IPB


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> CLOEZ, Le Quesnoy / Beugnies
boneill
posté 27/11/2017 à 19:06
Message #1


Novice
**

Groupe : Membre
Messages : 13
Inscrit : 16/03/2016
Lieu : Surrey, Angleterre
Membre no 18 979
Logiciel: Un autre logiciel




Bonsoir à tous,

Je suis à la recherche d'Aline Cloez, née au Quesnoy le 17 Juin 1896.

Elle s'est mariée en 1922 à Frédérick William Wildish, un Anglais qui travaillait pour le Commonwealth War Graves Commission à titre de jardinier.

Après le mariage, ils demeuraient à Beugnies. Malheureusement, elle s'est décédée en 1926.

J'ai déjà retrouvé les actes de naissance, mariage et décès pour Aline.

J'ai deux petites questions pour les experts

L'acte de Décès ne mentionne pas la raison pour la morte. Est-il possible de retrouver ces infos, ailleurs?

Est-ce qu'il y a d'autres sources (de préférence, en ligne) qui pourraient me fournir d'autres infos sur elle? En particulier, les archives des journaux.

Merci d'avance de votre collaboration,

Bill O'Neill
Go to the top of the page
 
+Quote Post
rdecreton
posté 03/12/2017 à 18:04
Message #2


Confirmé
*****

Groupe : Érudit
Messages : 524
Inscrit : 21/07/2009
Membre no 10 771
Logiciel: GeneaTique




Citation (boneill @ 27/11/2017 à 19:06) *
L'acte de Décès ne mentionne pas la raison pour la morte. Est-il possible de retrouver ces infos, ailleurs?


Bonjour Bill,

Contrairement aux actes de décès écossais par exemple, les actes d'état-civil (après la Révolution) français ne mentionnent jamais la cause du décès : la loi l'interdit ! Cela va loin : il était également interdit de préciser si le décès (ou la naissance) survenait à l'hôpital ou à... la prison ! Les fins limiers repèrent les actes qui se suivent, déclarés par les mêmes personnes pour des événements ayant eu lieu à la même adresse. Beaucoup d'archives hospitalières ne sont pas encore communicables et les délais avant de pouvoir les consulter sont longs... La situation n'est cependant pas désespérée : j'ai quand même pu obtenir le dossier d'hospitalisation d'un aïeul décédé en 1865, autopsie comprise !
En cas d'accident, suicide ou meurtre, la presse peut y avoir consacré un article. Elle est consultable au dépôt légal (Cf. bibliothèque municipale des villes) ou aux Archives départementales mais il faut savoir que les lacunes ne sont pas rares.
Les archives de la préfecture peuvent renseigner sur les épidémies mais sans listes nominatives à ma connaissance.
Avant la Révolution, les curés fournissaient parfois le renseignement si la mort était brutale, consécutive à un accouchement ou avait marqué les esprits.

Bonne chance
Roselyne


Go to the top of the page
 
+Quote Post
boneill
posté 06/12/2017 à 15:23
Message #3


Novice
**

Groupe : Membre
Messages : 13
Inscrit : 16/03/2016
Lieu : Surrey, Angleterre
Membre no 18 979
Logiciel: Un autre logiciel




Chère Roselyne

Merci beaucoup de vos éclaircissements. Aline était l'aïeule d'un ami, qui recherche la famille de son épouse William en Angleterre.


Il est en train de planifier une vacance en France pour l'annee prochaine, y compris une visite au Fresnoy. Il a envie de visiter la sépulture d'Aline. Maintenant il peut continuer ses recherches lors de la visite!

Cordialement

Bill
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 14 12 2017 à 05:27