IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

2 Pages V   1 2 >  
Reply to this topicStart new topic
> de HENNIN, Douai-Sailly-en-Ostrevent
fmerchez
posté 13/04/2016 à 11:33
Message #1


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 098
Inscrit : 03/04/2006
Lieu : Lyon (69006)
Membre no 1 401
Logiciel: Heredis




Bonjour à tous,

Pour compléter les différents sujets actuellement actifs qui concernent des de HENNIN, je commence ici une série de recherches concernant des familles de HENNIN, totalement inconnues, qui ont vécu à Sailly à différentes époques.
Je place cette recherche dans le Douaisis, car Douai a souvent servi de ville refuge pour les habitants de Sailly, et, de ce fait, de nombreuses familles y ont des attaches. Néanmoins, il se pourrait que les de HENNIN que nous allons passer en revue soient rattachés à d'autres grandes villes, Cambrai et Arras en particulier.

Le premier de HENNIN qui apparait dans les actes concernant Sailly, est Gilles de HENNIN (+ après 1496) , dit de le Prée à cause de sa femme, veuve de feu Jehan BARBET. Jehan BARBET était, avant 1496, censier de la cense de Marchiennes à Sailly. La partie du terroir appelé ' La Prée' était un fief dépendant de l'évéché d'ARRAS, situé entre Sailly-en-Ostrevent et Hamblain-les-Prés.

Ce Gilles de HENNIN, outre - probablement - le fief de La Prée, possédait de nombreuses terres sur le terroir de Sailly.

A rapprocher, peut-être, de ce Gilles, est aussi citée Barbe de HENNIN, née vers 1535, mariée à Jean Le CARLIER, Seigneur de Masnières, de Pinon, Elincourt et Rieux en partie.


Il est possible que ces deux de HENNIN soient apparentés, car les Le CARLIER, notables de Cambrai, ont été longtemps propriétaires du fief de La Prée, en particulier Louis, le père de Jean, qui était seigneur de La Prée et aussi Louis, fils de Jean, devenu à son tour baron de La Prée, fief qu'il vendit vers 1600 à Renom de FRANCE, seigneur de Noyelles-Vion, 1er président du grand conseil de Malines.

Bref, si quelqu'un a des idées concernant ces deux de HENNIN, c'est avec intérêt que je recueillerais leurs suggestions.


Je continuerai sous le même titre, à enquêter régulièrement sur d'autres familles de HENNIN de Sailly qui ne sont pas forcément liées à celle-ci.

Bien cordialement

Fernand










--------------------
Fernand MERCHEZ
Go to the top of the page
 
+Quote Post
odesmons
posté 13/04/2016 à 15:52
Message #2


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 292
Inscrit : 03/11/2005
Membre no 578




Bonjour Fernand !
Merci beaucoup pour vos précieuses informations .
se peut-il que les Hennin (de Hennin) de Fenain, Orchies, marchiennes, Wandignies-Hamage aient un lien quelconque avec les de HENNIn de Sailly-en-Ostrevent qui n'est pas si éloigné ?
selon Sources anciennes de Brillon des XVII et XVIII° siècles (Pascal Copin)
- le 20.4.1694 Contrat de mariage de Jean Noel Hennin, fils d'Andrieu, demeurant à Fenain, assisté de Philippe Carpentier; son bel oncle maternel à cause de Marie Hennin, sa femme, celui-ci fils de feu gérard , demeurant à Sars et Rosières
X Marie Anne Magrez , fille de feu Adrien, veuve de Henri Sang, hotelière à Marchiennes, assistée de Pierre Halluin, brasseur à marchiennes.
-BMS Marchiennes 1646-1699 (C e g d)
le 6.1.1698 bapteme de Marie Barbe HAYNIN, fille légitime de Jean Noel et de Magré Anne
Parrain : Alluin Claude(signe) marraine ; DE LA RUELLE Marie Barbe (signe)
-bms Brillon sepultures 1649-1735 (Henri Debray)
15.5.1659 HENNIN Denis, jeune homme
20.5.1701 HENNIN Marie, veuve de Philippe Carpentier
voir aussi les Baptemes Brillon 1600-1737(relevé de M Henry Debray) qui ne comportent pas moins de 7 HENNIN
dont André , fils d'Alexandre Hennin et Geneviève Le vent)
Merci de bien vouloir m'éclairer ? Aude
Go to the top of the page
 
+Quote Post
psage
posté 13/04/2016 à 23:26
Message #3


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 751
Inscrit : 06/06/2007
Lieu : Nantes
Membre no 4 192
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir Fernand, bonsoir Aude,
Les Henin de Fenain originaire de Brillon sont sans rapport connu avec la Maison de HAYNIN.
Barbe de Hennin épouse de Jean le CARLIER appartient à la Maison de Haynin, dont la généalogie est donnée dans le fascicule n°1 de La Nouvelle Généalogie de HAYNIN ed 2 publié en 2016 par l'AGFH (voir ci-dessous et page 64).
En ce qui concerne Gilles de Hennin en 1496, il ne figure pas dans le livre et je ne peux rien en dire.
Il est vrai, en ce qui concerne Sailly-en-Ostrevent, que je ne me suis pas intéressé à ce secteur dans le cadre de mes recherches pourtant très larges sur les de Hennin.
Aussi je serais très intéressé par ce que vous pourrez rassembler sur cette commune.
Je vous en remercie d'avance.
Bonne nuit.
Pierre

Claude de Hennin, décédé entre le 15.04.1531 et le 05.04.1537 (Archives générales du royaume, Fonds Gobart, n° 91/1), marchand de soie à Valenciennes le 15.04.1531 (Bibliothèque Municipale de Valenciennes, Fonds GG sup, 1746), époux d’Anne de la FONTAINE dit WICART, d'où :
Barbe de Hennin, épouse de Jean le CARLIER, marchand drappier, seigneur de Masnières de Pinon à Elincourt et de Rieux en partie, fils de Louis, et de Hiéromette de REGNIAUME,

Ce message a été modifié par psage - 14/04/2016 à 15:31.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fmerchez
posté 14/04/2016 à 11:37
Message #4


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 098
Inscrit : 03/04/2006
Lieu : Lyon (69006)
Membre no 1 401
Logiciel: Heredis




Citation (odesmons @ 13/04/2016 à 16:52) *
Bonjour Fernand !
Merci beaucoup pour vos précieuses informations .
se peut-il que les Hennin (de Hennin) de Fenain, Orchies, marchiennes, Wandignies-Hamage aient un lien quelconque avec les de HENNIn de Sailly-en-Ostrevent qui n'est pas si éloigné ?
......
Merci de bien vouloir m'éclairer ? Aude

Bonjour Aude,
Hélas, je ne peux vous dire si les de HENNIN de Sailly ont une quelconque parenté avec ceux que vous citez.
C'est vrai que Sailly a aussi beaucoup de liens avec les villes que vous citez, en particulier Marchiennes dont l'abbaye régentait depuis le 6ème siècle tout le village.
Vous savez déjà que de nombreuses familles de Sailly semblent, et c'est presque certain, originaires de ces régions, en particulier les MAZINGUE et DESMONS par lesquels nous cousinons peut-être, mais personne n'a encore pu établir de liens entre ces saillysiens et leur région d'origine. Peut-être un jour arriverons-nous à jeter les ponts entre ces différentes souches.
J'espère que cette recherche sur les de HENNIN pourra jeter un peu de lumière sur toutes ces origines.

A bientôt, bien cordialement
Fernand


--------------------
Fernand MERCHEZ
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fmerchez
posté 14/04/2016 à 15:30
Message #5


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 098
Inscrit : 03/04/2006
Lieu : Lyon (69006)
Membre no 1 401
Logiciel: Heredis




Citation (psage @ 14/04/2016 à 00:26) *
Bonsoir Fernand, bonsoir Ode,
...
Barbe de Hennin épouse de Jean le CARLIER appartient à la Maison de Haynin,...
Je vous en remercie d'avance.
Pierre

Bonjour Pierre,
Très content de rajouter quelques de HENNIN à vos données, d'autant plus que ces de HENNIN doivent être peu connus et tout au moins inconnus sur la toile...
Donc pour Gilles, rien d'autre pour le moment. Pour Marie Barbe, je sentais que son mariage avec un Le CARLIER devait la rattacher à l'une des branches connues, mais elle n'a aucun descendant sur Sailly.

Je continue donc avec un autre de HENNIN, qui a habité à Sailly celui-là et qui y a des descendants. Il s'agit de Michel de HENNIN, né vers 1550 et décédé après 1626. Michel de HENNIN était maréchal-ferrant à Sailly. Sa femme n'a jamais été citée, mais on sait qu'il a eu deux filles, Catherine et Jacqueline. On sait par ailleurs, que Michel de HENNIN était l'un des héritiers de sire Jean LEGENTIL qui fut curé de Sailly vers 1565. Michel de HENNIN ou sa femme était donc parent avec des LEGENTIL probablement frère ou soeur de ce curé, malheureusement, malgré les nombreuses études faites sur les LEGENTIL, ce curé est aussi inconnu sur la toile. Une piste pourrait être envisageable par le mariage de Jeanne LEGENTIL avec Adrien de HENNIN échopier à Cambrai et bourgeois de Douai le 16 février 1522, si elle s'avérait vraie, ce curé serait un parent de Jeanne et Michel un descendant de Adrien, mais celà reste à prouver.

Catherine de HENNIN, fille de Michel, est née vers 1570, elle s'est mariée à Jean DEVILLERS, d'où descendances sur Sailly?

Jacqueline de HENNIN, deuxième fille de Michel, née vers 1580, s'est mariée à Pol POUILLAUDE fils de Martin, d'où descendances sur Sailly.

Dans le prochain sujet nous découvrirons Antoine de HENNIN qui pourrait être un frère de Michel.

Bonne fin de journée à tous, bien cordialement

Fernand


--------------------
Fernand MERCHEZ
Go to the top of the page
 
+Quote Post
psage
posté 14/04/2016 à 22:54
Message #6


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 751
Inscrit : 06/06/2007
Lieu : Nantes
Membre no 4 192
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir Fernand,
S'il est héritier de Jean Le GENTIL, Michel de HENNIN né vers 1550 et décédé après 1612 peut être un petit-fils de Jeanne Le GENTIL qui épouse en 1522 Adrien de HENNIN (voir ci-dessous) et donc un neveu et non un frère d'Antoine.
Il faudrait revoir l'acte de partage du 08.11.1538 (Archives municipales de Douai, FF 455), pour savoir si Adrien de HENNIN avait un fils de son premier lit, non cité dans le contrat de son second mariage.
Ce fils serait le demi-frère d'Antoine de HENNIN cité sans le nommer dans l'acte du 08.11.1538.
Mais il est possible qu'Antoine de HENNIN ait épousé le frère de Jean Le GENTIL.
Dans ce cas, Michel de HENNIN serait un fils d'Antoine de HENNIN et le neveu de Jean Le GENTIL, mais cela reste à prouver.
Sur généanet, je trouve Marie de HENNIN épouse de Gilles Cordeau fille de Jean et de Jacqueline VERRET et Marie de HENNIN épouse de Nicolas GRODECOEUR fille d'Anthoine au début du 17ème siècle.
Jean et Anthoine pourraient être nés vers 1580 et être les fils de Michel né vers 1550.
Qu'en pensez-vous ?
Avez-vous des actes permettant de mieux situer dans le temps ces différents personnages ?
Bonne soirée
Pierre

Adrien de HENNIN, né vers 1500 ? à Cambrai, décédé le 25.10.1538 à Douai, mineur le 20.11.1517 (ref(39)), bourgeois de Douai le 16.02.1622 (Archives municipales de Douai), dit frère de Nicolas et d’Adrien en 1530 (ref(41)), partage le 08.11.1538 (Archives municipales de Douai, FF 455), échoppier à Cambrai, épouse en premières noces par contrat du 03.12.1522 devant les échevins de Douai, Jeanne le GENTIL, née à Rouvroy, décédée entre le 03.12.1522 et le 12.11.1523 (Archives municipales de Douai, FF 649-5194), veuve d'Etienne BAVE, fille de Thomas mercier, épouse en secondes noces par contrat le 24.11.1523 devant les échevins de Douai, Jehenne de VENDEVILLE, décédée avant le 08.11.1538, fille de Rolland et d'Antoinette d'ABLAING, d’où :
1 N., cité le 08.11.1538 (Archives municipales de Douai, FF 455),
2 Anthoine de HENNIN, cité le 08.11.1538 (Archives municipales de Douai, FF 455) et le 01.08.1554 dans le testament de sa grand-mère Antoinette DABLAING

Ce message a été modifié par psage - 15/04/2016 à 17:00.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fmerchez
posté 18/04/2016 à 22:49
Message #7


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 098
Inscrit : 03/04/2006
Lieu : Lyon (69006)
Membre no 1 401
Logiciel: Heredis




Citation (psage @ 14/04/2016 à 22:54) *
Bonsoir Fernand,
....
Avez-vous des actes permettant de mieux situer dans le temps ces différents personnages ?
Bonne soirée
Pierre


Bonsoir Pierre, bonsoir à tous,

Merci pour toutes vos suggestions. En effet il n'est pas facile de s'y retrouver.

Effectivement Adrien de HENNIN fournit une piste valable, c'est le seul de HENNIN que je connaisse qui soit marié à une LEGENTIL, et par ailleurs divers indices semblent étayer cette hypothèse :

1 – Les hypothèses :

Il a eu effectivement deux fils, le premier dont le prénom est inconnu N. de HENNIN, décédé avant le 01.08.1554, cité dans le partage du 08.11.1538 (Archives municipales de Douai, FF 455), et le second Anthoine de HENNIN, cité le 08.11.1538 (Archives municipales de Douai, FF 455) et le 01.08.1554 dans le testament de sa grand-mère Antoinette DABLAING. Je n'ai malheureusement pas les termes du partage de 1538, mais il semblerait que N. soit le fils de Jeanne LEGENTIL et Antoine le fils de Jehenne de VENDVILLE seconde épouse de Adrien. Ce sera l'une de mes recherches lors de ma prochaine remontée dans le Nord !

Si Jean LEGENTIL curé de Sailly était un frère de Jeanne, N. de HENNIN serait alors son neveu, ce qui pourrait expliquer que Michel de HENNIN, fils de ce dernier, ait hérité de sire Jean LEGENTIL. C'est à mon avis la seule possibilité envisageable.

2 – Les indices :

Dans ce cas, Antoine de HENNIN fils d'Adrien, demi-frère de N. , serait un oncle de Michel, or, nous allons le voir, il y a eu à Sailly plusieurs Antoine de HENNIN, liés très probablement à Michel et aussi, peut-être à son oncle Antoine..et qui plus est, l'un de ces Antoine a un fils Nicolas, indice supplémentaire quant on sait que Adrien avait un frère appelé Nicolas marié à Colle de RUE , famille elle-aussi très 'saillysienne'.

Parmi les autres indices, et non des moindres, notons que Marie LEGENTIL sœur de Jeanne était mariée à Sailly à Philippe MANARE, censier de la cense de Marchiennes à Sailly, et aussi, qu'une des nièces de Jeanne et de Marie, Cécile LEGENTIL, y était aussi mariée avec un autre censier, Théodore BARATTE.

3 - Conclusions : Je pense que le schéma ci-dessus est le seul envisageable en fonction des données connues actuellement, il n'en reste pas moins que nous en restons là au stade des hypothèses. Le seul petit bémol est que Marie et Jeanne ont déjà deux frères appelés Jean, leur frère germain est marié à Marie RASNEL et leur frère utérin Jean marié à Jeanne LESECQ, bref Jean, le curé de Sailly, n'est peut-être pas tout à fait leur frère ?

Pour enrichir la musette de Pierre, déjà bien pleine de de HENNIN, je parlerai des Antoine de HENNIN de Sailly dans le prochain message.

Bien cordialement à tous

Fernand



--------------------
Fernand MERCHEZ
Go to the top of the page
 
+Quote Post
vhuftier
posté 19/04/2016 à 13:10
Message #8


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 582
Inscrit : 13/04/2007
Membre no 3 742
Aide possible: Douai Lallaing
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Aude, Fernand, Pierre et les autres.

Je m'immisce dans ce sujet étant intéressé aux DE HENNIN par Noel DE HENNIN laboureur à Lambres, marié en premières noces en 1565 avec Marguerite BRYET( cm du 1/10/1565 AM Douai FF 917) et en secondes avec Anne DE HUCQUELIERS en 1585 (cm du 6/07/1585 AM Douai FF 923)

Malheureusement dans ces deux cm les parents de Noel DE HENNIN ne sont pas indiqués et aucun parent n'est présent ce qui ne permet pas de le rattacher éventuellement aux autres DE HENNIN connus.

On sait par ailleurs que sur Lambres vivaient en 1569 Antoine et Martin DE HENNIN ( AD 59 Répertoire des noms de personne artésiens en 1569, liste des contribuables par communauté) , il est vraisemblable que Noel puisse être le fils de l'un ou de l'autre et qu'en tout cas ils soient tous les trois apparentés.
.
Sailly étant peu éloigné de Lambres il n'est pas impossible de supposer un lien entre ces diverses branches ainsi qu'avec celle de Brebières ou il y a un Jehan DE HENNIN père de Pierre ne vers 1520, bourgeois de Douai en 1560 et époux de Marie SIMON d'où deux enfants connus à cette date, Marie et Philippote DE HENNIN.le

Sans que cela soit décisif je note parmi les enfants de Noel, Antoine et Michel.

Pour ce qui est des enfants de Adrien DE HENNIN s'il ne fait aucun doute que Antoine est bien issu de son union avec Jehenne DE VENDEVILLE puisqu'il est cité dans le testament de Antoinette DABLAING sa grand mère, mère de Jehenne.
Il n'en est pas de même du second non nommé, il n'est pas cité dans le testament de 1554 soit parce que déjà décédé, soit parce qu' issu de la première union de Adrien avec Jehenne LE GENTIL, dans l'état actuel de nos connaissances il est impossible de privilégier une hypothèse.

À ce propos j'étais persuadé que ces deux enfants de Adrien étaient cités dans le testament de ce dernier du 8/11/1538 (AM Douai FF 455) j'en ai la transcription mais j'ai beau lire et relire je n'y retrouve pas cette mention. Du coup je ne sais plus où cela apparaît, je crains juste un trop plein d'imagination !

À suivre donc.

Cordialement

Vincent

Ce message a été modifié par vhuftier - 19/04/2016 à 13:34.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jminil
posté 19/04/2016 à 14:24
Message #9


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 3 251
Inscrit : 07/01/2008
Membre no 6 480
Aide possible: toute mon ascendance
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Vincent

Si je puis me permettre, voici un autre enfant de Noel:

cm 10 01 1597 FF P27

Jean, fils de Noé laboureur es faubourg de la porte St Eloy, ass de maitre HUCQUELIER, son oncle à cause de sa femme, cité Jean REMY
et
LEPET Marthe, fille de Michel, jardinier et de Marie DE ROUCOURT

Un autre fils de feu Noel X Anne HUCQUELIER, Anne XX Philippe THERY

CM au 30 12 1609 FF930

Pierre, ass de Jean et Michel DE HENNIN, ses frères
et
BONNENUIT Anne, fille de + Guillaume et Marguerite LEFEBVRE


Un troisième fils

CM au 03 02 1623

DE HENNIN Charles, fils de + Noél et Anne HUCQUELIER, XX Philippe THERY, ass de Michel, Pierre et Antoine ses frères
et
DU BOIS Suzanne, fille de Jaspart et de Marie PILOT

Ce qui fait 5 fils : Jean, Pierre, Charles, Michel, Antoine


cordialement


J MINIL
Go to the top of the page
 
+Quote Post
vhuftier
posté 19/04/2016 à 16:59
Message #10


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 582
Inscrit : 13/04/2007
Membre no 3 742
Aide possible: Douai Lallaing
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Jocelyne.

Bien sûr que vous pouvez vous permettre d'intervenir.

Si je n'ai donné que deux des enfants de Noel DE HENNIN c'est dans la mesure où ils portent des prénoms qui se retrouvent dans la branche de Sailly.

Le sujet ne portant pas sur la descendance de Noel je n'ai pas trouvé justifié de mentionner les autres enfants que je connais d'ailleurs assez bien pour avoir passé pas mal de temps en leurs compagnies, Pierre DE HENNIN et Anne BONNENUICT sont dans mon ascendance maternelle.

Cordialement

Vincent

Ce message a été modifié par vhuftier - 19/04/2016 à 17:44.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
vhuftier
posté 19/04/2016 à 17:32
Message #11


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 582
Inscrit : 13/04/2007
Membre no 3 742
Aide possible: Douai Lallaing
Logiciel: Aucun de précis




Pour revenir sur le testament de Adrien DE HENNIN, voici un passage de la transcription que j'ai :

" Item je donne aux frères Prêcheurs douze livres pour mon service et pour l'obit et autres cérémonies et quant à mes biens temporels et autres meubles à l'un comme à l'autre "

Il me semble qu'il manque un petit bout, la mention des deux personnes qui sont héritières.

Je dois donc avoir quelque part une autre version où sont cités sans être nommés les deux enfants de Adrien.

Me voilà rassuré.

Vincent

Ce message a été modifié par vhuftier - 19/04/2016 à 17:34.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fmerchez
posté 19/04/2016 à 20:00
Message #12


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 098
Inscrit : 03/04/2006
Lieu : Lyon (69006)
Membre no 1 401
Logiciel: Heredis




Citation (fmerchez @ 18/04/2016 à 23:49) *
....
Bonsoir Pierre, bonsoir à tous,
....

Pour enrichir la musette de Pierre, déjà bien pleine de de HENNIN, je parlerai des Antoine de HENNIN de Sailly dans le prochain message.
....
Fernand


Bonsoir à tous,

Bonsoir en particulier à tous les intervenants intéressés par les de HENNIN de la région et les branches multiples qu'on y découvre.
J'avais déjà remarqué quelques similitudes avec les de HENNIN de Lambres, et qu'ils soient reliés à ceux de Sailly ne m'étonnerait pas.
Avant de revenir sur Sailly, j'avais aussi noté, parmi les enfants de Noël, une fille appelée Anne, mais je n'ai pas noté à partir de quel acte j'ai pu trouver cette fille.

Revenons aux Antoine de Sailly, avec l'espoir de trouver des corrélations avec les de HENNIN du voisinage.

J'ai longtemps cru qu'il n'y avait qu'un Antoine, à Sailly, aux alentours des années 1600, mais en fait il y en avait deux, que je peine toujours à distinguer.

Celui que je connais le mieux est Antoine de HENNIN marié à Jacqueline VERET fille d'Alard VERET. Pour la petite histoire, cette Jacqueline VERET est l'arrière petite fille de Gilles MANARE, marié à Jacqueline CLICQUET dont je parle dans l'un des sujets du Haut-Artois.
Cet Antoine a eu, à ma connaissance 4 enfants, 2 garçons Nicolas et Pierre qui ne sont pas restés sur Sailly et deux filles Marie et Jenne toutes deux mariées à Sailly. Marie s'est mariée vers 1640 à Gilles CORBEAU d'où descendance puis avec Jean CORSIN. Jenne s'est mariée avec Jean de LIGNY d'où un fils Hiérosme de LIGNY. Différents actes d'un cueilloir de 1593-1626 permettent de reconstituer cette famille. Nicolas et Pierre - peut-être étaient-ils ecclésiastiques car il y en avait beaucoup dans ces familles - ont donné une partie de leurs terres à la cure de Sailly. Antoine et Jacqueline VERET ont peut-être eu un autre fils appelé Maximilien - prénom très courant dans la famille MANARE - d'après une généalogie de la famille MANARE ( archives de la cathédrale de Tournai ).
Le problème, rencontré dans ce cueilloir de 1593-1626 est qu'un Antoine de HENNIN occupe le manoir de Pierre de LONGUEVAL ( puis de Marie sa fille ) à Sailly de 1596 à 1600, mais dans l'intervalle de temps 1603-1611, son nom est barré et remplacé par ' veuve de Antoine de HENNIN '. Donc cet Antoine est décédé avant 1611. Mais plus tard, en 1619 et 1620, un autre Antoine est toujours là, il occupe alors de manoir de Philippe SOUPPLET mari de Catherine de HENNIN ( une de plus ) , sans autre précision.
Bref, comme vous le voyez, il y a encore beaucoup d'inconnues dans cet écheveau des de HENNIN de Sailly, et ce n'est pas fini !
La suite au prochain numéro !

Bonne soirée à tous, bien cordialement

Fernand


--------------------
Fernand MERCHEZ
Go to the top of the page
 
+Quote Post
psage
posté 20/04/2016 à 14:04
Message #13


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 751
Inscrit : 06/06/2007
Lieu : Nantes
Membre no 4 192
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Fernand,
Je pencherai pour une autre hypothèse concernant la filiation de Michel de HENNIN.
Si Jeanne Le Gentil a un frère Jean marié à Marie RASNEL, alors le couple a pu avoir un fils Jean né vers 1530 et curé de Sailly en 1565 et une fille qui aurait épousé Antoine de HENNIN.
Il me semble peu probable qu'Adrien de Hennin ait eu un enfant de son premier mariage, non cité dans le contrat de son second mariage, qui de plus a eu lieu moins d'un an après le premier.
Le frère d'Antoine de HENNIN serait donc décédé avant 1554.
Antoine de HENNIN aurait épousé la nièce de sa belle-mère, ce qui était courant à cette époque.
Michel de HENNIN né vers 1560 serait bien l'héritier de son oncle Jean LE GENTIL.
Antoine de HENNIN né vers 1530, serait décédé entre 1600 et 1603 et sa veuve, N. Le GENTIL après 1611.
Michel de HENNIN héritier de Jean Le GENTIL, Antoine de HENNIN né vers 1570 époux de Jacqueline VERRET et Catherine épouse de Philippe SOUPLET censier à Sailly de 1603 à 1611 peuvent être les enfants d'Antoine et de N. Le GENTIL, nés entre 1560 et 1570.
Les 4 enfants d'Antoine de HENNIN né vers 1570 époux de Jacqueline VERRET serait nés vers 1600/1610.
Est-ce que ce timing concorde avec la documentation en ta possession ?
As-tu d'autre précisions concernant Nicolas, Pierre et Maximilien de HENNIN ?
Bonne après-midi.
Pierre
N.B. : Anne de HENNIN fille de Noël et d'Anne HUSQUELIER est citée le 03.05.1602 (Archives municipales de Douai, FF 928)

I Anthoine de HENNIN, né vers 1530 ?, décédé entre 1600 et 1603, époux de N. Le GENTIL, décédée après 1611, peut-être fille de Jean et de Marie RASNEL, d’où peut-être :

1 Michel de HENNIN, qui suit en II,
2 Antoine de HENNIN, qui suit en II bis,
3 Catherine de HENNIN, épouse de Philippe SOUPLET, cité à Sailly de 1603 à 1611,

II Michel de HENNIN, né vers 1560 ?, décédé après 1626, maréchal-ferrant à Sailly-en-Ostrevent. héritier de sire Jean LEGENTIL curé de Sailly vers 1565, d’où :

1 Catherine de HENNIN, épouse de Jean DEVILLERS,
2 Jacqueline de HENNIN, épouse de Pol POUILLAUDE, fils de Martin,

II bis Antoine de HENNIN, né vers 1560 ?, censier à Sailly-en-Ostrevent en 1619/1620, époux de Jacqueline VERRET, fille d’Alard, d’où :

1 Nicolas de HENNIN,
2 Pierre de HENNIN,
3 Marie de HENNIN, épouse de Gilles CORBEAU,
4 Jenne de HENNIN, épouse de Jean de LIGNY,
5 ? Maximiliende HENNIN,

Ce message a été modifié par psage - 20/04/2016 à 19:35.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
hplankeel
posté 20/04/2016 à 20:06
Message #14


Initié
****

Groupe : Membre +
Messages : 86
Inscrit : 20/09/2006
Lieu : Leiden, Pays Bas
Membre no 2 027
Logiciel: Reunion




Bonsoir,

On trouve aussi de DE HENNIN's protestantes a Groede avant 1616.
Boudewijn DE HENNIN (signe: Bauduin de Hennein), native de "Fourne bij Rijssel" ou "Warneton" a marié à Oostburg, 25 oct. 1617 avec Philipotte SAUVAGE, native de Richebourg, fille de André SAUVAGE et Jeanne RICAMBE. Cet André est venu à Groede avec sa femme et 7 enfants, et a descendance ici.

Au marriage de Bauduin de 1617 était present son cousin Charles Heindricxssen; Heindricxsen est un patroniem, mais actuellement il est un CHAVATTE. Charles etait a Breskens deja 1610. Il est décedé 25 febr 1625. Le frères de Charles Heindricxsen, Eloij et Henrij CHAVATTE sont tuteur pour ses quatres enfants Maijken, Lijsbetken, Catelijnken et Laureys. Cet Eloij CHAVATTE etais marié premierement avec Pironne CHARLETTE, et apres avec Janne DU MEE. Et Henrij CHAVATTE est enterré Groede 29 mars 1639, native de Merveele env. 1584. Il etait marié avec Pieronne BECQU, fille de Philips, et apres avec Barbel DU PRE, qui a remarrié Pieter HANNEGRAVE.

Pour continuer avec Boudewijn DE HENNIN: Il avait trois enfants:
a) Jean, qui a marié Francoise PERSONNE, fille de Andrieu PERSONNE (de Deulemont) et Marie DE RUELLE, dont un fils Boudewijn, mourut 1684, sans désendance. Francoise a remarié avec Pierre LE QUOY fs David.
cool.gif Susanne, qui a marié Cornelis MEURISSE, dont 1) Sara MEURISSE, qui a marié Louis DE MAZIERE fs de Louys et de Susanne SAUVAGE fa André et Jeanne RICAMBE et 2) Marie MEURISSE, qui a marié Jean DE GRUSON fs de Michel et de Judith QUERTU, dont Jean, né env. 1633, qui demeure 1657 a "Franckdael au Palatinat".
c) Jeanne, née Groede env. 1630, qui a marié 1) Jan FOCKENOIJ (ou FAUQUENOIS) fs de Jan et de Cristijntje GRAVEN (ils etaits marié Steenwerck 22-10-1616) et a remarié Abraham PASQUIER. De cet mariage pas decendance.

Il exist aussi un Louijs (ou Eloij) DE HENNEIJN. Il achat 1643 un maison de Cornelis MEURISSE, donc est probablement aussy relaté.
Et aussy un Anthoine DE HENNIN, qui 1652 est frère de Jean, et qui a marié avec Marie DE LA COUR, (fille de Mai DE LA COURT et Jeanne MEURISSE), veuve de Jan SAUVAGE, aussi fils de André.

Cornelis MEURISSE, nommé déja, avait un frère Bartholomeus MEURISSE, né env. 1607, qui a marié Marguerite SAUVAGE, aussi fille de André et de Jeanne RICAMBE.

On voit les complexes rélations familiaires de ces familles refugies.

Est-ce possible de precisier la relation (cousins) entre Boudewijn DE HENNIN et Charles Heindricxsen [CHAVATTE]?

Cordialement
Hubert J. Plankeel, Leiden
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fmerchez
posté 20/04/2016 à 21:08
Message #15


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 098
Inscrit : 03/04/2006
Lieu : Lyon (69006)
Membre no 1 401
Logiciel: Heredis




Citation (psage @ 20/04/2016 à 14:04) *
Bonjour Fernand,
Je pencherai pour une autre hypothèse concernant la filiation de Michel de HENNIN.
...
Est-ce que ce timing concorde avec la documentation en ta possession ?
As-tu d'autre précisions concernant Nicolas, Pierre et Maximilien de HENNIN ?
Bonne après-midi.
Pierre


Bonsoir Pierre,

Je vois que tu ne manques pas d'imagination !
Ton hypothèse est envisageable effectivement, bien que la précédente ne soit pas à rejeter, car d'après ce que j'en sais ( à vérifier ) , N. et Antoine de HENNIN seraient cités dans l'acte de partage du 8.11.1538 aux archives de Douai (Archives municipales de Douai, FF 455).Le court laps de temps entre les deux mariages de Adrien pourrait s'expliquer par le décès de Jeanne LEGENTIL lors de la naissance de ce N. de HENNIN.
Dans cette hypothèse, le curé Jean LEGENTIL est grand oncle de Michel, alors qu'il est oncle dans le cas d'un mariage Antoine de HENNIN fils d'Adrien x N. LEGENTIL ( qui serait soeur du curé ).
Mais il sera difficile de trancher, faute de preuves.
Ceci dit, le timing que tu proposes est effectivement concevable, et ce d'autant plus que - est-ce un hasard - les manoirs de Michel et d'Antoine sont presque contigus bien qu'ils proviennent de propriétaires différents, le Antoine décédé avant 1611 tenait son terrain de Marie de LONGUEVAL, alors que Michel avait acheté son manoir à la veuve de Jehan DUCHEMIN. Pour ceux qui connaissent Sailly, le manoir d'Antoine était dans la rue d'en Haut, devant l'église, alors que la forge de Michel était au début de la rue de Douai, les deux terrains se touchant par l'arrière.
Les précisions concernant Nicolas et Pierre de HENNIN sont rares, comme je l'ai dit, ils ont donné une partie de leurs terres à l'église de Sailly, ce qui me fait penser qu'ils étaient ecclésiastiques, par ailleurs ces terres provenaient de Philippe VALLET et sa femme, couple dont on sait, par d'autres actes, qu'il avait vendu ces terres à Antoine. Sur un autre acte on trouve " Jean CORSIN et Marie de HENNIN sa femme, fille de Antoine, qui en avait le droit de Philippe VALLET " . Enfin Jérôme ou Hiérosme de LIGNY fils de Jenne a aussi hérité de son oncle Nicolas.
Pour ce qui est de Maximilien, je n'ai que cette mention dans une généalogie MANARE trouvée aux archives de la cathédrale de Tournai, généalogie partielle pour ce qui est de cette branche puisque seuls Marie et Maximilien y sont cités, ce qui n'est pas étonnant puisque cette généalogie a été réalisée par des MANARE tournaisiens déjà assez éloignés de leurs terres et parentés saillysiennes.
Encore merci pour ces échanges enrichissants. Demain on passera aux jean ou Jehan de HENNIN et autre Marie de HENNIN.

Bien cordialement

Fernand


--------------------
Fernand MERCHEZ
Go to the top of the page
 
+Quote Post
psage
posté 21/04/2016 à 10:36
Message #16


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 751
Inscrit : 06/06/2007
Lieu : Nantes
Membre no 4 192
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour Fernand,
Je préfère la seconde hypothèse qui donne une explication simple de l'héritage de Jean Le Gentil, alors que dans la première hypothèse, Jean Le Gentil, oncle d'Antoine, est marié.
La lecture attentive de l'acte de 1538 permettra je l'espère de déterminer si le frère d'Anthoine est issu du premier ou du second mariage.
S'il est issu du second mariage, alors seule la seconde hypothèse pourra être retenue.
Sinon, il sera effectivement difficile de trancher.
As-tu les dates des différents actes que tu cites ?
As-tu également leurs références aux archives ?
Cela me permettra de bien voir si ma proposition de généalogie tient la route ou non et de la mettre dans le fascicule n°4 de La Nouvelle Généalogie de HAYNIN.
Merci d'avance.
Bonne journée.
Pierre
N.B. : J'ouvre un autre sujet sur la page des Weppes pour les de HENNIN originaire de Fournes et venus à Groede avant 1616.

Ce message a été modifié par psage - 21/04/2016 à 11:13.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
vhuftier
posté 21/04/2016 à 11:51
Message #17


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 582
Inscrit : 13/04/2007
Membre no 3 742
Aide possible: Douai Lallaing
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour.

Je n'ai plus l'original du testament de Adrien DE HENNIN, je me demande s'il n'a pas été disponible un moment sur le site du CEGD.
Dans mon souvenir il était impossible de savoir si l'un des deux enfants était issu de la première épouse de Adrien.

D'autre part il n'était pas précisé le sexe des enfants en question.
Donc, même si on admet que l'un des deux enfants a pour mère Jehenne LE GENTIL, rien ne nous permet d'affirmer qu'il s'agit d'un garçon..

Le supposé demi frère de Antoine pourrait être en réalité une demi soeur.

Cela dit je parle de mémoire, la relecture de l'acte est nécessaire afin de dissiper tout doute.

Vincent
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fmerchez
posté 22/04/2016 à 18:48
Message #18


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 098
Inscrit : 03/04/2006
Lieu : Lyon (69006)
Membre no 1 401
Logiciel: Heredis




Citation (psage @ 21/04/2016 à 11:36) *
Bonjour Fernand,
Je préfère la seconde hypothèse qui donne une explication simple de l'héritage de Jean Le Gentil, alors que dans la première hypothèse, Jean Le Gentil, oncle d'Antoine, est marié.
La lecture attentive de l'acte de 1538 permettra je l'espère de déterminer si le frère d'Anthoine est issu du premier ou du second mariage.
....
Bonne journée.
Pierre
N.B. : J'ouvre un autre sujet sur la page des Weppes pour les de HENNIN originaire de Fournes et venus à Groede avant 1616.

Bonjour Pierre, bonjour à tous,

Vincent à raison, il faudra retrouver ce fameux acte de 1538 pour lever, si possible, les doutes. Mais de toute façon on ne sera jamais sûr, je le pense.
Comme je l'ai dit dans mon message précédent, je passe à d'autres de HENNIN de Sailly dont je ne sais s'ils sont parents des précédents.
Entre 1619 et 1626, on découvre un certain Maitre Jean de HENNIN qui occupe à Sailly le manoir de Catherine BILLOT veuve de Jean le PIPRE, au lieu de feu sire Jean GENTIL ( encore lui ! )
Plus tard, en 1635, on retrouve toujours Maitre Jean de HENNIN qui reconnait avoir pris à cense, les terres de messieurs les prévosts doyen chanoine et chantre de l'église collégiale de st amé en Douay....
Enfin, en 1673, on trouve Marie de HENNIN, fille de Jean, mariée à Nicolas GRODECOEUR, qui hérite d'un manoir provenant de son père..d'où toute le descendance des GRODECOEUR.
Faute de preuves précises, je n'ai pu raccrocher ce Jean de HENNIN aux autres membres de même nom.

Il faut remarquer que cette Marie de HENNIN qui doit être née vers 1620, fille de Jean, est à distinguer de Marie de HENNIN, née un peu plus tôt, fille d'Antoine et Jacqueline VERET. Néanmoins, il se trouve que ces deux Marie avaient des manoirs proches l'un de l'autre, donc parenté probable.
Enfin, une dernière Marie de HENNIN est citée entre 1620 et 1626, elle est déjà mariée à Mathieu de Beaucourt. Là encore, je n'ai aucun acte me permettant de la relier aux autres.

Je pense avoir fait le tour des de HENNIN qui ont habité à Sailly de 1550 à 1700. Mais d'autres de HENNIN sont peut-être liés au terroir de Sailly, dont je parlerai dans un prochain message.

Bonne soirée à tous, bien cordialement

Fernand


--------------------
Fernand MERCHEZ
Go to the top of the page
 
+Quote Post
psage
posté 24/04/2016 à 21:11
Message #19


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 751
Inscrit : 06/06/2007
Lieu : Nantes
Membre no 4 192
Logiciel: Aucun de précis




Bonsoir Fernand,
Nous avons deux Marie de HENNIN née vers 1590.
L'une est fille d'Antoine et épouse de Gilles CORBEAU.
L'autre épouse de Mathieu de BEAUCOURT peut être la fille de Michel, mais cela reste à prouver.
Jean de HENNIN habitant le maison de feu Jean Le GENTIL en 1619 et 1626 pourrait être le fils de Michel, héritier de Jean Le GENTIL, mais cela aussi reste à prouver.
Bonne soirée.
Pierre
Go to the top of the page
 
+Quote Post
fmerchez
posté 25/04/2016 à 10:15
Message #20


Expert
******

Groupe : Membre +
Messages : 1 098
Inscrit : 03/04/2006
Lieu : Lyon (69006)
Membre no 1 401
Logiciel: Heredis




Citation (psage @ 24/04/2016 à 21:11) *
Bonsoir Fernand,
Nous avons deux Marie de HENNIN née vers 1590.
.....mais cela aussi reste à prouver.
Bonne soirée.
Pierre


Bonjour Pierre, bonjour à tous,

Oui, effectivement, cela reste à prouver, mais je doute que l'on puisse retrouver des données précises couvrant cette époque.

Par contre, retrouver l'origine de tous ces de HENNIN de Sailly semble possible, car de nombreux indices sont là pour nous guider.
J'ai parlé, au début de ces messages, de deux de HENNIN, Gilles dit de le Prée, marié à la veuve de Jehan BARBET. J'ai aussi cité Barbe de HENNIN mariée à Jean le CARLIER, marchand drapier à Cambrai , seigneur de Masnières, de Pinon à Elincourt et de Rieux en partie...dont le père Louis le CARLIER était seigneur de la Prée. Ces deux de HENNIN, liés au fief de la Prée ( entre Sailly et Hamblain ) semblent donc parents, en cherchant bien, ils pourraient être liés à Colard de HENNIN de la façon suivante :

1 : Barbe est fille de Claude x Anne de la FONTAINE
Claude est fils de Gauthier x Barbe MAHIEU
Gauthier est fils de Colard x Marie BILLOUART
2 : Gilles est peut-être le frère de Colard cité sans autres précisions sur les généalogies de HAYNIN, on retrouverait donc sa trace , ici, à Sailly.

Cette branche, issue du mariage de Colart de HAYNIN avec Marie BILLOUART est donc proche de celle de Adrien dont on a parlé précedemment, puisque Adrien est un des petis-fils de Colart. En effet :

Adrien de HAYNIN ( je reprend l'écriture exacte de cette famille ) est fils de Jacques de HAYNIN x Marie JARDEL et Jacques est fils de Colard et de sa seconde épouse Cornélie d'AVESNES.

On voit donc que le rapprochement entre ces de HENNIN de 1500 liés au fief de la Prée et les de HENNIN apparus vers 1550 à Sailly est explicable. Mais on verra que cette incursion de ces de HAYNIN à Sailly ne s'arrête pas là, et je laisse le temps aux ' spécialistes ' de ces familles de digérer ces informations et de les critiquer ou étayer si possible. En particulier, j'aimerais savoir si ce frère de Colard, appelé Gilles, a laissé des traces par ailleurs.

Bonne journée à tous, bien cordialement

Fernand




--------------------
Fernand MERCHEZ
Go to the top of the page
 
+Quote Post

2 Pages V   1 2 >
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 17 12 2017 à 20:42