Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

entry 17/04/2015 à 19:13
bonsoir

une reconnaissance bien difficile à indexer ...Donc je la mets sur le blog




  • Reconnaissance 15 du 20 juin 1750



Fut présente Marie Joseph DEHURTEVENT (signe) veuve de François DEPOIX vivant fermier demeurant à Febvin Palfart, laquelle ayant eu lecture de 5 constitutions de rentes, la première de 800 livres de capital, au cours de 40 livres par an créée par acte du 22 janvier 1714, la deuxième de 500 livres de capital, au cours de 25 livres par an créée par acte du 13 novembre suivant par Dame Marie Thérèse DE FROY douairière de Robert François DAUDENFORT vivant écuyer sieur de la Potterie demeurant en cette ville, au profit d’André DE MARTINI écuyer sieur de Saint Martin et dame Marie Madeleine CUVELIER son épouse, hypothèque donnée par les gens de loi de Febvin le 26 août 1719, subrogation passé par dite dame DE FROY dans les deux rentes au profit de Marie DEMARLE le 16 septembre 1720, quittance du paiement qu’elle a fait à la dame épouse du sieur Saint Martin le 17 du dit mois, et une promesse du dit sieur DE POIX, sous signature privée, de payer le cours annuel à la décharge de la dame DAUDENFORT du 3 juillet 1724. Une troisième rente créée à Aire le 29 janvier 1691 par le sieur DAUDENFORT et la dame DE FROY son épouse au profit de Jenne VERDIERE veuve d’Antoine BLANCHEGORGE, jointe hypothèque donnée par les gens de loi de Febvin le 12 mars suivant, subrogation faite par la dame DAUDENFORT au profit de Marie DE MARLE par acte en grosse et quittance à la suite et Jean Baptiste DHEUNE les 16 septembre et 27 décembre 1720 ; laquelle rente est de 750 livres de capital, au cours annuel de 41 livres 5 sols, le transport fait au dit DHEUNE à Aire le 24 mai 1713, la quatrième rente de 375 livres en capital, au cours annuel de 20 livres 4 sols et 10 deniers, créée par le sieur et la dame DAUDENFORT par acte à Aire le 11 mars 1701, subrogation au profit de Marie DEMARLE le 16 décembre et la quittance de paiement du 17 septembre 1720 fait au sieur Jean Baptiste ODET ayant droit de la rente par succession qui était créée au profit du sieur Balthazar François ODET et demoiselle BOURGEOIS son épouse, reconnaissance par Philippe François Joseph DUADENFORT sieur de la Potterie le 28 avril 1749 au profit de Maximilien Joseph Xavier LEFRANCOIS écuyer sieur Du Clercq et demoiselles ses sœurs, héritiers de maître Robert Augustin LEFRANCOIS leur père et légataires des demoiselles VANDENBOSSCH pour la dite rente ; la cinquième rente de 600 livres de capital, au cours annuel de 36 livres, créée solidairement par le sieur et la dame DAUDENFORT au profit de la fondation du sieur Chanoine VANHOST le 31 juillet 1705, hypothèque donnée par les gens de loi de Cohem, Blaringhem le31 août suivant, reconnaissance par le sieur Philippe François DAUDENFORT écuyer sieur de la Poterie, fils et héritier des constituants le 12 décembre 1712 au profit de la dite fondation, subrogation le 16 septembre 1720 au profit de Marie DEMARLE et quittance après paiement par le sieur DARREST en qualité d’administrateur de la bourse des pauvres le 24 du dit mois de l’an 1720. Jointe aux 5 rentes un rétrocession faite par la dite Marie DEMARLE au profit du feu maître Robert Augustin LE FRANCOIS et des demoiselles Anne Françoise et Jeanne Aldegonde VANDENBOSSCHE chacun pour moitié le 11 octobre 1720, une reconnaissance le même jour par la dame DAUDENFORT dans laquelle est énoncé que le capital total des 5 rentes se monte à 4764 livres sur le pied de 2% soit 95 livres 8 sols par an de rente héritière. Une sixième rente de 3800 livres de capital, au cours annuel de 76 livres créée par demoiselle Marie Françoise DAUDENFORT à la caution solidaire de la dame DE Froy sa mère, au profit du feu Robert Augustin LE FRANCOIS et des demoiselles VANDENBOSSCH chacun pour moitié par acte du 17 septembre 1720, jointe une reconnaissance faite par le sieur Philippe François DAUDENFORT sieur de la Poterie héritier de Marie Françoise DAUDENFORT sa sœur le 14 janvier 1729, acte au pied est contenu obligation de payer par la comparante jointement avec François Joseph DE POIX (signe) son fils en qualité d’occupants des biens affectés et hypothéqués….Comparants reconnaissent les rentes exécutoires sur eux et leurs biens….aussi longtemps qu’ils sont détenteurs du bail sur la base de 400 livres par an…




amicalement








 
« Plus anciens · Catherine · Plus récents »
 

DLMMJVS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30




2 utilisateur(s) actif(s)
2 invité(s)
0 membre(s)
0 membre(s) anonyme(s)