IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

> Forum Lille: petite présentation rapide



Ce forum est dédié aux échanges généalogiques qui portent sur Lille et les anciennes communes aujourd'hui rattachées à Lille: Wazemmes, Esquermes, Moulins-Lille & Fives. Pour vos recherches sur Lille avant 1792, précisez la paroisse concernée si vous la connaissez. Les anciennes paroisses de Lille sont: Sainte-Catherine, Sainte-Marie-Madeleine (hors-les-murs & en-les-Murs), Saint-André, Saint-Etienne, Saint-Maurice, Saint-Pierre, Saint-Sauveur

Un sujet = un titre correct et un contenu détaillé

 
Reply to this topicStart new topic
> ARTUS, Lille et ses environs
cdesire
posté 04/10/2017 à 08:34
Message #1


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 801
Inscrit : 26/01/2007
Membre no 2 868
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour à tous,

Je recherche les enfants du couple ARTUS-de LANDAS :

Jean ARTUS (fs de Thomas & de Joye Le NEPVEU), seigneur du Bos, X v 1380, Joie de LANDAS (fa de Bauduin & de Phane COQUEREL).

Merci à l'avance pour tous ceux et celles qui pourront m'en dire plus sur cette famille.

Cordialement

Camille
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ffoucart
posté 05/10/2017 à 09:14
Message #2


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 147
Inscrit : 08/01/2006
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 943




Bonjour Camille,

J'ai un arbre ARTUS qui traîne quelquepart. Mais à force de voir remonter des questions sur la bourgeoisie lilloise d'avant 1500, j'ai envie de demander pourquoi vous vous y intéressez. Retrouver une ligne vers ses familles n'est pas si courant, sauf à descendre d'aristocrates du XVIIème ou XVIIIème siècle. Sinon, les autres filiations sont souvent assez douteuses.

Concernant le couple en question, je vois bien sûr Joye ARTUS, l'épouse de Dreux SUCQUET/CHUQUET, maître des comptes, trésorier du duc.... dont postérité chez les LE PREUDHOMME (qui héritent du fief du Bois), ...

Maintenant, si la filiation passe par les SUCQUET, il faut savoir que la genealogie de cette famille n'est pas trés claire, notamment du fait qu'un parent de Dreux, prénommé Garin/Guérin, était aussi à la Chambre des Comptes comme clerc.

Mais j'ai trouvé un truc que vais poster.

François
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ffoucart
posté 05/10/2017 à 09:19
Message #3


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 147
Inscrit : 08/01/2006
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 943




re

je pense que le lien va disparaître prochainement, mais:
http://www.centrerolandmousnier.fr/wp-cont...ts-de-Dijon.pdf

Je recommande la lecture de ce travail de thèse de Cécile BECCHIA, même s'il y a des erreurs (j'en ai trouvé plusieurs dans les recompositions familiales):

La notice ARTUS:

ARTU
JEAN ARTU
Informations personnelles :
Origines :
Famille active dès 1294, qui compte de nombreux rois de l’Épinette et échevins au XIVe siècle [Aubry M., 4 000 bourgeois de Lille ; Feuchère P., La bourgeoisie, p. 426] ; l’une des 30 familles qui exercent le pouvoir urbain de manière continue [Clauzel D., « Les élites urbaines… », p. 250].
Parenté :
Lien probable avec Jean ARTU († avant 1419) et Marie WETIN, remariée à Louis DE SAINT-SAULIEU, chevalier, et leurs parents Robert ARTU et Willemine THIEULAINE, remariée à Gilles, seigneur de Tourmignies.
Adhérentement donné le 25 janvier 1425 par Jean DESFONTAINES, lieutenant de Jean ROUSÉE, bailli, et par les juges de la pairie de Jean ARTU, seigneur d’Espaing, à Willemine THIEULAINE veuve de Robert ARTU et de Gilles, seigneur de Tourmignies, son aïeule, et à Marie WETIN veuve de Jean ARTU et de Louis DE SAINT-SAULIEU, chevalier, sa mère, pour une maison rue de Fives à Lille, acquise de Jean DU CAMP par le maître de l’hôpital comtesse, à charge du paiement d’une rente due sur cette maison [Inventaire sommaire des arch. hosp., t. I, p. 49, n° 514]
Mention de la venue de Marie WETTIN, fille du prévôt de Tournai, épouse de Jean ARTU, fils de feu Robert, le 19 juillet 1408 [Denis Du Péage P., « Mariages… », p. 142] ; escassement de biens portés à mariage par Dlle Marie WETTIN, veuve de feu Jean ARTU, fils de feu Robert, seigneur d’Espaing, en son vivant bourgeois de Lille, avec Loys de SAINT-SAULIEU, écuyer, non bourgeois », juillet 1419 [Lille, 16163, fol. 15v°] ; le 16 mars 1422, Marie WATTIN, veuve de Jean ARTU, seigneur d’Espaing, et veuve en secondes noces de Louis de SAINT-SAULIEU, chevalier, dénombre au nom de son fils Jean ARTU, le fief de Péronne en Mélantois [ADN, B 3807, n°141 020] ; acquiert 60 l. de rente sur Lille à l’été 1427 [Lille, 16170, fol. 18v°et 20r°]
Activité municipale :
Carrière municipale :
J 1419, 1420, CH 1421.
JEAN II ARTU
Informations personnelles :
Bourgeoisie :
Jean ARTU, fils de feu Jean, bourgeois par rachat après la Toussaint 1423 [Lille, 414, fol. 68r°]
Ascendance :
Fils de Jean ARTU. Il peut s’agir de Jean ARTU, maire et rewart au tournant du siècle, ou de Jean ARTU, qui finit sa carrière en 1421.
Épouse :
Catherine RENIER.
Veuve de feu Jean ARTU, elle touche en 1459 des rentes à la vie de Jacotin ARTU son fils [Lille, 16199, fol. 26v°] et à celle de Mahieunet de MORIANNE dix ans plus tard [Lille, 16208, fol. 30v°]
Enfants :
o Jacques ARTU [Lille, 16199, fol. 26v°]
Roi de l’Épinette en 1472 [Derode V., Histoire de Lille, p. 389-392], il remporte un tournoi à Bruges en 1474 [Van Den Neste E., Tournois, joutes…, p. 329]
Jacques ARTU (le même ?), est conseiller de Charles Quint et gouverneur de l’artillerie au début du XVIe siècle [Feuchère P., « La bourgeoisie de Lille », p. 430]
o Catherine ARTU, épouse Nicolas de MORIANE (changeur)
Escas de Colinet de MORIANE, non bourgeois, qui reçoit 200 l. de Jean ARTU, bourgeois, dont il épouse la fille, Dlle Catherine vers 1442 [Lille, 16184, fol. 16r°]
Contemporains :
De nombreux membres de cette famille se croisent dans la documentation, dont les
23
suivants sont les principaux :
o Agnès ARTU, fille de Thomas, épouse de Jean LE VIART, prévôt de Lille [Lille, 16163, fol. 25r°]
Inhumée avec son époux en l’église St.-Étienne [Hautcoeur E., Épigraphie du Nord, t. 1, p. 158].
Jean ARTU, Jacques ARTU, Agnès ARTU (épouse VIART) et Marie ARTU (épouse LE HAYE) ont un héritage commun rue de Fins [Lille, 16163, fol. 2r°].
o Joye ARTU, fille de Jean, épouse le 19 avril 1407 Me Dreue SUCQUET*, maître des comptes à Lille [Denis du Péage P., « Mariages… », p. 142]
Le couple conçoit Jeanne (10 mois en août 1410), Catherine, Michelle, Isabelle, Marguerite [Lille, 16163, fol. 24v° ; 16172, fol. 41r°]
*Sur Dreue et Guérin SUCQUET, officiers de la Chambre des comptes de Lille, voir [Dumolyn J., Staatsvorming, Prosodata]
o Marie ARTU, veuve de Nicolas de LE HAYE, soeur des précédents
Jugé du 23 décembre 1429 : Dlle Marie ARTU, veuve de Nicolas DE LE HAYE, contre Jean ARTU en son nom et en celui de sa soeur Joye ARTU, veuve de Me Diocon SUCQUOT [Dreue SUCQUET] [Van Caeneghem R. G., Les arrêts et jugés du parlement de Paris, p. 324]. Jugé du même jour entre Marie et ses filles Agnès ARTU, épouse de Jacques PICQUETTE et Phane ARTU, épouse de Jean DESTAILLEURS, à propos d’une succession [Ibid., p. 322]
o Phane ARTU, veuve de Jean TERHOUT en 1419, remariée à Jean DESTAILLEURS, à la vie de laquelle Dreue SUCQUET prend une rente [Lille, 16163, fol. 31r°]
o Jacques ARTU, époux de Dlle Philippe DE PONTROWART
Reçoit en 1429 du vin au retour de Bruges, où il a gagné le prix aux joutes [Lille, 16172, fol. 6], décédé entre 1429 et 1432 [Lille, 16172, fol. 35r° ; 16175, fol. 18v°], père de Jeanne ARTU, fille aînée [16168, fol. 18r°] ; Agnette, qui entre à l’Abbaye de Marquette vers 1432 [16175, fol. 18v°] ; Dlle Philippe ARTU, veuve de Jean D’ASTICHES [16212, fol. 32v°]
o Philippe ARTU, époux de Jeannette DE LE HAYE, fille de Jean vers 1479 [Lille, 16208, fol. 38r°] ; fils de feu Jacques et bourgeois par rachat le 5 mai 1474 [954, fol. 133v°] et magistrat de Lille (1479, J 1480, 1482, H 1484, 1487)
o Me Jean ARTU, fils de Philippe [ADN, B 3780, fol. 9r°], licencié en lois, procureur de Lille en 1516, conseiller et maître des requêtes de l’Empereur et son procureur général en 1523 [RIDDER-SYMOENS H. de, Les livres des procurateurs, p. 398] ; conseiller de Saint-Omer en 1514 [Pagart d’Hermansart A., « Les conseillers », p. 118]
Patrimoine :
Nombreux fiefs dénombrés par des Artu dans la châtellenie, dont : dénombrement de Jean ARTU, écuyer seigneur d’Espaing, de la seigneurie d’Espaing sise à Wambrechies, Quesnoy, Verlinghem, Bondue, Lezennes et environs, tenue de la Salle, le 18 janvier 1448 [ADN, B 3745, n°138 420 (inv.)]
Procédures judiciaires :
Joye ARTU, veuve de Me Dreue SUCQUET, contre Jean ARTU et Jean DESTAILLEURS, à propos du mriage de Jacques PIQUETTE et sa femme, fille dudit Jean ARTU (octobre 1423) ; la même contre Jean ARTU et Jean DESTAILLEURS à cause de sa femme, hoirs de feu Jean ARTU mai 1424 [Lille, 15916, fol. 29r et 69v°]
Divers :
Roi de l’Épinette en 1435 [Derode V., Histoire de Lille, p. 389-392]
Activité municipale :
Carrière municipale :
1424, JV 1425, 1428, CH 1429, P 1433, J 1434, J 1435, CH 1436, 1437, J 1439, J 1441, J 1443, J 1444, J 1445.
Le dîner de bienvenue payé pour sa première élection permet de distinguer sans hésitation les deux magistrats du même nom [Lille, 16168, fol. 49r°]

Ce message a été modifié par ffoucart - 05/10/2017 à 09:20.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cdesire
posté 05/10/2017 à 15:25
Message #4


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 801
Inscrit : 26/01/2007
Membre no 2 868
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir François et à tous,

Tout abord, un très grand merci.png pour votre envoi qui m'a donner beaucoup plus que je ne pensais, et entre autre sur les de TREHOUT, confirmant ce que j'avais, mais sans sources.

A votre question : "... pourquoi vous vous y intéressez ..."

tout simplement c'est à cause de M. Jean-Luc DENNIN, qui m'avait signaler que mes ancêtres étaient issu du couple du BUS-de CALONNE, ce qui m'amène à premier vue par les de TREHOUT aux ARTUS.

Une fois encore merci.png

Cordialement

Camille
Go to the top of the page
 
+Quote Post
abarbry
posté 05/10/2017 à 17:05
Message #5


Confirmé
*****

Groupe : Animateur
Messages : 721
Inscrit : 02/10/2005
Lieu : Genève (Suisse)
Membre no 173
Logiciel: BasGen




Citation (ffoucart @ 05/10/2017 à 09:19) *
re

je pense que le lien va disparaître prochainement, mais:
http://www.centrerolandmousnier.fr/wp-cont...ts-de-Dijon.pdf

Je recommande la lecture de ce travail de thèse de Cécile BECCHIA, même s'il y a des erreurs (j'en ai trouvé plusieurs dans les recompositions familiales):


Bonjour François, bonjour à tous,

Très beau travail de thèse même si a priori je ne suis pas concerné (bien que je suppute que Camille "descend" des du Bus-de Calonne par la même branche que moi, c'est à dire les de Landas de Louvil, est-ce que je me trompe Camille? Mais la filiation est encore loin d'être prouvée à moins que Jean-Luc Dennin finisse par donner ses sources..)
Pour revenir à la thèse, son jury est impressionnant. Pour la partie Université de Gand on ne fait pas mieux en ce moment que M. Boone et J. Dumolyn, voir par exemple leurs publications respectives sur le réseau academia. Et Crouzet-Pavan pour la Sorbonne c'est pas mal non plus...

merci François pour avoir déniché ce travail.
amicalement

antoine


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cdesire
posté 06/10/2017 à 07:29
Message #6


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 801
Inscrit : 26/01/2007
Membre no 2 868
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Antoine et à tous,

Effectivement, comme vous l'avez deviné, je "descends" des du BUS-de CALONNE par la même branche que vous (tout comme M. Jean-Luc DENNIN), et cela par le biais de M. Jean-Luc DENNIN, dont je n'ai hélas plus de nouvelle depuis qu'il est à la retraite.

"... tout simplement c'est à cause de M. Jean-Luc DENNIN, qui m'avait signaler que mes ancêtres étaient issu du couple du BUS-de CALONNE, ce qui m'amène à premier vue par les de TREHOUT aux ARTUS. ..." c'était un an avant qu'il parte à la retraite.

Cordialement

Camille
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ffoucart
posté 06/10/2017 à 10:28
Message #7


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 147
Inscrit : 08/01/2006
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 943




bonjour,

Je pense qu'il faudrait quand même vérifier le lien par les LANDAS (voir le fil correspondant) avant de partir sur des vérifications sur l'ascendance supposée, qui non seulement reste hypothétique mais qui demande pour être vérifiée un minimum de connaissances sur les sources et la société lilloise du Moyen Age.

En tout cas, (même source):

GRARD DU BUS
Informations personnelles :
Origines :
On relève au moins 6 mandats échevinaux de 1285 à 1368 pour la famille, active dès 1338 [Aubry M., 4 000 bourgeois de Lille au XIVe siècle]
Décès :
Avant 1439.
Wuillaume DU BUS, fils de feu Grard, bourgeois, paie l’escas de biens dont héritent Jean MALET et Wuillaume DU BUS, non bourgeois [Lille, 16180, fol. 16v°]
Épouse :
Marie PATINEE (PATRENEE).
Rente due vers 1419 à Grard DU BUS à la vie de Dlle Marie PATRENEE son épouse et de Dlle Jeanne leur fille, femme de Jean MALET, de 5 ans et demi d’âge ou environ lors de l’achat de la rente [Lille, 16163, fol. 23r°]
o Jeanne DU BUS, épouse Jean MALLET en 1419
Escas de Grard DU BUS pour des biens donnés à mariage à Dlle Jeanne DU BOS sa fille avec Jean MALLET, non bourgeois, en octobre 1419 [Lille, 16163, fol. 16r°]
o Wuillaume DU BUS
En 1418, Grard DU BUS tient des rentes sur Lille aux vies de Willot son fils [Lille, 16163, fol. 23r°]
o Peut-être Gilles DU BUS (voir sa notice)
Contemporains :
o Grard DU BOS, écuyer, lieutenant de la Gouvernance au tournant des XIVe et XVe siècle [ADN, B 1196 (inv.)], décédé le 20 mai 1410, époux de Jeanne DE WARENGHIEN et Jeanne DE THIEFFRIES [Leuridan, Épigraphie, t. 1, p. 58]
o Jacques et Oste DU BUS, frères, époux de Jeanne Agnès DE TREHOULT, filles de Jean, ont des rentes sur Lille vers 1432 [Lille, 16174, fol. 16v°]
Activité municipale :
Carrière municipale :
1410, 1413, 1417, [J 1419 ?], CH 1420, 1421, CH 1422, JV 1423, 1424, J 1425, H 1426, VJ 1427, 1428, P 1429, P 1431, H 1432, 1434, CH 1435, H 1436, 1437.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cdesire
posté 06/10/2017 à 10:56
Message #8


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 801
Inscrit : 26/01/2007
Membre no 2 868
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour François,

Un grand merci.png pour votre envoi, en dehors de "peut-être" une possibilité de parenté, on peut-être curieux de nombreuses généalogies sans en avoir le lien. nickel.gif (Hélas, c'est mon défaut)

Cordialement

Camille
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 21 11 2017 à 09:18