 15/01/1721
Guillaume LEQUIEF jeune homme à marier demt à Audrehem fils de Pierre et de Marie ROUSSEL assisté de ses père et mère d’une part.
Marie Catherine (QUENET) GUENET jeune fille à marier fille de Jean demt audit Audrehem et de feue Jeanne VARLET assistée de son dit père d’autre part.
Apports du mariant : ses parents lui donnent un manoir amazé de maison grange étables et autres édifices avec une brasserie, contenant six quartiers ou environ, situé audit Audrehem, où lesdits LEQUIEF et sa femme sont présentement demeurant, pour en jouir savoir la moitié présentement et l’autre moitié après leur mort, sauf qu’après leur mort, ledit futur mariant sera obligé payer à ses frères et sœurs la somme de 200 livres une fois. Item ils donnent à leur dit fils huit brebis.
Quand aux biens et portements de ladite future mariante, ledit Jean GUENET son père promet de payer et donner à sa dite fille immédiatement ca mariage parfait et consommé, la somme de 1000 livres, tant pour ce qui peut lui revenir du rachat mobiliaire de sa feue mère qu’en avancement d’hoirie et de succession, à condition néanmoins qu’il jouira viagèrement des biens immeubles revenant de la succession de feue Jeanne VARLET , pour après son trépas être partagé avec les frères et sœurs de la future mariante selon droit et coutume, en rapportant néanmoins par chacun d’eux à la masse ce qu’ils auront eu à mariage.


--------------------
Amicalement
Joël Brismalin
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cchapelain
posté 19/12/2017 à 11:16
Message #3


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 235
Inscrit : 12/08/2015
Membre no 18 396
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Joël,

Merci pour ce contrat qui nous apprend que Marie Catherine était jeune fille et que la famille ne manquait pas de moyens faute de témoins...

cordialement,
Charles


--------------------
alias de Dominique Gouilliart
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 19 01 2018 à 21:59