IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

> VALLERA ou WALLERA, Hamelincourt, Cantin, Bugnicourt
ciannelli
posté 25/11/2016 à 18:03
Message #1


Débutant
***

Groupe : Membre
Messages : 17
Inscrit : 13/11/2016
Lieu : AMIENS
Membre no 19 451
Logiciel: Geneanet arbre saisie en ligne




Bonsoir à tous,

Quelqu'un possèderait-il des informations sur la famille VALLERA (WALLERA): qui seraient les parents de Barbe VALLERA , quels seraient ses liens avec les 2 Antoine cités dans le CM ci-joint?

J'ai posé la question sans succès pour l'instant sur le forum du Pas-de-Calais correspondant à Arleux en Gohelle, c'est pourquoi je me tourne vers vous.


Collection BETHENCOURT - 2J8 / 22V - Contrat de mariage en date du 29 janvier 1568 --- : Comparurent Adrien LESCOURCHEULT, archer des ordres du roi, Barbe VALLERA, sa femme, Pierre LESCOURCHEULT, leur fils à marier, demeurant à Arleux en Gohelle, assisté de Charles WALLERA, laboureur demeurant à Hamelincourt, oncle dudit Pierre et de Antoine WALLERA, l'aisné demeurant à Cantin et Antoine WALLERA, le jeune, laboureur demeurant à Bugnicourt . - Maurice LESCOURCHEULT, laboureur demeurant audit Arleux, Jenne DE GOULATRE, sa femme auparavant veuve de Hugues FESSART, Catherine FESSART, fille dudit feu Hugues et de Jenne DE GOULATRE, assistée de Me Jean DE GOULATRE, chanoine d'Arras, oncle maternel à ladite Catherine, Jean FESSART, son frère et Jacques DELORME, mari et bail de damoiselle Marie DE GOULATRE, tante à ladite Catherine . --- Source : geneanet : Isabelle BLIN ( blinis ) ---

Merci d'avance et bonne soirée
Christine
Go to the top of the page
 
+Quote Post
 
Start new topic
Réponse(s)
jvasseur
posté 26/11/2016 à 14:42
Message #2


Plume d'Or 2016 & 2015
******

Groupe : Membre +
Messages : 8 924
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Christine,

Il me semble malheureusement que WALLERA est un décryptage erroné du patronyme.
La consultation du centième d'Hamelincourt où l'on devrait trouver en toute logique un Charles WALLERA "laboureur demeurant à Hamelincourt" n'apporte rien. Sauf à dire que le patronyme n'existe pas sur Hamelincourt en 1569.

Par ailleurs, on a ce contrat.
Citation
AD59 2E13/1294 – 16/7/1587 – Contrat de mariage
Demoiselle Laurence DE MONT veuve de feu Valentin VALLEE en son vivant laboureur demeurant à Bugnicourt et Philippe VALLEE son fils assisté de Charles VALLEE grand oncle audit Philippe, de Lucq VERRET son bel oncle, de Antoine VALLEE son cousin, de Robert MOL mari et bail de Marie VALLET sœur audit Philippe et autres ses parents et amis (apport : plusieurs fiefs + ses habits pour la noce)
- Marie CLICQUET veuve de feu Noël SAUVEUX en son vivant laboureur demeurant à Estrées assistée de Nicolas CLICQUET son père laboureur demeurant à Dechy, de Simon CLICQUET son frère, de Jacques DE BROUX son grand oncle, de Nazaire DE HINGES frère audit Noël, de Maître Paul DU MONT et Martin LEMAIRE ses amis acquis et bienveillants (dot : plusieurs marchés et baux de cense, un droit de dîme + plusieurs bestiaux harnais ustensiles de labour et advesties croissant sur ses terres…- elle a une fille : Antoinette SAUVEUX pour qui est réservé 600 florins carolus de 20 patars). Passé à Douai pardevant les auditeurs de la gouvernance : BECQUET et CARPENTIER.

Autrement dit, on rencontre plutôt des VALLET sur Bugnicourt à cette époque.
D'ailleurs certains généalogistes donnent à Adrien LESCOURCHEULT comme épouse Barbe WALLET ou WALLERE.

Ceci dit on trouve en 1693 un Nicolas WALLERA Seigneur de Savoise, avocat au Conseil d’Artois.
Citation
AD 62 1J1420 - 6/2/1693 - testament
Testament de Jeanne DE MANIN veuve de François SAUVAGE Seigneur de Monchy, Auxy, en faveur de :
- Maître Nicolas WALLERA Seigneur de Savoise avocat au Conseil d’Artois naguère premier échevin de BETHUNE son gendre et exécuteur testamentaire, sa femme Demoiselle Jacqueline Françoise SAUVAGE sa fille unique, qui auront tous ses biens en payant à Vaast GERIN son petit-fils que ladite Jacqueline Françoise SAUVAGE a eu de son premier mari Jacques GERIN avocat au Conseil d’Artois 400 florins de rente viagère réversible aux premiers enfants et en cas de prédécès sans enfant à Jacques GERIN et à Demoiselle Jacqueline Françoise GERIN sa soeur, elle fait grand éloge de Vaast GERIN et de son père.

Cordialement,

Joël

Ce message a été modifié par jvasseur - 26/11/2016 à 16:33.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Les messages de ce sujet


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 17 10 2017 à 19:51