IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Brasserie, mesure de terre, Ternois
dwiart
posté 14/02/2014 à 21:42
Message #1


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 310
Inscrit : 16/09/2009
Lieu : Langlade (30)
Membre no 11 085
Aide possible: Troisvaux (62) et Vaunage (30)
Logiciel: Heredis




Bonsoir,
Je souhaite connaître la signification des termes suivants employés dans une description du domaine du château de Belval à Troisvaux vers 1790:
une brasserie. Qu'entend-t-on par brasserie ?
plusieurs centaines de mesures de terres et de bois.
Quelle est la valeur de la mesure ?
Par avance MERCI
Daniel


--------------------
Moitié Cht'i, moitié Béarnais
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cyernaux
posté 17/02/2014 à 12:11
Message #2


Expert
******

Groupe : Érudit
Messages : 1 447
Inscrit : 19/12/2005
Membre no 848
Logiciel: Aucun de précis




Pour la brasserie ancien Régime (avec images tirées de l'encyclopédie) :
LIEN VERS LE SITE

BRASSERIE, subst. f. attelier qui contient les cuves, chaudieres, moulins, & tous les autres instrumens, agrès & commodités nécessaires pour faire la bierre. La bierre est une boisson fort ancienne. V. Bierre. On peut dire en général, qu'elle se tire du grain: mais elle ne se tire pas du même grain, partout où l'on en fait. Paris, & plus généralement on France, on n'y employe que l'orge. Quelques brasseurs seulement y mêlent, les uns un peu de blé, d'autres un peu d'avoine. Dans les provinces du nord de la France, telles que la Picardie, l'Artois, le Boulonois, la Flandre Françoise, elle ne se fait qu'avec le soucrillon, ou l'orge d'hyver, ou même avec l'espiotte, que nous appellons aussi l'escourgeon. Ce que nous nommons orge, s'appelle dans ces provinces pamele.

Les unités de surface et de capacité varies d'un village à un autre. Je ne connais pas les mesures de ce coin là mais vous devriez trouver ça dans les livres de correspondance mesures anciennes/nouvelles pour le Pas de Calais, ça existe pour le Nord juste après la Révolution.

Ce message a été modifié par cyernaux - 17/02/2014 à 12:12.


--------------------
Christophe YERNAUX
Histoire et généalogie sur la châtellenie de Lille http://www.lillechatellenie.fr
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dwiart
posté 17/02/2014 à 12:47
Message #3


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 310
Inscrit : 16/09/2009
Lieu : Langlade (30)
Membre no 11 085
Aide possible: Troisvaux (62) et Vaunage (30)
Logiciel: Heredis




Un grand MERCI pour votre réponse.

Cordialement
Daniel


--------------------
Moitié Cht'i, moitié Béarnais
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jvasseur
posté 24/08/2016 à 00:30
Message #4


Plume d'Or 2017, 2016 & 2015
******

Groupe : Membre +
Messages : 9 416
Inscrit : 27/05/2013
Lieu : BLOIS
Membre no 15 980
Aide possible: recherche historique
Logiciel: Aucun de précis




Bonjour,

Voici la valeur des superficies agricoles selon les cantons.

--------------- Table des rapports des anciennes mesures agraires avec les nouvelles par Par François Gattey Page 217 -----------------

Troisvaux faisant partie du canton de St Pol, la mesure vaut 42 ares, 914. C'est en fait la mesure d'Artois.

Par comparaison, la mesure de l'Ostrevent est de 0,4522 ha soit 45 ares, 22. Elle ne concernait que les communes du canton de Cagnicourt et de Vitry
Mais en plein XIX° siècle, elle était également utilisée à Douai.


Joël
Go to the top of the page
 
+Quote Post
dwiart
posté 24/08/2016 à 14:00
Message #5


Confirmé
*****

Groupe : Membre +
Messages : 310
Inscrit : 16/09/2009
Lieu : Langlade (30)
Membre no 11 085
Aide possible: Troisvaux (62) et Vaunage (30)
Logiciel: Heredis




Un grand MERCI à vous, Joël, pour cette recherche et le lien très utile.
Cordialement
Daniel


--------------------
Moitié Cht'i, moitié Béarnais
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 19 01 2018 à 10:09