IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

> présentation du forum Mélantois









Le forum Mélantois, regroupe les échanges généalogiques sur la région sud de Lille.

Si vos recherches concernent les communes de Annappes, Anstaing, Antroeuille (disparue en 1790), Ascq, Avelin, Emmerin, Faches-Thumesnil, Flers-les-Lille, Fretin, Haubourdin, Hellemmes, Houplin, La Madeleine, Lesquin, Lezennes, Loos-les-Lille, Mons-en-Baroeul, Noyelles-les-Seclin, Péronne-en-Mélantois, Ronchin, Sainghin-en-Mélantois, Seclin, Templemars, Tressin, Vendeville, Villeneuve-d'Ascq (réunion en 1970 des communes de Ascq, Annappes et Flers-les-Lille) et Wattignies.

Cliquez sur la carte à gauche pour élargir votre recherche à l'ensemble de la métropole lilloise.

Un sujet = un titre correct et un contenu détaillé

> LILLE chèques postaux, Lille
bgary
posté 09/03/2017 à 01:13
Message #1


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 19
Inscrit : 20/10/2007
Membre no 5 640
Aide possible: aucune,je suis novice !
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir,
Qui,lors de ses recherches, aurait trouvé les dates pendant la 2 ème guerre mondiale,du déménagement des chèques postaux pour Rennes afin de continuer à travailler. J'ai moi même suivi ma mère à Rennes et monfrère y est né.
Peut être existe t il des documents sur cette période....
Merci de votre aide.BGary.

Go to the top of the page
 
+Quote Post
 
Start new topic
Réponse(s)
ffoucart
posté 31/08/2017 à 12:51
Message #2


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 134
Inscrit : 08/01/2006
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 943




Bonjour, j'ai trouvé un article d'André Meynier (les déplacements de la population vers la Bretagne en 1939-1940) sur le plan d'évacuation vers la Bretagne, et incluant le repli de plusieurs institutions à Rennes, dont les Comptes Chèques Postaux, lors de l'entrée en guerre en 39-40. Cela paraît cohérent, puisque un repli après l'avancée allemande n'était plus possible, même après l'armistice, puisque Lille était dans la zone rattachée.

Ce message a été modifié par ffoucart - 31/08/2017 à 13:03.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 31/08/2017 à 16:01
Message #3


Plume d'Or 2016 & 2015
******

Groupe : Membre +
Messages : 8 929
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,


Voici l'article d'André MEYNIER ------ Les déplacements de la population vers la Bretagne en 1939-40 ------
---------------------------------------------- Travaux du Laboratoire de Géographie n° 14 - Annales de Bretagne Année 1947 Volume 54 Numéro 1 pp. 83-116

Il a été convenu lors de l'évacuation que Rennes deviendrait une sorte de chef-lieu annexe du département du Nord.

L'ille-et-Vilaine accueillit dès 1940 plus de 140 000 réfugiés, soit une surcharge démographique de 25%, et les réfugiés des départements du Nord et de la Seine furent de beaucoup les plus nombreux à Rennes..
----------- L'afflux des réfugiés à Rennes -------------
Il y est fait état que les 320 employés des P.T.T. de Lille ne regagnèrent le Nord, par train spécial, que... le 8 décembre 1941 !

Contacter en priorité le Service national des archives de la Poste (SNA.. Ainsi qu'eventuellement les AD Nord et Ille et Vilaine (fonds moderne ou contemporain).
Un tel transfert a forcément été l'objet de circulaires et de notes et autres arrêtés.

Voir également ce site -------LA POSTE face à la guerre ---------
qui nous indique que dès le 02 septembre 1939, premier jour de mobilisation, sont mis en application les repliements des fonctions importantes de la Poste.
Ainsi sur Lille : la CNE et les CCP sont déplacés sur Rennes respectivement les 11 septembre et 08 septembre 1939.

Cordialement,
Joël

Ce message a été modifié par jvasseur - 31/08/2017 à 16:15.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ffoucart
posté 08/09/2017 à 14:49
Message #4


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 134
Inscrit : 08/01/2006
Lieu : Lille (Nord)
Membre no 943




Citation (jvasseur @ 31/08/2017 à 17:01) *
Il y est fait état que les 320 employés des P.T.T. de Lille ne regagnèrent le Nord, par train spécial, que... le 8 décembre 1941 !


Cela ne me surprend pas, car après l'invasion de l'URSS en juin 1941, la garde de la Nordost Linie empêchant les retours en Zone Interdite n'était plus possible, faute de troupes disponibles.
Et de toutes façons, les nordistes étaient parfois qualifiés de "ressortissants allemands" dans certains documents administratifs français (et de Volkdeutsch par les Nazis), il n'y a donc pas eu de colonisation des terres comme dans les Ardennes, et moins de réticence à laisser revenir la population.
L'administration française était de toutes façons très encadrée, et son retour n'était pas considérée comme devant avoir un impact sur le fond, comme l'atteste d'ailleurs le passage de l'administration militaire à l'administration civile en juillet 44, avec la nomination du gauleiter Grohe, considérée comme une "annexion sans le nom" par les allemands, avant l'annexion formelle de décembre 44 (sans effet, la libération étant intervenue).

Mais ce serait intéressant de connaitre les sentiments des personnes qui ont vécu ces évolutions de l'intérieur.

François

Go to the top of the page
 
+Quote Post

Les messages de ce sujet


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 18 10 2017 à 01:22