IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

> présentation du forum Weppes


Le forum Weppes, regroupe les échanges généalogiques sur la région ouest-sud-ouest de Lille.
Si vos recherches concernent les communes de Armentières, Aubers, Beaucamps, Capinghem, Bois-Grenier, Don, Englos, Ennetières-en-Weppes, Erquinghem-le-Sec, Erquinghem-Lys, Escobecques, Fournes-en-Weppes, Frelinghien, Fromelles, Hantay, Herlies, Houplines, Illies, La Bassée, La Chapelle-d'Armentières, Lambersart, Le Maisnil-en-Weppes, Ligny-en-Weppes, Lomme, Lompret, Marquillies, Pérenchies, Prémesques, Radinghem-en-Weppes, Sainghin-en-Weppes, Saint-André, Salomé, Santes, Sequedin, Verlinghem, Wavrin, Wicres.

Cliquez sur la carte à gauche pour élargir votre recherche à l'ensemble de la métropole lilloise.

Un sujet = un titre correct et un contenu détaillé



> DESMADRIL / DESMADRICQ, Fournes-en-Weppes
dlourme
posté 21/06/2017 à 18:04
Message #1


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 441
Inscrit : 03/04/2011
Membre no 13 493
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour à tous.

Je recherche les parents de mon ancêtre Pierre François DESMADRIL alias DESMADRICQ, dont le mariage à La Gorgue n’est pas filiatif :
X La Gorgue 27-11-1731 Pierre François DESMADRICQ et Jeanne Marie HUCHETTE (t. : Jean François HUCHETTE frère de l’épouse, et Pierre Martin GRAVE).
Sur la table des baptêmes de La Gorgue, on retrouve le baptême de l’épouse (b 1707, fille de Nicolas HUCHETTE et de Marie Catherine COUSIN), mais pas celui de l’époux.
En revanche, son acte de sépulture à Fleurbaix, où le couple s’est installé, donne son origine :
+ Fleurbaix 10-8-1781, 81 ans, natif de Fournes (t. : ses fils Pierre François, de Fleurbaix, et Nicolas Joseph, de Laventie).

Le hic est qu’à Fournes, le registre de baptêmes de 1696 à 1726 a disparu dans un incendie dès le XVIIIe siècle.
Y a-t-il moyen d’y suppléer ? Par des actes notariés peut-être…
Ce Pierre François, qui exerce les professions de tonnelier et/ou de laboureur, devait être orphelin dès l’époque de son mariage, car on ne lui trouve aucun parent dans les témoins des actes le concernant. Voici ce que j’ai trouvé à propos de ses enfants :
-Pierre François : dom. à Fleurbaix en 1781 (t. au + de son père)
-Jean Philippe ° 1734+ Fleurbaix 10-1-1745 à 10 ans 9 mois (t. : son père, et Thomas François COUSTENOBLE, son parrain, laboureur à Laventie)
-Nicolas Joseph ° Fleurbaix 11-8-1737 (p. : Nicolas Joseph HOCHETTE (signe « HUCETTE »), fils de feu Nicolas, laboureur de la paroisse de La Gorgue ; m. : Marie Catherine Brigitte BOIDIN fille de Jean, échevin de ce pays, de la paroisse de Laventie; X Laventie 7-2-1764 Augustine Thérèse LEGRIS ; dom. à Laventie en 1781 (sépulture de son père))
-Chrétien Joseph ° Fleurbaix 22-11-1739 (p. : Chrétien Michel LE ROY, maître maréchal à Fleurbaix ; m. : Marie Anne Thérèse COUSTENOBLE, fille de feu Michel, meunier, dem. à Fromelles) ; X Sailly/L. 9-2-1768 Euphrosine Joseph MOREL ; + Fleurbaix 8-7-1805 (19 mess. an XIII)
-Marie Augustine Joseph ° Fleurbaix 19-5-1745 (p. : Guillaume Joseph SALINGRE ; m. Marie Augustine LE ROY) ; 1X Laventie 8-6-1768 Jean-Baptiste Joseph LEGRAND, laboureur puis boucher ; 2X Fleurbaix 27-7-1791 Pierre François Joseph LEGRAND, frère de son 1er mari ; + Armentières 8-3-1820, chez son fils Isambard
-Marie Aldegonde Catherine ° Fleurbaix ca 1747 ; 1X Fleurbaix 9-1-1770 Georges Joseph DEBACQ, laboureur ; 2X Fleurbaix 8-11-1774 Pierre Adrien Joseph DESPIERRES ; + Fleurbaix 19-1-1824

Enfin, il faut signaler que mon ancêtre a un homonyme à Fleurbaix même, ce qui peut être source de confusions :
Pierre François DESMADRIL, fils de Pierre Antoine et de Marie Jeanne LEWALLE ; X Fleurbaix 17-11-1739 Marie Antoinette THIBAUT ; + Fleurbaix 24-10-1766, ca 50 ans

Merci d’avance à qui poura me donner des pistes sur Fournes, où peut-être sa trace peut se retrouver.

Cordialement.

Damien
Go to the top of the page
 
+Quote Post
 
Start new topic
Réponse(s)
dlourme
posté 24/06/2017 à 11:05
Message #2


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 441
Inscrit : 03/04/2011
Membre no 13 493
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Jeannine, bonjour Carlos, bonjour à tous.

Merci pour vos renseignements, qui viennent donner plus d'éclairage sur ces familles, et même trop d'éclairage !

Comment en effet concilier le contrat de (re)mariage LECOURT-DURIEZ et l'acte de sépulture de Marguerite DURIEZ veuve DESMADRICQ et DE GORRE?

Je vois deux possibilités :

-un Cm non suivi de la célébration du mariage (je suis déjà tombé sur un ou deux cas avérés de ce type), et un 2e mariage avec un autre ; un argument me pousserait à adopter cette solution : c'est le fait qu'on ne trouve pas trace du mariage LECOURT-DURIEZ sur le registre de Fournes

-ou bien, un acte de sépulture fautif : le rédacteur se sera trompé sur le nom du 2e époux (a priori, au XVIIe siècle, les notaires sont plus fiables que les curés pour la rédaction des actes) ; ou encore, mais là c'est hautement improbable : un 2e mariage éphémère, puis un 3e mariage, qui expliquerait que le prêtre ait "zappé" le nom du 2e mari...
Quelqu'un a -t-il d'autres idées, ou (sait-on jamais) d'autres sources pour expliquer la contradiction ?

On déplore souvent le peu de documents ; ici, au contraire, on en a trop ! On ne va quand même pas se plaindre de l'abondance des sources, même si, en contrepartie, on a à gérer des incohérences....

Cordialement.

Damien

Ce message a été modifié par dlourme - 24/06/2017 à 13:36.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
chernandez
posté 24/06/2017 à 16:12
Message #3


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 604
Inscrit : 07/07/2007
Membre no 4 423
Logiciel: Legacy Family




Bonjour Damien, bonjour a tous,

Citation (dlourme @ 24/06/2017 à 11:05) *
Je vois deux possibilités :

-un Cm non suivi de la célébration du mariage (je suis déjà tombé sur un ou deux cas avérés de ce type), et un 2e mariage avec un autre ; un argument me pousserait à adopter cette solution : c'est le fait qu'on ne trouve pas trace du mariage LECOURT-DURIEZ sur le registre de Fournes

-ou bien, un acte de sépulture fautif : le rédacteur se sera trompé sur le nom du 2e époux (a priori, au XVIIe siècle, les notaires sont plus fiables que les curés pour la rédaction des actes) ; ou encore, mais là c'est hautement improbable : un 2e mariage éphémère, puis un 3e mariage, qui expliquerait que le prêtre ait "zappé" le nom du 2e mari...
Quelqu'un a -t-il d'autres idées, ou (sait-on jamais) d'autres sources pour expliquer la contradiction ?
.
Les temoins sont Mathieu DESMADRICQ et Jean LUTHUN, ses beaux-fils, et Simon GRUSON et Henri GRUSON, ses fils.

Donc, je pense qu'il n'a as eu de mariage...

A confirmer.

Amicalement
Carlos
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Les messages de ce sujet


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 12 12 2017 à 03:54